Articles d'actualité Conflits raciaux Différences raciales États-Unis Problèmes raciaux Question Juive

Lettre ouverte de Dylann Roof à Tucker Carlson

Pour son acte de résistance du 17 juin 2015, par lequel neuf congoïdes furent occis dans une église nègre militante, le guerrier blanc Dylann Roof a été condamné à mort par injection létale en 2017. Depuis, il est dans le couloir de la mort, à la prison fédérale de Terre Haute dans l’Indiana. Il a quand même la possibilité de regarder la télévision. Il regarde donc les émissions de Tucker Carlson sur Fox News.

Tucker Carlson est un ovni dans le paysage audio-visuel américain. C’est une sorte de libéral honnête sorti d’un siècle antérieur qui ne s’en laisse pas conter et qui rentre dans le lard des gauchistes tarés qu’il se plaît à inviter. Coqueluche des Blancs pas trop décérébrés et des nationalistes car il a des côtés fort sympathiques, ce conservateur américain opère dans les paramètres définis par les Juifs et se montre inhibé sur certains sujets essentiels.

Le héros emprisonné Dylann Roof a envoyé cette lettre manuscrite au présentateur télé vedette pour lui expliquer son avenir probable à la télévision et pour lui proposer une sortie par le haut.

Source : The Purity Spiral.


Le 12 mai 2019

M. Carlson,

Je suis bien conscient d’être la dernière personne de laquelle vous souhaiteriez recevoir une lettre. Pour être clair, je ne sollicite pas d’entretien avec vous, je ne cherche pas à attirer votre attention sur moi, ni rien dans le genre. C’est une lettre personnelle que je vous adresse, dans l’espoir que celui qui prend votre courrier vous la transmettra.

Cela fait environ un an que je souhaite vous écrire, j’ai longtemps remis la chose à plus tard. Mais je savais que je devais vous écrire au plus tôt pour que mon courrier pût provoquer son effet. Je regarde votre émission presque tous les soirs et je l’apprécie la plupart du temps. Vous avez l’air de quelqu’un de sincère, qui croit vraiment tout ce qu’il dit, que ce soit vous ou un autre qui ait écrit le script. Vous semblez savoir quel genre de sujet éviter – ceux qui vous forceraient à compromettre votre intégrité et vos convictions – ou ceux qui vous forceraient, à cause de votre exposition, à apporter de l’eau au moulin du conservatisme dominant. Par exemple, Steve King et Ilhan Omar, ou d’autres histoires liées à l’Israël.

Le vrai motif de cette lettre est d’essayer de vous convaincre que vous détenez une position unique qui vous permet de faire quelque chose de grand. Je n’ai aucun doute sur le fait que vous allez finir par être expulsé de l’antenne, malgré toutes les précautions que vous prenez. Comme vous le savez, vous êtes à part des autres présentateurs de FOX. Mais le fait est que vous êtes encore tout à fait à l’intérieur du domaine délimité à votre usage par la gauche. Vous avez raison de détester les républicains et les conservateurs conformistes dont les esprits sont sous le contrôle de la gauche et qui suivent les règles établies pour eux par la gauche. C’est une vraie opposition contrôlée – qu’ils le veuillent ou non. Mais votre cas n’est pas différent.

Vous ne refusez pas de mettre en évidence la réalité biologique des différences sexuelles et ce faisant, on dirait que vous passez pour courageux à vos propres yeux. Mais vous n’approcheriez pas de la question raciale. Imaginons que les choses avancent encore plus loin dans le sens actuel, mais sans catastrophe. Les différences sexuelles deviendraient un sujet absolument verboten comme l’est aujourd’hui la race. Et personne, y compris un Tucker Carlson de l’avenir, n’oserait en parler. C’est exactement la même chose, à ceci près que la propagande portant sur la race a plusieurs décennies d’avance sur la propagande portant sur le sexe… et par là j’entends le déni complet des différences.

Les différences de sexe et les différences raciales sont les unes comme les autres soutenues par la science, mais votre courage se borne à ne parler que des unes (je soupçonne que les autres dont vous ne parlez pas, vous n’y pensez même pas), et si vous viviez dans quelques décennies à venir, vous n’auriez pas le courage suffisant pour seulement parler des unes. De la même manière, vous pouvez parler de l’immigration clandestine, mais vous n’oseriez pas parler des crimes commis par les noirs contre les Blancs. Pensez-y un moment.

Dans votre émission, vous préfacez toujours vos remarques, ou bien vous les accompagnez de signaux d’avertissement. Je vois bien pourquoi vous le faites. Le problème, c’est qu’elles affaiblissent le message et vous donnent l’air de n’être pas sûr de vous. Vous semblez montrer que sans elles, votre opinion ne serait pas moralement justifiable.

Rien de ce que vous dites n’est extrême au point qu’il faudrait y ajouter des nuances ou des explications. Vous n’avez pas à essayer d’exposer votre moralité avant de dire ce que vous avez à dire sur un sujet. Comme vous le savez bien, les seuls qui vous demandent de le faire sont des gens qui vous détestent de toute façon. Vous avez apparemment compris le concept de ne jamais s’excuser après-coup – je vous demande seulement d’étendre le concept avant et pendant vos remarques potentiellement dérangeantes. En outre, ces précautions vous donnent un genre « j’ai-de-très-bons-amis-noirs-vous-savez ».

Avant d’aller plus loin, je veux dire clairement que je n’entretiens aucune illusion sur votre compte. Je sais que vous n’êtes ni raciste ni nationaliste blanc et que vous ne m’appréciez pas trop, pour dire le moins. Il y a des tas de Juifs et de Noirs dans votre émission. Je ne connais pas bien l’architecture du pouvoir chez FOX, mais je suis sûr qu’il y a plus d’un Juif qui vous contrôle d’une manière ou d’une autre. Je suis au courant que vous avez établi votre tente dans la réserve des conservateurs, en sécurité. Mais vous semblez en même temps être un penseur relativement libre.

Vous flétrissez la politique identitaire [identity politics], alors que la seule solution efficace est de l’adopter. Comme vous le savez, ce qui effraie plus que tout la gauche, c’est l’idée que la droite adopte leurs tactiques. En gros, c’est ce qu’est le nationalisme blanc. Et la gauche a de bonnes raisons d’avoir peur de ces tactiques, car une fois adoptées, elles pourraient contrecarrer leurs machinations. Le nationalisme blanc, ce n’est rien d’autre que la politique identitaire pour les Blancs, et il n’est pas plus malfaisant – en réalité il l’est beaucoup moins – que la politique identitaire sous sa forme non-blanche.

Les conservateurs sont des perdants et vous en êtes un par extension. Peut-être que vous ne vous considérez pas comme un conservateur, mais c’est bien ce que vous êtes. Même si la gauche pouvait être convaincue d’abandonner la politique identitaire et que tous les Noirs devenaient conservateurs et mettaient en avant l’identité américaine d’abord, et ainsi de suite, est-ce que ce serait une bonne chose ? Les conservateurs le pensent. Mais l’assimilation est en réalité plus dangereuse pour la survie de la race blanche que le multiculturalisme.

Vous avez des enfants et par conséquent, que cela vous plaise ou non, vous êtes investi dans la race blanche. Que vous reconnaissiez ou pas votre identité blanche, les ennemis de la race blanche la reconnaissent et tâchent de vous détruire pour cette raison. Une fois que vous acceptez le fait que tout ce qui arrive politiquement et socialement est conçu pour détruire, remplacer, déposséder, marginaliser et enfin génocider totalement la race blanche, tout commence à s’expliquer. Vous trouvez le racisme moralement répugnant. Pourquoi ? Pourquoi la reconnaissance des différences entre les races serait-elle plus répugnante que la reconnaissance des différences entre les sexes ?

Encore une fois, c’est le système de contrôle de la gauche qui se manifeste. C’est moralement répugnant à cause de ses conséquences, alléguées par eux. Que ces différences se justifient factuellement n’a pas d’importance – vous devez nier cette idée à cause des prétendus torts qu’elle crée.

Si le « progrès » tel que nous le voyons aujourd’hui continue sur sa lancée, quiconque continuera à nier l’égalité des hommes et des femmes deviendra l’équivalent social des nationalistes blancs d’aujourd’hui et sera dénoncé par les Tucker Carlson du jour.

En réalité, le déni de la race crée bien plus de torts que son acceptation. Le déni de la race chez les Blancs est ce qui nous a mis au départ dans la situation où nous sommes. L’adoption d’une identité raciale par les Blancs n’est pas effrayante, comme vous et l’un de vos invités l’avez dit un soir ; c’est ce qui doit et qui va arriver si l’homme blanc veut survivre. Je pourrais continuer à l’envi mais je vais plutôt me concentrer sur l’essentiel. Vous tenez une position unique pour aider la race blanche, grâce à votre exposition médiatique.

Quand tout le monde dit que vous êtes un abominable raciste blanc, vous n’avez rien à perdre à le devenir… en leur donnant ce qu’ils croient vouloir. Les conservateurs font l’erreur de ne pas donner à la gauche ce qu’elle croit vouloir – tout en imaginant que ce refus les rend plus vertueux. Le temps presse. La persécution véritable commence au moment où nous devenons une minorité. Nous n’avons encore rien vu. Je suis en prison pour leur avoir donné ce qu’ils voulaient, c’est vrai. Mais il est aussi possible de leur donner ce qu’ils veulent sans être violent. Avant d’aller en prison, je vaticinais en disant littéralement « Ils en veulent ? Je vais leur en donner ! ». Mais c’est un hors-sujet.

La demande que je vous fais, c’est de ne pas abîmer votre contribution quand le jour sera venu et qu’ils vous priveront d’antenne. Je peux vous assurer qu’un grand segment de la communauté nationaliste vous applaudira. Certains vous voient déjà comme un allié. L’autre possibilité est que vous soyez forcé de mettre de l’eau dans votre vin, avant de tomber dans l’obscurité. Si vous ne faites rien après avoir été limogé, vous tomberez dans l’obscurité, on ne se souviendra pas de vous. Et même si vous conserviez un peu de public, ce serait sans grandeur. Parce que votre idéologie est une idéologie qui perd. D’un autre côté, si vous avez l’esprit assez ouvert pour écouter et lire honnêtement ce que disent les nationalistes blancs et que vous découvrez que nos intérêts s’alignent, vous pourriez être une figure mémorable de l’histoire. Tout le monde aime recevoir la reconnaissance des gens connus. Les conservateurs bavent d’envie d’être accrédités par la gauche, et de la même façon la véritable extrême-droite accepterait avec joie d’être reconnue par une figure telle que vous.

Grâce à votre notoriété, vous pourriez instantanément devenir une personnalité influente du mouvement, à condition d’admettre humblement que ses membres étaient là avant vous et qu’ils peuvent savoir des choses que vous ne savez pas, et à condition d’avoir la volonté de vous instruire et de reconnaître vos erreurs passées. Vous pourriez faire passer au nationalisme racial la partie la plus conformiste de votre public en leur rendant la transition plus aisée.

Je vous prie de ne pas faire l’erreur de croire qu’il y ait le moindre espoir d’éviter la chute inévitable dans le statut de paria que vous découvrirez bientôt, à n’en pas douter. Tirez profit de la situation et faites-vous une renommée qui passe l’épreuve du temps.

Prenez-les par surprise en lançant une attaque préventive, libérez-vous sur les ondes et choquez-les pour de bon, tandis que vous prendrez la tangente vers un horizon meilleur et une véritable grandeur, en les privant du plaisir d’obtenir votre démission. Commencez à faire des reportages sur le terrorisme racial brutal que les Blancs subissent au quotidien de la part des citoyens américains non-blancs.

Excusez-moi de revenir en arrière pendant une page ou deux.

Vous critiquez à juste titre le SPLC, mais je me demande si vous êtes vraiment au courant de son véritable projet. Son projet est de discréditer et de faire taire quiconque évoque même à demi-mots l’existence d’une identité blanche.

La haine contre Trump a toujours tourné autour de ce point. Ils voient les gens qui ont voté pour lui comme ceux qui pourraient être problématiques à l’avenir. Des nationalistes blancs en puissance si vous voulez. Des gens qui pourraient ne pas obéir pour toujours à leur programme. Si ces gens sont bons à une seule chose, c’est à pratiquer l’assassinat dans l’œuf. Vous avez à juste titre récusé l’idée que le CIS était un groupe de haine, mais je me demande si vous en feriez autant pour d’autres groupes. Je me demande si vous comprenez que ce qui est pour vous l’exemple le plus extrême du suprémacisme blanc est en réalité l’équivalent du Noir ou du Juif moyen, ou de tout autre non-blanc.

Dans 25 ans, personne ne mettra en question le label du CIS [Center for Immigration Studies, un groupe d’études un peu critique]. Je me demande si vous êtes en mesure de comprendre que les conservateurs noirs que vous invitez parfois ne sont conservateurs que parce qu’ils voient intelligemment que c’est ce qu’il y a de mieux pour leur race. Ils comprennent qu’il n’y a pas de racisme blanc et que le nationalisme civique américain sert leurs intérêts en tant que race noire. Le contraste est grand avec les conservateurs blancs, qui adhèrent à cette idéologie parce qu’ils croient qu’elle est la meilleure pour tout un chacun et ils croient sincèrement à une identité américaine authentique. Autrement dit, les conservateurs noirs ne sont que des nationalistes noirs intelligents, si l’on part du principe qu’il y a les mêmes critères pour définir les nationalismes blancs et noirs, ce qui n’est évidemment pas le cas.

Prenez mon cas par exemple, je suis dans le couloir de la mort pour avoir attiré l’attention sur la souffrance de la race blanche (qui est bien plus grande qu’on ne le voit. Et en disant cela, je ne fais pas dans le victimaire, je fais dans le vrai). Suis-je un être maléfique ? Je ne le crois pas. Je ne le suis pas plus que le suprématiste noir qui a tué 5 policiers à Dallas.

Vous vous souviendrez qu’Obama avait nuancé/justifié ses actions après coup devant les familles des défunts. Ces différences de traitement ne vont pas s’en aller par miracle, et le fait de les mettre en évidence n’est pas aussi méprisable qu’on nous a conditionné à le croire. La persécution n’a pas encore commencé sérieusement. Nous devons accepter l’inévitable. C’est tout ce que je vous demande.

La même dynamique que j’ai mentionnée au sujet des conservateurs noirs s’applique aussi aux conservateurs juifs. Ils n’ont certainement pas à cœur le sort de notre pays dans son ensemble et leur loyauté est plus que simplement double. Ils ne sont en réalité pas doubles, ils ne se soucient que de ce qui vaut pour les Juifs. Il en va ainsi depuis des temps immémoriaux.

J’ai clairement utilisé le moteur de l’égo pour vous attirer dans mon camp, mais mes intentions sont bonnes. J’espère que la personne qui prend votre courrier aura assez d’intégrité pour vous remettre cette lettre.

Sincères salutations,

Dylann Roof.

Dylann Roof, héros du séparatisme blanc

15 Replies to “Lettre ouverte de Dylann Roof à Tucker Carlson

  1. Sa lettre me fait penser a la ligne de blanche europe ou démocratie participative assumer ce que l on pense aucun compromis ,ce jeune homme tout comme Brenton Tarrant ou Anders Behring Breivik se sont sacrifiés pour reveiller la race blanche et pour cela il merite le respect
    Malheureusement je crains que tant que nous vivrons dans le confort nos compatriotes ne se reveilleront pas perso je me lave a l eau froide pour booster ma testo sauf a la salle de sport mais la je n ai pas le choix je fais de temps en temps des jeuns histoire de sortir de ma zone de confort le probleme de la jeunesse actuelle c est qu ils ne savent plus vivrent dans la frustration accepter la douleur physique ou mentale
    ils deviennent juste des consommateurs de foot jeux videos ou de videos

    1. ce que je veux dire par la c est que quand on vit trop dans le confort on ne veut pas le perdre et on finit par accepter des compromis le petit bourgeois accepte l immigration car pour le moment les immigres vivent a quelques km de chez lui et il ne se sent pas menacé mais si il devait le perdre il retrouverait ses corones je pense

  2. Il est très clairvoyant, excellente réflexion. C’est un grand esprit. Merci pour cette traduction Basile.

    @Budo Spirit
    Je suis d’accord que les Blancs se complaisent dans leur confort et qu’il faudrait que ça change pour que ça bouge. Mais je pense qu’avant que ça arrive leur niveau de confort devrait tomber très très bas. Un niveau comme en 1950 ne les déniaiserait pas suffisamment.

    1. D’autant que les années 50 ont été les meilleures pour la race blanche : plus de guerre, une explosion démographique, une période de progrès techniques et scientifiques ininterrompus et une foi en l’avenir à toute épreuve. On pensait alors qu’en 2000, ce serait le paradis et qu’on aurait conquis les étoiles.
      Il suffit de lire des revues de cette époque, comme Science et Vie ou Popular Mechanics pour voir l’enthousiasme de cette époque. Chacun aurait sa maison et vivrait une vie prospère et enrichissante.
      Ça aurait pu être le cas. On aurait pu retrouver le niveau de l’Allemagne en 1938, qui ressemblait beaucoup au rêve de tous les Blancs dans les années 50…
      Sauf que ce n’était pas le rêve des juifs ; leur projet était tout autre.
      Alors, au lieu de continuer à faire des gosses, on a eu la promotion de l’avortement et des femmes pouvant tout faire sauf être mères, et au lieu de conquérir les étoiles, on a été conquis par les nègres et les bougnoules…
      Du coup, le cauchemar, c’est quand on se réveille…

  3. Ce jeune homme a-ti-il réellement voulu convaincre Tucker Carlson de défendre publiquement des idées qui entrent en collision frontale avec le « politiquement correct » ? Si oui, c’est qu’il a besoin de soins psychiatriques.
    Il n’est tout simplement pas pensable que ce journaliste tienne ne serait-ce que 5 minutes à l’antenne s’il se met à dire ce qu’il est carrément interdit de dire en public.
    @Budo Spirit :
    1) concernant la testostérone il y a d’autres moyens que la douche froide. Des aliments (par exemple … le chou fleur ou le gingembre) aident, d’autres sont à éviter (par exemple … le soja et ses dérivés). Bien dormir, éviter le stress (très gros défi de nos jours), s’exposer au soleil, s’adonner à des exercices physiques intenses, prendre des suppléments de zinc…. réduire à zéro la consommation d’alcool …
    2) Les jeunes et leur « zone de confort » ? Je crois que c’est surtout leur éducation, souvent maternante, qui est à mettre en question, ainsi que leur intégration parmi « la diversité ». Jeunes ou non, les français sont de toute façon inaptes à s’organiser collectivement. C’est cela le plus gros défi. Car aucune autre action que collective ne saurait aboutir. Tous ces « loups solitaires » qui se lancent dans l’action et se plantent l’un après l’autre, ou n’aboutissent qu’à des résultats ridiculement symboliques, le montrent avec éclat. (Oui je sais, je suis le casse-couilles qui dit ce dont personne ne veut entendre parler).

    1. Oscar, ce jeune homme comme vous dites a cherché à convaincre Tucker de leur rentrer dedans parce qu’il sait qu’il est sur un siège éjectable. Avez-vous lu la lettre ?

      D’autre part, Tucker est extrêmement populaire car c’est le seul à dire la vérité sur quelques sujets. Il a un public immense qui rapporte de l’audimat et des sous à la chaîne, dont l’intérêt bien compris est de réfléchir à deux fois avant de le congédier. En outre, ce public peut donner de la voix pour sa défense, ce qui est une certaine force de protection face à la chaîne. Tucker a donc encore une petite marge de liberté avant de partir en beauté avec un bras d’honneur héroïque. La proposition de Roof est parfaitement sensée.

      Donc votre psychiatrisation de Soviétique, vous la gardez pour vous.

      Et d’ailleurs les expertises des psychiatres, il les a déjà clairement et dignement refusées comme nous le rappelait Blanche il y a deux ans.

      1. Non, Oscar n’a probablement pas lu sa lettre, sinon il ne balancerait pas, une fois de plus, une aussi énorme connerie.
        Les propos de Dylann Roof sont infiniment plus censés et réfléchis que les siens. Mais c’est une constante que les gens qui parlent sans réfléchir critiquent, avant même d’en avoir réellement pris connaissance, et encore moins analysé, ce que disent ceux qui ont longuement pensé à ce qu’ils voulaient exprimer.
        Et Oscar, qui nous a pourtant offert des interventions fort pertinentes, semble vouloir désormais réagir sans se poser au préalable la question de la pertinence de sa réaction.
        Le fait de s’être fait jeter par des camarades dont certains sont pourtant des modèles de patience et de tolérance devrait pourtant l’amener à se poser des questions…
        En tout cas, la psychiatrisation de ceux dont les pensées et les actes ne rentrent pas dans les normes définies par (((les experts en psychologie et en morale))), c’est pas vraiment le truc à suggérer ici, où ont été exposées longuement les raisons des plus logiques des actes commis par certains des nôtres. Je ne dis pas que leur action n’ait pas été contre-productive dans quelques cas, comme celui-ci, car Dylann Roof aurait bien plus marqué les esprits en rafalant un gang de nègres à la nuisance incontestée au lieu de quelques adorateurs de Ieshoua. Dans une Amérique de culs-bénis, ce n’est pas le truc qui va attirer la sympathie sur notre cause. Mais ses motivations étaient claires et sa démarche cohérente.
        Il l’explique d’ailleurs très bien.
        Mais un Brenton Tarrant est tout de même à un niveau bien plus élevé, que ce soit dans la réflexion ou dans l’action.
        Des loups solitaires comme lui et Anders Breivik, il en faudrait bien davantage…

    2. « (Oui je sais, je suis le casse-couilles qui dit ce dont personne ne veut entendre parler) »

      Non non, le casse couille tout court. Le reste de ta parenthèse n’est que ton imagination.

      Des « soins » en psychiatrie (freudienne) ne peuvent être des soins.

      1. Il n’a pas tort sur tout non plus . Le point 1 est pertinent et le 2 seulement à moitié .
        L’introduction est totalement à revoir par contre .
        Note /20 : 8.5 . 🙂

        1. S’il y en a que le sujet « testostérone » intéresse voici un très bon lien, hélas en espagnol (l’auteur est Ukrainien mais vit en Colombie) donnant moultes conseils détaillés :
          https://www.youtube.com/watch?v=gaxQDIuUjPU
          + ce lien du même auteur, Vadym Cavalera, sur plusieurs nourritures à éviter :
          https://www.youtube.com/watch?v=-qlhcI802i0
          Également en espagnol … par un cubain (avec la gueule d’un cubain, effectivement) … très « pro ».
          https://www.youtube.com/watch?v=6-rjmuej_0Y
          1 l’entrainement; 2 dormir longtemps (10 heures si possible) et profondément; 3 faire fondre la graisse;
          4 consommer du cholestérol (eh oui ! par exemple en mangeant des oeufs), tout en évitant les viandes industrielles, le lait industriel etc, remplis de cochonneries chimiques;
          5 ne consommer ni alcool ni tabac ni toute autre drogue; (désastreuse : la bière);
          6 (ça va de soi) ne pas s’empoisonner à consommer des stéroïdes.

          1. Tu me prends pour qui bordel ??? Jamais ; O grand jamais , je ne m’instruis auprès d’un métèque ! Il y a assez de blancs lambda et de camarades de qualités qui sont le plus souvent passé maitre dans leur domaine respectif pour me garder d’aller voir la boue humaine , quelle qu’elle soit !

            La nutrition je connais un peu car j’ai été sportif de haut niveau . Ce que je cherche maintenant , c’est un spécialiste Aryen !
            Tu as fait une erreur en me donnant ce lien de métèque ! La nutrition est en lien -hé oui , elle aussi – avec notre biologie raciale . Alors en quoi un espaguoin coupé de je ne sais quoi peut me dire ce qui est bon « blanc parlant » ! ? De plus , ce qu’il semble dire est hyper générique . Cela est bon pour le néophyte de base non -racisé , pas pour moi .

            ps : Pour la bière , c’est une blague ! je ne bois généralement que 3 ou 4 fois par ans mais pour les grandes occasions une bonne bière ou deux , ca ne fait jamais de mal !

            1. Cet Ukraine serait donc un métèque ? Ok concernant le cubain mais Vadym, par contre, a beau être en Colombie, il continue d’être un Ukrainien.
              Je crois d’ailleurs que si un métèque affirme que 2 et 2 font 4, ça continue d’être vrai, et que les cubains ont bonne réputation (voire très bonne, en comparaison avec les républiques bananières latino-américaines) sur tout sujet médical.
              Les oeillères que portent nombre d’entre vous ne font que vous amener d’un mur à un autre. Ça ne semble pas devoir finir bientôt. Quant aux fabuleux Aryens francophones qui discourent de ce genre de sujet, je n’en vois strictement aucun. Tout au plus colportent-ils telle ou telle idée courte, du genre « prenez des douches froides », que – bien entendu – presque personne ne pratiquera.

    3. Oscar
      il est possible que l alimentation aide a augmenter cette hormone tres utile dans le sport mais perso je suis de la vieille ecole mes idoles quand j etais minot etaient Sharzeenneger et Stallone leurs slogans de l epoque dans les revues de muscu etaient no pain no gain sans souffrance pas de progres et cela correspond plus a ma personnalité manger du gingembre ou du choux fleur c est certainement tres bien mais ca ne me correspond pas

      En ce qui concerne les jeunes je trouve aussi que leurs éducations laisse a désirer j ai ce probleme avec les miens des que l on veut les eduquer a l ancienne on passe pour un tyran familliale

      1. Oui. C’est d’ailleurs la question de l’éducation qui devrait, théoriquement, amener les gens à se démerder ensemble pour former des lieux un tant soit peu autonomes. Rêverie pour nous, réalité pour les écolo gauchistes, du moins certains d’entre eux qui montent bel et bien ce genre d’endroit.
        Il est vrai qu’ils savent endurer (« no pain no gain » !!) les sacrifices qui accompagnent ce « choix de vie ».
        Je ne suis pas un mangeur de chou-fleur effréné, je te rassure. En soupe parfois. Le mieux c’est de se faire des plats où on sait que plusieurs ingrédients positifs interviennent (exemple 1 : soupe contenant du chou fleur, du broccoli, de l’ail et du gingembre; exemple 2 : crêpes à l’avoine ….) et d’éviter soigneusement les excès de sel, l’alcool, l’eau en bouteille, les graisses dégueulasses, le sucre blanc etc + Faire du sport chaque jour ! ……. « No pain no gain » … On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeuf.
        Mais j’en reviens à ce que je disais plus haut : sans capacité des gens à s’organiser ensemble, tous ces beaux efforts ne serviront à rien du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *