Articles d'actualité Europe Problèmes raciaux

L’Autriche expulse des imams et ferme 7 mosquées

Des petites mesures de ce genre ne sont pas des révolutions, mais c’est un début. Il faut être moins gentil que ça, enfin il ne faut pas être contrôlé par les juifs pour ce faire…

Le Figaro :

Le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a annoncé aujourd’hui que son pays allait expulser plusieurs imams financés par l’étranger et fermer sept mosquées afin de lutter contre « l’islam politique ». Jusqu’à 60 imams liés à la Turquie et leurs familles, soit 150 personnes au total, pourraient être expulsés d’Autriche, a indiqué aujourd’hui le ministre de l’Intérieur Herbert Kickl.

Cette décision, a précisé M. Kurz, est notamment liée à la reconstitution très controversée par des enfants habillés en soldats d’une bataille emblématique de l’histoire ottomane, dans une des principales mosquées de Vienne affiliée à la communauté turque.

Dans un pays Blanc, il aurait été préférable de constater la fermeture de l’intégralité des mosquées du pays, ainsi que l’expulsion immédiate de tous les imams, puis de tous les mahométans. Dans un pays Blanc dénué de tout (((contrôle))) et indépendant financièrement.

Ce qui n’est pas le cas de l’Autriche. Nous avons un dirigeant banal (pour l’Europe actuelle), qui se nomme Sebastian Kurz (très proche des youpins…), qui lutte contre l’islam politique, mais qui ne voit pas de problème quand on parle de l’invasion allogène. Alors oui, il est présenté comme un rempart anti migrants, comme un xénophobe endurci !

Sauf qu’il lutte contre l’antisémitisme et qu’il est aux mains des juifs. Une marionnette qui lutte, en façade, contre l’islamisation.

« Des sociétés parallèles, l’islam politique et la radicalisation n’ont pas leur place dans notre pays« , a assuré le chef du gouvernement autrichien lors d’une conférence de presse.

Les photos de la reconstitution de la bataille de Gallipoli, jouée par des enfants dans les locaux de la mosquée, ont été publiées au début du mois par l’hebdomadaire de centre gauche Falter et ont largement ému la classe politique autrichienne, toutes tendances confondues.

Mais l’Islam tout court, ainsi que les non-Blancs n’ont pas leur place dans nos pays. Quand est ce qu’un politique sérieux osera l’affirmer ? Oui, le jour où on ne risquera pas de finir en prison pour ça, donc jamais sous nos gouvernements de cocus.
Se servir des enfants est très fort pour envoyer un message de guerre.

« Nos enfants vont venir faire bataille à vos pays, en leur propre sein, car vous nous laissez nous installer. » Enfin, comme on nous dit tout le temps : c’est sûrement un fantasme de ma part !

Enfants-Turcs-Mosquée-Autriche-Reconstitution-Bataille
Tout cela n’est que le fruit de mon imagination, ça se passe juste en Autriche…

Les clichés montraient les jeunes garçons en tenue de camouflage alignés en rang, faisant le salut militaire, et agitant des drapeaux turcs, devant un public d’enfants. Sur une autre photo, certains sont allongés pour figurer les victimes de la bataille, leur corps enroulé dans un drapeau turc.

La mosquée incriminée est gérée par l’Union islamique turque d’Autriche (Atib), directement liée à la Direction turque des Affaires religieuses (Diyanet). L’Atib avait qualifié la mise en scène de « hautement regrettable »

Provocation. Tout cela n’est « que » de la provocation. Une provocation que nous subissons depuis longtemps et qui ne cesse de croître. Ils veulent voir jusqu’où nous les laissons nous marcher dessus.

La réaction de l’Autriche, de cibler quelques personnes, n’est pas assez forte. C’est un début, mais il faut monter de niveau.
Il faut tous les renvoyer chez eux, montrons leur ce qu’il en coûte de se moquer de nous.

[Mise à jour du 10 juin : ]
RT :

«Ces mesures prises par le Premier ministre autrichien sont, je le crains, en train de mener le monde vers une guerre entre les Croisés et le Croissant», a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan dans un discours prononcé à Istanbul dans la soirée du 9 juin.

Si seulement c’était vrai. Le soucis c’est que nous ne sommes plus des croisés, seulement des Blancs qui ne voulons plus de Turcs sur nos terres. Arrêtons de parler de religion, la race tranche mieux que la religion.

« Ils disent qu’ils vont bouter hors d’Autriche nos hommes de religion. Croyez-vous que nous ne réagirons pas si vous faites une telle chose ? »

Erdogan ne masque même pas sa déclaration de guerre, qu’on lui fasse comprendre qu’il ne peut plus se moquer de nous ouvertement. Faisons lui fermer son clapet une bonne fois pour toutes !

La Turquie doit faire quelque chose : reprendre ses Turcs et arrêter de nous agresser avec des déclarations guerrières. Sinon, nous pourrons égorger, nous aussi nous en sommes capables, leurs soldats.

Environ 360 000 personnes d’origine turque vivent en Autriche, dont 117 000 ont la nationalité turque.

Il est donc urgent de faire partir tout ce beau monde, sinon la guerre risque d’être remportée par le camp ennemi, lorsque Erdogan en donnera l’ordre.

Nous ne devons pas prendre de risques.

0 Replies to “L’Autriche expulse des imams et ferme 7 mosquées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *