Articles d'actualité Articles en exergue France

Un islamiste attaquant un commissariat abattu dans le quartier envahi de Barbès à Paris

Un énième sectateur de Mahomet a donc tenté de commettre des crimes aux cris de « Allah Akbar », à l’occasion du premier anniversaire du massacre de la rédaction de Charlie Hebdo.
Il a ouvertement revendiqué son acte. Mais il n’était visiblement pas bien préparé et a été rapidement éliminé.

Le Figaro :

Peu avant midi, un homme, criant «Allah akbar», a été tué par les policiers en tentant d’entrer avec un couteau de boucher dans le commissariat de la rue de la Goutte d’Or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Sous son manteau, l’homme était porteur d’un dispositif explosif factice, ont indiqué le ministère de l’Intérieur et une source judiciaire. Un robot de déminage a permis de s’assurer que ce dispositif ne contenait pas d’explosifs.

Après analyse, un papier avec un drapeau du groupe État islamique et une revendication manuscrite « non équivoque » en langue arabe ont été trouvés sur le corps de l’homme. Un téléphone en cours d’analyse a également été retrouvé.

On ne pourrait pas avoir la traduction complète du texte plutôt qu’un vague commentaire sur son contenu ? Y crache-t-il trop violemment sa haine des français ?

La police a bouclé le quartier envahi. Car la Goutte d’Or/Barbès est une partie particulièrement envahie de Paris, peuplée en très large majorité de maghrébins, noirs, etc…

Il y a beaucoup de « diversité » à Barbès
Il y a aussi un tas de musulmans revendicatifs parmi les colons étrangers

Anecdote qui en dit long : un des envahisseurs du quartier a expliqué à BFMTV que l’islamiste n’aurait pas crié Allah Akbar. C’est en contradiction avec à peu près tous les autres témoignages, et avec le communiqué officiel du ministère de l’intérieur, mais cela reflète deux choses :

  • La solidarité inter-envahisseurs, prêts à mentir de manière grossière.
  • La recherche par les médias de tout ce qui peut alimenter le discours du « pas d’amalgame ». La découverte de la revendication a largement atteint ce discours cependant.

En recherchant des informations, je suis aussi tombé sur un passage de propagande éhontée de la part du Figaro. Je me suis donc dit que j’exposerais ce mensonge grossier, un parmi tant d’autres dans la presse anti-française :

Pour Donald Trump, c’est la faute de l’Allemagne
Le candidat à la primaire républicaine américaine, connu pour ses prises de positions polémiques, a réagi dans un tweet à l’attaque du commissariat parisien. « Un homme abattu dans un commissariat parisien. J’avais annoncé que la menace terroriste était à son niveau le plus élevé. L’Allemagne est un bordel criminogène », affirme le Républicain. Pense-t-il que Paris se trouve en Allemagne, ou bien veut-il accuser la politique allemande? Nous n’en savons pas plus.

Avec une interprétation très grossière et malhonnête, le journal du juif Serge « Dassault » tente de faire passer l’homme qui – ô crime – a suggéré d’arrêter de laisser rentrer des envahisseurs musulmans dans nos pays pour un imbécile.
Le Figaro coupe la fin dans sa traduction : SOYEZ INTELLIGENTS.
Et en étant intelligents, justement, on remarque qu’il parle de l’Allemagne pour faire référence aux crimes odieux commis à l’occasion du nouvel an, notamment à Cologne, et l’ensemble du tweet est lié par la référence implicite au danger inhérent à l’accueil d’une large population musulmane.

Pour en revenir aux évènements : il est heureux que les policiers se soient défendus efficacement et aient éliminé le colon criminel. Ces gens ne sont biens qu’une fois morts et enterrés.

Nous sommes en guerre. Pas comme membres de leur République contre des personnes voulant abattre ses valeurs décadentes, mais comme français de race blanche contre des personnes souhaitant notre disparition définitive.
Ce n’est donc pas seulement contre les musulmans radicaux – autrement dit ceux allant jusqu’au bout de leur logique religieuse – mais contre la masse d’envahisseurs non-blancs contribuant à notre génocide par remplacement progressif et contre l’oligarchie les ayant fait sciemment venir dans ce but, que nous sommes en guerre.
Le danger terroriste n’est plus évident que parce qu’il est ouvert, alors que ces autres forces mènent une lutte lente qui refuse de dire son nom.

On peut sans prendre de risque pronostiquer que de tels incidents vont continuer à se produire régulièrement, puisque la base démographique dont sont issus les terroristes n’a de cesse de s’élargir par l’immigration et la reproduction, et devient dans son ensemble de plus en plus hostile à mesure qu’elle se rapproche de la prise du pouvoir.

8 Replies to “Un islamiste attaquant un commissariat abattu dans le quartier envahi de Barbès à Paris

  1. Cet article donne un point très juste de la situation…
    Aucun quartier ne doit leur être fait s’ils se montrent armés et vindicatifs…
    Si l’on est prêt à tout en menaçant des gens avec une arme, il faut inévitablement s’attendre à tout, y compris à mourir…C’est un choix…Et un état d’esprit digne d’un consanguin du dernier degré…
    Tant qu’il n’y a aucun blessé ou mort du fait de ce dingo d’Allah…
    Le soit-disant ” Islam conquérant ” peut aller se rhabiller, on l’attend de pied ferme…
    Nous sommes chez nous et il est hors de question de basculer dans une république Islamique…

  2. bon les gars c’est bien, vous avez fait du bon boulot (pas comme ce connard de laurent fabius), continuez comme ça, y a que dans le dictionnaire que le succès vient avant le travail.
    Au taf!

  3. J’entends que Taubira essaie de “relativiser”, minorer les faits, on ne peut exclure qu’il s’agisse d’un déséquilibré … L’engagement de tous les jours de cette femme, son moteur, n’est que sa détestation de la civilisation blanche … Je sais, ce n’est pas un scoop !

    1. C’est même pour ça qu’elle a été engagée par les juifs.

      On se doute bien qu’elle n’a pas été choisie pour ses compétences, ses qualités morales, intellectuelles, relationnelles, ou autres.

      Elle-même, elle n’est rien. Le problème vient des gens qui sont derrère elle et qui l’ont mise en place.

  4. « Ce n’est donc pas seulement contre les musulmans radicaux – autrement dit ceux allant jusqu’au bout de leur logique religieuse – […] »

    Bonsoir, bien que je sois intégralement en accord avec votre article, j’aimerais ajouter une précision :

    Les musulmans dits modérés vont eux aussi au bout de leur logique religieuse, simplement sans violence, du moins directe, contrairement aux radicaux à qui ont peut simplement ajouter l’adjectif terroriste (adjectif valable pour toutes les agressions civiles de musulmans sur des non musulmans, blancs dans la majorité des cas).
    Car un musulman qui émigre hors de terre jugée islamique, se reproduit lourdement, cultive son islam et tend à fonder une communauté islamique à son point de chute, est un jihadiste !
    Parce que du point de vue islamique il étend l’islam et agrandit ce qu’ils appellent la oumma (communauté islamique).

    C’est très pernicieux mais c’est un fait indubitable : les jihadistes les plus actifs, les plus nombreux, et les plus efficaces, sont lesdits musulmans modérés.

    Djihad, jihad ou djihâd est un terme arabe signifiant « exercer une force », « s’efforcer » ou « tâcher ».

    Selon le coran, l’islam est destiné à l’humanité dans son entièreté, l’islam est donc mondialiste par nature, et selon l’eschatologie islamique, à la « fin des temps » le monde sera musulman, lui aussi dans son entièreté.
    Il est donc primordial de prendre en compte que les modérés pseudo laïcisés, qui bavent du islam = « paix et amour » à longueur de temps, sont d’autant plus dangereux que leur jihadisme ne dit pas son nom, contrairement aux jihadistes radicaux qui, eux, n’ont de cesse de se revendiquer le plus ouvertement possible.
    (Ce qui fait subtilement, et avec une extrême habilité, très bien le jeu des responsables anti-blancs…).

    En somme les radicaux participent au choc émotionnel (la « fameuse » stratégie du choc) qui endort la masse blanche sur le danger plus concret et plus urgent à traiter : l’avancement de l’islamisation par la masse desdits musulmans modérés.

    L’expression la plus récurrente, et flagrante, de cette subtilité (souvent après un attentat ou une agression grave que les médias n’ont pu censurer) est lorsqu’on entend dire dans tous les médias que les 1ère victimes des radicaux ou de leurs actes sont lesdits… musulmans modérés : ça ne rate jamais !
    Ce sont les médias de masse qui font ce qu’il faut pour que la notion de jihad et celle de terrorisme soient automatiquement synonyme dans l’esprit des gens et ce n’est pas un hasard puisque c’est précisément cette confusion voulue qui rend furtif le jihadisme non armé.

    En fait, les jihadistes radicaux ne font que le jeu de la droite israelienne parce que cela rapatrie la diaspora juive (surtout les petits poissons, ils ont moins à perdre à quitter le territoire et retourner en Israel) et des responsables politiques anti-blancs parce que cela détourne les blancs du jihadisme le plus dangereux, celui qui ronge tranquillement de l’intérieur, celui qui ne dit pas son nom et est ainsi présenté en victime des méchants radicaux (ce qu’ils sont), faisant de lui, en plus d’une victime, un gentil islam de… « paix et d’amour » (ce qu’il n’est pas). Mais les jihadistes radicaux permettent aussi au gouvernement de faire des passer des mesures liberticides exceptionnelles qui seront bien entendu utilisées contre les contestataires blancs. Les chouineurs aux méchants amalgames auront tôt fait d’amalgamer terroristes musulmans et activistes nationalistes pro blancs. Cela a déjà commencé gentiment avec FN = daech…

    Le seul dégât collatéral du jihadisme radical, du point de vue des responsables politiques anti-blancs est qu’il réveil tout de même quelques consciences chez les blancs. Mais dans la mesure où les responsables politiques anti-blancs ont accélérés tout azimut l’immigration l’invasion massive, on peut gager qu’ils négligent ce dégât collatéral puisqu’ils sont de toute évidence entrain de jouer la montre…

  5. Sans vouloir minimiser le moins du monde les exactions de plus en plus fréquentes des envahisseurs, que nous aurions boutés hors de France, et mieux encore auxquels nous arions interdit l’accès au territoire, si nous avions eut ne serait ce qu’une étincelle d’indépendance et de pouvoir dans la conduite de nos propres affaires, il n’est pas inutile d’analyser avec plus de froideur les événements qui s’enchaînent à un rythme effréné.

    Le chemin qui nous mène à la guerre civile est pavé par l’oligarchie, et cette guerre ne pourrait que nous détruire. Il semble de plus en plus évident, que le relais est en train d’être passé, par ceux qui vont s’en laver les mains, voir nous en accuser plus tard. Comme ils l’ont déjà fait à moult reprises dans le passé…

    ils créent le problème, et nous imposent leur solution. que faire ? se laisser envahir, et voir notre culture (ou du moins ce qui en reste) disparaître ? certainement pas, mais est ce une raison pour leur donner le bâton pour nous battre, et nous autodétruire dans le choc qui nous, est préparé ?

    quand on voit qu’ils ont les moyens d’exécuter des attentats comme ceux du 11 septembre, faire envahir plusieurs pays et les détruire par un peuple blessé dans sa chair, trompé, et dont la colère est utilisée comme un char d’assaut, ne devons nous pas douter un peu sur la réalité des événements qui semblent se dérouler devant nous ?

    il est évident que le meilleur moyen de nous détruire est de nous projeter dans une guerre inutile de plus, qui nous laissera exsangues et meurtris, mutuellement, pour leur plus grand bonheur et la complète réussite de leur plan.

    BFM est il un média neutre ? et son rôle se limite t il au “pas d’amalgame” ? rien de moins sur…

    si nous avions pu empêcher le nain d’attaquer la Libye, puis la Syrie, l’invasion aurait elle explosé de la sorte ?

    les envahisseurs ont ils le pouvoir, médiatique, politique, financier, juridique ? se font ils passer pour plus blanc que blanc et nous incitent ils chaque jour à la haine de l’autre comme le leur stipule le talmud ?

    avons nous le droit d’être encore une fois de simples outils entre leurs mains expertes ? au risque de disparaître une fois pour toute ?

    il est possible que la scène en question dans cet article ait été filmée, et que l’auteur de la vidéo ait été rapidement mis aux arrêt alors qu’il s’apprêtait à la diffuser.

    si nous ne mettons pas de coté nos émotions, qui servent ceux qui savent les agiter, nous allons droit au mur. sans possibilité de retour en arrière.

    reprendre le dessus sur la conduite de nos propres affaires serait un premier pas impératif, et ne pas tomber dans leurs pièges nous permettrait de faire le ménage et de choisir nos modes de vie.

    ce qui n’est pour l’instant du moins pas possible.

    l’oligarchie sait que nous la considérons comme ennemie, mais elle sait aussi que notre saine colère a besoin de se libérer, et elle nous dirige vers cette issue, qui n’en est pas vraiment une. puisqu’elle signifie par la même notre fin en tant que peuple.

    personnellement, quand je vois qu’un Zemmour est considéré comme un nationaliste qui veut le bien de la France je me dis qu’on est déjà cuits. quand on voit que marine fraye avec les FM et leurs maîtres, on peut penser qu’elle fera un magnifique Ponce Pilate. et que par la tignasse de ses cheveux elle sera obligée de servir Israël.

    je n’ai guère d’espoirs, ils utilisent nos émotions avec succès, et il y a peu de chances que nous puissions échapper au programme en cours.

    mais qui sait ? qui ne tente rien n’a rien. internet nous accorde cette possibilité. c’est le but de ce commentaire. ne laisser de coté aucune des alternatives, regarder le réel en face, quitte à se brûler, supporter sa douleur et agir de la façon la plus adéquate possible, pour ne pas périr.

    1. Détester les envahisseurs n’est en aucun cas inutile. Mais bien entendu, il ne faut pas pour autant oublier tout ceux qui contribuent à les faire venir, de l’oligarchie juive à toute la masse d’intermédiaires traîtres à leur race.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *