Articles d'actualité Articles en exergue Europe

200.000 rouges manifestent en Italie

Une nouvelle réunion de Bisounours, toutefois très intolérants envers ceux qui n’apprécient pas la présence des envahisseurs, s’est organisée en Italie.

Entre 200.000 et 250.000 imbéciles gauchistes se sont donc rassemblés « contre la haine, contre le racisme, l’intolérance et contre Salvini ».

Courrier International :

Samedi 2 mars, 250 000 Italiens se sont rassemblés à Milan contre le racisme et les discriminations : “un flot de couleurs et de gens heureux”, décrit La Repubblica, qui consacre sa une de dimanche à cette “Italie qui dit non” à la xénophobie et au repli identitaire. Le journal italien de centre gauche évoque “une participation extraordinaire”, qui pourrait “constituer le premier jour d’un nouveau départ pour la gauche selon beaucoup”.

Dans son éditorial, le journal écrit que ces manifestants “sont le signal important qu’une autre Italie existe” :

Une Italie avec un regard différent, faite d’associations, de mouvements, de partis, qui représentent un espoir pour le pays et qui ont envoyé une nouvelle demande de changement.”

Une autre Italie existe, parce que – selon les manifestants – l’Italie de Salvini serait une terre Fasciste où les allogènes sont gazés ou fusillés en pleine rue. La réalité est autre, les bateaux de migrants arrivent à débarquer et les jeunes filles Blanches sont toujours menacées par les nègres.

La seule chose qui nous sépare des gauchistes Blancs, c’est le cerveau. S’ils comprenaient comment s’en servir, ils pourraient enfin se rendre compte de la réalité. N’oublions pas que certains n’attendent que la clé pour libérer leur cerveau, voici quelques pistes pour les libérer du gauchisme.

Beppe Sala, le maire de Milan à l’origine de la manifestation, raconte ainsi voir dans ce défilé “un moment de changement pour le pays, avec notre vision de l’Italie : nous sommes à un tournant de notre société, à un tournant entre l’ouverture et la fermeture.” Un message immédiatement rembarré par le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, qui a estimé samedi soir que la voix des Italiens “s’exprime dans les urnes quand ils renouvellent leur confiance au gouvernement”.

Un tournant, effectivement. Nos pays sont envahis par des allogènes, et on se retrouve avec des imbéciles gauchistes qui manifestent contre le « racisme » – donc en faveur de l’invasion de l’Europe – malgré les preuves alarmantes qui nous montrent que le remplacement racial est bien en marche.

EuroNews :

[…]

« Nous manifestons, explique une femme, pour dire que l’accueil des migrants est quelque chose de magnifique et que la diversité est une richesse. »

« Les personnes doivent primer avant les profits, dit un autre manifestant. Les droits de chacun doivent toujours être respectés. »

Si l’on suit la logique des gauchistes, accueillir plus de migrants ne renforcerait donc pas les profits des industriels. Alors qu’ils nous rabâchent à longueur de journée que les migrants vont venir enrichir le pays, car ils sont de bons travailleurs.

Donc les accueillir ne serait plus que purement « social ». Mais la logique ne suit pas, s’ils viennent sans contribuer à la société, le social ne peut se maintenir en vie.

Décidément, ils se tirent une balle dans le pied sans que l’on intervienne.

Sous peu, les gauchistes se feront tous assassiner par les envahisseurs qu’ils font arriver. Le karma, si tout se passait comme ça : ce qui reste moins sympathique sont les dommages collatéraux, un gros dommage collatéral étant le génocide de notre race – en passant, c’est tout de même plus important que la mort de qulelques rouges.

4 Replies to “200.000 rouges manifestent en Italie

  1. 200 000 ca fait beaucoup …….
    Mais combien d’entres eux sont des pédales ou des lesbiennes , des nègres ou des mulâtres , des youtres et des vieux chrétiens dégueulasses ? Avec cet écrémage , il en resterait combien au final? De vrai blancs , pratiquement aucun .
    Un italien productif et travailleur qui a un mode de vie normal puis qui transmet ses gènes a autre chose a foutre le samedi que de manifesté pour les nègres .
    Sur cette photo il n’y a que des morts !
    Qu’ils manifestent pour les nègres ou qu’ils pratiquent un suicide collectif en pleine rue en s’ouvrant les veines , c’est pareil . ils n’ont aucun avenir génétiquement .
    Même avec toute la volonté de la synagogue les youtres n’arriveront pas a les préservés car la nature est
    ni corruptible ni malléable . Les faibles disent que la nature est « cruelle » , non ? mdrr on sait pourquoi .

    Ceux qui doivent survivre , survivront ! Ce substrat sera invisible .

  2. Le gouvernement genre « rouge-brun » que les Italiens se sont donnés est une agréable surprise. Ils ont osé faire un doigt d’honneur aux amerloques, en ce qui concerne notamment le Vénézuéla. Ils se sont payés la poire aussi de Macron. Sans surprise, les spécialistes de la CIA font une tentative de bricoler quelque chose style « révolution de couleur ». Seulement voilà, leurs recettes fonctionnent de moins en moins. Il pourrait d’ailleurs y avoir quelques retours de flamme. Gloire à l’Italie. On le sait, sa force militaire n’est certainement plus ce qu’elle était à l’époque des Romains, mais on y observe une sagacité qui fait plaisir à voir, surtout si on la compare avec la pauvreté de ce qui se passe en France.

  3. Sur la photo, le geste que font ces gauchiasses est pour indiquer le diamètre de leur trou du cul après le passage de leurs copains nègres !
    Je sais : je suis un vrai poète…😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *