Articles d'actualité France Non classé Politique

Marion Maréchal lance son école de sciences politiques

Il n’y a pas de faute dans mon titre, on dit bien Maréchal et plus Maréchal Le Pen.

Vous aviez manqué cette petite modification, qui ne lui apportera rien (sauf pour les gens encore motivé à voter pour des perdants…) ? Elle a donc fait supprimer le nom Le Pen pour sûrement convaincre des gens qui auraient été déçus par le FN et la Marine.

Paris Match :

L’ex-députée FN Marion Maréchal, qui a effacé la semaine dernière le nom Le Pen de ses comptes Facebook et Twitter, affirme qu’elle « n’aura jamais honte de (son) nom ».

L’abandon du nom de sa mère Yann Le Pen est « une manière, surtout, d’acter mon passage à la vie civile. Je n’ai jamais eu et n’aurai jamais honte de mon nom », affirme l’ancienne élue de 28 ans sur le site classé très à droite « Boulevard Voltaire ».

« L’adossement du nom de ma mère, Le Pen, avait clairement un objectif en 2012: laver l’honneur de ce nom à Carpentras , vingt ans après la terrible affaire qui l’avait souillé », poursuit la jeune femme, petite-fille du cofondateur du FN, Jean-Marie Le Pen. Un cimetière juif avait été profané à Carpentras en 1990 par des néonazis.

Laver l’honneur de son nom et défendre les juifs… hum : drôle de manière de faire voir que l’on est « très à droite ».

« Je pense avoir mené cette mission avec succès par mon élection. Je n’ai plus de raison de garder, aujourd’hui, mon nom ‘politique' », ajoute-t-elle.

Maintenant que le nom Le Pen est associé aux perdants éternels, autant se débarrasser de ce boulet. Sauf que peu de gens vont se faire avoir.

Bien, intéressons nous à son nouveau projet.

Europe 1 :

L’ex-députée du Front national Marion Maréchal a officiellement lancé mardi son projet d’école de sciences politiques à Lyon, qui portera notamment parmi ses valeurs « l’enracinement dans son identité culturelle ».

L’établissement, qui ouvrira en septembre dans le nouveau quartier de la Confluence, est baptisé Issep, pour Institut de sciences sociales, économiques et politiques. Se plaçant ainsi sur le même terrain que les Instituts d’études politiques (IEP), et notamment Sciences Po Lyon.

Elle nous parle d’identité culturelle mais avoue avoir porté le nom Le Pen pour faire plaisir aux juifs et c’est aussi elle qui nous affirmait être fan de Sexion d’assaut et de Youssoupha.

Belle culture, c’est totalement normal au Frankistan.

Mais elle incarne la jeunesse Blanche prête à se battre contre l’envahisseur ! Avec de telles personnes, on comprend pourquoi des camarades ne croient plus en une victoire…

Marion Maréchal assurera la direction générale de l’école. Le conseil scientifique sera co-piloté par Patrick Louis et Jacques de Guillebon. Le premier est professeur d’économie et de géopolitique à l’Ecole de management de l’Université Lyon 3 et, par ailleurs, secrétaire général du Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers.

Le second, un quadragénaire, dirige la rédaction d’un jeune mensuel baptisé L’incorrect. Ses dernières Unes donnent une idée de sa ligne éditoriale : « quitter 68 », « 100% conservateur », ou l’homme occidental « présumé coupable ».

Jacques de Guillebon : un type qui en 2013 signait le manifeste des 343 salauds pour défendre les clients de la prostitution. Un personnage assurément de droite et très catholique !

Patrick Louis, de son côté, est du Mouvement pour la France, et se revendique Chrétien. Rien de surprenant pour des personnages de l’entourage d’une Le Pen.

« L’objectif de l’institut est de former des décideurs économiques et politiques polyvalents et cultivés qui puissent mettre leurs ambitions au service de projets utiles à la société », précise le communiqué. Et quatre valeurs « essentielles » y seront mises en avant : « l’excellence, l’éthique dans l’exercice des responsabilités professionnelles, l’enracinement dans son identité culturelle et l’engagement au service des autres et de son pays« , précise-t-il encore.

Des projets utiles à la société, je suis parfaitement sur cette ligne : mais une société Blanche.

Former des cerveaux, on en manque c’est une bonne idée, mais former des cerveaux et oublier totalement le problème majeur en France qui est la présence massive de migrants et un gouvernement qui fait tout pour nous rendre stupide : ça ne sert à rien. Surtout quand on voit le programme de cette école.

Et ce n’est pas en tentant d’inculquer je ne sais quelles valeurs cathos tradis dépassées qui ne changeront le point de vue racial. Au contraire, si on suit les textes, on va se retrouver avec une plus grande quantité d’Africains.

Les élèves pourront suivre un magistère sur deux ans et de la formation continue. Les enseignements seront assurés par des universitaires et des acteurs de la société civile.

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen, qui souhaite désormais qu’on ne mentionne plus son appartenance à la famille Le Pen dans son nom, a choisi Lyon, fief de Gérard Collomb où l’extrême droite réalise des scores inférieurs à la moyenne nationale mais où les milieux traditionalistes catholiques dont elle est proche sont très implantés.

Le choix de Lyon est intéressant, une grande partie de camarades sont présents sur le site. Je pense, par contre, qu’ils ne se laisseront pas séduire par cette nouvelle « Marine » qui ne sait exactement faire que la même chose : prendre des voix et ne rien faire.

[Mise à jour du 26 juin] :

Attention, sortez les mouchoirs, vous allez pleurer.

Le Parisien :

«La fondatrice est très jolie. Forcément, ça motive». Florian n’a pas croisé Marion Maréchal (ex-Le Pen) mardi après-midi dans les couloirs de l’Issep, l’école créée par l’ex-députée du Vaucluse.

C’est pourtant en partie «sa personnalité» qui a poussé cet homme de 35 ans à parcourir les quelque cent kilomètres qui séparent Oyonnax (Ain) où il réside de Lyon pour participer hier après-midi à la journée portes ouvertes de cet institut.

Bon, j’avais tort, des débiles tombent encore dans le panneau. Juste parce que Marion serait agréable à regarder (et encore je connais mieux…) : ils sont prêts à la suivre jusqu’au bout du monde.

Quand on voit cette mentalité, on ne peut que hurler : « arrêtez de penser au cul et concentrez vous sur le fond ».

Mais ça serait trop simple si tout le monde le faisait.

«J’apprécie sa façon de voir les choses. Son école n’a pas la même approche que les autres» souligne-t-il.

Ce cuisinier qui a«toujours voté FN» envisage de suivre une Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour se réorienter vers le management et la gestion. Mais il hésite encore à sauter le pas et débourser les 900 euros nécessaires pour cette formation continue.

C’est vrai qu’avec des gens de ce genre qui sont normalement dans notre camp, on ne risque pas de devenir crédible. Elle n’a pas la même approche, donc ça m’intéresse. Sauf qu’avoir un avis divergent ne le rend pas juste pour autant.

Paul, 17 ans à peine, devra encore patienter quatre ans – et décrocher une licence – avant de pouvoir s’inscrire. Mais, cet élève de première qui souhaite s’engager en politique est déjà très motivé.

«Cette école valorise la culture française. Il y a des cours d’œnologie, de danse, on nous apprend à nous tenir à table», égrenne-t-il, saluant une formation qui, selon lui, allie «humanisme et éthique».

Sa tante Luce est prête à le soutenir. «Il y a un côté politique assumé dans cette école, même s’ils n’en n’ont pas parlé aujourd’hui, mais ça ne me dérange pas. Mon neveu se fera sans doute attaquer s’il suit ce cursus, mais ça ne m’inquiète pas, il est intègre et il s’y retrouvera».

Des types sont prêts à payer pour qu’on leur apprenne à se tenir à table et à faire de la danse ? Mais bon sang fallait le dire tout de suite ! J’ouvre mon école demain, ça intéresse des débiles gens ?

En fait, ne me pardonnez pas, mais quand je lis de pareilles stupidités : je ne peux pas faire comme si je n’avais pas lu. Quand on tombe sur des gens aussi crédules, c’est la vache à lait parfaite pour des politiques.

Encore une nouvelle idée de l’extrême droite en France, il va falloir proposer nous même des solutions plus intéressantes. Je meurs déjà de honte, ne creusons pas plus bas.

0 Replies to “Marion Maréchal lance son école de sciences politiques

  1. c’est pas une marion qu’il faut a la france ,c’est un adolph,,,la mascarade lepen a assez dure ,qu’attendre d’un parti comme le fn qui a asa tete des juifs des francs macons ,,des pedes et une gonzesse blonde qi a montre toute sa soumission au systeme? (elle a ete la 1ere a condamner les pseudo terroristes de « l’ultra droite)

  2. Voici encore une structure inutile qui va permettre à la nouvelle Jeanne d’Arc d’exister dans nos milieux, malgré son inconsistance intellectuelle et politique; sans oublier la manne économique que cela va apporter à cette blonde immaculée car les formations sont assez coûteuses. Finalement, cette soi-disant école est une manière pour Marion de consolider, lentement mais sûrement, sa présence dans nos milieux politiques, et de s’octroyer à terme une pseudo crédibilité et légitimité auprès des benêts militants qui ne manqueront pas de mettre leurs économies à contributions au profit de leur nouvelle idôle.
    Je doute que Marion soit à l’origine de cette initiative, intellectuellement parlant; des maîtres à penser gravitant dans son entourage proche doivent certainement en être les instigateurs. Je me souviens qu’un certain Arnaud Stephan, franc-maçon appartenant (ou ayant appartenu) à une loge chrétienne, était particulièrement influent auprès de Marion. Peut-être est-ce encore le cas de nos jours, mais il ne doit certainement pas être le seul. Et puis, lorsqu’on prend connaissance du pédigrée politique de certains professeurs de cette « école », notamment Raheem Kassam et Paul Gottfried appartenant comme par hasard à l’Alt-Right, on peut d’ors et déjà voir quels intérêts politiques cette école va servir. Bref, ça sent pas très bon… N’oublions pas la présence étonnante de l’insignifiante Marion au CPAC, mais également la petite visite de Steve Bannon lors de l’annonce du nouveau nom du FN où il prononca un discours hallucinant faisant l’éloge de Marine Le Pen. Tout cela n’est pas gratuit… Voici une belle impasse politique de plus dans nos milieux qui fera perdre du temps et de l’argent à bon nombre de militants.
    https://www.rue89lyon.fr/2018/06/21/issep-academie-marion-marechal-lyon/

    1. Raheem Kassam, Paul Gottfried ou Steve Bannon ce n’est pas vraiment l’Alt-right americaine… Ils ont sans doute essayé de surfer sur le concept au moment de la campagne de Trump quand ce terme n’avait pas été encore reçu la signification qu’il a aujourd’hui, non ces gens là c’est plutôt l’Alt-lite ou la «  » »New Right » » » comme ils se qualifient eux même, c’est à dire la (((droite))) xénophile et totalement acquise aux intérêts que l’on sait.
      Veuillez ne pas les confondre avec les véritables leaders de l’Alt-right (ceux qui se réclament comme tels et qui n’ont pas dénoncé le label comme les autres sus-nommés) comme Richard Spencer, Andrew Anglin ou Mike Enoch, de ce point de vue là les choses sont très clair, généralement ils tiennent un discours très similaire à celui des nationalistes blancs mais un poil plus fasciste ou natsoc si vous préférez, avec aussi une bonne dose de trolling et d’utilisation de même.
      L’Alt-right américaine ce sont les partisans de l’Ethno-état blanc en opposition aux (((marchants))) alors que les personnalités que vous avez cité sont des «  » » » » » »nationalistes » » » » » » » » » » civiques qui n’ont pour ainsi dire rien à faire des questions raciales et des autres problèmes d’importance capitale qui doivent être résolus.

      1. @Commentateur passager
        L’arnaque racialiste judéophile de l’Alt-Right qui a promu Trump durant toute la campagne présidentielle américaine ? Très peu pour moi. Quoi que vous en dites, Steve Bannon et Cie font partie de l’Alt-Right. Et puis, je sais faire la différence entre l’ethnie et la race; ce n’est pas un ethno-état qu’ils nous faut, mais un racialo-état. Richard Spencer et Andrew Anglin, des racialistes au service de la préservation de notre race ? Vous êtes bien naïfs si vous pensez cela. L’Alt-Right n’a pas sa place en France, ni en Europe; que cette fumisterie racialiste reste aux Etats-Unis.

        1. Justement les Bannon et autres ont condamné l’Alt-right a de nombreuses reprises et ils ont même rejeté toute association avec celle-ci…
          http://www.newsweek.com/breitbart-claims-it-not-alt-right-and-neither-steve-bannon-652518
          https://forward.com/fast-forward/391353/alt-right-turns-on-globalist-bannon-jewish-breitbart-over-trump-book/
          http://www.slate.fr/story/150042/steve-bannon-alt-right-clowns
          Bannon n’a rien n’a voir avec les nationalistes blancs américains, ce type est un antiraciste pseudo nationaliste qui a pour unique objectif d’utiliser la colère de la classe moyenne blanche pour aller tenter de sauvegarder la société décadente, dégénérée, cosmopolite et multiraciale que sont les USA d’aujourd’hui.
          Tout comme les Milo, Lauren Southern et autres Cernovich, ces gens là ont commencé par se réclamer de l’Alt-right à l’époque ou ce mouvement n’était pas porteur d’une signification particulière et la couverture médiatique été énorme à cause du buzz produit sur les réseaux sociaux par certains jeunes, mais une fois l’élection de Trump passé tout ce beau monde est parti voir ailleurs sous prétexte de ne pas vouloir fricoter avec des sympathisant fascistes parlant couramment de race et de la question juive.
          Pour ce qui est de Richard Spencer et d’Andrew Anglin on peut dire ce que l’on veut leur sujet mais ils ont le mérite de défendre des idées saines et de mettre en avant les questions démographiques pressentes et de militer pour les intérêts des blancs, ils disposent aussi d’une influence inégalé par rapport aux mouvances équivalentes en France et plus le temps passe plus la communauté blanche se rallie à leurs conclusions. A côté de cela en France les mouvements «  » » »nationalistes » » » » ou de «  » » » » »droite » » » » » » les plus populaires sont l’ex FN et l’arnaque E&R…Face à la vacuité de la soit disante dissidence francophone on ne peut faire autrement que de regretter de ne pas avoir de version française du Daily Stormer, de Red Ice ou de The Right Stuff, certes on a Blanche Europe et Démocratie Participative mais ce n’est pas grand chose par rapport à toute la myriades de blogs, de sites d’information et de Youtubers proche de l’Alt-right.
          On est encore loin du national socialisme mais il s’agit là d’une option s’en rapprochant déjà plus et proposant des choses assez intéressante, voilà cela comme un sas de décontamination du gauchisme, voyez ceci comme une étape vers quelque chose de plus radical, un peu comme la progression des idées des intellectuels de la Révolution Conservatrice allemande et des milieux volkisch ont permis l’émergence de Tonton et des zeurslesplusombres que l’on connait tous.
          Quant à la judéophilie ce n’est pas vrai du tout, le contrôle des institutions et des médias américains par la (((communauté de l’olive))) est dénoncé constamment par celle-ci et je doute que la soutiens à Trump puisse démontrer le contraire, en effet toute les personnalités et mouvements un peu radicaux en soutenu sa candidature, y compris des hommes comme David Duke et Kévin Mac Donald que l’on ne pourrait absolument pas qualifier de philosémite.

          1. @Commentateur passager
            Si vous considérez le sionisme blanc promut par l’Alt-Right comme étant la voie politique qui sauvera notre race, libre à vous de le croire. Si vous pensez que ce genre de fadaise a une quelconque chance de prendre racine en Europe et plus particulièrement en France dans nos milieux politques, je peux vous affirmer que vous êtes complètement à côté de la plaque. Quant à David Duke et Kevin Mac Donald, je ne suis pas fan de ces gens-là, pour tout dire, je m’en moque complètement. Les Blancs critiquant les juifs tout en se revendiquant du christianisme, une religion d’origine juive, m’ont toujours fait sourire. Des Blancs se réclamant d’une identité raciale chrétienne et jetant dans le même temps l’anathème sur les juifs… il faut bien reconnaître qu’il y a matière à rire. Et il y a encore plus matière à rire lorsqu’on constate que les Blancs en question sont incapables de voir leurs propres contradictions, même lorsqu’on les met en évidence sous leur nez.
            Pour terminer sur l’Alt-Right que l’on présente comme étant un renouveau politique majeur au sein du monde blanc, voici quelques articles qui donneront, je l’espère, matière à réflexion à certains, mais j’en doute.
            http://ungraindesable.the-savoisien.com/index.php?category/Racialisme-pro-Blanc-et-nationalisme-israhellien
            Ceux qui veulent suivre l’Alt-Right et se faire couillonner, c’est leur problème, je ne ferai pas d’effort particulier pour tenter de les persuader du contraire. Personnellement, j’ai mieux à faire que de perdre mon temps en discussions interminables, que cela soit aussi bien sur l’Alt-Right que sur d’autres sujets; en ce domaine j’ai déjà donné pendant de nombreuses années. En ce qui me concerne, je continuerai à suivre mon propre chemin comme je l’ai toujours fait depuis ma lointaine jeunesse; quant aux autres…

            1. Il me faut les mails de Racial Feeling et de Thaddäus Flugbeil. Merci à eux de me contacter avec un mail autre que ProtonMail : impossible de communiquer avec cette boite mail depuis plusieurs jours…

          2. Je suis d’accord avec vous. On ne peut qualifier David Duke et Kevin Mac Donald de philosémites. Le dernier a notamment démontré les mécanismes par lesquels les youtrons ont exercé leur influence pernicieuse sur la vie intellectuelle et on chercheraiten vain dans ses écrits des propos sionistes ou même faisant l’éloge du christianisme. Ce qui compte, c’est d’aller dans la bonne direction.
            Si on attend que le bus soit plein de gens qui descendent tous au terminus pour démarrer, il n’ira pas bien loin…

  3. Ah ah ah, mieux en rire qu’en pleurer. Même mon fils aîné qui est un ado, a bien compris, que la marion est une arnaque. Mon gamin, au moins lui, à la tête sur les épaules, et il dit souvent : Marion c’est juste la médiocrité dans un bel emballage… Bon, il n’y a absolument rien à attendre de cette femme, elle n’a plus de mandat de député, il faut bien qu’elle gagne sa vie. Alors, une école pour gogo, c’est un business comme un autre. Jamais les juifs ne l’auraient laisser faire si elle représentait un danger réel. Quelle arnaque !

    1. Le pire n’est pas l’info mais ce qu’en pensent les médias ! A les écouter, cette école serait le prochain établissement pour entraîner des SS. Une école où on prônerait la race Blanche… mais avec Marion ça ne risque pas d’arriver !
      Elle joue sur son physique pour attraper les derniers gogos qui ne se sont pas encore rendu compte qu’ils tombent dans le panneau.
      Cela reste des politiques « normaux », ce n’est que pour le business.

  4. Voici des infos concernant le dernier coup de filet de la police au sein de ce que les médias nomment l’ultra-droite. Dans la vidéo ci-dessous (7′:20 »), l’ex grand maître du GODF, Alain Bauer, nous apprend que les pieds nickelés de l’A.F.O (action des farceurs opérationnels) communiquaient via Protonmail au moyen d’email cryptés, ce qui n’a pas empêché les services de renseignements d’avoir une connaissance claire des messages échangés, malgré les difficultés rencontrées. On y apprend d’autres choses sur cette affaire qui démontrent l’amateurisme des membres de cette organisation, ou plutôt leur stupidité si l’on tient compte du passé professionnel militaire et/ou policier de certains d’entre-eux.
    https://www.youtube.com/watch?v=tY_JChGNV_g

    1. Communiquer via Proton mail c’est bien, sécuriser sa machine c’est mieux.
      Si les types stockaient leurs mots de passe sur pc, ou alors enregistrés dans leur navigateur : pas besoin de casser leur clé de décryptage !!
      Franchement, pour des anciens de la police : je ne comprend pas qu’il n’aient pas retenu de leçon de la force technologique des RG.
      Et maintenant, 60 armes saisies, 10 personnes en GAV, dont 4 en détention provisoire. Ils vont tous passer par la case « prison ».

      1. @Nico White
        Concernant Protonmail, je vais abandonner cette plateforme dont la sécurité est visiblement compromise. De toute façon, ce type de plateformes proposant le cryptage des emails ne garantit pas la confidentialité de nos messages puisque ce sont elles qui détiennent la clé de chiffrement et, par conséquent, peuvent lire clairement les messages de leurs usagers ou communiquer la clé officieusement aux autorités. Bref, je vais réfléchir à d’autres solutions.

        1. Très bien,
          Stocké sur serveurs donc lisibles par quiconque connaît la clé. Mais je ne pense pas que les flics aient eu la clé, je pense surtout à une négligence de nos pieds nickelés qui sont désormais livrés à cette infâme justice. Dommage pour eux, ça reste des Blancs qui voulaient se défendre… en faisant fis de certains points importants.
          Sinon, il existe des solutions pour crypter soi même ses messages. Il faut juste créer une clé PGP et la communiquer à son destinataire.

          1. @Nico White
            Un petit détail que j’ai oublié de mentionner concernant Protonmail et qui pourrait expliquer aussi une perte d’anonymat, c’est le fait qu’il faille activer obligatoirement Javascript, même avec TOR, pour taper son identifiant et son mot de passe et ainsi accéder à sa boîte email. Dès que Javascript est activé, TOR ne garanti plus l’anonymat. Bref, il faut privilégier les plateformes et les logiciels qui fonctionnent sans Javascript.

            1. Hélas, même mon site marche avec Javascript…
              La faille c’est quand on tombe sur des sites qui sont infiltrés ou alors qui pourraient transmettre les infos à des tierces.
              Je ne pense pas que les flics soient allés aussi loin, trop de moyens à mettre en oeuvre pour trop peu de résultats.
              On en saura plus dans les prochains jours mais je suis sûr que l’un d’eux utilisait une messagerie classique, qu’il partageait des liens Facebook racistes avec son vrai compte ou des conneries de ce genre.
              Je suis aussi prêt à parier que certains communiquaient par SMS.

              1. @Nico White
                Javascrit est un potentiel problème pour vous, pas pour les commentateurs qui peuvent écrire des commentaires sur le site sans activer Javascript. Après, pour la navigation à l’intérieur du site même et la recherche d’articles, il est vrai que sans activer Javascript, c’est problématique.

  5. J’ai un problème, je n’arrive à accéder au site Protonmail, même en utilisant Tor et son adresse en .onion. Suis-je le seul ?
    protonirockerxow.onion

        1. Je me retrouve dans l’impossibilité d’envoyer des messages à des gens de Protonmail…
          Je retente ce soir, mais sinon il faudra que deux personnes (que je citerai plus tard si rien ne fonctionne) passent sur Tutanota juste le temps que tout redevienne normal.

  6. Je viens de visionner une vidéo qui confirme ce que les personnes intelligentes de nos milieux savaient déjà concernant la dernière affaire de cette « ultra droite », il s’agit bien d’une bande de baltringues patriotards. Celui qui a créé le site guerredefrance.fr est d’une nullité complète, il n’a même pas pris la peine de mettre l’adresse de son site en https. Il est d’ailleurs surprenant que le site n’ait pas été censuré par les autorités à ce jour. C’est peut-être pour que les autorités puissent effectuer un fichage des visiteurs de ce site, tout du moins ceux qui l’auraient consulté sans utiliser TOR ou un VPN. Il y a une chose positive pour nous dans cette affaire, pendant que les services de renseignement s’occupent des branquignoles patriotards ou nationalistes, ils ne regardent pas ailleurs.
    https://www.youtube.com/watch?v=KKClWHw64FY

    1. Oui beaucoup de choses à leur reprocher, ils n’étaient même pas radicaux mais la justice ne vas pas les louper ! Et autant dire que même s’ils ne sont pas condamnés, leur vie sociale est foutue étant donné que les médias balancent beaucoup d’infos sur leurs identité.
      Je ne pense pas que le site reste en ligne pour ficher les gens étant donné que tout plein de personnes vont y aller pour se renseigner. Ils en parlent h24 aux infos.

    1. La seule qui aie fait furtivement quelquechose pour la Race Blanche, c’est Nadine Morano, en parlant de Race Blanche (en reprenant la Phrase du général Degaulle qui disait que la France était essentiellement de Race Blanche).
      C’est dire où nous en sommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *