Articles d'actualité Articles de fond Décadence Europe Politique Question Juive

Ukraine : (((Zelenski))) élu

Après (((Porochenko))) souhaitons la bienvenue à (((Zélenski))). Décidément, l’Ukraine est un pays magnifique, peuplée de Blancs et de Blanches fiers de l’être et vigoureux, mais les gouvernants sont aussi (((pourris))) que les nôtres.

Ce qui est à souligner pour le pedigree de ce nouveau président, c’est que c’est un ancien acteur. La politique n’est qu’un vaste théâtre, l’exemple ici le met bien en valeur. Il a réussi à être élu, sans expérience et sans programme ! On dirait qu’il ressemble beaucoup à Macron, bien que Macron n’ait jamais été comédien – mis à part durant son quinquennat.

Le Monde :

Cinq ans après avoir mené la révolution dans la rue, les Ukrainiens ont à nouveau renversé la table, dimanche 21 avril, sans violence ni fracas, en portant au pouvoir un néophyte complet, Volodymyr Zelensky.

Remplacer un youpin par un autre youpin, les journalistes du Monde pensent voir un changement radical, nous ne sommes cependant pas dupes.

Cet humoriste et producteur à succès dénué de la moindre expérience politique remporte un triomphe, en récoltant, selon des résultats quasi définitifs, un score raz-de-marée de 73,2 % des voix, loin devant le sortant, Petro Porochenko (24,5 %). Jamais président ukrainien n’avait obtenu un soutien aussi massif, et ce n’est là que l’un des records engrangés par M. Zelensky, qui devient, à 41 ans, le plus jeune président qu’ait connu le pays.

Humoriste, producteur, un youpin comme on aime ! La caricature parfaite, tant de son physique que dans sa carrière.

Ce que l’histoire retiendra, surtout, c’est que les Ukrainiens ont préféré, en élisant un parfait inconnu, faire un saut dans le vide plutôt que de poursuivre leur route avec une classe politique décrédibilisée par des années de prévarication.

Inconnu, Volodymyr Zelensky ne l’est pas tout à fait : ce natif d’une famille juive de Kryvyi Rih, dans le centre russophone et industriel de l’Ukraine, est même le compagnon de nombre de foyers depuis ses premiers pas d’humoriste sur scène et à la télévision, il y a vingt ans. Mais il était absent, jusqu’à sa déclaration de candidature fin 2018, du moindre engagement politique.

Après s’être fait une place dans le quotidien des Ukrainiens, il devient un homme a qui l’on pourrait faire confiance.

C’est la tactique des juifs pour s’intégrer facilement dans nos sociétés. Ils sont sur-représentés dans les médias, les séries, les films, les documentaires. Tellement présents que les adeptes du visionnage du juif électrique vont le voir comme une personne de confiance, qui est présent dans leur quotidien.

En l’élisant comme président, les électeurs retournent dans leur rôle de spectateur et non d’acteur. Ils laissent donc volontiers leur pays aux mains d’un (((acteur))) et ne cherchent plus que du divertissement.

L’asservissement par le divertissement, promu par les juifs.

C’est terrible, car l’Ukraine, pays encore majoritairement Blanc et qui a en son sein des hommes dignes de la race, qui agissent au quotidien pour que le pays reste Blanc, se fait diriger depuis plusieurs années par les youtres.

Un commandement qui nous laisse penser que le pays va finir par se transformer petit-à-petit comme nos pays : des cloaques multiraciaux où les hommes Blancs restants deviennent majoritairement des soumis dévirilisés.

Cependant, une résistance s’organise pour éviter de subir le même sort que nos pays.

[…] En écrivant et en incarnant le rôle principal dans la série à succès Serviteur du peuple, dans laquelle un professeur d’histoire, Vasyl Holoborodko, est propulsé président pour nettoyer le pays de la corruption, M. Zelensky a simplement donné à des millions d’Ukrainiens le sentiment que la politique pouvait être autre chose. « Nous voyons la naissance d’un projet politique réellement unique, écrivait, avant le vote, le politologue Balazs Jarabik, du centre Carnegie. Un reality show dans lequel chacun peut participer. »

Le flou que M. Zelensky a entretenu sur nombre de dossiers permet aussi à chacun de s’identifier à un élément de son programme en oubliant les autres.

Un reality show… Le sort d’un peuple et d’un pays n’est donc qu’un jeu, quelque chose qu’on regarde à la télévision, assis dans son canapé.

Tout ça n’est qu’un divertissement Goy. Applaudis donc les nouveaux acteurs du Tiers-Monde qui viennent s’installer en Europe. 

[…] Volodymyr Zelensky a aussi décomplexé les Ukrainiens en reprenant à son compte leur ras-le-bol de la guerre… mais sans leur proposer de solution.

Pas de programme, pas de solutions, mais élu à plus de 70%.

Intéressant.

Ce populisme est d’un type nouveau : un populisme « sympa », proeuropéen, qui ne cherche pas le clivage mais le rassemblement d’une Ukraine aux identités morcelées.

Nous aussi nous pouvons proposer cette solution.

Nous aussi, on peut faire du populisme « sympa ».

Souriez, proposez un programme très vague et vous serez élu ? Hum, sauf si vous n’êtes pas de la (((tribu))).

Son élection a été un succès seulement grâce au plan de contrôle des territoires Blancs par les youtres.

L’Ukraine, si beau pays, reste donc sous le contrôle des youpins, et même si ce type n’est qu’un guignol, il risque de faire passer de nouvelles lois pour la dégénérescence du pays ainsi que son remplacement racial.

Il est inadmissible de laisser les longs-nez nous diriger.

Que ce soit en Ukraine, en France ou dans l’Europe entière, notre race n’a pas a être dominée par les rats juifs.

19 Replies to “Ukraine : (((Zelenski))) élu

  1. Ben oui, mais les Ukrainiens n’ont toujours pas compris que ce ne sont pas les Russes qui sont responsables de l’Holodomor mais les (((Bolcheviques))) qui s’étaient emparés du pouvoir, et que leurs cousins Russes s’étaient fait, eux aussi, exterminer par cette vermine youtre.
    Du coup, quand un russophone est élu président, des mecs normalement proches de nos idées, comme ceux de Pravy Sektor, se rangent aux côtés des gens manipulés par les (((Américains))), et participent à un coup d’État pour renverser ce type pourtant légitimement élu. Et vont casser du Russophone au Dombass dont les habitants n’acceptent ni que le mec qu’ils ont élu, et pas qu’eux, soit remplacé par un youtron milliardaire ayant fait fortune aux USA, ni que leur langue se retrouve bannie de l’enseignement et même des panneaux indicateurs de leurs villes.
    De bonne race, les Ukrainiens ?
    Oui, mais vraiment très cons…
    Un peu comme les Suédois.
    Et ton article le démontre bien.
    D’ailleurs, à Kiev, on commence à voir des nègres et, comme il se doit, des putes à nègres. Les mecs qui se veulent de notre bord laissent les youpins manipuler les foules et préfèrent aller buter leurs frères Slaves à l’Est que d’empêcher ces ordures de juifs de mettre la main sur tout leur pays. Pour moi, ce sont des guignols et Tonton, dont ils se revendiquent, leur botterait le cul s’il voyait qu’ils ont laissé deux youtres prendre successivement la tête de l’Ukraine.
    Beaucoup de camarades ne seront pas d’accord avec moi car quand ils vont là-bas, ils sont accueillis par des gars qui portent les mêmes symboles et sont éblouis par la beauté des femmes, mais quand ils reviendront dans dix ans et trouveront ces nanas aux bras de nègres après qu’elles aient eu le cerveau lavé kacher par leurs (((nouveaux dirigeants))), ils déchanteront…
    Il faut voir au delà de l’intérêt immédiat de sa bite ( les femmes ) et de sa panse ( les gars néo-nazis qui t’invitent à bouffer et te payent des houblons pressés ).
    La réalité n’est hélas pas celle-là et l’élection de ce guignol, marionnette de ses frères de (((Wall Street))), en est une preuve éclatante.

    1. Premièrement ce n’est pas les «  »ukrainiens » » qui massacrent les russophones au Donbass mais l’armée russe qui massacre les ukrainiens au Donbass . Nuance .

      deuxièmement , ce n’est pas les camarades qui ont élu le youtre mais la masse . Par définition la masse est stupide , quelle-qu’elle soit .

      Si l’Ukraine tombe dans la main des Russes elle sera notre ennemie de demain . Mais si elle tombe dans l’axe « Américo-européen » , elle sera alors notre allié pour demain .

      1. Tu fais erreur. Si l’armée russe était au Dombass, les (((Américains))) seraient trop heureux de montrer des images de leurs troupes ; ils en ont largement les moyens. Ils ont essayé de produire des photos bidons au début du conflit mais se sont très vite ridiculisés comme aujourd’hui avec leur film ( plus flou qu’à l’époque des frères Lumière alors que, de nos jours, meme une observation infrarouge te donne une image d’une netteté impeccable ) de prétendus Iraniens attaquant en bateau un pétrolier japonais. Alors que l’equipage décrit une attaque aérienne !
        Moi, je suis allé au Dombass mais aussi à Kiev ( ne me demande pas comment j’ai fait ! ZOG nous lit… ) et je sais fort bien ce que j’ai vu. Au Dombass :
        Des HLM et des écoles en ruine après avoir été bombardés avec les habitants et leurs gosses dedans. Et ce n’est pas les Russes qui ont fait ça ! Il y en a quelques uns mais ce ne sont pas des troupes régulières. Et les gens soutiennent les indépendantistes qui veulent juste garder leur langue et leur boulot et voir leurs votes respectés.
        Ils en prennent plein la gueule tous les jours mais ils tiennent.
        Les Ukrainiens de l’Ouest haïssent les Russophones, qui occupent l’Est du pays, à cause de l’Holodomor. Un vrai holocauste qui a causé la mort par la faim de près d’un tiers des Ukrainiens.
        Et une partie des Russophones du Dombass descendent de colons Russes amenés là pour les remplacer.
        Sauf que ces derniers ont eux-mêmes été déportés de leurs terres natales par les (((Bolcheviques))) qui ont exécuté des milliers de récalcitrants, comme (((ils))) l’ont fait pour des millions d’autres Russes. Ces gens sont donc eux-aussi des victimes, comme leurs cousins de l’Ouest. Les uns comme les autres ont les mêmes gueules, parlent presque la même langue, et pour cause puisqu’ils sont de la même race, bordel !
        Hélas, nos copains Ukrainiens ne sont pas foutus de le comprendre. Car ils haïssent d’autant plus les Russes que ces enculés de juifs, qui tiennent, comme ici, tous les médias, leur ont mis dans la tronche que ce sont leurs frères slaves qui sont responsables de l’Holodomor alors que tous les responsables de ce génocide et la grande majorité des exécutants étaient des youtres ou des collabos locaux.
        Ceux auxquels j’ai montré des vidéos qui le prouvent tombaient des nues… Évidemment, ce n’est pas cette vérité qu’on leur montre à la (((télé))).
        (((On))) leur montre un acteur juif qui joue les héros et devient si populaire qu’il est élu président par près de 75% des voix ! Les 25% restant ont voté pour (((Porochenko))). Eh oui, camarade, 100% des Ukrainiens ont voté pour deux juifs !!
        Pendant ce temps là, les gars qui se croient les héritiers de Tonton leur laissent le champ libre et partent avec enthousiasme buter d’autres Blancs au Dombass…
        Et les nègres importés par leurs nouveaux maîtres en profitent pour draguer leurs femmes. Tu peux même voir sur le site de l’Office du tourisme de Kiev, cette belle capitale de nos « futurs alliés », comme tu dis, en fait tenus en laisse par des juifs américains qui s’emparent petit à petit de toute l’économie du pays, des macaques danser sur des places publiques avec des filles superbes décérébrées par la (((propagande))).
        J’en ai vu bien davantage ! Et aucun des mecs prétendument de notre bord n’intervient pour faire cesser ce scandale. Ils préfèrent défoncer d’autres Slaves. En revanche, ceux de Russie, même s’il ne faut surtout pas, en général, leur parler de Tonton, font le boulot avec enthousiasme et la bienveillance des autorités.
        Je n’ai pas vu une seule pute à nègre à Moscou et les rares boucaques rasent les murs. C’est la réalité et tout le monde peut aller vérifier. On n’est pas obligé de loger dans des palaces et d’ailleurs avec dix euros tu es le roi du monde…
        C’est plus emmerdant pour passer certaines frontières ; il faut user de combines. Mais ça aide d’être un Français avec pas mal de cheveux blancs…
        On ne te soupçonne pas d’être un dangereux activiste, même si tu as plus le format du grizzly que celui d’un écureuil. Grossière erreur, les mecs ! 😎

  2. Merci à l’auteur de cet article, Nico, de publier cet article sur un sujet souvent considéré tabou.
    Je vois ci-dessus de belles interventions de Rho2. Bravo. Y compris un « rappel des faits » (toujours de rappeler que deux et deux font quatre) concernant les événements dans le Donbass, incluant des massacres de populations russophones qui, pourtant, ressemblent comme deux gouttes d’eau aux Ukrainiens. À ceci près que les russophones semblent plus aimables.
    Le comportement des Ukrainiens, en particulier de ceux « nationalistes » du genre Secteur Droit, mène à se poser une question fondamentale : y a-t-il quelque chose de réellement politique derrière leur étalage de symboles néo-nazis ? Ils manifestent un niveau d’intelligence d’une étincelante nullité. En plus d’avoir foutu un bordel pas possible (« le Maïdan ») parce que le président « pro-russe » refusait d’entrer dans la belle « Union Européenne », ces « nationalistes » s’appliquent à faire la guerre contre les russophones. Ils agissent en véritables valets et marionettes de l’Empire. C’est pathétique.
    Nous avons besoin d’observer ces ridicules collusions.
    Nous avons surtout besoin d’en prendre de la graine.
    Se connaître soi-même et connaître son ennemi, ça vaut certainement la peine.

    1. C’est pas vraiment de la faute des Ukrainiens non plus. On les a manipulés depuis l’enfance. J’en ai eu confirmation en discutant avec eux. Ils ignorent totalement que les (((bolcheviques))) étaient tous des youtrons et croient vraiment que les Russes sont responsables de ce qu’ont subi leurs grands-parents. À l’époque soviétique, personne n’a dénoncé le rôle des juifs dans la révolution de 1917 et les massacres qui ont suivi et quand Gorbatchev est arrivé, les communistes ont préféré faire porter le chapeau à Staline…qui n’était qu’un sous-fifre quand ces génocides ont commencé ! Et qui, finalement, a fait bien plus que ses successeurs épris de démocratie, glasnost et autre perestroika, pour chasser les youtres du pouvoir.
      C’est d’ailleurs pourquoi il interdisait qu’un médecin youpin vienne l’examiner.
      Dire la vérité aux Russes et aux Ukrainiens aurait obligé les communistes à reconnaître que leur parti est une secte j juive et ils auraient même du jeter à la benne la momie du demi-juif Lénine dont le monument pollue l’enceinte du Kremlin.
      C’est pour ça que ni les Russes, ni les Ukrainiens, ne connaissent la vérité sur leur histoire, à part quelques uns qui ont tout lu de Soljenitsyne et d’autres rescapés du Goulag. Comme ce sont des youpins qui ont pris la relève des communistes en Ukraine à la tête des médias, ce n’est pas demain que ses habitants connaîtront la vérité. Du coup, ils tapent sur les Russophones et votent pour des enculés de youtres qui les roulent dans la farine.
      Mais la faute en incombe en premier lieu à (((ces derniers))), qui sont de vrais génies pour monter les Aryens les uns contre les autres. On a eu cent millions de morts au siècle dernier à cause de ces crevures.
      Et tu peux ajouter des tas de guerres antérieures dont la guerre de sécession !
      Mais les vidéos de David Duke ne passent pas en Ukraine…
      Sauf quand un vieux con les a dans son portable ; mais ça ne suffit pas pour rétablir les choses. Je ne suis même pas certain que les quelques mecs qui les ont vu aient été totalement convaincus.
      Ça leur remet trop de trucs en question…et on était déjà bien chargés à la bière…

      1. Ce sont des caniches « nationalistes » du même tonneau que les séparatistes basques.
        « Ça leur remet trop de trucs en question » = Ils sont à côté de la plaque. Tout leur tintamarre politico-médiatique, aussi romantique, aussi séduisant puisse-t-il sembler à certains d’entre nous, n’estque baratin … sorti des laboratoires (« psy-ops », « révolutions de couleur » etc) de l’Oncle Sam. Il est d’ailleurs à noter que la présence massive de ces « nationalistes » sur l’avant-scène politique Ukrainienne ne dérange pas le moins du monde les Bernard Henri Lévy etc.

        1. Caniche !!!?? Et c’est un français qui dit ca !
          Tu peux faire le super nationaliste puissance 10 sur internet , oui , et même les prendre pour des cons si tu veux . Mais en attendant , ils nettoient des camps de romano a la hache !

          En France , les ((nationalistes)) s’enculent au RN . Tu as saisi ?

        2. Les Basques, c’est un autre problème ; ils ne sont au service de personne.
          Ils ont juste mille ans de retard…
          Pour en revenir à nos « camarades » Ukrainiens, je l’ai dit, ils m’ont semblé sincères et m’ont d’ailleurs fort bien accueilli. Mais il est certain que de vrais nationaux-socialistes n’accepteraient pas de voir des youtres s’emparer de tous les leviers de commande et des richesses de leur pays. Ils prendraient les armes.
          Et eux, ça leur serait d’autant plus facile qu’ils les ont déjà !
          Eh puis, merde, le dark net, ça existe aussi en Ukraine ! Donc ces gars pourraient se renseigner sur le rôle des juifs dans les souffrances de leur peuple. Tu ne peux pas prétendre admirer Tonton et ignorer ce qu’il pensait des youtrons et pourquoi.
          C’est pas la peine d’avoir un étendard portant une svastika au dessus du bar si tu n’as pas lu Mein Kampf !
          D’ailleurs, je leur ai dit gentiment que je ne comprenais pas leur passivité à l’égard de ces putains de youtres et même des négros que les premiers font venir. Ça a modérément plu mais l’un des mecs présent m’a dit qu’ils s’occupent des boucaques de temps en temps mais que les flics interviennent. Ben oui, en Ukraine, la police protège les nègres et aussi les pédés qui peuvent défiler avec une plume dans le cul.
          Le (((gouvernement))) y veille.
          Comme aux USA ou en UE.
          En revanche, en Russie, les tarlouzes qui veulent faire leur gay-pride se font défoncer la gueule sur ordre de Poutine qui a dit qu’il ne tolérerait aucune propagande pour la dégénérescence des moeurs.
          Et les flics rigolent quand des boucaques, qui se font exploser par des camarades, les appellent au secours. Le fameux Sami Naceri qui a cru que son pognon pouvait lui permettre de faire le beau là-bas comme il le fait ici, s’est fait arranger la gueule comme il convient.
          Et il s’est retrouvé en garde à vue !
          À Kiev, il aurait été reçu par les (((autorités))) et les gars lui ayant refait le portrait jetés au trou.
          C’est sur que ça fait un sacré contraste !

  3. Je croyais qu’il y avait un commentaire de plus mais c’est juste Alex qui a fait son marché pour son site GrandFacho.
    Par curiosité, j’y suis allé voir. Bingo !
    Ils ont ajouté à l’article de Nico toute une série d’autres trucs sur l’Ukraine que je conseille aux camarades et notamment à Jim33 qui verra que je ne raconte pas de conneries. Le nombre de putes à nègres ne va pas baisser dans ce pays…
    C’est bien, mon cher Jim, de chasser quelques roms ; ça détend.
    Mais les roms ne sont pas le problème : ils ne baisent pas nos femmes, ne risquent pas de nous remplacer, ne bousillent pas notre race et notre civilisation ; ce sont justes des parasites marginaux et puants, des sortes de rats bipèdes.
    On a en Ukraine de prétendus nationalistes dont les leaders collaborent avec des juifs qu’ils ont contribué à mettre à la tête du pays. C’était bien eux le fer de lance de la prétendue révolution de Maïdan, organisée par la CIA, non ?
    Et ils ont bien porté un youtron à la présidence après avoir viré un Aryen qui avait été élu par 60% du peuple !
    BHL se réjouit d’ailleurs que l’Ukraine soit le seul pays au monde avec Israël à avoir un président et un premier ministre juif !
    C’était ça le programme des prétendus nationaux-socialistes Ukrainiens en 2014 ?
    Ben oui. La preuve : non seulement ils ne font rien contre mais ils participent à cette enculerie. Pour calmer les mecs de leur base, (((Porochenko))) et maintenant (((Zelensky))) les autorisent à casser un peu de Roms à la campagne et surtout des Russophones antisémites au Dombass. Et ces cons s’en satisfont.
    Ils sont fiers d’avoir rasé des villages peuplés de gens de leur race pendant que des négros étaient en train de bourrer le cul de leurs femmes. Certains s’en sont vantés devant moi. C’est là que j’ai sorti mon portable pour leur montrer la vidéo de David Duke sur l’Holodomor et leur demander s’ils trouvaient normal de prêter serment à un youtron avant d’aller combattre des mecs qui ne sont pour rien dans les malheurs de leurs aïeux. Comme je l’ai dit, ça a rafraîchi l’ambiance…
    Évidemment, je suis resté respectueux ; je n’ai pas dit les choses comme ça mais me suis juste montré étonné qu’ils ne soient pas au courant de (((qui))) étaient leurs vrais ennemis, alors qu’ils sont de fidèles disciples de Tonton ( tu parles ! ).
    Surtout qu’ils sont aussi bien armés que les troupes régulières dont ils constituent d’ailleurs la majorité des effectifs…
    Alors laisser des youtres accéder au pouvoir dans ces conditions, et mieux, les y porter… je ne suis pas sur qu’Adolf aurait approuvé. Sinon, leur bière est bonne.
    Même si ça déchire parfois la gueule, il faut accepter de regarder la réalité en face.

    1. Ce ne sont pas des disciples de Tonton, juste des trous de cul. Que tu aies dû mettre une paire de gants, en plus d’utiliser des pincettes, pour pouvoir leur dire +- du bout des lèvres qu’ils croient de la chiasse de juif concernant l’Holodomor, montre bien que ce sont des tocards !

      De plus, nous savons tous que le moindre signe ostensible de sympathie envers le régime national socialiste enrage au plus haut point le moindre juif, mais là ils ont été les suppôts d’une des pires raclure juive qui soit : BHL ! Cela dit tout, non ?

      Comme tu le dis, faut regarder la réalité en face quelle que soit la douleur que cela peut engendrer : c’est cela être Aryen et ce n’est pas par hasard que c’est ce qui nous différencie le plus des juifs qui, eux, aiment, usent et abusent de mensonges plus gros que l’Everest.

      Pourtant, je suis aussi d’accord avec toi lorsque dans un commentaire précédent tu précises qu’ils (les Ukrainiens) se sont fait retourner la tête par la propagande et les bobards juifs, mais à un moment donné faut aussi se réveiller, accepter le fait de s’être fait (((embobiner))), et regarder les choses en face, SURTOUT s’ils se disent natio (à la limite encore, passons) et nationaux socialistes (en revanche là, ça fait d’eux de parfaits tocards !**)

      ** Et ce n’est pas parce qu’il y a en France et ailleurs des raclures (lgbtqiblabla, gauchistes, progressistes…) bien pires que ces Ukrainiens que cela diminue leur propre connerie.

      1. 1) J’ai certainement aimé les propos récents de Rho2 ainsi que ceux ci de Warezerie, quant à ces « tocards ». Ça me fait du bien de voir que je ne suis pas le seul à voir les choses telles qu’elles le sont, aussi navrantes qu’elles soient, et à *comprendre* … ou disons : discerner … quelques paradoxales réalités, comme le fait que les russophones, et carrément les Russes, y compris au plus haut niveau, soient en fin de compte moins cons, voire beaucoup moins cons, que ces « nationalistes » ineptes.
        2) Il faut cesser de trouver des excuses aux imbécilles. Soient-ils « Aryens » ou non, ce sont surtout des imbécilles. Seules les personnes dotées de facultés morales et mentales méritent d’être sauvées. Le concept de « race spirituelle » est à revivifier. Quelques autres, comme le nationalisme, sont par contre à enterrer. Tout ce qui est héritier de l’entité judéo-crétine est pétri d’un amalgame de stupidité et de DUPLICITÉ … dont nous parlent si bien les « nationalistes » Ukrainiens.
        Tout cela doit être viré de notre paysage. En somme : table rase !

        1. Ce sont des tocards dans la mesure où être ce qu’ils sont et faire ce qu’ils font en se faisant à ce point berner par les juifs, n’est pas seulement inutile mais surtout extrêmement contre-productif, comme l’a très bien expliqué Rho 2.

          Un peu comme les résistants Français pendant la WW2, je ne parle pas des (((résistants))) mais bien de tous )))ceux((( qui se sont fait (((berner))).

          Le problème, tant pour les Ukrainiens dont on parle ici, que pour les )))résistants((( pendant la WW2 (et pas qu’en France), est/était leur méconnaissance du poison sémitique et plus particulièrement juif !
          Avec cette connaissance, ils n’auraient pu se faire berner.

          À la charge de ces Ukrainiens, et à la décharge des )))résistants((( pdt la WW2 : aujourd’hui, il y a internet, ce qui n’était pas le cas des résistants de l’époque.

          Ceci étant dit, les Ukrainiens en question peuvent encore et toujours évoluer, mais pour cela il faut aimer la vérité.

          La force de l’Aryen ne peut être que pleine et entière que lorsque nous le sommes de corps et d’esprit.

  4. https://southfront.org/members-of-pro-kiev-volunteer-battalions-leave-eastern-ukraine-to-join-militant-groups-in-syria-lpr/
    En faveur des fabuleux « nationalistes Ukrainiens » (voire ultra-nationalistes, hein !), des légions de Tatares et de djihadistes de tout poil. Tout naturellement, ils circulent entre Ukraine et Syrie, où ils peuvent carrément soutenir l’État Islamique. Ils peuvent aussi être avec les « rebelles modérés » (= directement sous la coupe d’USrael ou/et de la Turquie). Les beaux « rebelles » que voilà. Saloperies obscurantistes. Tout comme leurs potes « nationalistes » en Ukraine. Adressons-leur un doigt d’honneur plutôt qu’un salut romain.

    1. Bon cette info par contre, pardonne moi Oscar, mais ça pue le bidon a des kilomètres.
      De un, c’est selon le témoignage de « the press officer of forces the Lugansk People’s Republic, Ivan Filiponenko » l’ennemi des nationalistes Ukrainiens. Pratiquer le mensonge sur ses ennemis sans aucune preuve, facile.
      Parce que les preuves, parlons en. L’exemple du soldat ukrainien parti en Syrie et mort là bas, c’est : « His comrades-in-arms claimed that he came from the Republic of Crimea and joined the Ibadu ar-rahman detachment. Prior to that, he participated in a conflict in eastern Ukraine, where he was injured. »

      On parle de bougnoules, qui nous disent que le mec a combattu des russes en Crimée.

      Quant aux « Crimean Jamaat », on parle de 4 bridés qui se disent tatars et nationalistes Ukrainiens. Un portrait très éloigné des nationalistes Blancs Ukrainiens.

      Ensuite : « Earlier it became known that the commanders of units of the Armed Forces of Ukraine who take part in sabotage activities were trained by the same instructors who trained terrorists in Syria. » D’accord, si vous le dites, et sinon ça sort d’où ? Des noms, des preuves, des vidéos ?

      Pour terminer « Since 2014, pro-Kiev forces have become a gather point for all sorts of radical groups, be it Nazis or Islamists, as long as they fought on “the right side,” they were deemed “moderate,” and everything was forgiven. »

      J’aime toujours cette comparaison entre Nazis et Islamistes, qu’on retrouve aussi en France avec… 95 % des politiques qui font la comparaison. En fait, cet article sent vraiment le fake, pour faire des liens entre National-Socialisme et Islamisme.

      Je veux bien que les nationalistes Ukrainiens se trompent sur beaucoup de choses, comme tout le monde ici peut le voir et l’a dit, mais leur taper dessus en les accusant carrément d’islamistes, on sait de qui ça vient.

  5. @Oscar : je confirme que les mecs qui assiègent le Dombass n’ont pas plié bagage pour aller rejoindre Daesh !
    D’abord ils sont tous de fervents chrétiens, comme les gens sur lesquels ils tirent, et aucun d’eux n’irait donc combattre dans une organisation islamique. Ensuite, il n’ont rien à voir avec les Tatars de Crimée qui sont complètement hors du coup. Certains de ces Tatars, peuple d’origine asiatique apparenté aux turcs, sont des musulmans fanatiques et ont rejoint Daesh comme leurs homologues de Tchétchénie.
    Mais ces abrutis ne sont qu’une poignée et n’ont rien à voir avec les nationalistes du bataillon Azov ou des autres groupes qui se prétendent néo-nazis ( Alors qu’ils obéissent à des juifs ! Putain, les cons…Mais ce n’est pas le sujet ).
    Enfin, last but not least, aucun responsable des indépendantistes Russophones, plus exactement autonomistes, n’a formulé cette accusation ridicule à l’égard de leurs ennemis, qu’ils ne portent pourtant pas dans leur cœur. Ils ont à leur égard bien d’autres griefs étayés par des éléments bien concrets, à commencer par les tombes de leurs concitoyens et les ruines de leurs maisons, pour avoir besoin d’inventer de pareilles conneries…
    C’est là une nouvelle aussi fausse que la civilisation du Wakanda. Aucun media russe n’a, autant que j’ai pu le constater, publié cette prétendue information.

      1. Il y a quelques païens mais vu que l’un de leur plus grands combats est l’autonomie du patriarcat de Kiev par rapport à celui de Moscou et le placement sous son autorité de toutes les églises orthodoxes ukrainiennes…
        Enfin, pour ceux qui ne sont pas catholiques ! L’Ouest de l’Ukraine est très proche de la Pologne…et pas seulement géographiquement.
        Les païens sont actifs dans les groupes panslaves, auxquels des russophobes ne peuvent appartenir, par définition, et bien plus nombreux à l’Est qu’en Europe de l’Ouest, mais ça reste assez marginal.
        En fait, malgré les efforts de Tonton pour revenir aux cultes préchrétins de nos ancêtres, les vrais païens étaient également très minoritaires dans le Troisième Reich. Beaucoup de nos « camarades » Ukrainiens ont en plus de leurs svastikas tatouées ou portées, de petites croix autour du cou, et parfois, d’ailleurs, elles sont loin d’être petites.
        Certains sont même prêts à se mettre sur la gueule avec les Ukrainiens orthodoxes qui reconnaissent toujours l’autorité du patriarcat de Moscou.
        Encore un motif débile de dissensions entre Blancs de la même race et de même culture. Mieux vaut boire que les contredire. J’en avais avalé, de la bière, quand je suis enfin allé me coucher !
        Quoi qu’il en soit, ils ne soutiendraient jamais les bougnoules musulmans et si quelques mercenaires, ayant fait leurs armes dans Azov et d’autres, venaient à répondre à l’appel du billet vert usraëllien et allaient appuyer ces terroristes à la demande des youtres, ça ne prouverait en rien une collusion de ces gars qui se disent, à tort selon moi, nationaux-socialistes, avec les mêmes terroristes musulmans.
        D’autant qu’on ne trouve pas de Tatars dans leurs rangs.
        C’est un peu comme si un (((merdia))) nous accusait de soutenir Daesh au motif que certains gars proches de « l’hoorrriiiible extrêmeuh drouaaate », dont nous sommes probablement la branche la plus hoorrriiiible, nostalgiques que nous sommes des « heures les plus sombres de notre histoire », sont allés se battre au Dombass ( des deux côtés, d’ailleurs, car certains ont rejoint les rangs Ukrainiens en croyant sincèrement qu’ils allaient soutenir des camarades NS luttant contre les Bolcheviques… ), puis en Syrie, en faisant l’amalgame avec des « français’ de papiers ayant rejoint leurs frères bougnoules et musulmans pour combattre les derniers descendants des Hittites et des Phéniciens qui, quoique se disant arabes, ne se sont jamais vraiment assimilés à eux. Raison pour laquelle les Alaouites, qui sont des musulmans de façade, sont détestés par les sunnites fanatiques d’origine arabe, mais fort appréciés par les chrétiens et les athées dont ils sont les alliés, ayant créé un état laïque où ils peuvent vivre en paix. Et les chiites qui sont un peu moins cons malgré les turbans et les hijabs, et sont pour ça, eux aussi, souvent persécutés par les sunnites arabes, ont également rallié leur cause. Si des gars issus de nos rangs se battent en Syrie, c’est pour buter des islamistes et pas avec eux.
        Si, par extraordinaire, un Français ayant autrefois professé de saines idées se battait avec ces putains de bougnoules, ce serait juste un enculé de traître, peut-être acheté par les juifs du fait de ses compétences de combattant ( ça palpe lourd, un mercenaire ), à pendre avec ses propres boyaux en cas de capture par nos vrais camarades.
        Idem pour les Ukrainiens d’Azov et associés, qui, certes, se font manipuler comme des cons par les youtres qu’ils ont mis au pouvoir ( si Tonton avait une tombe, il s’y retournerait à la vitesse d’une turbine d’avion ) mais quand même pas au point d’aller rejoindre les rangs de nos ennemis bougnoules les plus fanatiques.

  6. Pour compléter mes propos, j’ajoute que dans l’article complet du site russe auquel se réfère celui du site cité par Oscar, cette prétendue information est évoquée avec le plus grand scepticisme, le spécialiste de l’Ukraine interrogé soulignant l’absence totale de preuve à l’appui de ces surprenants propos d’un obscur chargé de communication au sein de la résistance Russophone, dont aucun représentant officiel ne soutient les allégations, et précise que le départ de nombre de ces combattants Ukrainiens de la ligne de front est lié à des questions de perte du soutien moral et logistique par leurs concitoyens et au fait que ceux qui rêvaient de gloire ont rejoint l’armée ukrainienne, ou sont rentrés chez eux dans, je le cite, « des costards en bois ».
    Sur ce, je vais rejoindre maman au pieux afin de me réveiller tout à l’heure avec elle…et plus si affinités !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *