Allemagne Articles d'actualité Europe Non classé Problèmes raciaux

Un nationaliste Allemand arrêté en Hongrie pour avoir vendu des armes à air comprimé

Tout est bon pour arrêter des gens qui partagent nos idées. Qu’ils soient liés à notre mouvance, de près ou de loin, est un motif pour faire tomber n’importe qui. Mais pour que la population ne comprenne pas ce qu’il se passe, au sujet de ces arrestations politiques, il faut trouver des prétextes pour les arrestations.

Des prétextes qui vont nous faire passer pour des méchants, des gens porteurs de haine et qui n’hésitent pas à se servir d’armes pour attaquer de pauvres réfugiés qui n’ont rien demandé (mais bien sûr !). Sauf que cela devient de plus en plus ridicule. Cette affaire met la lumière sur un des prétextes utilisé pour nous mettre hors d’état de nuire.

Le Figaro :

Un Allemand sympathisant d’extrême droite, qui vendait des armes à air comprimé sur une plateforme antimigrants, a été arrêté aujourd’hui à Budapest par des policiers locaux épaulés par des collègues allemands, a annoncé le Parquet de Berlin.

Mario Roensch, 34 ans, est soupçonné d’avoir vendu illégalement depuis la Hongrie entre mai et novembre 2016 « 193 armes qui nécessitaient une autorisation » à des Allemands, a expliqué le parquet dans un communiqué.

Oui, mesdames et messieurs, sous vos yeux ébahis : un homme se fait arrêter pour avoir vendu des armes à air comprimé ! Non, pas d’AK 47, ni de C4 mais bien des armes qui tirent des billes d’acier… Bientôt des arrestations pour de la vente de fusils Air soft ou Paintball ?

Ce n’est pas comme si, dans nos banlieues chéries, il n’y avait pas de ventes d’armes à feu entre bougnoules. Eux ne sont pas trop inquiétés et peuvent tuer et gérer leurs trafics pendant ce temps là.

Mais aujourd’hui, sur nos terres, vouloir se défendre est devenu quelque chose d’interdit, il ne faudrait pas endiguer le remplacement des Blancs en Europe ! Et encore, ce ne sont pas des armes létales qu’il a vendu, juste des armes destinées au tir sportif.

Ces ventes ont été réalisées par l’entremise du site « Terroriser les migrants », fermé depuis, et « plusieurs connexions hongroises », a-t-il ajouté. Au cours de son arrestation, deux lieux ont été perquisitionnés à Budapest et à Barcs (sud-ouest de la Hongrie). La police y a saisi divers éléments, notamment des ordinateurs et disques durs.

Voilà la vraie raison de l’arrestation, le fait qu’il soit passé par un site de résistance à l’invasion pour réaliser ses ventes. Vendre des « armes » à des gens qui veulent se protéger et défendre leur famille, leurs amis et leurs voisins : « quelle horreur, vite : mettez tout le monde en prison ! ». Pitoyable.

Ils avaient sans doute réussi à monter un réseau assez fourni pour distribuer la marchandise par le site web. Comment ont-ils été démasqués ? La faille qui a entraînée tout cela n’est pas précisée. Une infiltration dans le réseau par un flic, un piratage du site web, une dénonciation ? Un nombre élevé de possibilités mais un seul résultat au final : le réseau est tombé.

Il est toujours utile de rappeler deux-trois choses. Si l’on a le moindre soupçon, on redouble de précautions. Dès qu’un membre du réseau est suivi ou arrêté : on dissimule toutes les preuves et on met à l’abri (ou on détruit) les disques durs des ordinateurs et des serveurs. L’argent en liquide doit aussi être déplacé.

Il faut toujours garder à l’esprit qu’il est nécessaire de pouvoir effacer le maximum de preuves en un minimum de temps. La police peut débarquer d’une seconde à l’autre, autant se préparer au pire dès le début. Histoire de ne pas être pris de court par les autorités, gardons à l’esprit que même si l’on prend un maximum de précautions : il est toujours possible de se faire prendre.

Ces armes à air comprimé, dont le montant avoisine les 100.000 euros, avaient pour but de « se défendre contre des réfugiés », selon la chaîne ARD et la Süddeutsche Zeitung. Certaines d’entre elles pouvaient « causer de sérieuses blessures, voire même tuer des gens », selon eux.

100 000 euros pour 193 armes ça avoisine les 520 euros en moyenne par armes. Des armes plutôt haut de gamme, si l’on se calque sur les tarifs en France, et de forte puissance : aux alentours des 20 joules pour ce prix là. Mais elles ne sont létales que si l’on tire dans la tête, à plusieurs reprises.

Et parlons donc de la précision, quand on dépasse les 30 mètres, ça devient imprécis. Pas de quoi mener une guerre… mais l’on peut bien s’en servir pour se défendre en cas d’agression. Le projectile blessera peut-être l’agresseur qui sera mis en fuite.
Mais pas de quoi le massacrer, comme le ferait un fusil de chasse ou un fusil d’assaut.

Résultat-Blessures-Dos-Fusil-A-Plombs-Air-Comprimé
Voilà le type de blessures que peut causer une arme à plomb. Un peu moins puissant qu’un calibre de 7.62… mais dissuasif !

Selon des médias allemands, M. Roensch, également soupçonné d’avoir des liens avec les plateformes « Anonymous.Kollektiv » et Anonymousnews.ru connues pour leurs positions anti-islam et antisémites, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen. La police allemande attend désormais qu’il soit livré par les autorités hongroises à l’Allemagne.

Quel terrible personnage ! Antisémite, islamophobe, sûrement NAZI : au trou et vite ! Il est vrai que les migrants ne représentent pas un danger plus élevé que cet homme qui participe à l’armement (plus que désuet) d’une population attaquée par les troupes ennemies.

Ce type d’action contre les Blancs en Europe se répétera plus d’une fois dans le futur. On nous empêche de nous défendre, une population désarmée est bien plus facile à vaincre. Nous pouvons, en France, toujours nous procurer des armes : même si cela devient de plus en plus contraignant, il faut avoir de l’équipement. Même si ce ne sont pas les mêmes calibres que ceux possédés par les afrobougnes.
Nous devons absolument protéger la race Blanche, par tous les moyens, avec ou sans armes.

Lance-Flammes-Défendre-Europe-Face-Aux-Envahisseurs
Pas de fusils à plomb ? Ce n’est pas un problème, pour déloger les parasites il y a mieux…

0 Replies to “Un nationaliste Allemand arrêté en Hongrie pour avoir vendu des armes à air comprimé

      1. L’Allemagne interdit les répliques automatiques (tirant en rafales) donc seules les armes de poing sont autorisées. Autant dire que l’on a pas le droit à l’Airsoft…

  1. C’est horrible ce méchant facho d’extrême droite a voulu empêcher l’extermination des siens il a voulu protéger sa famille et sa patrie d’une horde de sauvages. C’est grave. Essayer d’empêcher le génocide des blancs ! Heureusement que notre ami Attali est là pour nous rappeler qu’il est si bon de vivre ensemble. No pasaran. Le fascisme ne passera pas. Vive la paix ! <3
    (Ironie et second degré of course !)

    1. C’est vrai que c’est si honteux, de nos jours, de vouloir préserver sa race, défendre ses amis et sa famille ! Il est tellement horrible de vouloir fermer ses frontières et ne pas ouvrir sa porte aux hordes sauvages d’allogènes venus nous faire vivre l’Enfer !

      1. Bien sûr. Ta race se fait exterminée. Mais le racisme anti-blanc n’existe pas. Un problème espèce de nazi ? Et oui il faut ouvrir nos frontières aux opprimé.e.s qui veulent nous enrichir en détruisant notre culture de mâle blanc privilégié.e.s (XD) quand je pense que des gens pensent vraiment comme ça..

        1. Le pire c’est que rien que le fait d’écrire leur discours ou de le lire : ça me fait doucement rigoler. Enfin, c’est assez inquiétant quand on y réfléchis : comment peuvent ils déblatérer autant de conneries ? Sans s’en apercevoir.

Répondre à Nico White Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *