Articles d'actualité Médias, manipulations et censures Monde Non classé Politique

Le Monde publie intentionnellement une fausse traduction pour faire dire à Poutine qu’il a l’intention de modifier la constitution Russe

Article publié par : Muselin.

Je ne suis pas un grand admirateur de Poutine. Si certaines de ces actions sont évidemment d’aspect positif, sa passivité face à l’invasion des territoires européens de la Russie par des espèces d’islamo-bridés d’Asie central et autre tchétchènes cinglés, ainsi que les non-blancs de toutes sortes qui pullulent dans la Fédération et dans les états frontaliers est en revanche nettement plus inquiétant. Et, c’est sans parler de la répression que peuvent connaître les nationalistes pas forcément ravis de la situation.

Ce rappel étant fait, je suis malgré tout dans l’obligation de constater un acharnement et une hostilité de la part des médias occidentaux à son égard, n’hésitant pas à clairement faire preuve de mauvaise foi. C’est précisément ce que fait ici le journal Le Monde.

Le Monde :

Le président russe avait d’abord assuré n’avoir aucune intention de modifier la Constitution pour rester au Kremlin au-delà de 2024. Cela ne semble plus si certain. Il a répondu dimanche sur le ton de l’humour aux questions d’un journaliste : « Serai-je au pouvoir à 100 ans ? Non », avant d’ajouter « Bien sûr [changer la Constitution], j’y réfléchis. »

Leur article contient une vidéo dont la traduction laisse plus ou moins insinuer que Poutine réfléchirait éventuellement a modifier la constitution Russe.

Seul problème : la traduction est fausse, comme le précise RT.

RT :

Cette traduction n’est pas exacte. Le président réélu répondait en fait à deux questions distinctes posées par une journaliste : la première concernait la formation de son nouveau gouvernement, la seconde son éventuelle volonté de modifier la Constitution, sans autre précision.
Et Vladimir Poutine a répondu à ces questions : «Pour l’instant je n’envisage pas de réforme constitutionnelle. En ce qui concerne le président du gouvernement [Premier ministre], encore une fois, je vous répète, j’y pense…».

Le «j’y pense» de Vladimir Poutine fait donc référence à la formation de son futur gouvernement, non à quelque éventuel projet de réforme constitutionnelle. N’en déplaise aux journalistes du Monde.

Rappelons que les cafards de Le Monde possèdent une rubrique sur leur site nommée les « décodeurs » et un outil nommé nommé le « décodex », à l’origine créé pour lutter contre les soi-disant fausses informations propagés par l’extrême-droite ou quelque chose dans le genre. Ces hypocrites n’ont pourtant eux-mêmes aucun scrupule à délibérément fausser la traduction du discours d’un chef d’état pour soutenir leur narrative.

Il y a quelques mois, on nous parlait d’un projet de loi qui aurait pour but de lutter contre les « fakes news », et ironiquement RT était l’un des sites nommé comme exemple de propagateur de fausses informations.
Évidemment, le terme « fake news » ne s’applique pas vraiment à l’inauthenticité d’une information mais d’avantage à sa compatibilité avec la narrative officielle.

Le Monde ne fait ici que confirmer, une fois de plus, le ressenti que beaucoup de personnes avaient vis à vis de cette pseudo-lutte contre les fausses informations menée par l’état et les journaux mainstream.

0 Replies to “Le Monde publie intentionnellement une fausse traduction pour faire dire à Poutine qu’il a l’intention de modifier la constitution Russe

  1. L’immonde et l’aberration sont des saloperies juste bonnes à emballer les merdes de chiens…
    Des ordures possédées par d’autres ordures, des trucs destinés aux tarés possédés par les pires tarés, comme Bergé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *