Articles d'actualité Articles en exergue Europe France

Les anti-blancs s’inquiètent : la jeunesse surmonte de plus en plus leur propagande

Nous avions déjà évoqué le rejet croissant du système chez les jeunes et l’inquiétude des anti-blancs, un article du Figaro évoquant un « péril jeune ». Cette inquiétude touche l’ensemble de la sphère anti-blanche qui voit sa propagande échouer contre les générations l’ayant pourtant la plus subie.

Traduction de l’article de New Observer


Les médias contrôlés deviennent de plus en plus paniqués tandis qu’un nombre toujours croissant de jeunes blancs à travers l’Europe s’orientent vers des partis dédiés à la survie des blancs. Le dernier exemple provient du média allemand Deutsche Welle (DW).

Dans un article intitulé « Les jeunes votent pour l’extrême-droite en Europe », les responsables de DW utilisent toutes les vieilles astuces éculées pour déprécier et diffamer tout européen qui ne veut pas commettre un suicide racial – mais ne peuvent pas échapper au fait que sur tout le continent européen, des nombres croissants de jeunes blancs choisissent la survie plutôt que le génocide par immigration.

DW commence par dire que « certains experts voient la démocratie en danger » – simplement parce que de jeunes gens commencent à voter en masse contre les partis qui visent leur extermination raciale.

Par exemple, DW dit que le Front National (FN) en France et le Parti de la Liberté d’Autriche (FPÖ) sont seulement deux exemples de partis recevant une vague de soutien, et l’article inquiet du média contrôlé ajoute « ils sont particulièrement populaires parmi les jeunes électeurs ».

DW dit que même si le FN n’a gagné aucune région au second tour des élection régionales en France, il a réussi à obtenir 35 pourcents du votes des 18 à 34 ans au premier tour.

« Et dans les élections parlementaires régionales dans le district de Vienne en Autriche, le FPÖ a obtenu 24 pourcents du vote parmi les moins de 30 ans ».

De plus, gémit DW, dans des pays comme « les Pays-Bas, le Danemark et la Pologne, les partis d’extrême-droite ont une bonne dynamique parmi les jeunes électeurs », là aussi.

DW continue en citant un quasi-communiste membre du parlement européen, prétendant être un « vert », disant que les habitudes de vote des jeunes gens sont une « nostalgie pour l’identité nationale au sein de l’Union Européenne ».

C’est, comme nous l’avons vu, une pure absurdité. Il n’est pas question d’émotions censément incohérentes : les jeunes gens votent de plus en plus pour les partis qui sont opposés à l’invasion massive de l’Europe par des hordes du tiers-monde, cette dernière politique ne pouvant se conclure que par la destruction de la civilisation européenne, blanche, et de ses peuples, aux mains des hordes sauvages.

DW s’interroge ensuite sur comment les partis s’opposant à cette destruction touchent les jeunes électeurs : « En Autriche, le soutien pour le FPÖ ne vient pas de tout les jeunes électeurs, mais d’un groupe en particulier : les jeunes hommes », affirme DW.

Hans Christian Strache, chef du FPÖ

« Le chef du parti Heinz-Christian Strache tente de séduire cette tranche de population en se présentant comme étant cool et réaliste. Il ne porte pas des costumes, mais des jeans et des lunettes de soleil, et a même fait une vidéo musicale pour les élections régionales de Vienne en Octobre. Dedans, des jeunes gens chantent « HC, HC », le surnom de Strache, par dessus une version électronisée de la célèbre valse de Strauss le Danube Bleu ».

En Allemagne aussi, l’ambiance est devenue plus hostile envers les réfugiés, comme finit par l’admettre DW. « Plus il en arrive, plus grand est le nombre d’attaque contre les hébergements de réfugiés » se lamente DW.

11 Replies to “Les anti-blancs s’inquiètent : la jeunesse surmonte de plus en plus leur propagande

    1. Si vous parlez de l’illustration de l’article reprise de l’article d’origine, je ne connais pas ces personnes en particulier et je ne remarque pas de traits faciaux youpins particulièrement évidents…

      S’il y avait à s’en plaindre, ce serait davantage de l’étranger qu’on y distingue sur la droite.

    2. Comment ne pas se sentir concernés quand on voit la haine et la violances des émigrés, migrants,étrangers venant d’orient face à otre accueil. ..Comment ne pas réagir face aux attentats et morts quils provoquent …sans que les dirigeants politiques en place réagissent! …et vous dites que nous sommes racisteset extrémistes !!!…on veut garder nos traditions notre identité et nos valeurs face à la montée des hordes sauvages qui nous envahissent …simplement …naturellement !

  1. je comprends ces jeunes qui voient toute leur identité s’envoler et les gouvernements qui préfèrent les étranger plutôt que les enfants du pays
    seront ils obligés de s’expatrier à leur tour pour trouver du travail car tant que nous ne reconnaîtrons pas la préférence nationale ils auront beaucoup de difficultés à trouver un emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *