Articles d'actualité Différences raciales Monde Problèmes raciaux

Australie : les dirigeants ont voulu rendre le pays « eurasien »

Aujourd’hui c’est moins clair : ils commencent aussi à importer des africains.

Traduction de l’article de White Genocide Project.


Les statistiques du département de l’immigration et de la protection des frontières australiennes montre que la plupart des immigrants en 2014-2015 venaient d’Inde, la Chine est proche en étant seconde. Au total, autour de 50 à 60% des immigrants venaient de pays non-occidentaux.

Les statistiques de l’immigration d’il y a quelques décennies montrent qu’il y a eu un grand changement par rapport à l’époque où la plupart des immigrants venaient d’Europe [ndt : et où il y avait jusque dans les années 1970 une politique officielle explicite : « Australie blanche »]. Ce changement a lancé l’Australie sur un chemin qui l’amène progressivement à devenir majoritairement non-européenne.

Cela s’est-il produit par accident ? Lisez et jugez par vous-même.

Durant les années 1970 et 1980, certains politiciens australiens parlaient de leurs projet de rendre le pays « eurasien ».

En 1983, le ministre des affaires étrangères Bill Hayden a déclaré dans le magazine Asiaweek : « Il y a déjà une population asiatique large et croissante en Australie, et il est inévitable dans mon opinion que l’Australie devienne un pays eurasien lors du prochain siècle ou du suivant. Les australiens asiatiques et européens se marieront les uns les autres, et une nouvelle race émergera. Je pense que c’est désirable. »

« [Nous] devrions accepter le processus de transformation graduelle en une société de type eurasien. Nous ne deviendrons pas seulement une société multiculturelle – ce qui me semble une sorte de terminologie euphémiste de toute façon – nous deviendrons une société eurasienne et nous en serons au mieux. »

L’ancien premier ministre libéral [ndt : dans les pays anglo-saxons, de gauche, par opposition aux conservateurs], John Gorton, a formulé cela de manière plus flagrante encore :

« Je pense que si nous mettons en place au sein de l’Australie une proportion de personnes sans peau blanche, alors il y aura un manque complet de conscience que c’est mis en place… et que nous arriverons à un stade où nous aurons un pays multi-racial sans tensions raciales – et peut-être le premier dans le monde. » [ndt : bien évidemment ces délires ne fonctionnent pas en réalité. Voir par exemple les centaines d’africains s’étant engagé dans des affrontements de rue Melbourne.]

C’est pour cela que nous appelons ces gens anti-blancs. Ils poursuivent le génocide des blancs – en dépit de toutes les formules derrière lesquelles ils peuvent enrober cela.

One Reply to “Australie : les dirigeants ont voulu rendre le pays « eurasien »

  1. Quand Est-ce qu’on “laissera en Paix” LA RACE BLANCHE et les Chrétiens qui ne demandent qu’à VIVRE TRANQUILLES ?? Sans arrêt les mêmes RENGAINES !! Vous aimeriez entendre TOUJOURS le même C.D ?? J’ai la tête SATUREE de VOS LAMENTATIONS “anti-blancs” !! Arrêtez d’harceler LES HONNETES GENS et OCCUPEZ VOUS PLUTOT des ASSASSINS qui COURENT LES RUES dans ce pays qui n’est PLUS !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *