Articles d'actualité Conflits raciaux France Problèmes raciaux

Les bougnoules s’attaquent aux romanos en Seine-Saint-Denis !

Ouverture de la chasse aux roms ?

On dirait bien, et ce sont les rats de Seine-Saint-Denis qui lance cette nouvelle tendance : le nettoyage des parasites roms. Des colons non-Blancs qui s’attaquent à d’autre colons, les parasites s’entretuent !

Prendre du pop-corn et les regarder faire serait agréable, n’est-ce pas ? Jamais de la vie, voir des ennemis se battre ne doit pas nous faire attendre : il faut continuer de travailler en arrière-plan pour frapper lorsque le vainqueur du combat précédent sera exténué.

Le Figaro :

Après des violences visant des Roms, désignés par des rumeurs sur les réseaux sociaux comme étant à l’origine d’enlèvements d’enfants en Seine-Saint-Denis, vingt personnes en possession de battes de base-ball, de couteaux ou de cailloux ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi. Parmi elles, 19 ont été placées en garde à vue ce mardi soir pour «violences volontaires», «dégradations par incendie» et «participation avec arme à un attroupement», a indiqué le parquet de Bobigny dans un communiqué. Il s’agit de 17 majeurs et 2 mineurs.

Encore un coup de l’extrême droite, les vilains Nationaux-Socialistes sont sûrement responsables de ces fausses informations visant à faire croire à la France que les jeunes de cité sont naïfs, intolérants et violents.

Ah non…

Mince alors, une suprémaciste Blanche qui arrive encore à poster sur Twitter !

Ou encore :

Vraies ou pas, les rumeurs font des miracles !

Lundi à partir de 20 heures, «plusieurs rixes et violences» ont eu lieu à Clichy-sous-Bois puis à Bobigny «prenant à partie des personnes de la communauté du voyage», a indiqué une source policière. Deux policiers ont été blessés lors des interpellations.

Les réseaux sociaux mobilisent les troupes mahométanes pour aller déloger le rom enleveur d’enfants. Un aperçu de Paris nous est très bien visible. Enfin, de la Seine-Saint-Denis.

Qui reste-il là-bas ? Des nègres, des bougnoules et des roms. Il fallait bien qu’un conflit éclate un jour ou l’autre. Et quand les roms ne feront plus partie du paysage, les bougnoules et les nègres s’affronteront, pour une excuse de cannibalisme, de rituel vaudou ou alors de viols en réunion sur une autre tribu. Les possibilités sont multiples ! Dans les territoires envahis en si grande proportion, le Blanc n’étant plus considéré comme chez lui – comme étant une menace potentielle – il est donc relégué au second plan et les priorités changent.

Les actes violents qui se passent en ce moment même dans les environs de Paris reflètent le futur de la France enrichie culturellement. Pas de tolérance entre races, pas de cohésion ni de diversité : le repli et les guerres seront les seules conséquences de cette richesse raciale.

Et les Blancs dans tout ça ? Ils auront disparu, puis quelques années ou quelques mois plus tard le pays concerné ne sera plus qu’un champ de ruines peuplé par quelques pauvres hères trop lâches ou trop forts pour avoir survécu.

Toute forme de civilisation, de science, d’intelligence, de justice aura disparu, noyé sous la stupidité des races invasives. Avec le génocide de la race Blanche, la civilisation disparaîtra.

Que des bougnes s’attaquent à des roms pouilleux est une situation qui prête à sourire, cependant elle pointe du doigt nos responsabilités : quel genre de personnes sommes nous, nous qui n’avons su repousser ni les mahométans, ni les voleurs roms, ni les cannibales africains ?

Car si l’homme Blanc avait, depuis le début, joué son rôle : nous ne serions pas là à écrire des articles sur des bougnoules qui ratonnent des roms – une ratonnade faite par des ratons : le progrès ?

Une expédition punitive contre des roms ou tout autre parasite devrait être exclusivement réalisée par des Blancs solides et déterminés à nettoyer leur pays.

Pas le moindre acte en vue, mis à part un certain Australien célèbre depuis quelques jours.

Réfléchir, réfléchir : une action banale impossible pour des millions de gens. En tant que Blancs, nous sommes dans la majorité capables de réflexions basiques mais aussi très poussées. Alors pourquoi rien ne se passe ?

Parce qu’après la réflexion vient l’action, et pas la branlette intellectuelle, la lâcheté ne doit pas être de notre côté. Vous qui nous lisez, chaque jour sur Blanche Europe, êtes au courant des nombreux risques que nous encourons pour vous livrer nos analyses, nos traductions, notre vision des choses.  Certains lecteurs contribuent à nous diffuser, à nous aider, à nous soutenir financièrement.

Et vous : que faites vous ?

Il est l’heure de sortir de son lit. La RaHoWa ne se fera pas uniquement par des paroles, elle se fera par des actes.

7 Replies to “Les bougnoules s’attaquent aux romanos en Seine-Saint-Denis !

  1. Ces connards désignent les roms comme des « Roumains ». Lesquels n’ont rien à voir avec ces nomades de merde, chassé de l’Inde après l’arrivée des Aryens ( lesquels ont disparu depuis mais, à l’époque, ils ne s’embarassaient pas avec les sous-humains ). Les Roumains sont les descendants des Daces, un glorieux peuple aryen qui s’est répandu jusqu’en Grèce. Et j’ai un souvenir ému d’une belle Roumaine aux cheveux d’or et aux yeux bleus comme la mer à Capri…
    Rien à voir avec ces saloperies de roms de merde !

    1. Vous ne pouvez pas demander à nos « nouveaux français du futurs », de connaître l’histoire de l’Europe ! quand même, camarade, vous êtes trop exigeant…..
      🙂
      Regardez comment ils parlent et écrivent le « nouveau français », leur fameux « céfran », que bientôt, nous ne pourrons plus comprendre…..
      Ils ne sont pas là pour apprendre, ils sont là pour profiter, piller, voler, violer, occuper et détruire !

      A ce rythme là, une bonne partie de la Fronce urbaine ressemblera bientôt aux grandes métropoles dégueulasses du tiers-monde islamisé, des shit holes où j’ai été élevé dans mon enfance( pour Paris, c’est bien parti il me semble, à lire ça et là les témoignages des nôtres…) : des ordures qui s’accumulent, les infrastructures qui se dégradent et que nos « nouveaux français  » ne sauront pas entretenir et réparer, trop occupés à leurs guerres claniques, comme l’exprime Nico dans l’article.

      C’est l’enrichissement culturel, le vivre ensemble….les politicards dégénérés nageront dans le bonheur, dans cette crasse abyssale, ce retour en arrière tellement fort de sa diversité !

      D’ailleurs, j’ai entendu hier dans un journal de France-Culture, qu’Anne Hidalgo revenait en force dans les sondages auprès des parisiens, pour les prochaines municipales !

      Visiblement, ils plébiscitent leur virago pro-bougnoules, pro-islam, et tellement soumise aux youpins….

      Ils en redemandent visiblement !

      Après tout, en tant que capitale du Frankistan, il faut bien que Paris rejoigne l’état de pourrissement de Marseille..il y a encore du boulot !

      comme disaient mes potes anglais déjà dans les années 80s, « Africa starts in Calais » !

      On y est, on y est……

      H/

    2. @Rho2. Absolument. Solidarité européenne über alles.

      Il faut toujours corriger ceux qui disent du mal des voleurs de poules en les qualifiant de Roumains. Ce sont des manouches, des romanos, des rabouins ! pas des descendants des fiers Daces ! Dire du mal des « Roumains » c’est le genre de petit exutoire parfait fabriqué par la magie des Youpins dans le néo-cortex des Goyim domestiqués pour canaliser leurs tendances de protection raciale contre d’autres européens.
      (PS. j’ai l’impression que la blonde sur l’image « Rahowa » de l’article a le type de visage un peu plat courant chez les Daces…)

      1. Je t’assure qu’elle n’avait rien de plat !
        Une parfaite illustration du précepte : « la ligne droite est le plus court chemin d’un point à un autre mais les lignes courbes sont souvent bien plus agréables ! »
        Dace ist gut und schön !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *