Articles d'actualité France

Un rassemblement de la DNR annulé sous la pression des gauchistes

Il a suffit de quelques articles alertant d’un terrible rassemblement « néo-nazi » pour que les foules de moutons se déchaînent et fassent annuler un rassemblement de la Division Nationaliste Révolutionnaire. Une annulation toutefois relative, il est probable que le lieu soit changé et que le rassemblement se tienne quand même.

20 Minutes :

C’est le site antifasciste La Horde qui a le premier donné l’alerte. Le groupuscule néonazi de la Division nationaliste révolutionnaire (DNR) annonce sur Facebook un rassemblement en Bretagne le week-end du 20 avril.

Ce site de crasseux est une véritable plaie. Ils profitent de leur temps libre pour nous ficher et s’infiltrer dans les groupes nationalistes afin de leur mettre des bâtons dans les roues. En plus de ça, ils font du fichage de nos camarades, en révélant leurs identités, et proposent même une cartographie de l’extrême-droite. Une cartographie très fantasmatique, qui fait des raccourcis et des amalgames – dérangeant de la part de gens qui luttent contre les raccourcis et les amalgames ! – ainsi que des liens assez surprenants.

Selon leur cartographie, les médias RT, Sputnik, Dreuz, Valeurs Actuelles et Causeur seraient d’extrême-droite. Etant donné que nous nous servons parfois de leurs articles pour analyser l’actualité, nous sommes bien placés pour affirmer que ces médias sont très loin d’être d’extrême-droite !

Mais dans la cervelle des gauchistes, dès qu’on est un peu à droite : cilinazis !

Ils s’amusent aussi à récupérer des messages privées, par je ne sais quel stratagème ou piratage, pour révéler des informations sur leur site web. En clair, ils facilitent le travail des médias, pour dénoncer les gens un peu trop à droite, ainsi que celui de la justice pour fournir des renseignements utiles pour des condamnations. 

Ce sont les meilleurs agents du Système, qu’ils disent combattre ! Continuez comme cela les gars, vous recevrez votre médaille de gentil toutou quand on sera tous derrière les barreaux.

Il est aussi utile de ne pas sous estimer leur capacité de nuisance grâce à leur investigation assez poussée. Ils ont révélé de nombreuses identités et sont assez efficaces pour briser des vies. Nous ne devons pas les craindre, il faut juste savoir contre quoi on se bat.

Au programme : conférences, tattoos et « concert de rap NS [national-socialiste] » avec, en tête d’affiche espérée, le rappeur nationaliste Amalek, récemment sorti de prison et réputé pour ses chansons homophobes et antisémites.

La bêtise des médias est toujours éloquente. Amalek n’est pas un rappeur National-Socialiste. C’est un catholique intégriste, qu’on pourrait qualifier de nationaliste… et encore… qui crache sur le National-Socialisme. D’ailleurs, ce serait selon lui une invention juive, il dénonce aussi régulièrement le Paganisme.

Amalek n’est qu’un crétin intégriste, qui attire beaucoup de gens dans ses filets en diffusant une parole catholique radicale. Nous sommes tous au courant de la dangerosité de cette religion nihiliste pour les Blancs, Amalek n’est pas de notre côté.

[…] Entre croix celtiques, messages de haine anti-réfugiés et tee-shirts à l’effigie de la division SS Charlemagne, les sigles arborés et les images postées sur les réseaux sociaux par les membres de la DNR ne laissent pas le moindre doute quant à leur idéologie. Le choix du week-end du 20 avril ne doit ainsi rien au hasard. Ce jour marque en effet la date anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler, né le 20 avril 1889.

Ce qui est intéressant c’est lire le message Facebook qui annonce la tenue de l’événement. En plus des fautes flagrantes, des majuscules rendant le message illisible, et du photomontage peu attirant on remarque une phrase : « […]avec concert rap NS en espérant qu’Amalek soit sorti d’ici là […] » donc un concert mais pas sûr ?

Événementiel semble être très peu préparé et on relève un certain amateurisme chez la DNR Bretagne. Sans vouloir vexer des camarades qui en feraient partie : essayez de vous améliorer, ne passez pas par (((Facebook))) et arrêtez de donner des informations aux forces de l’ordre !

Photos à visages découverts, informations personnelles, véritables noms de familles en plus des commentaires tombant sous le coup de la loi. Il n’en faut pas plus pour vous faire condamner. J’avais déjà fait un article à ce sujet, d’ailleurs.

Ce genre de rassemblement est très certainement infiltré par des policiers, qui n’attendent que la phrase raciste de trop pour vous emmener au poste. En bref, la DNR, aussi nationaliste qu’elle soit, est déjà fichée et repérée. Tous les membres sont possiblement condamnables, surveillés ou flics.

Si vous en faites partie, surveillez vos arrières et commencez à vous faire discret. Votre capacité à résister à l’invasion est totalement limitée si vous êtes d’emblée fiché et surveillé.

Rapidement relayée par des groupes et sites antifascistes et antiracistes, l’annonce de ce rassemblement a suscité un vif émoi parmi les internautes et la population locale. Appelant à la mobilisation, des militants et des habitants de la commune ont aussitôt alerté la municipalité de Plélan-le-Grand.

C’était prévisible à 1000%, aussi bien que l’on peut raisonnablement se demander si ce n’était pas fait exprès, pour faire un coup de pub ou tester la capacité de réaction de nos ennemis.

Le Télégramme :

[…] « Nous conseillons aux loueurs de grands gîtes ou propriétaires de terrains d’être eux aussi vigilants et de vérifier l’origine des réservations qui ont pu leur être demandées pour le week-end du 20 avril, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises », poursuit Murielle Douté-Bouton, qui souligne la forte mobilisation citoyenne contre ce projet.

Tous les citoyens doivent être libres et égaux en droits, sauf les gens d’extrême-droite ! Pas le droit de se réunir, ni de faire des concerts, ni même de communiquer : il faut les interdire de partout.

La stratégie des antifas et des médias – qui travaillent main dans la main – fonctionne donc et le rassemblement n’aura pas lieu (en tout cas à l’endroit prévu au départ).

20 Minutes :

[…] Ce rassemblement n’aura finalement pas lieu. Les organisateurs ont en effet décidé de l’annuler en raison de pressions et de la présence probable de militants antifascistes sur la commune, indique France Bleu Armorique.

Ils cèdent donc face aux rouges. Il n’est pas de mon ressort de donner des leçons, et je ne suis pas non plus en faveur de tels rassemblements qui servent surtout à ficher les « nazis » et collecter des infos sur eux, mais depuis quand cède-t-on face aux ennemis ?

En surface, soyons invisibles et en arrière-plan soyons efficaces et destructeurs. Il est de notre devoir de vaincre nos ennemis, dans le sang et la violence si nécessaire – et ce le sera pour de nombreuses batailles.

 

2 Replies to “Un rassemblement de la DNR annulé sous la pression des gauchistes

  1. Se regrouper à visage découvert, utiliser (((facebook))), se faire tatouer des signes de reconnaissance, porter des tee-shirts qui annoncent la couleur. inviter des culs-bénis intégristes…on a vraiment affaire à des professionnels ! Ils avaient juste oublié de se déclarer au CRIF. Mais je ne doute pas que cet oubli sera réparé la prochaine fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *