Articles d'actualité Différences raciales Europe Problèmes raciaux

Suède : un bateau de croisière pour héberger plus de mille envahisseurs

Voilà le résultat quand toute l’énergie d’un État est tournée vers l’aide à l’envahisseur étranger.

The Local :

En novembre, The Local rapportait que l’agence suédoise des migrations espérait utiliser des bateaux de croisière pour détendre la situation face à une pénurie de logement pour le nombre record de personne ayant voyagé vers le pays en 2015.

L’afflux de réfugiés [sic] s’est atténué depuis, mais les autorités travaillent toujours pour trouver des hébergements de long-terme où elles peuvent transférer des gens se trouvant encore des centres d’hébergements d’urgence pour chercheurs d’asile.

L’agence a révélé mercredi que la firme Accumul8or Invest AB, de Gothenburg, a accepté de mettre à disposition un bateau de passagers qu’elle possède, avec lits et cabines pour jusqu’à 1260 personnes.

La réalité dépasse parfois la fiction…

« C’est un peu inhabituel », a déclaré le porte-parole de l’agence Willis Aberg au tabloïd régional GT.

« Ce n’est pas quelque chose à quoi nous sommes habitué. C’est nouveau pour la Suède, et c’est aussi nouveau pour l’industrie maritime. »

Il n’a pas encore été annoncé dans quel port le bateau serait amarré, bien que les grands ports précédemment mentionnés soient Stockholm, Gothenburg, Malmö, Oskarshamn, Uddevala et Gâvle.

L’agence avait dit le mois dernier qu’elle espérait avoir les premiers chercheurs d’asile installés sur un bateau de croisière pour Noël. Cependant, elle dit désormais attendre à ce que ce soit prêt début avril.

« Nous espérons que les choses vont changer plus vite, mais nous devons poser une limite. Nous ne pouvons pas attendre éternellement, dans ce cas nous pourrions devoir penser différemment », a dit Aberg.

Pas de limite pour ce qui est du nombre d’envahisseurs hébergés par le pays pour pouvoir génocider la population blanche locale, cependant.

Au fond les limites, c’est comme la liberté d’expression : parfois c’est très bien, et parfois c’est raciste et (d’après les anti-blancs) il faut les interdire.

Merkel est d’accord, d’ailleurs.

Plus de 150.000 réfugiés ont voyagé jusqu’en Suède l’année passée, le plus grand chiffre par habitant de l’UE.

Cependant, le pays a vu une baisse globale du nombre de personnes demandant l’asile dans les semaines récentes, suite aux nouvelles d’un contrôle des frontières plus ferme et à une annonce du gouvernement affirmant qu’il diminuerait le nombre de permis de résidence rendus disponibles.

Alors qu’en octobre autour de 10.000 personnes étaient enregistrées par semaine, 2927 personnes ont fait une demande d’asile [du 16 au 22 décembre] d’après les dernières statistiques diffusées [mercredi 23 décembre].

Je vais avancer une hypothèse aventureuse : c’est lié à la baisse des départs pour l’invasion de la Turquie qui s’est amorcée en novembre. Cette baisse étant saisonnière et ayant été observée ces dernières années déjà.

Si aucune mesure stricte (bateaux repoussés en Grèce ou barrières frontalières sur la route des Balkans ; ce qui honnêtement est loin d’être extraordinaire) n’est prise, cela va repartir de plus belle au printemps.

4 Replies to “Suède : un bateau de croisière pour héberger plus de mille envahisseurs

  1. C’est assez fous ce qui se passe en ce moment, je suis que la reconquête de notre liberté et de la terre de nos ancêtres sera faite dans les délais. Pour cela je propose un passages pour tout les étrangers dans la case morgue sans possibilité de passé par la case départ. Ensuite bombardement intensif des pays ennemi avec un supplément sur son lit de piment(bombe incendiaire ou napalms) et ensuite remplacement de leur population dans ces pays par les nôtres jusqu’à leur extinction et conquête de la planète tout entière. Puis , de ce fait, conquête de l’espace avec hégémonie sur tout le système solaire point à la ligne.

    Ps: Merci de votre travail, la victoire sera à nous. Nos ennemis quelque soit leurs noms(juif, franc-mac, illuminati de toute sorte…) périrons dans l’ombre et l’acier.

  2. Plus le temps passe, plus les décideurs anti-blanc engagent des mesures surréalistes.

    Puisse cela ouvrir les yeux d’un plus grand nombre de blancs.

  3. La question a se poser n’est pas de savoir dans quel port mettre le bateau,mais plutôt de choisir quelle destination pour la croisière des envahisseurs de notre terre.
    Ces suédois n’ont vraiment pas de coeur,de compassion judéo-chrétienne,qu’ils pensent à toutes ces épreuves qu’on dû traverser ces envahisseurs pour conquérir leur terre…une petite croisière ne pourrait que leur remonter le moral.

Répondre à darkeuclyde Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *