Articles d'actualité Conflits raciaux France Problèmes raciaux

Les colons algériens s’agitent pour un match de foot

Ce n’est pas une surprise pour qui possède une conscience raciale, même minime et cachée, les bougnoules maghrébins, ici ceux d’Algérie, qui ne constituent pas en soi une race à part tant ils sont métissés, ont dernièrement trouvé une nouvelle occasion de s’agiter violemment. Pour cause ? La victoire de leur équipe de football, sport lui-même infesté d’allogènes, en Europe.

RT France :

Après avoir dominé leurs adversaires guinéens trois buts à zéro, les Fennecs accèdent aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Egypte. Victoire à la suite de laquelle nombre de supporteurs de l’équipe algérienne ont fait exploser leur joie dans l’espace public de plusieurs grandes villes de France, dans la nuit du 7 au 8 juillet.

Le Grand Remplacement est un fantasme d’extrême droite ! Dans les années 1950, en France métropolitaine, ce genre d’évènements se produisait sans doute régulièrement…

Ces Algériens commencent déjà par montrer qu’ils sont des colons en s’agitant ainsi, en France, pour l’Algérie. N’oublions pas cependant qu’en réalité, leur simple présence est déjà destructrice, avant même ces nuisances supplémentaires.

Non contents de montrer leur désir dominateur de façon « pacifique », les bougnoules se sont adonnés à des violences tribales :

Le tumulte a parfois laissé place à des situations tendues, comme dans la capitale où les forces de l’ordre ont dû intervenir sur les Champs-Elysées, aux abords de l’Arc de Triomphe.

Comme à l’habitude dès que l’équipe bougnoulique algérienne monte, les algériens présents en France se battent, pillent et détruisent.

Pas de LBD cette fois-là par contre… Normal, ce sont des bougnoules. Les yeux crevés sont réservés aux Blancs privilégiés.

Ils expriment également clairement et sans fard leur colonisation de l’Hexagone :

«Marseille, deuxième capitale de l’Algérie»

Des célébrations ont également eu lieu dans les rues et places d’autres grandes villes françaises, comme à Marseille où la ferveur algérienne était palpable. «Marseille, deuxième capitale de l’Algérie», a par exemple commenté un internaute qui a publié sur Twitter une séquence filmée.

En l’état racial des choses, c’est vrai, Marseille est bien une ville de bougnoules, mais aussi de nègres, de juifs, etc. Tout le Tiers-monde y est présent.

Dans d’autres villes telles que Lyon ou Lille, les crouilles ont aussi manifesté leurs « joies ».

Ce genre de manifestation des nocives présences bougnoule, nègre, rom et juive – d’une manière beaucoup plus subtile pour ces derniers – ne doivent pas nous décourager. Ce qu’elles doivent générer en nous, c’est de la haine, une haine intense pour ces races de boue venue nous parasiter en tant que déchets et objets génétiques, plan Kalergi oblige, destructeur. Une haine à la mesure de notre amour pour notre race qu’ils menacent.


[Note de Blanche : je crois que les propos de Kai Murros dans son « éloge de la haine » sont ici très pertinents.]

La haine, c’est de l’énergie, de la pure énergie dispensée par Dame Nature en personne. La haine nous donne le moyen de voir au-travers des mensonges et des faux-semblants et nous aide à nous concentrer sur l’essentiel.
[…]
La haine émancipe, sans haine pour l’esclavage, vous ne pouvez pas briser vos chaînes et sans haine pour l’injustice, il ne peut y avoir de justice.
[…]
Comment pouvez-vous savoir ce qu’est l’amour si vous vous refusez à reconnaître et à comprendre la haine ? L’amour et la haine sont les deux faces opposées de la même médaille.
[…]
[La] haine nous sépare des masses faibles et dociles. N’ayez pas peur de la haine, ne la niez pas, ne la rejetez pas. Acceptez la haine, embrassez-la, apprenez à la connaître et à l’utiliser. La haine est votre arme la plus puissante, la source cachée de votre force, ne la reniez pas.

Ce que l’élite gauchiste redoute le plus en ce monde, c’est notre capacité à haïr, parce que notre haine deviendra un jour la plus grande force révolutionnaire sur la planète.


Aussi, cela doit faire prendre conscience à ceux qui ne le comprennent toujours pas, que ce n’est pas tant une question de religion/culture que de Race, la culture et la religion découlant directement de la Race. Éradiquez l’islam et vous aurez toujours les bougnoules. Éradiquez les bougnoules et vous n’aurez plus d’Islam.

Les bougnoules argumenteront toujours pour nous éradiquer, invoquant la colonisation, le racisme, etc. Quand bien même ils oublient volontiers, parfois par ignorance crasse, la colonisation de l’Espagne et de la Sicile par les Maures au Moyen Âge, des Balkans par les Turcs, ainsi que la colonisation par leurs frères de pays comme la Suède, qui n’a pas de passé colonisateur. À ce propos : il ne sert à rien de dialoguer avec les bougnègres. Ils trouveront toujours une façon de se justifier et de se poser en victimes. C’est dans la nature de leurs races.

Pour commencer, si ce n’est pas déjà fait, armez-vous, préparez-vous aussi bien mentalement que physiquement, si vous militez, faite le, mais discrètement, pour ne pas attirer l’attention des policiers, et, si vous le pouvez, agissez.

Notre avenir, notre vie en dépend, car ce genre de scène se reproduira de plus en plus fréquemment dans le futur, à mesure que la France s’africanise et se bougnoulise.

9 Replies to “Les colons algériens s’agitent pour un match de foot

  1. Dans de telles circonstances, il faudrait survoler les Champs Elysées avec un petit avion et larguer du VX…
    Ça ferait aussi crever quelques bourgeois des beaux immeubles environnants mais ces enculés votent pour Macron ou Hidalgo et beaucoup sont des youtrons.
    On nettoierait d’un seul coup notre pays de plusieurs centaines de milliers de bougnoules…
    Avec juste un petit avion et une bonbonne de VX…

  2. « Éradiquez l’islam et vous aurez toujours les bougnoules. Éradiquez les bougnoules et vous n’aurez
    plus d’Islam. »
    Le même type de raisonnement peut être asséné à des Blancs encore sous l’empire de la gauchiasserie sémitique sans en être conscients :
    s’il n’y a plus de bougnoules, il n’y a plus d’attentats. En général, ça fait mouche parce qu’ils n’ont pas grand chose à y opposer, à moins d’admettre qu’il vaut mieux risquer de voir sa fille se faire violer que d’être raciste et se priver de l’enrichissement kchultchurel, enrichissement dont il peinent à nous expliquer en quoi il nous profite ; mais l’important est alors pour ces sinistres connards de nous démontrer que nous sommes racistes tout ça tout ça et que c’est méchant-pas-bien !

    Le plus absurdement cocasse avait été atteint lors d’un match France-Algérie où tous les joueurs de l’équipe algérienne étaient nés en France quand les joueurs de l’équipe dite de France étaient quasiment tous nés ailleurs…

    Contrairement à ce qu’on tente de faire accroire (et que j’ai cru pendant quelques années), le foot n’est nullement le reflet de la société, mais bien un laboratoire pour les expériences « sociétales » — comme il se dit — avant d’étendre l’expérience à toute la société. Il n’est que de voir le téléscopage de la coupe du monde féminine de foot, la « marche des fiertés » l’adoption de lois liberticides et l’incessante propagande du « vivre-ensemble », l’importation de races de boue par terre, par mer et par air, l’arnaque réchauffiste du climat…

    Plus j’y pense et plus je me dis que le montage du pseudo-sauvetage d’un « petit garçon » qui, il me paraît bon de rappeler ce point insuffisemment souligné, n’a jamais eu de prénom… par un nègre grimpeur en mai 2018 n’a eu pour but que de tester la servilité jewrnalistique d’une part, la crédulité des masses et surtout la capacité de réaction, tant les ficelles étaient grosses et qu’il était évident que tout cela n’était qu’une gigantesque farce dont le succès n’a pu qu’encourager les menteurs à mentir davantage !

    1. Tout à fait, ça marche bien avec certains Blancs ayant un léger esprit critique.

      Par contre, après, il faut veiller à ce que ce racisme naissant – même léger – reste présent.

      J’ai remarqué chez pas mal de Blancs entre deux eaux, que parfois ils se remettent à exprimer du pas d’amalgame, pour tempérer leurs propos. Chez beaucoup, ça dépend des jours, de ce qu’ils vivent et de leurs humeurs du moment. C’est pourquoi, dès qu’on voit un bougnègre foutre le bordel, et les occasions n’en manquent pas, il faut en profiter pour leur asséner la vérité vis-à-vis des subhumains, en prenant des exemples concrets.

    1. Il y a du nouveau . A Montpellier, Une mère et son bébé ont été fauchés par un bougnoule en voiture . La femme est morte et le bébé est entre la vie et la mort .

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/un-mort-des-dizaines-dinterpellations-et-des-dégâts-après-la-victoire-de-lalgérie-à-la-can/ar-AAEe49D?ocid=spartanntp

      Avec un peu de chance c’était peut être une pute a bougnoule , cependant j’ai des doutes .(ils n’auraient pas fuité l’info sinon ) . Je vois ce genre de nouvelle comme un crachat sémite .
      J’ai bien peur que cela soit une blanche mère d’un enfant blanc , malheureusement .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *