Articles de fond Articles en exergue Monde Résistance Aryenne

Vivre l’Idéal

Traduction de l’article Living the Ideal du site The Purity Spiral.


Il ne suffit pas de croire en un Idéal : vous devez le vivre.

Être National-Socialiste ne consiste pas à dessiner des croix gammées ni même à mépriser les Juifs, il ne s’agit pas non plus de simplement adorer des hommes appartenant à une époque désormais éteinte. C’est une philosophie de vie, fondée sur sur les principes qui ont guidés les Hommes Aryens à devenir les maîtres de la planète et les gardiens de la Divine Étincelle cachée au fond d’eux-mêmes, à travers les âges. Nos ancêtres du siècle dernier ne cherchaient pas à créer un nouveau concept de vie, mais cherchaient plutôt à guider leurs frères et sœurs vers ce bien profond de l’Esprit auquel notre race était profondément attachée.

Pour l’Homme Aryen, vivre cet Idéal signifie prendre conscience de son état naturel physique, spirituel et de sa clarté mentale, d’où découle un profond sentiment de devoir envers son peuple, un engagement pour la justice et un noble mépris pour les modes de vie qui souillent l’Âme. En luttant pour l’Idéal, nous laissons la soif de violence chaotique et de ressentiment inefficace à la racaille mi-bête qui peuplera cette terre, sachant pertinemment que rien n’est fructueux si ce n’est construit que sur une fondation de haine. Ce n’est que par une action audacieuse et réfléchie que nous pourrons allumer la flamme de la création ; afin de surmonter l’entropie qui s’infiltre dans chaque facette de notre vie quotidienne.

Sur le plan individuel, cela signifie rejeter toutes les formes de vie et d’existence qui cherchent uniquement à satisfaire les éléments les plus basiques de l’existence. Toute créature qui marche sur cette terre peut céder à ses pulsions fondamentales : seul l’Homme est capable de contrôler ses envies à long terme. Marcher debout avec deux bras et deux jambes n’est pas une marque suffisante d’humanité – il faut vivre selon un principe de vie qui transcende l’individu au-dessus du matériel pour le rapprocher de la lumière intérieure qui l’habite.

Nous, Nationaux-Socialistes, aspirons à la perfection de nous-mêmes et de notre peuple. Bien que nous comprenions que la perfection ne puisse jamais être atteinte, en nous efforçant d’atteindre cet objectif nous formons un lien direct avec notre passé ancestral. À cause des conflits et du combat persistant de nos ancêtres, la vie nous a été accordée, et c’est notre devoir de rembourser cette dette à notre progéniture. Au milieu du chaos qui nous entoure, l’objectif doit être de rétablir l’ordre intérieur afin qu’un jour nous puissions construire l’ordre sans chaos.

En reprenant cet Esprit, nos aïeux ont réussi là où tous les autres mouvements échouent aujourd’hui. Il est facile de suivre le battement de tambour de la mort qui nous interpelle tous, nous qui vivons dans ce monde moderne où même ceux qui veulent changer les choses ne peuvent s’empêcher d’être victimes des vices toxiques de notre époque. Rester ferme et crier « NON ! » face à ce râle est la première action qu’un véritable Homme Aryen doit entreprendre. Ce faisant, il se distinguera de toutes les brutes sans cervelles qui passent leur existence à ramper, impuissants, dans la crasse putride de ces temps.

Avec cet acte de défiance, l’Homme Aryen ne peut s’empêcher de lever le bras droit tendu vers le Soleil donneur de vie et, du plus profond de son cœur et de son âme, rugir en affirmant « OUI ! ».

15 Replies to “Vivre l’Idéal

  1. Merci Nico White pour ce remarquable texte.
    L’Amour nous anime…l’Amour des nôtres,l’Amour de notre terre et de notre sang.
    Le raciste que je suis fièrement ,le racisme n’est pas un principe de la Race contre l’étranger,mais un principe d’enracinement dans son Sang et sa terre(Alphonse de Châteaubriant),estime plus un sénégalais raciste au Sénégal qu’un étron noir sénégalais qui me croise dans la rue.
    Nous devrions faire comme en Israël,là-bas c’est avec une goy ou un goy mais ici en Europe,tout métissage donc trahison de sa Race,devrait être lourdement condamnée.Le ou la traîtresse rejeté(e) dans le pays de son ou sa concubine avec ses chiards.

    1. Je n’ai pas encore lu Mein kampf, j’ai encore beaucoup d’autres livres à lire.

      Mais j’ai lu des extraits sur internet, j’ai été impressionné par la profondeur de la pensée d’Hitler.

      1. Tu peux lui donner la priorité, car c’est la seule façon de comprendre la pensée d’Hitler et la genèse du national-socialisme. Cet homme était révolté par ce qu’il avait vu et vécu. Contrairement à ce qu’on a dit de lui, ce n’est pas la soif de pouvoir absolu qui l’animait, même si, lorsqu’il a obtenu un tel pouvoir, il en a été grisé et a commencé à faire des erreurs. Non, ce qui le motivait, c’était la haine de l’injustice et la volonté d’obtenir le plus grand bien pour son peuple.
        Cela comptait pour lui plus que sa propre vie. Mon combat raconte son cheminement vers la vérité et la prise du pouvoir nécessaire pour réaliser son idéal. Quand j’ai découvert qu’il avait fait des boulots de manœuvre sur des chantiers et qu’il s’était nourri de pain et de lait afin de garder le peu qu’il gagnait pour acheter les livres dont il avait besoin, j’ai eu une boule dans la gorge…
        Tu auras deviné pourquoi.
        Tout ce qu’il a écrit dans ce livre n’est pas juste, et il s’est notamment fourvoyé sur la Russie dont il croyait qu’elle ne comptait plus d’êtres humains valables du fait du monstrueux génocide de ses élites perpétré par les (((bolchéviques))), autrement dit par la mafia juive. Ce n’était pas le cas et il en a eu la cuisante démonstration.
        Mais il apporte un éclairage remarquable sur la nuisance et les façons d’agir de nos (((ennemis))) et sur ce que devraient être les objectifs de toute politique. À savoir promouvoir le beau et le bien, l’élévation du peuple et la réalisation de grandes œuvres qui marquent l’histoire et font progresser toute l’humanité. Je sais, c’est grandiloquent dit comme ça, mais quand on le pense vraiment, c’est juste une évidence…
        C’est donc un ouvrage fondamental.
        Sinon, il y a pas mal d’articles de référence sur ce site qui peuvent passionner même un gars avec un QI de 160. C’est une vraie mine d’or.
        Et j’espère que celle qui l’a creusée va retrouver la pêche…
        Elle s’est explosée la santé en faisant ça.

        1. A ma connaissance, il est disponible en français seulement aux éditions Kontre Kulture et aux éditions latines.

          Je vais peut-être l’acheter chez Kontre Kulture (car moins cher qu’aux éditions latines) avec d’autres livres comme celui d’Eustace Mullins sur la finance juive: “Les secrets de la réserve fédérale”

          Ces deux livres ont l’air d’être des bombes.

  2. Notre philosophie se résume à 3 points principaux.

    1 / Question raciale, il faut sauver les races européennes, surtout la race nordique, la plus minoritaire et de loin la plus en danger.

    2 / Question eugénique, de l’urgence de pratiquer un eugénisme positif ET négatif, pour compenser les effets délétères de la civilisation (auto-domestication, baisse du niveau intellectuel, …).

    3 / Question juive. Pour mille raisons, dont la principale est que ce sont eux qui nous empêchent de mettre en place tout programme fondé sur un matérialisme biologique.

    Tout le reste est de la littérature.

  3. J’ajoute que la race nordique est la race dont l’instinct racial est le moins développé. Il est urgent de donner une conscience raciale aux Scandinaves et aux Allemands les plus nordiques. De pratiquer l’eugénisme sur eux. Et de lutter contre le poison juif.

  4. bel article
    l’oligarchie libérale/libertaire par l’individualisme transforme l’individu en barbare consumériste : il ne se fixe plus de limites , et tout ce qui n’est pas interdit par une loi est permis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *