Articles d'actualité Articles en exergue Décadence France Politique

L’humour privé entre députés semble être important pour les médias

Les médias Français oublient l’ordre des priorités. Ainsi, ils nous parlent de propos privés humoristiques tenus entre députés, mais passent sous la table des propos polémiques de Miki Zohar. Les Français sont tellement plus intéressés par 2 blagues potaches entre politiques (inutiles la plupart du temps) que par des juifs qui affirment être les meilleurs racialement.

Enfin, ils ne sont intéressé que parce que c’est ce qu’on leur propose. La masse lit sans faire de recherches, ils ne prennent que ce qu’on leur propose. Gain de temps, moins de réflexions, divertissement : un comportement de plus en plus répandu est de lire le journal (généralement un seul) et de ne vérifier aucune information, ne pas lire d’autres sources et surtout se préoccuper de sujets futiles.

Ici, plusieurs articles ont été produits. Deux députés LREM parlaient en privé, sur Télégram, de textes qui étaient présentés à l’Assemblée. L’un d’eux, en parlant d’Olivier Falorni (député de Charente-Maritime) :

A 00 h 26, Jean-Baptiste Moreau écrit en parlant d’Olivier Falorni : « Je vais dire à quelques potes de la rochelle de le jeter dans le port ».

Et plus tard, Jean-Baptiste Moreau ajoute :

« Un sac de ciment et au fond du port de la rochelle ».

Rien de choquant, on parle de propos humoristiques, digne de n’importe quelle personne lambda qui converse à 1 heure du matin. Le fait que ce soit des députés qui parlent ne change pas grand chose, si ce n’est qu’ils ne devraient pas tenir ce genre de propos… mais ça reste bénin.

Les captures d’écran des messages en question ont été envoyées au député cité, puis les médias s’emparent de l’affaire, en parlant d’un humour douteux, même d’un malaise à l’assemblée et de moqueries entre collègues.

Utiliser Télégram est, on parle quand même de discussions entre députés bien que peu sérieuses je vous l’accorde, une aberration. Comment se fait-il que le gouvernement Français ne fournit pas un logiciel de communication crypté pour les députés et les ministres ?

Bien que nos députés ne parlent pas de choses confidentielles, leurs messages peuvent contenir des détails importants… Enfin, on demande au gouvernement de réfléchir, j’avais oublié que c’était peu probable.

Une couverture assez importante, pour des faits qui n’auraient même pas mérités d’être relevés tant ils sont peu importants. Quoique les députés rigolent sur le sort de la maltraitance animale, si on s’intéresse à ce que proposait Olivier Falorni.

Pourquoi s’en faire aussi le relais dans ce cas ?

Tout simplement pour mettre le doigt sur un problème essentiel. Les médias préfèrent divertir le public en parlant de propos stupides, de cour de récréation diront nous (on parle de députés qui tiennent des propos sur un autre député !), plutôt que de parler des réels problèmes. Ces informations sont présentées sous la forme d’une émission de télé-réalité.

Les protagonistes sont les trois députés, nous les nommerons A,B et C.

Monsieur A parle de monsieur B, en disant de grosses bêtises sur lui. Un tiers rend les messages publiques et monsieur C est au courant ! Grosse colère, mais il sort la tête haute de l’affaire en répondant : « Je ne laisse jamais béton »… Ohoho que c’est drôle, vivement le prochain épisode.

Nous sommes réduits au rang de téléspectateurs stupides qui veulent visionner les dernières aventures d’une télé-réalité à la con. Sauf que nous ne sommes plus dans une fiction, on parle de faits réels, bien que peu sérieux.

L’information ne trouve pour but que de divertir plutôt que d’informer. Regardez la télévision, certains doivent le faire, et sur certaines chaînes on a l’impression de voir une parodie de chaîne d’information. Je ne parle même pas des séries débilisantes, des émissions qui ne présentent que des pouffes écervelées et des Moundir au QI d’huître.

La boîte à conneries fait des ravages, les médias propagent même sur internet pour toucher le plus de monde. Ne vous laissez pas avoir par cette infantilisation de la société, qui ne recherche plus que des faits pour divertir et distraire la population.

Parler des millions d’envahisseurs, des attaques quotidiennes contre les Blancs ou même des viols sauvages dans nos rues : ce n’est pas divertissant et ça pourrait faire peur. Changeons de chaîne !

0 Replies to “L’humour privé entre députés semble être important pour les médias

  1. Je connais des gens qui ont des postes importants, sont des notables, ont fait de nombreuses années d’études pour en arriver là, et qui, sortis de leur profession, sont de pauvres abrutis complètement incultes qui ne regardent la télé ou ne lisent ( des conneries ) que pour « se vider la tête ».
    Et, vu le résultat, ils y arrivent fort bien. Comme disait Audiard, si les cons volaient, le ciel serait obscurci…

  2. Les gens consomment du prêt-à-penser à tel point qu’ils n’en ont pas la moindre conscience.
    Les gens qui n’ont fait que consommer du prêt-à-penser ne se rendent plus compte de rien car ils ne disposent plus d’aucun point de comparaison qui leur permettraient d’estimer ou de peser les choses.
    ils font dès qu’ils le peuvent une vidange ou comme le dit Rho 2 se vident la tête et puis c’est tout.
    Par ces habitudes et à force, un des effets pervers de cet état de fait est aussi que les gens deviennent, ou sont, très fainéant intellectuellement. Ils ne s’intéressent plus à grand chose digne d’un réel intérêt et usent de n’importe quelle excuse pour ne pas avoir à s’intéresser à ce qui importe vraiment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *