Articles d'actualité Conflits raciaux Europe Non classé Problèmes raciaux

Réagissant au scandale de pédophilie de Telford, Morrissey dénonce les criminels non-Blancs

Nous avons de plus en plus de preuves que les non-Blancs n’ont rien à faire chez nous. Il n’y a même plus besoin de donner d’exemple, les allogènes sont majoritaires dans les crimes. Du « simple » vol de portable au crime avec torture : ils viennent pour nous enrichir. Il n’est donc plus rare de voir des célébrités sortir du silence et dénoncer l’omerta qui règne. Non, les non-Blancs ne sont pas venus en paix.

RT :

L’ancien chanteur du groupe britannique The Smiths, dissous depuis la fin des années 1980, a fait savoir dans une interview accordée au site New Musical Express ce 17 avril qu’il ne reconnaissait plus Londres, et qu’il était devenu difficile de ne pas se faire traiter de «raciste» lorsque l’on tenait des propos politiquement incorrects.

Ah ça, c’est vrai que Londres c’est un peu devenu le Pakistan. Même le maire de Londres est Pakistanais, alors cela n’arrange rien. Désormais, lorsque l’on décrit ce que l’on voit, c’est à dire des nègres et des bougnoules de partout : on nous taxe de raciste. Les gens, pour ne pas tomber dans le politiquement incorrect et ne pas être rejeté par leurs opinions vont donc mener la politique de l’autruche. Ils refusent d’admettre la réalité et détournent le regard quotidiennement.

Facile de ne pas se poser de questions si l’on ne veut pas admettre que le pays se fait envahir et que des milliers de jeunes filles Blanches se font violer par des envahisseurs ! Ah mais oui, pour avoir une vue correcte et la langue qui n’est pas dans ma poche : je suis nazi. Et ils ont raison. Nous sommes les gens les plus francs du monde, car nous ne faisons que décrire ce qu’il se passe et analysons les conséquences de cette politique nihiliste qui touche nos pays.

«Londres est une ville avilie», regrette-t-il en préambule, mettant en cause notamment le maire de la ville, Sadiq Khan, d’origine pakistanaise, qui selon lui «ne sait pas s’exprimer correctement en anglais».

«J’ai vu une interview où il parlait de santé mentale, et il a dit à plusieurs reprises « men’el » au lieu de « mental ». Il ne pouvait pas dire correctement les mots « santé mentale ». Le maire de Londres! La civilisation est finie !», détaille ainsi le musicien.

Une ville sale, remplie de rats et polluée par leur présence. Cette population méprisable dégoûte les habitants et n’attire plus que des migrants Pakistanais. D’un côté, vu qu’ils apprécient vivre dans la crasse, car ce sont des sous-hommes, ils rendent la ville à leur image : sale et malade.

Le sale kebab qui dirige Londres est incompétent et n’est là que pour islamiser la ville et la rendre comme son pays d’origine : il veut s’y sentir chez lui.

Évoquant le sujet des attaques à l’acide qui défraient régulièrement la chronique dans la capitale britannique, il explique en outre : «Londres est au deuxième rang après le Bangladesh au niveau du nombre d’attaques à l’acide.

Toutes les attaques proviennent d’individus non-blancs, et donc ce problème ne peut pas être traité de manière honnête par le gouvernement britannique ou la police ou la BBC [chaîne de télévision publique britannique] en raison du politiquement correct. Ce que cela signifie, c’est que l’auteur de l’attaque est considéré comme une victime. Nous vivons à l’âge de l’atrocité».

Non mais vous savez, les attaques à l’acide, c’est CULTUREL.

Stop : on est qui pour les juger ?

C’est une très grande innovation, une chance inouïe d’avoir des gens qui adorent manipuler l’acide, surtout pour défigurer des jeunes femmes innocentes. Et, comme pour l’affaire des viols par des gangs Pakistanais ; les médias ne parlent pas vraiment des affaires, de crainte d’être accusés de racisme ou alors par simple collaboration avec l’ennemi.

Il fustige également l’emploi systématique du mot «raciste» dans la société britannique pour disqualifier tout propos contradictoire. «Nous sommes tous traités de racistes maintenant, mais ce mot n’a plus de sens», juge-t-il. «En ce qui concerne le racisme, la gauche moderne semble oublier qu’Hitler était lui-même de gauche», tance encore Morrissey.

Précisant sa pensée, il poursuit : «C’est juste une façon de changer de sujet. Quand quelqu’un vous appelle « raciste », c’est parce qu’il se dit « hum, tu as raison, mais je ne sais pas comment te répondre, alors peut-être que si je fais diversion en te qualifiant d’intolérant, on oubliera tous les deux à quel point ton commentaire était sensé ».»

Hum par contre je vais nuancer ici les propos de Morrissey, Hitler était socialiste mais cela n’a rien à voir avec la gauche actuelle. Parler d’Hitler pour se discréditer d’accusations de racisme est une technique particulièrement utilisé dans des mouvances proches de la nôtre. Pour dire qu’on est pas raciste, on condamner Hitler mais on essaie, après, de tenir un discours un peu nationaliste. NON.

Si l’on veut défendre son pays, et empêcher l’invasion, il faut casser cette barrière mentale et se rapprocher de la mouvance du national-socialisme.

Mais bon, comme pour ouvrir les yeux au gens il faut du temps, cela viendra dans quelques semaines. Par contre, il va falloir se dépêcher, c’est une course contre la montre. Sinon, je suis d’accord sur le fait que les gens qui utilisent le point godwin, c’est exactement pour clore la discussion car il ne savent pas argumenter face à vous. Mais cette technique ne fait que montrer la pauvreté intellectuelle de vos adversaires et est de moins en moins utilisée car de moins en moins efficace.

Il est intéressant de constater que des gens du show business commencent à se révolter. Réelle ouverture des yeux ou simple désir de faire parler de soi ? Ce qui compte, c’est de faire passer le message au plus de gens possible.

0 Replies to “Réagissant au scandale de pédophilie de Telford, Morrissey dénonce les criminels non-Blancs

  1. Bravo à lui pour avoir mis le doigt sur le problème majeur : les afrobougnes ! J’ai été à Londres l’année dernière : C’est fou comme les négres et surtout les Fatima voilées sont légion. Le Royaume-Uni n’as aucune identité propre. C’est un gros bordel. Même Winston Churchill serait choqué de voir à quel point son pays ne ressemble plus à rien. Et puis même si Churchill est un peu responsable de tout ce merdier, au moins il était raciste et n’aurait pas laissé un islamiste dirigé la ville de Londres. N’empêche je n’aime pas Churchill.
    Et pour le Furher il était certes de gauche et socialiste, mais rien à voir avec la gauche actuelle et il n’était pas social-démocrate comme Hollande. Il restera néanmoins un grand dirigeant.

  2. Venant d’un homosexuel qui assume et se revendique comme tel, je suis agréablement surpris, comme quoi… Quand la goutte fait déborder le vase…

    1. Quand vous la goutte fait déborder le vase chez un homosexuel, c’est qu’il en a vraiment plein le cul !
      Oui, je sais, je suis un vrai poète…
      🙂

  3. Je ne sais pas trop où mettre ça mais ce fil me paraît approprié. C’est une pétition pour libérer Tommy Robinson (voir l’article sur DP pour info).
    Je sais que d’une part il n’est pas exactement de notre bord (seulement anti-islam et quelque peu récupéré par les yites), et que d’autre part une pétition n’est en général guère plus efficace qu’un scrutin électoral, cependant cette dernière a pris une ampleur insoupçonnée et il se peut qu’elle finisse par faire poids…
    Je pense que tout ce qui s’oppose à l’islam et fait la nique aux gouvernements collabos de l’invasion – en attendant mieux – mérite notre soutien.
    Lorsque je l’ai signée hier soir avant de l’envoyer à mes contacts mails, elle visait les 300 000 signatures et en avait déjà obtenu plus de 284 000. Ce soir, elle a largement dépassé les 300 000 et vise désormais les 500 000.
    A vous de voir.
    https://www.change.org/p/theresa-may-mp-free-tommy-robinson

    1. Je partage ton opinion sur Tommy Robinson, il me semble être un homme courageux mais il est trop proche des juifs à mon goût. Néanmoins cette pétition, bien que peu utile, peut être bien pour monter un certain refus de ce qu’il se passe.
      Que l’on signe ou non cette pétition, le véritable combat se fera sur le terrain.

      1. Salut Nico.
        J’ai une remarque à faire au sujet du site BE, tout en étant conscient que sa survie repose désormais sur tes seules épaules et que ça doit être une lourde charge pour toi, ce qui est tout à ton honneur.
        Cette remarque, c’est que le site a pris un retard considérable sur l’actualité. Or c’est l’actualité qui fait un des principaux intérêts d’un tel site (ceci ne concerne bien évidemment pas des rubriques du genre « tribune libre »).
        Je sais que Blanche n’aimait pas réagir à chaud et je suis entièrement d’accord avec ça, là n’est pas le problème. Le problème, c’est de confondre recul et retard et de prendre le risque de ne pas pouvoir rattraper le retard avant longtemps…
        Suggestion (et ce n’est qu’une suggestion !) : recoller au plus vite à l’actualité en passant outre toutes – ou du moins la plupart en en gardant que les plus importantes – les infos entre-temps.

        1. Oui mon ami, nous avions pris beaucoup de retard sur le site principal et quand Blanche a disparu : ça n’a pas été en s’améliorant.
          Je fais tout mon possible pour essayer de rattraper le retard mais avec mes horaires c’est un peu compliqué. Je sais bien que nous devrions traiter l’actualité le plus rapidement possible (le retard devrait être de 3 jours maxi pour que le site aille mieux).
          Je ne vais pas pouvoir rattraper tout ça du jour au lendemain mais je fais mon maximum. Les week end seront les deux jours où il y aura le plus d’articles.

          1. J’aimerais t’aider, comme j’aurais aimé aider Blanche (qui m’avait demandé – il y a de ça un an environ – de modérer et produire des articles… J’avais dit oui puis je n’ai pas pu donner suite…), malheureusement, je ne peux me le permettre pour des raisons que je ne peux me permettre pas exposer ici.
            Crois bien que j’en suis le premier désolé.

            1. Ne t’en fais pas, je comprend tout à fait. J’ai du mal à gérer car j’ai de nouveaux horaires de boulot et ça me prend plus de temps donc moins pour m’occuper du site, en plus j’ai le retard à rattraper et je n’ai pas la qualité de rédaction de Blanche donc ça fait un peu beaucoup. Mais je ne vais pas me plaindre, je suis largement capable de m’occuper de ça. On avance comme on peux.
              Rien que le fait de lire et de venir commenter, ça m’aide. Au moins, je ne me sens pas seul dans le combat, et ça fait plaisir.

    2. Le gouvernement anglais est visiblement complice des gangs de Pakistanais qui entraînent les adolescentes anglaises dans la prostitution forcée. Il y a eu très peu d’arrestations. Par contre, le gouvernement est super réactif quand Tommy Robinson sort sa caméra pour filmer les Pakistanais qui sortent du tribunal. On espère que ça aidera les gens à comprendre qu’il y a un problème de gouvernement anti-blanc.
      Mais quelque part, Tommy Robinson reste quand-même une andouille pro-juive.
      Le 14 mai dernier, l’anglais Jez Turner (alias Jeremy Bedford-Turner), qui organise des forums nationalistes à Londres, s’est fait condamner à 6 mois de prison ferme et 6 mois de liberté surveillée pour un discours prononcé devant Downing Street, où il avait critiqué l’existence d’une police juive (le Shomrim) dotée de ses propres voitures de police à Londres. (taper « shomrim » sur Google-Images pour voir la tronche de leurs policiers). Turner avait exhorté ses camarades nationalistes à libérer l’Angleterre du contrôle juif. Mais il se trouve que presque personne ne parle de sa condamnation.
      Il y a aussi le cas de Joshua Bonehill-Paine, qui croupit en prison pour s’être payé la tête d’une député juive.
      Le 25 mai, l’Anglaise Alison Chabloz a été condamnée par un tribunal anglais pour offense envers les juifs. Elle avait publié sur YouTube une chansonnette se moquant des histoires de shoah. Jusqu’à présent, le révisionnisme était pourtant autorisé en Angleterre. Quoi qu’il en soit, les journaux n’en parlent pas, et Twitter, pas beaucoup plus.
      J’ai lu tout à l’heure un tweet de Jason Kessler, l’organisateur de la manif nationaliste de l’été dernier à Charlottesville, en Virginie, où les nationalistes américains sont tombés dans un traquenard organisé par la mairie, la police, les antifas, et les organisations juives, avec la collaboration de tous les (((grands médias))). C’était une manif prévue entre autres pour dénoncer la décision de virer une statue du général Lee. Les nationalistes se sont fait attaquer par les antifas avec la complicité de la police. Ils ont eu droit à une campagne intensive de diffamation dans la presse, suivie par toute une série de procès intentés par les juifs. Deux participants nationalistes ont déjà reçu de longues peines de prison pour s’être défendus en état de légitime défense. (Mais Kessler a lui même lancé ses propres actions en justice, et il organise un nouveau rassemblement l’été prochain).
      Charlottesville est un exemple de vraie manifestation nationaliste. Mais les nationalistes d’opérette qui font le choix de collaborer avec les juifs ont l’habitude de dénoncer les vrais nationalistes.
      Juste tout à l’heure, Jason Kessler a retweeté un tweet de Tommy Robinson de l’été dernier où il dit :
      If I lived in #charlottsville I’d have come out in opposition to those nazi pricks marching through my town.
      = Si je vivais à Charlottesville, j’aurais pris publiquement position contre ces connards de nazis qui défilent dans ma ville.
      En général, les vrais nationalistes ne peuvent pas s’empêcher de soutenir les nationalistes judéo-compatibles comme Tommy Robinson, tandis que ces derniers nous dénoncent ou nous ignorent. Le résultat est que les nationalistes judéo-compatibles connaissent un certain succès, tandis que nous on continue à vivre dans l’ombre.
      Et c’est comme ça qu’on se retrouve avec des mouvements nationalistes bidon qui dénoncent l’islamo-fascisme (© BHL) et imposent le silence sur le pouvoir juif (pourtant à l’origine du Grand Remplacement). Encore en Angleterre, par exemple, la montée de l’UKIP de Nigel Farage (qui militait pour le Brexit et contre l’islamisme) a servi, avec l’aide de l’EDL de Tommy Robinson, a enterrer le British National Party, qui était un mouvement plus authentique et ancré dans la population.
      Génération Identitaire, qui a des branches dans différents pays, est un autre exemple de mouvement nationaliste qui ne dénonce pas les juifs et qui soutient Tommy Robinson. C’est délicat de les critiquer, car ils font quand même de l’excellent travail. Mais ils refuseront d’accorder le moindre soutien aux nationalistes de Charlottesville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *