Articles d'actualité Articles en exergue Europe Problèmes raciaux

Panique en Suède après des menaces de morts se revendiquant de l’État Islamique

Des lettres exigeant la conversion de ceux les ayant reçues sous trois jours, sous peine de mort, ont été distribuées dans de nombreuses villes à travers la Suède. L’opération implique très probablement plusieurs personnes coordonnées pour assurer la distribution entre des villes éloignées de plusieurs centaines de kilomètres.

Express :

Des islamistes assoiffés de sang de l’Etat Islamique ont laissé un message sous les portes de douzaines de personnes aléatoires dans plusieurs villes à travers la Suède, dont la capitale Stockholm, menaçant d’assassiner les « non-croyants » dans une terrible campagne de violence.

La Suède est désormais paralysée après que les lettres effrayantes aient promis de décapiter des civils innocents et d’ensuite « exploser vos corps pourris ».

D’après les islamistes, ce ne sont pas des civils innocents. Ce sont pour eux des mécréants, et leur bouquin sacré tout comme les enseignements de leur prophète, leur ordonne d’établir la domination de l’Islam partout où ils le peuvent. Les musulmans « modérés » ont exactement le même bouquin et les mêmes enseignements ; il y a juste une divergence de courage, de dévotion et de jugement sur la méthode appropriée.

Des officiels des services ont confirmé enquêter sur les horribles menaces – qui étaient signées « État Islamique » – alors qu’un état de peur a saisi la nation.

Les messages, écrits en suédois, ordonnaient aux gens de se convertir à l’Islam ou à payer une taxe religieuse (la jizya), avertissant que la police « n’empêchera pas que vous soyez assassiné ».

Pensez-vous qu’il faille une société plus « inclusive » et plus « tolérante » pour calmer les ardeurs de ceux ayant proféré ces menaces ?

« Au nom d’Allah, le miséricordieux, plein de grâces. Vous qui n’êtes pas croyants serez décapités dans trois jours dans votre propre maison. Nous ferons exploser vos corps pourris ensuite.
Vous devez choisir entre ces troix choix : 1. Se convertir à l’Islam. 2. Payer la jizya pour la protection. 3. Ou sinon, vous serez décapités.
La police ne pourra pas vous sauver ou empêcher que vous soyez assassinés. (La mort vient pour vous tous) »

On peut se demander si ces menaces sont réelles. Il semble, à première vue, quelque peu improbable de voir des dizaines d’islamistes s’attaquer à des dizaines de maisons différentes dans les prochains jours. Mais elles restent dans le domaine du possible. Qu’elles émanent directement de l’État Islamique ou de soutiens indépendants est, ensuite, sans grande importance.

Qu’on puisse ne serait-ce que l’envisager indique bien à quel point les politiques d’invasion délirantes de la Suède sont néfastes. Sur l’année 2015, on devrait être aux alentours des 200.000 envahisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *