Articles d'actualité Europe Problèmes raciaux

Italie : Un chauffeur sénégalais prend en otage 51 enfants et met le feu au bus

Mercredi dernier, en Italie un chauffeur de bus a pris en otage les enfants qu’il transportait. Après un petit discours défendant le sort des migrants en Europe, ce chauffeur sénégalais eu la bonne idée de mettre le feu au bus, avec les enfants à l’intérieur.

Résumé des faits

RFI :

En Italie, l’émotion est toujours vive après le sauvetage de justesse de 51 jeunes pris en otage par un chauffeur de bus. Les faits ont eu lieu mercredi 20 mars près de Milan. L’auteur – qui a invoqué le sort des migrants morts en Méditerranée – est connu sous le nom d’Ousseynou Sy, un Italien d’origine sénégalaise âgé de 47 ans. Il a été interpellé sous les chefs de « prise d’otage, massacre et incendie », avec la circonstance aggravante de « terrorisme ».Ousseynou Sy était connu des services de police.

La même chanson, toujours, partout. Connu des services de police, origine Africaine…

Le ministère italien de l’Intérieur évoque, dans un communiqué, des antécédents de conduite en état d’ivresse et d’agression sexuelle sur mineurs. Ousseynou Sy a lui-même fait savoir que cette prise d’otage était préméditée.

Et avec un casier si rempli, il est chauffeur de bus pour enfants. Enfin, quand même ! Des antécédents de conduite en état d’ivresse ainsi qu’agression sur mineurs et on le fait conduire des bus remplis de mineurs.

Les personnes ayant employé ce sale nègre sont aussi coupable que lui. C’est de la mise en danger volontaire d’autrui.

Rassurez vous, vos enfants sont en sécurité !

Il voulait que le monde entier puisse parler de son histoire : celle d’un homme, d’origine sénégalaise, qui dit avoir perdu trois enfants en mer. Des propos rapportés par l’un des collégiens qui se trouvaient à bord du bus lors de la prise d’otage.

Venu en Europe pour nous parasiter, il perd 3 enfants et trouve ensuite que ce serait sympathique de le raconter en brûlant vif 51 gamins innocents – quoique, nous nous attarderons sur un petit détail par la suite.

Et nous avons une parfaite illustration de ce que nous racontait Brenton Tarrant.

L’envahisseur non-armé est beaucoup plus dangereux pour nous que l’envahisseur armé. Nous pouvons combattre l’envahisseur armé, nous savons le faire, nous en avons les capacités, nous avons les soldats et les armes pour le faire. Mais pour ce qui est de l’envahisseur non-armé, nous n’avons pas idée de la façon de régler le problème, nous sommes incapables de l’attaquer ou de le neutraliser d’une manière tant soit peu efficace.
Les deux types d’envahisseurs veulent détruire notre nation, l’un comme l’autre veulent écarter et remplacer notre peuple, anéantir notre culture et notre sentiment national. Mais seul l’un des deux en a les moyens et a prouvé dans les faits son efficacité.

L’ENVAHISSEUR NON-ARMÉ EST PLUS DANGEREUX QUE L’ENVAHISSEUR ARMÉ.

Ce sénégalais n’était pas armé, il était un simple chauffeur de bus. Jusqu’à ce moment clé, le point de bascule, où un beau matin il a décidé de mettre le feu à un bus rempli d’enfants.

Soi disant à cause de son divorce, bien sûr.

RFI :

[…] La presse italienne a, de son côté, réussi à s’entretenir avec plusieurs de ses proches. Sa voisine, par exemple, citée par La Stampa, le décrit comme un homme « tranquille, mais très seul ». La Republica rapporte, quant à elle, les propos de collègues d’Ousseynou Sy. D’après eux, « La séparation (avec son épouse, ndlr) est à l’origine de tous ses problèmes ».

Si à chaque divorce il y a des nègres qui passent à l’action, je vous laisse imaginer le problème. Et le problème arrive, ne soyons pas naïfs. La seule différence sera l’excuse employée.

Maladie, divorce, mort dans sa famille, chômage, pauvreté, mauvaises fréquentations, radicalisation « par erreur ». Tout sera fait pour ne pas parler du vrai problème : l’invasion de nos terres par des sauvages qui n’ont pour but que de nous remplacer – dans la violence si possible.

Ce n’est pas tout. L’auteur a revendiqué son acte dans une vidéo – écartant les problèmes familiaux qui auraient été à l’origine de la prise d’otage.

RTBF :

[…] Ses actes étaient « prémédités » depuis plusieurs jours, « il voulait que le monde entier puisse parler de son histoire« , a-t-il expliqué. L’homme a posté sur Youtube une vidéo pour expliquer son action et « dire Afrique soulève-toi« , à l’intention de proches à Crema (près de Milan) mais aussi au Sénégal.

Un appel au soulèvement de l’Afrique… contre qui ? Contre les Européens qui n’accueilleraient pas assez de migrant !

[…] « Il nous menaçait, disait que si nous bougions il verserait l’essence et allumerait le feu. Il n’arrêtait pas de dire qu’il y avait tant de personnes en Afrique qui continuaient à mourir et que c’était la faute de (Luigi) Di Maio et (Matteo) Salvini » (les deux vice-Premiers ministres italiens et hommes forts du pays), a raconté une jeune fille.

Les nègres morts en Afrique ne l’ont pas été à cause de leur propre stupidité mais à cause de politiques Italiens qui ne veulent pas de migrants ! La logique nègre en action.

Et grâce à Salvini, qui souhaite lui retirer la nationalité Italienne, ce génie nègre pourra peut-être revenir en France. La raison ? Selon RTL, l’homme serait né en France en 1972 !

Une chance de plus pour l’Europe. Durant 47 ans, il est resté discret – hormis la conduite en état d’ivresse et les agressions sexuelles… – et un beau jour il décide de brûler des enfants.

L’intégration fonctionne, c’est prouvé !

La stupidité de Salvini

 

Pendant la prise d’otage – à peu près 40 minutes – un des enfants a réussi à prendre un téléphone et prévenir les autorités. Ce qui a permis par la suite aux carabiniers de pouvoir intervenir et sauver les enfants.

Cette imbécile de Salvini, dans une logique d’intégration par le mérite – mérite totalement relatif – souhaite naturaliser les enfants étrangers qui ont été pris en otage dans ce bus.

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite), a annoncé que tous les étrangers parmi les collégiens pris en otage par leur chauffeur près de Milan seraient naturalisés, mettant fin à une semaine de vive polémique.

[…] « S’il y a des enfants qui ne sont pas italiens, nous avons examiné et nous sommes en train d’achever la procédure pour qu’ils puissent le devenir« , a déclaré le ministre après avoir reçu cinq collégiens et 11 des carabiniers qui les ont sauvés.

Mais cela se fera « sans modifier en rien la loi », a-t-il précisé, alors que de nombreuses voix à gauche avaient tenté de relancer le débat sur l’introduction d’une part de droit du sol en Italie.

Le but de cette naturalisation ? Tenter de faire bonne figure devant la gauche Italienne. Une nouvelle soumission de la part de Salvini qui ose se dire d’extrême droite.

Regardons un peu les futurs italiens.

Qu’ils sont beaux, nos futurs européens !

Saluons le remplacement racial de l’Europe, qui se fait petit à petit, avec l’aide de tous les partis politiques : même les partis dits d’extrême-droite qui ne sont en fait que des oppositions contrôlées.

La spirale infernale de l’invasion nous entraîne toujours plus. Un nègre prend des enfants en otage. Et quand tout le monde est sauvé, on naturalise les enfants non-Blancs ?

La seule finalité sera notre remplacement.

2 Replies to “Italie : Un chauffeur sénégalais prend en otage 51 enfants et met le feu au bus

  1. Salvini justifie cette connerie par le fait que ce sont deux petits bougnoules qui ont donné l’alerte et détourné l’attention du négro. Mais ils l’ont fait pour sauver leur peau, pas celles des jeunes Italiens !
    Et le problème vient des boucaques, point barre. Pas de boucaque, pas de problème.
    Si on n’a ni nègres, ni bougnoules, on n’aura pas de héros bougnoule qui sauve des Blancs de la folie d’un nègre, ni de héros nègre qui nous sauve de la folie d’un bougnoule.
    Mais on n’en aura pas besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *