Articles d'actualité Conflits raciaux France Problèmes raciaux

Attaque terroriste à Valence : « motivations inexplicables » d’après le régime anti-français

Ne cherchez pas à comprendre la logique, il n’y en a pas, le but est seulement de nier la réalité pour diminuer les « dommages collatéraux » d’opinion.

Le Figaro :

L’assaillant qui a foncé avec sa voiture vendredi sur quatre soldats du dispositif « Sentinelle », en faction devant la mosquée de Valence (Drôme), a été entendu dimanche, à l’hôpital, par un juge d’instruction et s’est vu notifier sa mise en examen pour « tentative d’homicides volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Il y a une singulière ironie à ce que les forces mises en place pour protéger le bâtiment des colons musulmans contre la population française soient attaquées par un musulman…

« On s’interroge pour savoir si c’est un acte prémédité », auquel cas l’information pourrait être requalifiée en « tentative d’assassinat », envisageait plus tôt le procureur de la République de Valence, Alex Perrin. Un mandat de dépôt a été requis à son encontre.

Grièvement blessé à la jambe et au bras par les tirs de riposte des militaires, l’homme avait été placé en garde à vue dans l’établissement hospitalier dès vendredi, où il a été opéré. Samedi, le parquet antiterroriste a choisi de ne pas se saisir du cas de ce Français d’origine tunisienne de 29 ans, Raouf El Ayeb, un peintre sans emploi, « musulman pratiquant, mais pas radical », selon le procureur, « sans antécédents pénaux » et « inconnu des services de renseignements ».

Comme je l’expliquais il y a trois mois dans mon article « Le mythe du bon arabe qui peut rester« , les pommes tombent près du pommier racial et culturel…

Malgré la découverte de vidéos et d’« images de propagande djihadiste », saisies par les enquêteurs lors de la perquisition de son domicile, sur son ordinateur et son téléphone portable, il aurait agi « en solitaire » et n’aurait pas, jusqu’à présent, de « lien particulier» avec une mouvance islamique ni d’«appartenance à un réseau quelconque », selon le parquet.

C’est donc parfaitement normal d’avoir des vidéos de propagande djihadistes sur son ordinateur, entre autre appelant au meurtre des infidèles. Intéressant. (Par contre poster des images des crimes de l’EI sur Twitter c’est très mal)

A Noël 2014, on avait eu le droit (déjà) à quelques musulmans jetant leur véhicule contre des civils aux cris de « Allahu Akbar ». A l’époque aussi, c’était des déséquilibrés, il n’y avait « rien de terroriste »… De même à Graz en Autriche à l’été 2015.
Oublions bien sûr que l’État Islamique a justement appelé à de telles attaques isolées.

Surtout pas d’amalgame

Raouf El Ayeb aurait, au moment d’agir contre les soldats, crié « Allah est grand » [ndlr : Allahu Akbar], selon un témoin qui sortait de la mosquée et qui a été blessé par une balle perdue. « Ce qui montre un lien avec une certaine religiosité », a relevé Alex Perrin. Dans des propos confus [sic], lors de sa prise en charge par les secouristes puis lors de sa première audition, il a indiqué vouloir « tuer des militaires » et « se faire tuer par des militaires » au motif qu’ils « tuaient les gens ». Une « façon pour lui de se présenter comme un martyr », a résumé le procureur de la République.

Le journal de la presse contrôlée parle de « propos confus » pour préparer le terrain à la thèse du déséquilibré, mais en vérité sa volonté est limpide. Il croit aux âneries islamiques et voulait tuer du blanc, tuer du français, et être tué pour avoir ses vierges au paradis islamique et servir la cause des siens.

Pour autant, le parquet de Paris, compétent pour les affaires de terrorisme, « a estimé qu’il n’y avait pas matière à retenir sa compétence en l’état des vérifications et des perquisitions ». La fouille de son domicile et de sa voiture n’a pas permis de trouver d’arme et l’examen de son passeport n’a pas fait apparaître de voyages ailleurs qu’en Tunisie. Davantage qu’un terroriste, l’homme pourrait plutôt présenter un « syndrome dépressif », avançaient dimanche des sources proches de l’enquête. Il y a des « interrogations sur sa santé mentale », a souligné le procureur en précisant, qu’à sa connaissance, l’homme n’avait pas fait de séjour en établissement psychiatrique.

C’est bien connu : quand les européens font une dépression, ils montent dans leur voiture et foncent à pleine vitesse sur des gens dans la rue en criant Allah Akbar.

[blabla] Selon ses premières déclarations, [El Ayeb] avait expliqué son acte par le fait qu’il n’avait pas trouvé de place pour se garer alors qu’il se rendait à la mosquée pour prier.

Je vais oser une hypothèse incroyable : puisqu’il a pu constater tous les efforts pour excuser les précédents attentats avec une voiture fonçant sur des personnes à pied ; il se dit qu’il peut s’en tirer à bon compte par ce moyen.

Après, je reconnais que cela demanderait qu’il mente – tout le monde sait que ces gens ne mentent jamais…

« Ses motivations sont pour l’instant inexplicables », a expliqué Alex Perrin.

Ce traître anti-blanc nous prend pour des imbéciles dans les grandes largeurs.

One Reply to “Attaque terroriste à Valence : « motivations inexplicables » d’après le régime anti-français

  1. J’ai fait la même analyse que vous en écoutant les “informations” de…France Intox. En effet l’EI à appellé les musulmans du Monde à commettre des crimes sous diverses manières et dans toutes sortes d’endroits. Étonnamment les médias contrôlés se sont abstenus de nous le rapeller au moins ça leur permet d’entretenir le mythe du “bon musulman” et de ne pas, une fois de plus, faire d’amalgame… Ce qui me surprend pour l’instant, c’est qu’ils n’ont pas encore distribué les gélules de ” padamalgame500 “car le weekend ce sont les pharmacies de garde qui travaillent, et que dès Lundi les perfusions de ” STIGMATEPAS1000″ seront peut être à la disposition du troupeau. Quant aux moutons récalcitrants on sait que les prisons de leur République leur réservent des places bien au chaud et que les fruits de la diversité se chargeront bien de les asservir. Un piranhas seul dans un aquarium ce n’est pas dangereux, essayez de plonger la main quand ils sont plusieurs et vous verrez! Alors n’imaginons pas le phénomène inverse si c’était un blanc qui foncerait avec son véhicule sur un groupe de délinquants extra Européens qui l’agressent, soit pour se défendre ou fuir, ou alors les deux en même temps… Ça ferait la une des journaux qui servent à emballer le poisson, il y aurait un ramdam médiatique suivi de manifestations autorisées (ah ben ouai hein!) de la France anti blanche soutenue par les ploutocrates au pouvoir.
    Plus nous attendrons et plus le réveil sera difficile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *