Articles d'actualité Problèmes raciaux Question Juive Résistance Aryenne Vidéos & Podcasts

Démocratie Participative #116 : Et pour quelques millions de plus

Nouveau mardi, nouvel épisode de Démocratie Participative ! Bonne écoute à tous, pour cet épisode de 3 heures. En avant les chambres à air, hommage à notre cher Robert Faurisson !

J’invite tous ceux qui nous lisent à écouter en entier cet épisode, vraiment important pour comprendre ce qu’il se passe en ce moment entre DP et Suavelos ainsi que la répression que subissent les nationalistes Blancs.

À 4.17, conflits internes. Démocratie Participative fait un appel à la plus grande vigilance pour les militants Blancs nationalistes. Gandalf le redit, ce n’est pas un débat pour ou contre Daniel Conversano ni contre Suavelos, mais bien un débat politique. Un appel a été lancé aux administrateurs du site Suavelos (Conversano et Merkado) pour les prévenir des risques pour leurs membres. Des gens de Suavelos avaient donc participé aux rencontres des Démocrates, ce qui a été une mise en danger de tous les membres, d’après les informations de nos démocrates. En effet, certains membres seraient des infiltrés, qui auraient donc compromis l’identité de certains nationalistes. Il y a 3 semaines, les réunions des Démocrates ont été suspendues pour éviter ce genre de problèmes. Récemment, Saint Claude 88, un administrateur de Suavelos, a effacé la base de données du forum de Suavelos comptant plusieurs centaines de membres. Une infiltration policière systématique, du moins des tentatives, a été mise en place par le gouvernement Français. Il ne faut pas tomber dans la paranoïa mais il faut être réaliste et voir les choses en face. Ce n’est pas de la jalousie, ni de la volonté de nuire, sinon cela aurait été fait depuis longtemps. Le seul but de cette mise en garde est de protéger les nationalistes sincères. Des nationalistes se sont fait arrêter par des membres locaux des forces de l’ordre dans des pays étrangers, mandatés par des ministères Français. La prudence est donc de mise.

À 19.06, les avis se rejoignent sur Conversano : un bon type qui a été un des premiers à se définir comme aussi radical sur la ligne raciale. De bonnes idées mais son alliance avec Yann Merkado est ce qui fait tiquer. Ce personnage suspect qui aurait accès à l’entière base de données des Blancs qui se rencontrent pour vivre entre eux. Le risque est trop grand pour laisser de telles informations en ligne. Daniel Conversano ne peut pas envoyer tout le monde au casse pipe, il faut faire attention à ne pas être loyal jusqu’à l’aveuglement. La situation doit être examinée froidement. Se réunir publiquement au nom d’une idéologie ultra-racialiste, en France, ne sera fait qu’avec la permission des juifs donc s’ils acceptent : ils ont quelque chose à en tirer. Les nationalistes sont les premières cibles de l’État Français car nous sommes la classe moyenne blanche, qui pouvons faire basculer le Système. Voilà pourquoi, pour le gouvernement, le combat contre le nationalisme est prioritaire sur le combat contre l’islamisme.

À 42.49, les démocrates affirment que leur but n’est pas de détruire Suavelos ou de critiquer les rencontres entre Blancs mais bien de les avertir des risques et leur demander de prendre toutes les précautions possibles pour ne pas se faire arrêter par les forces de l’ordre. Le problème n’est pas la base ou l’idée de Suavelos, c’est la direction politique. Politiquement, Yann Merkado veut une ligne pro-juive, Gandalf dit avoir des preuves que des gens de l’équipe de Merkado veulent une ligne pro-juive et veulent faire croire que tout le complot juif est une création de l’extrême-droite. Aussi, il faut condamner l’Islam mais ne pas oublier l’assaut racial que l’on subit. Même si sur DP, on aime utiliser l’humour, l’idéologie est réelle et sérieuse et les décryptages sont des bombes pour le gouvernement. Toutes les mesures contre DP mises en place par le gouvernement français sont folles et prouvent ô combien le site et ses idées dérangent.

À 1.07.21, les démocrates observent qu’il y a plusieurs divergences entre DP et Suavelos mais ce n’est pas un appel à un conflit entre les deux groupes. Le seul qui est accusé par nos démocrates est Merkado. Il faut faire attention à qui on accorde notre confiance et des informations personnelles. La loyauté envers des meneurs est naturelle mais il ne faut pas se bander les yeux sur les risques que cela comporte. Il n’y a aucune attaque personnelle, répète Gandalf, ce qui compte est de défendre les camarades nationalistes qui prennent des risques pour leur vie. Il est normal d’affronter des crises et nous en ressortirons plus fort.

À 1.21.05, pause musicale : Degree of Arc – Great Distances.

À 1.31.39, parlons de la mort du très grand professeur Faurisson. Il a dédié sa vie au combat pour la vérité et a été héroïque. La haine supposée du professeur n’est qu’une invention des médias et des Juifs. Regarder une seule vidéo permet de comprendre que ce ne sont que des mensonges. Petit hommage aussi, de son vivant, à Vincent Reynouard qui se bat aussi pour le même objectif, en plus de vouloir redorer le National-Socialisme. Pour en revenir à Faurison, tout le (((monde))) affirme que ses thèses sont complotistes, dont on pourrait écraser les « théories farfelues ». Pourtant, pendant 40 ans, personne n’a osé l’affronter dans un débat. Gandalf parle ensuite de son retournement intellectuel sur la Shoah. Il était auparavant dans le déni car il avait appris, durant son éducation, l’histoire officielle. Ensuite, à l’aide d’un collègue et du travail révisionniste, il a pu faire son chemin intellectuel et se rendre compte du mensonge juif. Comme Faurisson a exploité la faille des chambres à gaz, il y a d’autres failles à exploiter pour faire tomber (((l’histoire officielle))). Le travail du professeur a été énorme, il a analysé des centaines d’articles, visité des lieux de (((mémoire))) et a ainsi pu prouver les mensonges de la juiverie.

À 2.01.53, les résumés brefs des membres de DP ne peuvent pas remplacer les années de travail du professeur : allez de ce pas vous renseigner sur ses travaux. Les « preuves » des chambres à gaz sont d’ailleurs passées par les mains des communistes avant d’être montrées au public. De nombreuses histoires ont été fournies pour les chambres à gaz ou les fours crématoires. Ainsi, en visitant les fours crématoires, Faurisson avait remarqué la non-présence de suif. Étonné, il demanda au guide la raison. Celui-ci affirma que les fours avaient été reconstruits, et il lui donna les plans d’époque ! Sur les plans, ce n’était qu’une simple morgue, la présence de fours crématoires était donc nécessaire pour brûler les morts et éviter que les maladies ne se répandent dans le camp. Toute (((l’affaire))) est bidon.

À 2.34.21, les démocrates font un parallèle avec les Juifs qui affirment encore que Bachar gaze son peuple. Encore une manipulation pour flouer les « goyim ». Un petit (((peuple))) assez enquiquinant qui ne cesse de mentir pour arriver à ses fins. Pour finir en humour, petite liste des histoires les plus mensongères et hilarantes de juifs « rescapés ». L’émission se termine. Faurisson à raison : les chambres à gaz : c’est du bidon ! »

One Reply to “Démocratie Participative #116 : Et pour quelques millions de plus

  1. Très bonne émission, merci à Nico de l’avoir relayée sur BE. Très didactique, elle devrait apprendre beaucoup à tout nouveau lecteur de DP et de BE.
    Bel hommage au courageux Pr Faurisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *