Articles d'actualité Articles en exergue Décadence France Problèmes raciaux

6 mois ferme pour l’agression d’un travelo

Les agresseurs de ce « truc » sont des bougnoules – Algériens par dessus le marché – donc qu’ils soient condamnés ne nous émeut pas une seule seconde. Bien fait pour eux, leur sort serait moins tendre si le gouvernement était National-Socialiste – et pas besoin d’une agression contre un déviant pour les juger.

Regardez un peu le spécimen, on comprend son agression qui semble parfaitement justifiée. Un homme qui se déguise en femme ! Dans quel monde vivons nous pour ne pas être agressé à l’idée que des travelos puissent parader quotidiennement, faire leur spectacle malsain, et surtout exiger des droits alors que ce ne sont que des dégénérés, des malades mentaux, qui devraient être soignés.

France Info :

Il est condamné pour « violences commises en raison de l’identité de genre ». L’agresseur de Julia Boyer, femme trans frappée et insultée place de la République à Paris fin mars, a écopé d’une peine de 10 mois de prison, dont 6 mois ferme, mercredi 22 mai. Il devra également verser 3 000 euros de dommages et intérêts à la victime.

Ce déchet n’est pas une femme, c’est un homme touché par une maladie mentale. Arrêtons de légitimer leur schizophrénie ! Quand quelqu’un se prend pour Napoléon, il est envoyé à l’Asile, alors quand un homme se prend pour une femme : il doit aller au même endroit, chez les fous.

3000 euros, et 6 mois ferme, c’est cher payé pour une petite claque.

A la sortie du tribunal, Julia Boyer a salué une « belle victoire ». « Ça fera comprendre que les actes homophobes et transphobes sont punis en France », a-t-elle déclaré, tout en estimant qu’il existait « d’autres moyens » que la prison pour sensibiliser à la question de la transphobie.

Oh que oui, ils sont punis. Par contre les agressions gratuites que subissent les Blancs dans la rue : rien de bien grave, ça ne fait pas les gros titres. En France, il y a – selon les chiffres officiels – 956 agressions par jour. Vous en entendez beaucoup parler ? Non.

Pourtant, quand une erreur de la Nature se fait bousculer par quelques bougnoules : scandale ! L’homophobie et la transphobie sont les deux principaux problèmes de la France ! Mais les presque un millier d’autres victimes quotidiennes peuvent aller se faire voir, elles ne sont pas issues d’une « minorité » donc ça ne compte pas.

Avant la tenue du procès, elle avait exprimé, auprès de franceinfo, son souhait de voir son agresseur effectuer un travail d’intérêt général au sein d’une association LGBT.

Une très bonne idée, il deviendra fou à son tour quand il sera forcé de côtoyer des tarés.

Ou alors il en tuera quelques uns, ce qui reste plus probable.

Le 31 mars, en pleine manifestation contre l’ex-président algérien Adelaziz Bouteflika, Julia Boyer avait tenté d’entrer dans la station de métro de la place de la République lorsqu’elle avait été agressée et insultée par plusieurs hommes. L’un d’eux lui avait assené plusieurs coups au visage, pendant que la foule scandait une chanson humiliante. Filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, la scène avait provoqué l’indignation.

Cette scène n’aurait jamais dû se produire en France :

  1. De quel droit des Algériens manifestent dans notre pays contre un président de leur pays ?
  2. De quel droit un dégénéré peut-il se balader à son gré dans nos rues ?
  3. Une pédale tabassée par un bougnoule, encouragé par la foule en délire, ça reste quand même divertissant.

Et le procès serait une avancée historique !

Le Monde :

[…] C’est à son avocat, Me Etienne Deshoulières, qu’il est revenu d’évoquer « une avancée historique » et de se réjouir que la justice ait envoyé un message important : « Les violences transphobes sont désormais prises en compte ; intolérables et intolérées dans la société française. »

La seule chose intolérable est la méprise totale de ce que la Nature nous a fait cadeau. Si vous naissez homme, vous êtes un homme. Si vous naissez femme, vous êtes une femme – (laissons de côté les exceptions, qui ne sont pas médiatisés comme les dégénérés adeptes de la théorie du genre).

Si notre gouvernement gérait correctement les frontières et ne voulait pas normaliser les comportements déviants, cette situation n’aurait jamais pu se produire.

Le jugement, à vrai dire, ne pouvait surprendre après une audience marquée par les explications balbutiantes du prévenu, Amari Saddik, 23 ans, sans-papiers, d’origine maroco-algérienne, arrivé en France en 2017 et vivant de petits boulots au noir ou de la vente de cigarettes à la sauvette.

Un clandestin !

En plus d’être un bougnoule, il est clandestin. Plutôt que de le condamner à la prison en France, pourquoi ne pas le mettre dans un bateau pour qu’il retourne dans son pays ? Avec un petit bonus en plus, il fera la traversée avec Julia. Un aller simple, bien évidemment.

Fin de l’histoire :

Les excuses et les regrets exprimés à la fin de l’audience par le prévenu ne serviront à rien. Pas plus que l’imploration de ses défenseurs de ne pas en faire « la victime expiatoire du procès de la transphobie ». Amari Saddik est immédiatement reparti en prison. Il a également été condamné à verser 3 500 euros d’amende à la victime ainsi que 1 500 euros à trois associations de défense des droits des personnes LGBT, qui s’étaient portées parties civiles. Silhouette gracile en bottines et Perfecto, Julia Boyer, elle, a quitté le tribunal sans un sourire. Le regard inquiet.

Les associations pompeuses de fric sont toujours là pour ramasser tout ce qu’ils peuvent jusqu’au dernier centime.

Les journalistes du Monde osent décrire ce déchet génétique comme ayant une silhouette gracile, ils sont dégénérés jusqu’à l’os, eux aussi.

Vivement le retour à l’ordre Naturel. Sans envahisseurs du Tiers-Monde et sans déviants. 

13 Replies to “6 mois ferme pour l’agression d’un travelo

  1. Très joli couple aryen en bas , mais c’est un peu dur pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être blond aux yeux bleus …
    Y a aussi des italiens en Europe ne l’oublions pas et Monica Belluci n’est pas un thon quand même !
    On peut préférer Jean Seberg ou Kirsten Dunst mais bon …les brunes comptent pas pour des prunes quoi ! …
    Quant au travelo , c’est sans commentaire ….

    1. On est d’accord ! Mon actrice préférée, hormonalement parlant, c’était Élisabeth Taylor. Dans « Soudain, l’été dernier », elle est éblouissante.
      Encore plus affolante que Marylin Monroe dans Niagara ou Kim Basinger dans Neuf semaines et demie.
      Une belle femme, peu importe qu’elle soit blonde, brune, rousse ou châtain.
      La merde, c’est quand elle devient grise !

    2. Ma chère Léonne, j’avais cette magnifique photo sous la main et j’ai pensé qu’elle était un très beau symbole. Mais loin de moi l’idée de ne valoriser que les blonds et les blondes ! Notre race est diverse et on trouve de belles femmes et de beaux aryens qu’ils soient bruns, roux, blonds… pareil pour les aryennes 🙂

    3. Bien entendu.
      Sauf erreur de ma part, Adolphe Hitler n’était pas blond. Il voulait défendre son peuple et sa race mais il ne souhaitait pas que tous les allemands soient blonds aux yeux bleus. Sachons distinguer les mythes qui décrivent des formes parfaites comme le faisaient les grecs, et la réalité.
      Pour la défense du bien commun et donc de la race, chacun fait ce qu’il peut en fonction de ses capacités. Cela vaut pour la beauté comme pour l’intelligence. Personne n’a besoin d’être parfait et chacun doit trouver sa place. L’essentiel, c’est que nos femmes soient en bonne santé et veuillent faire des enfants. Elles n’ont besoin ni d’être blondes, ni de ressembler à des vedettes de cinéma.
      Donc, oui, vivent les brunes!

  2. Je crois avoir compris qu’un travelo a eu l’idée de se ballader parmi une foule de bougnoules.
    La belle affaire. Nous avons sûrement besoin de disposer de cette précieuse information.

  3. Quand ces connards de progressistes se rendront compte que leurs combats sont contre-productifs, il sera trop tard pour eux. Dans ce bras de fer qu’ils imposent, ils ont déjà perdu la partie. Mais trop cons pour s’en rendre compte. Vouloir à toute force imposer toutes les minorités contre une écrasante majorité, relève bien d’une idéologie de crétins. Chassez le naturel . . . . . .

  4. Tout dans la figure et la silhouette de ce spécimen, plus si rare, crie la masculinité pas même refoulée, à sa surface et dans sa démarche ; juste maquillée et revêtue de vêtements vaguement féminins, comme les modistes du prêt-à-porter les conçoivent aujourd’hui. Masculinité n’est pas virilité, c’est « plus clair qu’au grand jour » (J.-G. Fichte).
    Quant à sa psychologie, ce type qui, d’évidence, n’est pas capable de se voir en un miroir, avec ce qu’il reflète, le ridicule qu’il promène et profère… Il crie la distorsion mentale pour ne pas dire plus et grave. Cette figure de carnaval triste, mélancolique, sans festivité ni réjouissance, à chaque journée faite donne un sens prononcé comme éminemment propre à l’expression figurée : « Tête à claques »…
    Et voilà que notre enrichissement culturel (comme ils disent) y est allé lui en régaler… Avouons-le, dans la conjoncture en vigueur, nous-mêmes n’oserions même pas… Tel « animé » ne devrait pas tant attirer notre attention (sinon pour « éliminer » tous ceux de telle sorte… Enfin !).

    Le « côté humain » de l’affaire ressortit de son traitement médiat-logique. Les faces de prépuces déshabillés, inclinant, soupirant, de toute leur vigueur, sur le drame de tel dégénéré… Ce Monde n’est plus que Représentations sans Volonté… De soumission, de remplacement, de (((replacement))) ou (((réparation))) du monde… « Aux armes… », Grand-Européens ! Car la volonté nous appartient et nous anime.

  5. C est quoi cette mode trans il y a une dizaines d années on ne connaissait meme pas leurs existences un homme déguisé en femme est un travelo , un pd ,et si on lui coupe les corones il devient un homme sans couilles et non une femme

      1. Mais oui c est ca ce sont des eunuques il n y avait pas besoin d inventer un nouveau mot ,et le pire dans tout ca ,c est que leurs opérations est certainement remboursé par la sécurité sociale
        On paye pour que ces dégenerés se mutilent

        1. A noter que le « transsexualisme » ou le transformisme n’est pas nouveau et n’est pas de mœurs Aryenne .
          C’est une pratique sémitique et cela remonte a l’age du bronze .

        2. Le problème c’est que les tarés adorent créer de nouveaux mots, braquer les projecteurs sur eux. Et les juifs jouent très bien avec ce besoin malsain. Et les goys paient, pendant ce temps.

          1. Exactement, il n’y a pas de « progrès » en matière de mœurs, tout à déjà été fait. Les seuls pouvant légitiment croire le contraire sont les adolescents qui découvrent la sexualité.
            Mais pour alimenter la propagande juive promouvant la dépravation et subjuguer le goy payeur d’impôts, il faut du « nouveau », c’est un principe de base du marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *