Articles d'actualité Articles en exergue Conflits raciaux France Problèmes raciaux

Lyon : un bougnoule d’Algérie fait exploser un colis piégé

On se demandait bien de quel origine pouvait être un poseur de bombe à Lyon.

Enfin pas son origine, mais sa race. Nègre ou bougnoule ? Un Blanc n’aurait aucun intérêt à faire exploser une bombe à Lyon, en pleine rue, de jour. Si la bombe avait été déclenchée dans un trou à rats de Lyon, on aurait pu avoir un doute. L’acte terroriste – bien que pas qualifié comme tel par les médias et les poltiiques – a fait 13 blessés légers.

Nous sommes désormais fixés, c’est un Algérien.

L’Express :

La traque du suspect de Lyon est terminée. Un homme a été interpellé ce lundi matin, un peu plus de deux jours après l’explosion d’un colis piégé à Lyon. De nationalité algérienne et inconnu des services de police, il s’agit d’un étudiant en école d’informatique. Il est considéré comme l’auteur présumé des faits.

Il serait étudiant à Epitech, selon Gérard Collomb, qui vient de démentir à l’instant cette information. Il aurait été inscrit à Epitech mais ne serait jamais allé en cours à cause de son visa qui était passé de date. Selon Le Figaro :

Une information relayée par Le Progrès, qui a même donné le nom de l’établissement supposé: Epitech, une école d’informatique postbac du groupe Ionis. Plusieurs médias comme Dreuz Info, France 3, le Dauphiné ou l’Alsace ont repris l’information. Contacté par Le Figaro, Marc Drillech, directeur général du groupe Ionis Education, affirme qu’il s’agit d’une erreur, et que l’individu n’a jamais mis les pieds dans l’établissement.

Ensuite, nous avons su que c’était à cause de son visa.

On peut aussi s’étonner de voir qu’il aurait pu aller étudier dans cette école, qui pratique des tarifs assez élevés – bien que moindre si l’on regarde des écoles Parisiennes.

Selon le site officiel de l’école :

  • 1er versement lors de l’inscription et à chaque réinscription : 990 €

  • 1re année : 6 630 €

  • 2e année : 6 630 €

  • 3e année : 8 580 €

  • 4e année : 8 580 €

  • 5e année : 8 580 €

Il faut croire que l’argent qui aurait pu servir à ses études aura terminé dans un attentat à la bombe raté.

L’Express :

Il a été interpellé sur la voie publique à 9 h 55 boulevard Yves-Farge, dans le 7e arrondissement, par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la police judiciaire lyonnaise, dans le cadre d’une filature depuis son domicile, où les enquêteurs redoutaient la présence d’explosif. Selon Gérard Collomb, il a été arrêté dans le calme à la descente d’un bus, en levant les bras à l’approche des policiers.

Des images d’un suspect, captées par des caméras de vidéosurveillance municipale, avaient été rapidement diffusées par les autorités, et un ADN, non identifié, avait également été retrouvé sur le sac qui a explosé vendredi vers 17 h 30 devant une boulangerie dans une rue commerçante du centre de Lyon.

Pour un étudiant en informatique, il ne semble pas au courant des dernières innovations technologiques : les caméras et le contrôle des achats en ligne.

Pourquoi les achats en ligne ? Parce que selon les médias, la bombe a été confectionnée avec des piles LR6 (AA). Les policiers n’ont eu qu’à demander les noms de tous ceux qui avaient acheté récemment ce genre de pile – ici sur Amazon.

Mais ils n’ont pas fait la recherche pour tout habitant de Lyon. Ils ont seulement visionné les caméras de surveillance, et ayant perdu la trace du poseur de bombe à Oullins, banlieue proche de Lyon, ils ont filtré les acheteurs de piles venant de ce coin.

[…] Depuis janvier 2018, Hichem M. s’était ainsi procuré du matériel de survie et depuis mars 2019, il s’était fait livrer les éléments qui auraient pu servir selon les premiers éléments de l’enquête à confectionner l’engin explosif : piles, litres d’eau oxygénée et acétone, circuit imprimé… Le tout, enregistré depuis son adresse mail personnelle et livré directement au domicile du jeune homme.

Le bougnoule – Hichem M. – a sûrement payé en carte bleu. Et acheté son matériel près de Lyon et récemment.

Rajoutez à cela le fait qu’il ne sait pas se servir de gants, autant ne pas se masquer le visage !

D’ailleurs, il ressemblerait à ça – Hichem Med – , selon certaines sources ainsi que BFMTV qui a flouté la photographie. Étant donné que personne ne relaie l’information fiablement, c’est à prendre avec des pincettes.

Ne jamais acheter son matériel en carte bleu, ne pas acheter sur internet et/ou juste avant son coup, ne pas agir près de chez soit et utiliser des gants.

Rajoutons aussi de ne pas prendre avec soi son téléphone lors de l’action. Bien que non précisé, on ne sait pas si les enquêteurs se sont servi des adresses IMEI des téléphones mobiles présents sur les lieux pour localiser le téléphone de ce sale bicot.

L’explosion a fait 13 blessés légers, neuf femmes dont une enfant de 10 ans et quatre hommes. Onze d’entre eux ont été hospitalisés, certains devant être opérés afin d’extraire des éclats. Le colis piégé, un sac en papier kraft déposé sur le bloc de béton où le suspect s’était arrêté à vélo à proximité de la boulangerie, contenait des vis, des billes de métal et des piles, ainsi qu’un circuit imprimé un dispositif de déclenchement à distance.

Le but était de faire beaucoup de victimes, et mutiler. Les vis et les billes de métal permettent de blesser plus loin que l’explosion en elle-même.

Raté, heureusement pour les gens présents sur place.

Dans une première réaction vendredi, le président Emmanuel Macron avait évoqué « une attaque » mais un tweet envoyé plus tard était plus prudent, déplorant simplement « la violence qui s’est abattue » sur les Lyonnais. La ministre de la Justice Nicole Belloubet avait, elle, souligné vendredi soir qu’il était « trop tôt » pour évoquer « un acte terroriste ».

Un envahisseur pose une bombe dans une rue très fréquentée, de jour : c’est un attentat.

Et ce parasite doit être exécuté dans la minute.

10 Replies to “Lyon : un bougnoule d’Algérie fait exploser un colis piégé

  1. Et cet enculé a posé sa bombe dans un endroit très fréquenté par des femmes avec leurs gosses auxquels elles achètent une viennoiserie à la boulangerie en face…
    D’où le nombre d’enfants blessés, pas grièvement selon ce qu’on nous dit…
    Une mort très lente et douloureuse, comme nos aïeux savaient en infliger à nos ennemis, c’est ce qu’il lui faudrait.

    1. Il semblerait que l’on ne se soit pas trompé sur sa photographie. Mais bizarre, personne ne relaie vraiment l’information. En fait, il a une tête de « gentil bougnoule », ça pourrait rendre les gens trop « paranos »…

  2. 3 ans ferme , libre au bout de 6 mois !

    Bon sinon la famille de ce rat , elle est où ?
    J’aimerai bien discuter avec sa femme et ses enfants …… Car je suis un blanc compréhensif et complétement tolérant ! Bien sur .

    1. Les youpins disent que les goyim ont été créés parce qu’il faut bien que quelqu’un achète au détail. Eh bien, le jour du grand nettoyage, on ne fera pas de détail !
      Tarif de groupe pour tous ces enculés !
      Ils ont mis dans leur bible « oeil pour oeil, dent pour dent » mais nous on rendra les coups à la façon des bersekers : pour un oeil, les deux yeux, pour une dent, toute la gueule ! Ils s’en prennent à nos femmes et à nos gosses ? Ils verront crever les leurs !
      Après tout, il y a maintenant des cons qui admirent Gengis Khan et ses descendants alors que ces saloperies mongoles ont rasé des dizaines de nos villes et tué des millions des nôtres. Alors, je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas droit à une statue, nous aussi, même si on aura agi comme des sauvages pour libérer nos terres. Plus ils feront monter notre haine, plus impitoyables nous serons.
      Les boucaques comme cette merde importée d’Algérie sont trop cons pour le comprendre et les youtrons trop sûrs d’eux. L’histoire aurait du leur apprendre que les Blancs sont trop tolérants ( enfin pas tous ! Heureusement… ) mais que si on déclenche leur fureur, ils balaient tout sur leur passage. On a été trop cléments les fois précédentes. Le premier qui ouvrira sa gueule pour parler des droits de l’homme sera aussi le premier à prendre une balle.
      D’ailleurs, c’est par là qu’il faut commencer. Ça ne sert à rien d’évacuer la merde si on laisse un enculé la déverser dans notre jardin. La priorité devra donc être les youtres et les traîtres. Ça motivera les bougnoules et les nègres qui ne veulent pas crever à prendre un billet de retour. Naturellement, on pourra aussi les motiver en butant ces bestiaux par paquets de cent. Ce qu’ils font aux culs-bénis marrons en Afrique, on peut le faire aussi…

      1. On ne parlera plus des « droits de l’homme  » mais des droits de la race blanche . Et effectivement , le premier qui utilisera l’expression juive contre l’expression Aryenne recevra une balle , puis sa famille avec si nécessaire .

        1. Hello Jim,

          Oui, mais ne pas oublier une certaine « tradition chinoise » qui m’a toujours tenu à cœur : l’envoi de la facture à la famille, pour qu’elle s’acquitte du prix de la balle, qui aura servi à débarrasser la planète, de ces ordures muzz !

          Donc si la famille doit suivre le rat, prévoir peut-être une réquisition sur les nombreuses allocs’ qui font vivre ces parasites, de manière à couvrir nos frais !

          Ils ont eu assez de cadeaux comme ça, tout au long de ces années, il va être temps que l’on se rembourse !

          Prends soin de toi.

          H/

  3. Franchement pas bon en informatique, le type, (pour un prétendu étudiant en la matière). Au fond, un QI à deux chiffres arrive à épargner des vies. Çà laisse un grand espoir pour nous lorsque nous serons vraiment en guerre ouverte envers ces déchets prétenus humains. Bon, j’aurais préféré qu’il se fasse péter la gueule avec sa bombe, mais là, j’en demande trop.

  4. IONIS Group, c’est la propriété et présidé par Mardochée, dit ‘marc’, SELLAM.
    Y travaille une bonne partie de sa (((famille))) (plusieurs Cohana, une Schneider, etc.), même s’il a fallu intégrer des contrôleurs de gestion goyim pour éviter que ça se vole trop entre cousins et que ça finisse dans le chaos.
    Des emplois y sont (((réservés))) ou au moins favorisés comme pour tenir la salle de restauration / bar, certains postes d’enseignement et de commerciaux.
    ça c’est d’abord bâti par reprise d’établissements en difficulté financière, donc à coût quasiment nul avec des complicités du côté de « la mafia des tribunaux de commerce » (confer le livre éponyme d’Antoine Gaudino).
    ça profite du chaos créé par… les coreligionnaires soixante-huitards dans l’ « Éducation nationale », pour recruter facilement.

    Quant aux « étudiants » étrangers, ils vont beaucoup en France pour avoir des papiers d’étudiants et vivre en parasite des bourses d’études, A.P.L., etc. et/ou trouver un petit boulot pour se faire une situation légale à long terme au pays de l’Internationale socialo-communiste teintée de capitalisme financier.
    C’est ainsi un tremplin pour bien des futurs terroristes islamistes : de nombreux étudiants algériens sont « rentrés au pays » pour mener la guerre civile qui y a eu lieu pendant plusieurs années. Tous ceux-là s’y étaient préparés… en France … où ils étudiaient peu mais aux frais des États algérien et « français » !

    Les « barbus » se présentent comme dignes et pieux, mais ce sont des corrompus eux aussi, auprès de qui s’achète par exemple le permis de conduire… Du coup, conduire une voiture en Algérie, c’est risquer sa vie à chaque coin de rue… et donc ça devient pareil dans les zones les plus envahies de nos pays.
    Tous ces crasseux revendiquent évidemment « l’égalité » et n’admettent pas qu’on puisse ne pas avoir son permis si on est dangereux ou bien qu’on doive respecter la moindre loi civile, surtout dans un autre pays que le sien.
    Les Algériens eux-mêmes n’arrivent quasiment à rien faire de bon avec leurs jeunes gens.

    Et quand on voit la porosité quasiment systématique entre les excités de la djellaba et les trafiquants / délinquants, un être censé ne peut vraiment avoir aucune compassion pour de tels déchets.

Répondre à Julien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *