Allemagne Articles d'actualité Europe Question Juive

Encore plus de « réparations » pour les « survivants » du canular shoatique

Il y a tout un ensemble de juifs qui travaillent à plein temps pour extorquer de l’argent public aux pays blancs, explicitement pour remplir les poches de juifs. Aux États-Unis, les agents du lobby juif ont obtenu le versement de sommes faramineuses et de dons de matériel militaire pour l’État d’Israël à hauteur de près de 5 milliards de dollars par an. En Europe, leur spécialité c’est d’exiger des « réparations » pour les « victimes de l’Holocauste ». Et chaque année, ou presque, ils trouvent un nouveau prétexte à leur extorsion de fonds.

JTA :

Environ 8 000 Juifs roumains, survivants de la Shoah et vivant en Israël, vont être officiellement reconnus par l’Allemagne et recevront une indemnité mensuelle allant jusqu’à 225 dollars, a annoncé le gouvernement allemand.

Cette déclaration faite jeudi par Berlin a également précisé que des paiements rétroactifs seraient mis en place pour couvrir les 20 dernières années. Chaque survivant devrait recevoir un montant allant de 27 000 dollars à 54 300 dollars en plus de l’indemnisation mensuelle.

Cette initiative devrait coûter à l’Allemagne environ 420 millions de dollars en réparations diverses.

Qu’est-ce que 420 millions de dollars entre amis, quand l’Allemagne fabrique déjà des sous-marins pour Israël et a déjà versé des sommes faramineuses en « réparations », n’est-ce pas ?

Les survivants concernés sont des Juifs ayant vécu dans 20 villes aux environs de la Roumanie, et notamment à Iași, Galați, Piatra Neamț, Constanța, Ștefănești et Bacău. Ils avaient été directement ou indirectement touchés par la collaboration entre le dictateur roumain Ion Antonescu et le régime nazi ou par les nazis eux-mêmes suite à la destitution d’Antonescu du pouvoir, a fait savoir Israel Hayom.

Les héritiers des survivants de la Shoah nés après 1910 et décédés avant le 1er juin 2002 seront eux aussi éligibles à l’octroi d’indemnités de la part du gouvernement allemand.

Évidemment.

Sont considérés comme éligibles à cette allocation les survivants qui ont vécu ou qui ont été déportés depuis les 20 villes citées dans le décret incriminé pendant la Shoah.

Comprenez donc que beaucoup si ce n’est la plupart n’ont pas subi grand chose. Mais ils ont existé pendant la guerre, ils y ont survécu, d’autres juifs sont morts, ça suffit comme prétexte pour les extorqueurs de fonds juifs.

Et si je parle d’extorsion, ce n’est pas sans raison. Même si le gouvernement allemand d’aujourd’hui est pourri jusqu’à la moelle et n’oppose guère de résistance, les « négociateurs » juifs n’ont pas de scrupule à faire planer la menace du chantage.

L’exemple le plus édifiant est certainement celui de l’immense campagne médiatique et politique orchestrée par les Juifs contre les banques suisses dans les années 1990 afin de les forcer à plier et à verser des sommes extravagantes à leurs maîtres-chanteurs. C’était si gros que même des youpins ont été choqués (je pense au bouquin de (((Finkelstein))) sur le Shoah-business).

Cet accord a été conclu suite à des négociations entre Jérusalem et Berlin qui ont duré plus de dix mois.

Cela va toujours dans le sens de « toujours plus ».

Caricature juif holocauste

3 Replies to “Encore plus de « réparations » pour les « survivants » du canular shoatique

  1. est-ce que l’allemagne peux demander 1 ou 2 milliards à la russie pour dédommager les familles qui habitait à berlin à la fin de la guerre ainsi que leurs descendants ou il faut perdre un bout de prépuce en condition ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *