Articles d'actualité Conflits raciaux États-Unis Monde Non classé Problèmes raciaux Question Juive

Énième critique de Trump, en s’attaquant à l’un de ses donateurs

Tout est bon pour diaboliser ses adversaires politiques, surtout quand on leur colle une étiquette de raciste : cela touche plus facilement le public et ça permet de « discréditer » aisément son discours. Alors que, même s’il est réellement de droite, cela ne devrait pas être un facteur négatif. Mais comme vous le savez, la foule est (((manipulée))) et formatée depuis bien longtemps et le bourrage de crâne fonctionne bien.

Pour toujours se plaindre des résultats de l’élection Américaine et toujours tirer sur Trump (ce qui n’est en soi pas une faute si ce qu’il fait est mauvais, mais encore faut-il le faire pour une raison valable) les médias cherchent à l’atteindre par tous les côtés. On s’attaque donc à ses proches, sa famille, ses donateurs et ses électeurs.

Une guerre sans morts (en tout cas d’après ce que l’on voit à la surface) mais qui fait bien des victimes et qui ne cessent de nourrir la moissonneuse batteuse du système. Tout broyer pour imposer ses idées et jeter le discrédit sur les adversaires du système (réels ou simplement en apparence).

La dernière information « explosive » du moment ? Un milliardaire pro-Trump aurait financé des des vidéos anti-Islam durant la campagne électorale. Comme je vous le disais, une information capitale et terriblement importante pour la survie de la démocratie aux USA !

RT :

Des touristes qui prennent des selfies devant la Joconde affublée d’une burqa, la cathédrale Notre-Dame surmontée des dômes d’une mosquée, la fermeture des cafés parisiens pour cause de Ramadan : «Bienvenue dans l’Etat islamique de France», assène sur ces images une voix off en anglais mâtinée d’un accent français.

Serait-ce une projection temporelle ? De la Science Fiction ? Ou simplement une mise en garde ? Forcément, si on continue de se laisser envahir c’est exactement ce qu’il va se passer. Quoique à quelques détails près tout de même : l’art sera détruit par les mahométans car ce n’est pas un membre de leur communauté qui l’aura produit.

https://www.youtube.com/watch?v=xIJVoumWYtQ?

Cette vidéo d’anticipation anti-islam à grands renforts d’effets spéciaux avait été diffusée sur YouTube en octobre 2016 en pleine campagne électorale américaine, et réalisée par Secure America Now (SAN), une organisation anti-immigration à but non lucratif.

Anti-immigration, anti-Islam mais qui est, surprise, pro-Israël ! On connaît les bonhommes, ils ont le droit de critiquer l’Islam car ils sont totalement soumis aux youpins. C’est triste, cela nous rappelle que trop de « patriotes » ou de gens de droite soutiennent Israël et sont totalement à côté de la plaque au niveau de la question juive.

Un peu comme Trump, bonnes idées sur certains points mais qui fait la carpette devant ses « alliés » de la (((tribu))). Sans nous surprendre, les gens de cette organisation sont aussi favorables à l’arrêt de l’accord avec l’Iran. Anti-Islam et contre l’immigration mais pour les juifs et Israël : des gens qui ne comprennent pas tout ce qu’il se passe… Il faut être contre l’Islam (et les bougnoules) mais aussi contre le (((virus))) !

Une enquête de l’ONG Center for Responsive Politics, qui s’appuie sur des documents fiscaux, dévoile ce 5 avril qu’elle a été financée, au même titre que d’autres vidéos consacrées à l’Allemagne et aux États-Unis, par le riche donateur américain pro-Trump Robert Mercer, à hauteur de deux millions de dollars. Ronald Lauder, un autre homme d’affaires américain, membre du conseil d’administration jusqu’en 2009 de l’entreprise de cosmétique Estée Lauder, fondée par ses parents, aurait lui donné environ un million de dollars.

Parmi les autres vidéos produites par SAN, on peut notamment voir que les Allemands sont privés de saucisses au porc et de bière lors de la célèbre Oktoberfest, fête de la bière à Münich, et que la cathédrale de Berlin est surmontée de croissants islamiques.
Aux Etats-Unis, la statue de la liberté est voilée et le fameux panneau «Hollywood» sur une colline de Los Angeles a été remplacé par «Allahu Akbar [Dieu est grand, en arabe]».

Les vidéos en question, très courtes, sont du même genre. On y retrouve des images des pays en question, avec des drapeaux islamistes, des voilées, des monuments avec des croissants ou des drapeaux du pays avec le slogan de l’EI. Je dirais qu’elles sont particulièrement bien faites, mais elles ne parlent que de djihadistes et d’un victoire de l’Islam. Il n’est pas question du rôle des juifs, ni de la question du métissage ou des meurtres provoqués par l’application de la charia.

Bref, cela reste tout de même des vidéos sympathiques et qui pourraient refléter les intentions des musulmans qu arrivent en Europe mais le but n’est de cibler QUE les musulmans. Et ainsi, faire gober les non-Blancs chrétiens et les youtres ; du moment qu’ils seraient anti-musulmans. On ne peut pas dire que les vidéos sont mauvaises et contre productives mais elles ne font pas voir tous les dangers que l’on rencontre en ce moment.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=aDMZRiYrcuE?feature=oembed]

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=C1q_IInlmbI?feature=oembed]

Ces vidéos ont, à l’époque, notamment été partagées sur Facebook. Elles ciblaient particulièrement les électeurs américains hésitants (les swing voters) de l’Etat du Nevada et de la Caroline du Nord, fait savoir le site américain Qwartz spécialisé dans l’actualité économique.

Des vidéos qui ciblent un certain type de personnes, et les journalistes ne trouvent pas ça normal ? Mais attendez, une publicité (de n’importe quel type) est forcément faite pour cibler un certain type de personne ! C’est le principe même d’une publicité. Et ces vidéos ne représentent même pas quelque chose d’illégal, avertir les gens et leur montrer leur avenir probable en vidéo est totalement acceptable, même devant la loi.

De plus, ils soutiennent totalement les juifs (l’organisation productrice des trois vidéos) donc le seul but de la manœuvre des médias est de s’attaquer, non pas aux vidéos en elle même, mais bien comme nous l’indique le titre de l’article à Trump en lui même. Malgré ses nombreuses concessions et son amitié très forte avec les youpins il reste une cible de choix pour la gauche et les (((médias))), il reste trop patriote sur certains points. Et puis, ça fait vendre du papier, les gens en raffolent !

Même quand on est soumis aux juifs, on ne peut pas être à l’abri (si l’on veut garder certains points patriotes, voire nationalistes, de son programme), Trump en est la preuve. Il est pro-juifs mais continue de se faire taper par la gauche et…par les médias juifs. Dommage, il serait peut-être temps pour les gens de droite de comprendre que les juifs ne sont absolument pas nos alliés, même de circonstances.

Robert Mercer, le milliardaire qui a financé ces vidéos, est au cœur du scandale de récupération de données qui implique Facebook. Il est en effet l’un des propriétaires de la société Cambridge Analytica, qui a pu «aspirer» les données de près de 90 millions de comptes Facebook grâce à une option qui permettait jusqu’en 2014 d’avoir accès aux données des amis des personnes répondant à un questionnaire en ligne.

Cambridge Analytica a ensuite été embauché pour plancher sur la campagne numérique de Donald Trump.

L’affaire Cambridge Analytica, une pratique dont tout le monde était au courant mais qui offusque la Terre entière quand c’est utilisé pour convaincre des gens à voter Trump. Mais l’on ne dis rien pour l’usage durant des années de ces « failles », qui pompent les données personnelles des clients de Facebook.
En même temps, c’est écrit dans le règlement, qui peut se plaindre alors que tout le monde à cliqué sur « J’accepte ». Facebook est gratuit, et si c’est gratuit c’est vous le produit. De plus, la gauche et les juifs se servent des données de Facebook depuis des années pour modifier l’opinion public, mais comme par magie : personne ne le révèle.

Pour résumer le tout, nous avons des milliardaires pro-Trump et pro-Israël qui financent aussi des vidéos anti-Islam. Et alors ? En quoi cela devrait nous déranger (mis à part leur véritable soumission envers les juifs), la presse s’offusque à tout vents mais le véritable but est de détourner notre attention.
Pendant ce temps, pendant que tout le monde tape sur Trump, on se détourne des vrais problèmes : la criminalité des afrobougnes, le métissage, l’enjuivement de la société Américaine… Cela permet aussi de diriger les gens de notre mouvance vers Trump pour faire croire que c’est le vilain raciste qui va sauver la race Blanche.

Quand les médias traitent quelqu’un de raciste voire de suprémaciste, des gens de notre bord peuvent avoir tendance à aller vers le politique en question pour le soutenir et rejoindre ses rangs.
Mais attention ! L’opposition contrôlée existe, regardez avec le FN. Tout le temps décrié mais pourtant, nous savons désormais que ce n’est pas un parti qui partage nos idées. Trump est un politique efficace sur certains points mais il ne faut pas se laisser avoir (comme nous avons pu le faire il y a quelques mois auparavant), les juifs le manipulent.

Et nous aurons bien l’occasion dans un futur proche de le constater.

0 Replies to “Énième critique de Trump, en s’attaquant à l’un de ses donateurs

  1. Superbe article comme d’habitude. Et oui, généralement quand un français devient anti-islam, il y’a de fortes chances qu’il devienne pro-israélien. Peu de gens sont autant anti-islam qu’anti-juifs malheureusement. Toutefois, la propagande islamophobe d’Israël n’est pas complètement inutile car elle permet de mettre en lumière la problème musulman qui est une religion que moi je déteste au plus haut point. Et pourtant je ne vends pas mon cul aux youtres. Mais comme tu le dit, l’islam est loin d’être le seul probleme dans notre pays.

  2. Je pense que cette bataille/guerre médiatique contre Trump peut avoir 2 origines : soit une guerre de clan/ethnie entre youtres – juifs de gauche et juifs de droite ( pour reprendre une image basique ), juifs voulant déclencher l’ armaguedon précédent la venu de leur messie dans plusieurs décennies et ceux voulant le déclencher maintenant – soit faire miroiter aux blancs américains ou européens qu’ on peut être ((( nationaliste ))) et pro-youtres.

  3. On dit que Trump est trop proche des juifs, mais en même temps, le lobby juif lui fait la guerre. Non seulement il se fait dénoncer et ridiculiser en permanence par les médias, mais le pouvoir juif sabote tous ses efforts, refuse de laisser l’administration lui obéir, et a mis en place en mai 2017 une commission d’enquête spéciale dirigée par Robert Mueller, chargée de trouver un moyen, n’importe lequel, de destituer Trump.
    Au départ, il s’agissait officiellement de trouver des preuves que Trump est un traître acheté par la Russie. Mais c’était juste un prétexte. Ils n’ont rien trouvé là dessus. Actuellement, ils sont en train d’enquêter sur ses relations avec une actrice porno. Ils voudraient aussi pouvoir interroger Trump directement. Dans ce cas, ils pourraient utiliser toute erreur de mémoire de sa part pour l’accuser de mensonge et obtenir sa destitution.
    L’accusation comme quoi Trump est vendu à la Russie est d’autant plus ridicule que la plupart des politiciens américains de haut niveau sont vendus à Israël. C’est pour ça qu’ils distribuent des milliards à Israël, qu’ils ne dénoncent jamais le pouvoir juif anti-blanc, et qu’ils refusent de laisser Trump construire un mur sur la frontière mexicaine.
    Hillary Clinton est un cas spécial. Elle est vendue aux juifs, mais elle a aussi reçu des millions payés par la Russie pour qu’elle donne l’autorisation à une firme russe d’étendre ses activités aux USA dans l’industrie de l’aluminium. Ça date de l’époque où elle était ministre d’Obama.
    Sur toutes ces affaires, les grands médias américains ne racontent que des mensonges. Et pourtant, d’après un sondage, la moitié des Américains pensent que la commission d’enquête spéciale vise seulement à obtenir la peau de Trump. Ils ne sont pas complètement dupes. Et ceux qui le veulent peuvent s’informer sur internet, sur les sites nationalistes, où on parle librement du fléau juif, et où on explique que Trump est l’otage du lobby juif.
    Pour les Français qui ne lisent pas l’anglais, c’est plus compliqué. Wikipedia n’a même pas d’article en français sur la commission d’enquête dirigée par Mueller. Les médias (((français))) en parlent peu et ne racontent que des salades.
    Comme c’est une affaire assez compliquée, expliquer tout ça en français serait un très gros travail pour les blogueurs bénévoles. Le site Blanche Europe a fait un travail utile pour relayer ce qui se dit sur les sites américains. Mais par exemple, sur les comptes Twitter que je suis, je ne vois jamais de lien vers Blanche Europe. Je vois plutôt des liens vers FdeSouche.
    Parmi les Français que je vois sur Twitter, et qui sont au courant du problème juif, pas mal ont l’air de lire l’anglais. Une bonne partie d’entre eux a sans doute découvert la vérité sur le pouvoir juif en fréquentant des sites américains.
    Quelqu’un ici connaît-il d’autres sites en français où on parle plus ou moins ouvertement du problème juif, et par exemple, de la situation de Trump qui se retrouve plus ou moins l’otage des juifs ?
    Dans son numéro de début mai, l’hebdomadaire Rivarol titrait « Macron, l’homme lige du lobby juif ! ». C’est sympa d’avoir une revue imprimée sur papier qui parle de façon claire et honnête. Dommage qu’il n’y ait pas plus de monde à faire la même chose sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *