Articles d'actualité Question Juive Résistance Aryenne

Tentative de chasse aux toucans à San Diego en Californie

Six mois jour pour jour après l’action de Robert Bowers à la synagogue de Pittsburg, qui tarrantisa onze Juifs, John Earnest, talentueux jeune Aryen de 19 ans, a tenté sa chance contre la synagogue de tendance Loubavitch de la ville de Poway, dans le comté de San Diego, à l’extrême-sud de la Californie.

Le choix de la cible est pertinent. Earnest revendique aussi dans son Manifeste la tentative d’incendie de la mosquée d’Escondido, dans le comté de San Diego, le 24 mars dernier. Dylan Roof avait choisi une église de nègres chrétiens anti-blancs, Tarrant une mosquée philo-djihadiste et Bowers une synagogue de juifs particulièrement hostiles aux Blancs ; Earnest a pour sa part ciblé des Loubavitch, branche hassidique très sioniste, obscurantiste et orthodoxement anti-blanche.

Blanche écrivait ces lignes après l’action de Bowers :

Un bon juif est un juif mort

Blanche Europe tient la cohérence pour valeur primordiale.

Chaque mois, chaque semaine, nous rapportons des exemples d’actions anti-blanches de la part de juifs, qu’ils soient occupés à nous mentir dans les médias, qu’ils aident les envahisseurs afro-maghrébins à s’installer en Europe ou aux États-Unis, qu’ils exigent la censure intégrale de ceux qui leur déplaisent, qu’ils appellent à la destruction des Blancs ou qu’ils promeuvent diverses formes de perversions.

Historiquement, les Blancs se sont montrés tolérants, très tolérants, trop tolérants, à l’égard de cette tribu arrogante et mégalomane. À de nombreuses reprises, leurs actions ont suscité tant d’hostilité qu’ils furent expulsés, mais naïveté et corruption leurs permettaient de revenir.

Depuis plus de sept décennies, les Juifs bénéficient à travers le monde blanc d’un statut privilégié, leur influence auprès des gouvernants les en assurant. Loin de se montrer reconnaissants envers ces sociétés qui les tolèrent et leur permettent de prospérer, ils ont cultivé la haine de l’Homme Blanc, et ont œuvré à grande échelle pour tenter de détruire la race blanche, ce géant endormi.

Leurs actions ont joué un rôle important dans la promotion des anti-valeurs égalitaristes et dans l’invasion migratoire. Des milliers de meurtre, des centaines de milliers de viols, des centaines de millions d’agressions et d’incivilités en ont résulté. Des millions d’enfants blancs ne sont pas nés du fait de l’extorsion fiscale dont les Blancs sont la cible. Toute notre race a été confrontée à de la propagande dégénérée.

Je n’oublie, ni ne pardonne.

Les Juifs ont décidé de se comporter en ennemis mortels de la race blanche ?
Qu’ils ne s’étonnent pas quand nous les traitons comme tels.

Pas un seul mot à retrancher. Il est juste, bon et nécessaire de s’opposer aux responsables de notre génocide.

Bilan de l’action : un seul toucan est tombé de l’arbre, une toucanne en l’occurrence, trois autres ayant perdu quelques plumes, dont le rabbin. Un vigile a ensuite tiré sur la voiture de John Earnest qui prenait la fuite. Earnest a été rapidement arrêté par les flics, puis emprisonné. Notre salut fraternel à ce chasseur presque bredouille qui va être puni pour la vie !

Mais il ne faudrait pas que la tristesse et la colère que nous éprouvons devant ce petit drame nous fasse oublier que l’histoire n’est pas un long fleuve tranquille et triomphant, mais avance au milieu des vicissitudes, de défaites en défaites jusqu’à la victoire.

Que sait-on de ce qui s’est passé hier à Poway ?

Voilà ce que le Jewish Journal nous apprend : John Earnest aurait fait une entrée fracassante dans la synagogue en criant « F*ck the Jews! » puis aurait ouvert le feu avec son fusil d’assaut de type Armalite pendant le sermon du rabbin, tuant Lori Gilbert Kaye, laquelle reçut les balles qui étaient destinées au rabbin.

Une Juive au tapis, un Aryen en prison : un partout, balle au centre… score d’autant plus frustrant que notre joueur était jeune et talentueux.

Nouvel Obs :

Le shérif a précisé que le jeune homme était entré dans la synagogue Chabad peu après 11h20, à une heure où une centaine de fidèles y étaient rassemblés. Il a ouvert le feu avec une arme qui apparemment s’est enrayée, ce qui explique le faible nombre de victimes. Il s’agissait d’un fusil d’assaut AR-15, utilisé dans de nombreuses fusillades aux États-Unis ces dernières années.

Amateurisme ou malchance ? Son AR-15 comme celle qu’utilisait Brenton Tarrant l’a trahi au mauvais moment. Ses doigts de pianiste n’ont pas pu donner le récital qui était prévu.

[…] Un garde-frontière de repos (sic) [employé comme agent de sécurité du nid des toucans], qui se trouvait sur place, a tiré sur le suspect au moment où il s’enfuyait et il a atteint sa voiture. L’arrestation est l’œuvre d’une brigade cynophile qui s’est précipité sur les lieux, a précisé le chef de la police de San Diego, David Nisleit.

Les synagogues américaines sont très bien gardées et surveillées, comme elles le sont chez nous. La soumission de l’État aux Juifs est peut-être encore pire là-bas, quand on sait que la quasi-totalité des subventions allouées par le ministère de la Sécurité Intérieure pour la protection des lieux de culte tombent dans la hotte des crochus.

Religion News :

Le ministère de la Sécurité Intérieure va donner 13 millions de dollars pour le renforcement de la sécurité des organisations à but non-lucratif. Si l’exercice de cette année ressemble à celui des années passées, plus de 90 % de ces subventions vont être allouées à des groupes juifs. Dans les dix dernières années, presque tous les financements ont été versés à des associations non-lucratives de type religieux, les groupes juifs se taillant la part du lion, ayant reçu pendant ces dix ans plus de 110 millions de dollars de subventions.

Remarquons en sus que John Earnest n’a pas opposé de résistance à son arrestation. Dans le Manifeste qu’il a publié sur pol/ juste avant de lancer son assaut, il signale qu’il recherche le martyre, en bon chrétien. Il considère que nous sommes au début de la révolution et qu’il faut des martyrs pour stimuler la cause.

De notre côté, nous saluons le courage intrépide et le sacrifice, mais nous préférons l’efficacité : le rayonnement d’une action est directement proportionnel à son rendement.

Earnest fait un peu comme les Légionnaires de Codreanu dans la Roumanie des années 1930, qui allaient se constituer prisonniers après avoir exécuté des notables corrompus. Libre aux chrétiens de cultiver cette attitude, mais nous ne la défendons pas.

Que savons-nous de John Earnest ?

Le début de son manifeste détaille ses origines ethniques, qui sont impeccables. Il est âgé de 19 ans et va fêter son vingtième anniversaire derrière les barreaux d’une prison pleine de nègres et de chicanos – nous espérons tous qu’il sera placé aux côtés de détenus blancs. Il faisait des études pour devenir infirmier et était un excellent pianiste, admirateur de Chopin. YouTube a très vite sibérisé sa page où l’on pouvait le voir et l’écouter jouer du piano.

Nous pouvons admirer son interprétation de la Fantaisie – Impromptu de Chopin ici sur Bitchute.

Tout indique en lui le bon garçon talentueux, comme il y en a tant dans nos rangs, où se regroupent naturellement les meilleurs. Nos regards sont braqués vers le beau, le vrai et le bien et pour cette raison nous avons rompu définitivement avec les ténèbres issues de la défaite de 1945. Il faut avoir la perspicacité d’un gauchiste ou d’un journaliste pour encore s’étonner de la qualité des nationalistes blancs.

Socialement, il semble provenir d’un milieu aisé. Il habitait avec ses parents dans une maison de Rancho Peñasquitos, banlieue résidentielle et cossue de San Diego. Son père est professeur de sciences au lycée. John Earnest (son nom veut dire « sérieux » en anglais) est décrit par ses camarades de fac comme « tranquille », il n’avait pas de casier. Il a le profil typique du Blanc consciencieux et talentueux qui découvre qu’il a été piégé au fond d’un trou par une sale conjuration de youpins : des parents probablement gauchistes, un environnement infesté de Mexicains, un éveil au cauchemar américain et à la question juive, et puis l’action de partisan.

Au lieu de chercher l’oubli dans les drogues, il a suivi l’exemple de Brenton Tarrant qui l’avait secoué, comme certains canards d’élevage frémissent et battent des ailes quand ils voient passer au-dessus de leurs têtes les escadres de leurs frères sauvages. John Earnest a battu des ailes, il a pris son envol, mais le périple a avorté.

Les réactions médiatiques

Trump, traité de « traître suceur de bites, sioniste amoureux des Juifs » dans le Manifeste d’Earnest, a exprimé à nouveau sa soumission inconditionnelles à la juiverie :

Notre nation toute entière pleure la perte d’une vie, prie pour les blessés et exprime sa solidarité envers la communauté juive.

En France, l’attitude des (((médias))) ressemble tout à fait à ce qui a eu lieu juste après la tarrantade : le minimum syndical. On pourrait s’étonner de cette discrétion dont ils ne sont pas coutumiers. Quand des svastikas sont repérés sur un mur, les lamentations se cognent immédiatement dessus. Mais ici, il s’agit de choses beaucoup plus sérieuses, il s’agit d’une guerre mondiale de partisans blancs pour la survie, contre la juiverie, contre les envahisseurs musulmans et métèques en général. Il s’agit de la renaissance ouverte et armée de la fierté blanche. Dans ces conditions, ordre est donné aux médias d’en dire le moins possible pour ne pas que le débat tourne autour de la question : pour ou contre la résistance blanche ?

Si cette question devient la question politique numéro 1 parmi les masses blanches, leur avenir proche est sérieusement mis en question. Ils cherchent donc à gagner du temps en minimisant la visibilité des actions de la résistance.

La stratégie du pouvoir est de tout faire pour maintenir ce qui reste de la pax judaica. La stratégie de la résistance est de tout faire pour la destabiliser.

Donc, pas de concerts d’exécrations cette fois-ci, le moins de détails possible. France-Info, canal radiophonique du pouvoir juif, a très peu parlé de l’action de San Diego. La radio a parlé de la Californie aujourd’hui à 12h45 précisément, mais pour vanter son multiculturalisme et inviter plus ou moins à y faire du tourisme ou à y émigrer. Le Juif a peur, il sait plus ou moins que nous savons, et que nous sommes de plus en plus nombreux à savoir.

Force et honneur à John Earnest !

6 Replies to “Tentative de chasse aux toucans à San Diego en Californie

  1. Le christianisme fait faire des choses incohérentes et ce jeune va finir sa vie en prison alors qu’il n’a tué qu’une vielle vipère.
    Le païen lui utilise la logique et il aurait dû continuer ses études pour être infirmier et bien connaître les moyens de tuer discrètement ses futurs patients juifs ou autres.
    Les chrétiens sont capables de nous faire perdre avec leurs délires.

    1. Ne pas agir discrètement mais médiatiquement peut permettre à certains de se « radicaliser ». De prendre conscience qu’ils ne sont pas les seuls à penser ce qu’ils pensent. Ca réveille, galvanise.
      Si chaque Blanc élimine 1 juif il n’y aura plus de juif. C’est pas antisémite, c’est mathématique 😉
      Ah oui j’oubliai, les mathématiques sont antisémites.

  2. À toutes fins utiles j’ai traduit hier soir l’intégralité du texte de John, et l’ai envoyé à Nico. Je ne sais pas s’il serait pertinent de le poster sur BE directement ou sur le forum, à vous de voir !

  3. Un talentueux pianiste . . . .Qui a dit que la musique adoucissait les moeurs ?
    D’ailleurs, il existe des musiques de guerre non ? Mais bon, on ne peut pas être boin partout : les armes, c’est comme le piano, il faut faire ses gammes assiduement !

  4. Comme je l’ai dit sur un autre fil, c’est vraiment dommage de voir un brave gars qui aurait pu faire de beaux enfants Aryens à une belle fille de sa race et devenir à la fois un père de famille respecté et un guerrier de l’ombre semant la terreur chez nos ennemis, tout foutre en l’air dans une action foireuse engagée sur un coup de tête. Et Snapdragon a raison : c’est bien à cause du christianisme qu’il a merdé. À la fois parce que ces croyants recherchent le martyre qui les conduira au paradis et que leur foi contraire à toute raison altère précisément leurs facultés de raisonnement. Et pour cause puisqu’ils acceptent de mettre celles-ci en arrêt quand ce qui devrait faire l’objet d’une réflexion est plus ou moins en interaction avec le domaine de leur foi.
    Ce n’est pas pour rien que je parle de chrétinisme !
    J’espère que la victoire sera bientôt notre et que nous pourrons le faire sortir de prison.
    En attendant, je relève l’intéressante remarque de Basile qui souligne que les (((médias))) se font de plus en plus discrets sur ce genre d’événements, ce qui signifie que les youtrons ne veulent pas que les Blancs sachent que certains des leurs ont engagé le combat.
    Mais en même temps, ils font passer des lois pour criminaliser l’antisémitisme et interdisent toute communication sur leurs actes néfastes via le net ou des moyens plus classiques. Ils ont manifestement oublié ce qui se passe quand tu verrouilles la soupape tout en laissant le feu sous la cocotte-minute. Ils risquent d’avoir de plus en plus d’événements à cacher…
    Puisque leurs merdias ne les publieront pas, et ne font que nous cracher dessus, ils n’ont pour nous aucune utilité…
    À chacun d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *