Articles d'actualité France Non classé Problèmes raciaux

La présidente de l’UNEF à la Sorbonne porte un voile et déclenche une grosse polémique

De notre époque, tout est sujet à polémique. Enfin, plutôt de vives réactions qui se propagent rapidement (plus qu’avant) par les réseaux sociaux.

Souvent, ce n’est pas pour grand chose. Mais il arrive que la polémique soit sur un sujet intéressant et important. Ici, c’est le port d’un voile qui choque et qui provoque l’incompréhension.

Après la bougnoule qui voulait gazer des Blancs, la bougnoule qui porte le voile. L’UNEF : ce trou à rats.

20 Minutes :

On ne parle plus que d’elle. Depuis quelques jours, Maryam Pougetoux, la présidente du syndicat Unef à Paris-IV, est au cœur d’une polémique après avoir accordé une interview à M6 dans laquelle elle apparaît voilée.

Alors qu’elle réagissait sur le blocage des facultés, le 12 mai dernier dans le 19 : 45 de M6, ce ne sont pas ses propos mais son hijab, le voile qui encadre son visage, qui a suscité une avalanche de réactions.
A commencer par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui lui avait reproché de marquer, avec son foulard, sa « différence avec la société française », y voyant même une « provocation ».

Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, avait déclaré que la tenue de la jeune femme faisait la « promotion d’un islam politique ».

Entre sa tenue et son engagement syndical, on sait finalement peu de chose de la jeune femme.

Ce n’est pas de la promotion d’un Islam politique mais bien la promotion de l’Islam tout court. Enfin, elle n’a pas besoin d’un voile pour marquer sa différence avec la société Française : elle se nomme Maryam.

C’est une bougnoule qui n’a pas sa place ici. Mais la retrouver chez les syndicalistes n’a rien de très étonnant. Ils sont très immigrationnistes et, comme ils recrutent n’importe où, ils adorent les maghrébins et les nègres. Moins les juifs, ce sont les patrons…

Jeune étudiante de 19 ans, Maryam Pougetoux est présidente de la section locale de l’Union Nationale des Etudiants de France (Unef) de l’université Paris-IV (Sorbonne Université) depuis décembre 2017. Après un baccalauréat scientifique, Maryam Pougetoux a intégré une prépa où elle s’est découvert « une passion pour la littérature », écrit Buzzfeed qui a rencontré la jeune femme, restée silencieuse depuis le début de l’affaire, le 20 mai dernier.

Étudiante en section lettres et métiers de l’édition à l’université Paris-IV, elle « entamera bientôt sa troisième année de licence » et « aspire un jour à travailler pour une ONG ».

Les Universités devront être nettoyées au Karcher quand on commencera le nettoyage. On trouve tellement de gauchistes et de non-Blancs que ça en devient effarant. Les rouges sont omniprésents et dominent les lieus.

Travailler dans une ONG pour bien jouer son rôle et faire rentrer des gens de sa race dans notre pays.

Elle fait des études, qui n’ont pas une grande valeur soit dit en passant, ce qui est mis en avant pour nous inciter à croire que c’est « la bonne arabe » qui aurait des choses à nous apporter.

Mais, même si il se trouvait qu’elle possédait une quelconque intelligence, il n’y aurait pas de place pour elle.

Arrière-petite-fille de résistant, la jeune syndicaliste « n’a pas l’habitude d’avoir les regards braqués sur elle ». Élevée dans une famille musulmane qui « compte des catholiques et où les dîners se passent très bien », la jeune femme se décrit comme une « croyante » qui vit « avec son temps ».

L’étudiante de 19 ans se considère, à la fois, comme une « citoyenne française », « musulmane », « voilée » mais aussi comme une « étudiante » engagée « pour les autres ».

Ah, un brave résistant qui a combattu l’ennemi NAZI, et qui se retrouve avec des bougnoules dans sa famille.

Pauvre grand-père… Je ne vais pas cracher contre les résistants (qui ont été plus courageux que la plupart des Français actuels), ils ont fait ce qui leur paraissait juste pour défendre leur pays, mais ils ont été manipulés et aujourd’hui on se dit qu’ils auraient mieux fait de ne pas tuer « du boche ».

Je tiens aussi à rajouter sur le sujet que les gens sont nombreux dans notre mouvance à parler des Allemands avec des termes de ce genre. Boche, frisés, chleuh tout en vomissant sur la fière Allemagne Nazie.

Cette germanophobie doit cesser et cet anti national socialisme est plus que contre productif. Cette tendance est très répandu chez les patriotes ou les natios-cathos (mais ne généralisons pas pour autant).

Dans la famille de cette sale racaille, les catholiques et les musulmans s’entendent bien : il y a déjà un grave problème. Enfin, sauf si on considère que les trois religions du désert partagent les mêmes valeurs. La coexistence est possible entre religions étrangères.

Il est impossible d’être Français et musulman. Non, ce n’est pas à la carte.

Pourtant, l’engagement syndical de Maryam Pougetoux a débuté « par une rencontre par hasard, dans un couloir ».

C’est après un entretien avec « quelqu’un de l’Unef » que la jeune femme, qui souhaitait participer à « la vie associative de l’université » dès son arrivée en études supérieures, a adhéré au syndicat :

« Représenter les étudiants, faire en sorte que leurs conditions d’études, et donc les miennes, soient améliorées, c’est quand même important », a-t-elle expliqué à nos confrères.

Et quelle belle représentation ! Je serais fier d’être représenté par un tel mulot… ou pas.

Présidente de la section locale de Paris-IV de l’Unef, Maryam Pougetoux considère que le syndicat « porte des idées progressistes » et défend « ces valeurs pour que la société évolue ».

Pour Maryam Pougetoux, l’affichage de convictions religieuses et les valeurs du syndicalisme ne sont pas incompatibles : « Porter le voile et être une responsable syndicale ne rentre absolument pas en contradiction », a-t-elle expliqué à Buzzfeed.

Le voile et les arabes c’est le progressisme, depuis le temps qu’on vous le dit ! C’est vrai, la société va évoluer.

Il y a deux possibilités. Soit on reste sur la ligne progressiste et les Blancs sains vont disparaître. Soit on réussi à imposer nos idées et dans ce cas là : bye bye, réémigration ou cercueil.

Maryam-Pougetoux-Bougnoule-Voilée-Représentante-UNEF-Sorbonne
« Oui mais, je, gneeeu » : tout est dit.

Aller, restons en là. Les réactions sur la toile, qui nous parlent d’une infiltration des islamistes dans les mouvements étudiants ou d’une revendication d’une culture étrangère, ont largement mis le doigt là où ça fait mal.

Les médias se jettent sur l’occasion pour défendre la pauvre crouille.

Buzzfeed, les Inrocks, BFM-TV

Bâché tu es, bâché tu restes, mais ton avenir n’est pas chez nous.

0 Replies to “La présidente de l’UNEF à la Sorbonne porte un voile et déclenche une grosse polémique

  1. Cette bougnoule (métisse à ce que J’ai compris) n’as rien à faire chez nous et nous devons dé-islamiser l’Europe. Ainsi que la dé-négrer et la dé-arabiser. Putain il va y avoir du boulot. Et je suis d’accord avec toi Nico : je ne crache pas non plus sur les résistants qui ont cru agir pour le bien de la France et qui n’auraient pas accepter vivre dans la France d’aujourd’hui.
    Charles de Gaulle à cru « libérer la France ». En réalité il l’as faite occupée par les américains et les gauchiasses. Et il n’aurait pas accepter ça. Pauvre De Gaulle et pauvre France.

  2. Ps : je ne comprends pas comment on peut être germanophobe. L’Allemagne est un grand pays européen. Ce n’est pas grace à Merkel. Mais au Furher. Je regrette de ne pas être allemand car je suis amoureux littéralement du Troisième Reich et de sa politique. J’ai été élevé dans la haine de l’allemand mais J’ai grandi et aujourd’hui je suis germanophile et nazi convaincu bien qu’il faut réformer le nazisme.
    Vive L’Allemagne Et l’Europe blanche et nationaliste.

  3. La plupart des Francais n etaient pas résistant en 39 45 les allemands n etaient pas mechant avec eux mais ils avaient c est vrais des tickets de rationnement et la vie y etait dur mais les bombardements etaient surtout du aux americains qui balancaient des bombes sur les gares ponts etc mon grand pere l a vecut et quand je l ecoute parlé et que j ecoute ce que l on entend a la tv je me dis que l on nous prends vraiment pour des cons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *