Articles d'actualité France Problèmes raciaux

Le nombre de détenus en France explose

Si les prisons sont pleines, ce n’est pas qu’il y a plus de criminels mais bien parce que la justice condamne injustement des « jeunes ». Nous sommes tous persuadé de ça !

Pourtant, depuis le singe Taubira, on pensait que les prisons seraient de plus en plus vide. Relâcher les racailles était sa première motivation, ce qui a marché, en passant, elle avait réussi à faire supprimer les peines planchers (pour les délinquants multirécidivistes) et avait provoquée une baisse de nombres de détenus depuis 2015… alors que la délinquance ne cesse d’augmenter ! Une légère baisse en réalité, sauf pour les cas d’agressions sexuelles : selon les chiffres officiels pour 2017.

Le Figaro :

Le nombre de détenus incarcérés dans les prisons françaises s’est maintenu à plus de 70.000 pour le troisième mois consécutif, avec 70.408 personnes au 1er juin, soit un taux de suroccupation global moyen de 117,6%, selon les chiffres officiels publiés ce lundi. Cette barre symbolique avait été franchie en avril avec 70.367 personnes en détention. Un nouveau record avait été battu en mai avec 70.633 personnes incarcérées.

Oh ça va, seulement 117,6 % ! Ils se monteront un peu dessus, dans des cellules qui font en moyenne :

une cellule dont la surface est comprise entre 11 m² et 14 m² compte pour deux places, et une cellule de 49 à 54 m² compte pour 10 places.

Ce qui est largement acceptable, je suis convaincu que certains d’entre vous ont eu pire à subir en terme d’espace pour dormir.

Donc ils ont la place nécessaire.

Et puis, ils sont en prison pour une raison, déjà que certains jouent à la playstation la journée… qu’ils ne viennent pas trop se plaindre.

Comme les prisons sont pleines, ce qu’il faudrait c’est… relâcher des détenus ? Vous savez des violeurs, des dealers, des tarés en tout genre quoi. Ou construire de nouvelles prisons ?

La solution la plus simple serait de supprimer purement et simplement les criminels non-Blancs.

Pour les autres, ce serait au cas par cas. Les pédophiles reconnus et/ou qui avouent leurs crimes doivent aussi être exécutés. Pour le reste, le tri sera fait dans le détail.

On commencera à régler le problème de surpopulation et des agressions fréquentes des gardiens. Les allogènes ayant disparu, il y aura un peu moins de soucis. Et plus de place. Ce qui encombrera moins la justice, et débloquera la situation actuelle.

Cette option violente ne plaira pas à la gauche, mais ça me semble être une option raisonnable. Nous payons pour nourrir des criminels étrangers. Quelle drôle d’idée. Les prisons sont nécessaires, pour punir des coupables. Mais quand les faits ne sont pas très graves, et que ce ne sont pas des habitués des condamnations.

Le moment arrive où il faut dire stop : nous ne pouvons pas tolérer que des bougnoules multirécidivistes nous coûtent de l’argent.

Les bougnoules tout court aussi, même si l’ordre de priorité débute par les criminels. Les autres pourront être candidats à la réémigration. Si cela ne se fait pas, tout le monde sera purgé.

Sinon, certains anarchistes proposent de mettre le feu aux prisons. Grand bien leur fasse, qu’ils ne viennent pas se plaindre si leurs proches se font ensuite assassiner par un ex-détenu.
Marsault-A-bas-les-murs-de-prison-.Caricature
Le Figaro :

[…] Le gouvernement a présenté au Conseil des ministres en avril une réforme de la Justice, qui inclut une profonde réforme du système des peines, annoncée par Emmanuel Macron en mars.

Ce projet proscrit les détentions courtes, permet l’aménagement d’une condamnation jusqu’à un an mais garantit l’application des peines d’emprisonnement de plus d’un an, tout en multipliant les alternatives à la détention en milieu ouvert. Par ailleurs, le président est revenu sur une promesse de campagne, fixant à 7000 et non plus 15.000 le nombre de nouvelles places de prison d’ici 2022.

Et, comme toujours plutôt que de proposer de véritables solutions (comme celle énoncée plus haut) on raccourcit toujours plus les peines. C’est encourager la petite délinquance qui peut faire de gros dégâts.

Nos politiques sont des traîtres, qui ne sont pas confronté à la violence de la réalité. Qu’ils s’y attendent, leur tour arrive à grands pas.

One Reply to “Le nombre de détenus en France explose

  1. La justice Francaise est une blague deja a mon epoque elle l était pour faire de la prison il fallait avoir au moins avoir passé 3 ou 4 fois en correctionnelle je suppose que c est maintenant encore pire
    D ailleurs j ai remarqué qu il fallait mieux dealer que voler a l époque les mecs qui dealer gagner pleins de frics les voleurs non et ils faisaient plus souvent de gav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *