Articles d'actualité Articles en exergue France Problèmes raciaux

La joie difficilement occultée de nombreux occupants suite aux attentats

Les propos généraux des médias sont très simples : les musulmans ils sont très gentils. D’ailleurs, un Ahmed aléatoire pourra confirmer à un journal subventionné quelconque : « J’y suis un tris gentil misilman, j’y suis pas pour lis attentats. Mais j’y surtout tris peur que lis froncé y fassent l’amalgame. » En utilisant les « éléments de langage » fournis par le système. Dalil Boubakeur, dont l’ignoble face illustre l’article, va défiler dans tous les médias anti-blancs expliquer que l’islam ce n’est pas ça.

Les faits sur lesquels pèsent un silence de plomb dans les médias sont pourtant indéniables : de très nombreux musulmans colonisant la France se sont réjouis de l’attaque terroriste du vendredi 13.

J’ai rassemblé ici des témoignages de diverses sources. On mettra aussi en perspective ces manifestations spécifiques par rapport à un sondage sur la popularité de l’État Islamique en France.

Jeune Nation :

À Nice, au moins cinq individus ont été arrêtés pour apologie de terrorisme et menace. Trois colons majeurs et un mineur ont été déférés devant les juges. Le cinquième doit l’être rapidement. Ils l’ont été, selon les cas, pour avoir déclaré « Nous les Arabes, on va tous vous tuer » et pour avoir mimé des tirs notamment.

À Pierre-Bénite, près de Lyon, deux islamistes ont été arrêtés après avoir refusé de s’arrêter à un contrôle, puis pour avoir menacé de mort les policiers, commis diverses dégradations et fait l’apologie des attentats. Un individu affirmant être le conducteur s’est rendu. Il est âgé de 17 ans.

À Marseille, un colon de 23 ans, qui avait mimé un égorgement à des policiers aux cris de « Allah akbar », a écopé d’un an de prison ferme.

À Paris, un individu de 21 ans présenté comme « souffrant de troubles psychiatriques », a été condamné lundi à un mois de prison avec sursis. Il avait brandi un drapeau algérien en affirmant que des attaques allaient se produire dans d’autres arrondissements de Paris.

À Muret, dans la région toulousaine, a été arrêté pour avoir lancé : « Un Français boum, deux Français boum, trois Français boom ! » et appelé des commissariats et des casernes de pompiers pour leur déclarer « C’est magnifique ». Il sera jugé dans un mois, mois qu’il passera en prison.

À Montpellier, un Marocain a été arrêté après avoir attaqué des policiers et lancé :

« Ils ont eu raison Daech de niquer la France et d’exploser des bombes, vous avez bien ramassé, ils vont tous vous niquer ».

Diverses scènes de liesses ont été rapportées. Le maximum a été atteint dans les prisons.

« On croyait que la France avait marqué un but contre l’Allemagne, témoigne un surveillant de service ce soir-là, mais non. C’étaient des réactions à l’annonce des attentats de Paris… », a déclaré un gardien de la prison de Sequedin.

Une image circulant largement reprenant divers tweets d’envahisseurs à papiers français :

D’autres cas sur les réseaux sociaux relevés en Suisse :

Le page Facebook du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS) a ainsi hébergé des commentaires sans ambiguïté. Samedi, au lendemain des attentats, un certain Samir K. écrit en allemand: «Oui, extrêmement triste. Je peux à peine refouler ma tristesse. Je crie toute la journée. Seulement 140…». En référence au nombre de victimes.
[…]
Samir K. n’est pas le seul. Un dénommé Soner O. estime de son côté que les Européens «sont dix fois pire que l’État islamique».

Quant aux musulmans qui affichent leur honte et leur dégoût après les attentats, ils se retrouvent pris à partie par certains de leur coreligionnaires. Lorsque Ali B. se dit honteux d’être musulman et que les attentats de l’État islamique font passer les musulmans pour des terroristes, Asadullah S. lui rétorque qu’il «n’a pas besoin d’avoir honte puisqu’il n’est pas un musulman», car qu’il n’est «qu’un musulman dans les papiers».

D’autres lui recommandent de changer de religion, car «nous n’avons pas besoin de musulmans qui ont honte», lui prescrit Festim K.

D’autres intervenants utilisent souvent aussi le terme de kuffars ou infidèles pour dénigrer les victimes et les non-musulmans.

Des profils Facebook célèbrent aussi les attentats, à l’image d’une certaine Almedina, habitant à Zurich, qui souhaite aller en Syrie ou «mourir comme une martyre au nom d’Allah».

Je note que cet Asadullah en parlant de musulman « de papiers » (ce qui n’a pas de sens puisqu’il n’y a pas de papier réel correspondant au fait d’être musulman) valide entièrement la notion de « français de papiers » (ou « suisse de papiers », etc…) pour le désigner lui et les autres envahisseurs ; ce qui n’est pas sans ironie.

Bien entendu, les prisons étant emplies d’envahisseurs musulmans, elles ne sont pas en reste.

L’Express :

si L’Express n’est pas en mesure d’authentifier la vidéo, Yoan Karar, surveillant pénitentiaire et délégué syndical FO à la prison de Fresnes nous confirme que la minute de silence « a bien été huée ». Il nous précise également que la vidéo a bien été prise « de l’intérieur de la maison d’arrêt ».

[vidéo supprimée par (((Youtube)))]

Sur internet on trouvera aussi par exemple une vidéo de musulmans se satisfaisant des attentats à Bruxelles en klaxonnant et en applaudissant en circulant en voiture, et une recherche exhaustive pourrait produire bien davantage de preuves accablantes sur les réseaux internet.

La plupart des musulmans sur le sol français soutiennent l’État Islamique

C’est ce qu’indiquait un sondage réalisé en août 2014, trouvant 16% de soutien à l’État Islamique parmi un millier de sondés français, sans pré-sélection religieuse. Le très anti-français L’Express avait alors tenté de critiquer le sondage, mais nous verrons justement qu’ils n’ont aucune critique sérieuse à formuler.

L’article de Russia Today se base en fait sur un autre, publié le 14 août dernier sur le site de l’agence d’informations Rossia Segodnia. C’est cet organe de presse qui a commandé le sondage. Or, il a été créé en 2013 par le Kremlin, dans le but d’en faire la « voix de la Russie » à l’étranger.

L’institut qui a mené les enquêtes est ICM Research. Il travaille notamment pour la presse anglo-saxonne. L’étude a été publiée ce mardi peu après 12h sur son site.

Pour L’Express, que ce soit un gouvernement ennemi qui ait fait indirectement commander le sondage est un critère invalidant. Cependant, on constate que l’entreprise ayant mené le sondage n’est pas dans leurs mains mais est une firme classique. Simplement, aucun journal français n’avait pris la peine de commander d’étude comparable, sans doute par peur du résultat.

Les sondés ont été interrogés du 11 au 21 juillet 2014, par téléphone. 3007 personnes ont été contactée: 1006 en France, 1001 en Allemagne et 1000 au Royaume-Uni.
[…]
Côté chiffres, on peut rappeler qu’il faut prendre en compte la marge d’erreur, non précisée dans la notice du sondage. Pour un échantillon d’environ 1000 personnes interrogées, comme ici, elle représente environ 1,5 à 3% des sondés.

Soyons très généreux : cela ne ferait « que 13% » de personnes soutenant l’État Islamique.

On peut en revanche s’interroger sur la présentation des résultats faite par Russia Today. Voici ce que les sondés ont répondu dans le détail:

Français: 3% très favorables, 13% assez favorables, 31% assez défavorables, 31% très opposés, 23% ne connaissent pas le groupe
Britanniques: 2%, 5%, 20%, 44% (29% ne connaissent pas)
Allemands: 0%, 2%, 28%, 54% (16% ne connaissent pas)

Pour obtenir son chiffre de 15%, Russia Today a additionné les Français « très favorables » et « assez favorables »*. Or, les deux ne sont pas comparables, juge Denis Pingaud, président de Balises et ex-vice président d’Opinionway. « Les 3% de personnes qui se disent très favorables sont probablement très radicales », juge-t-il.

Celles qui se disent assez favorables ne sont qu’assez radicales : pendant que les 20% de musulmans extrémistes vous décapiteront ou vous égorgeront, les 80% qui ne sont que « assez favorables » vous immobiliseront. L’Islam est vraiment une religion d’amour et de tolérance !
La moindre manifestation de sympathie envers une entité aussi brutale et sadique que l’État Islamique indique une personne déjà potentiellement très dangereuse. Notons que même si les attentats en France sont un fait nouveau, les exécutions filmées et réalisées de la manière la plus tordue, elles, étaient déjà monnaies courantes.

« Mais les 13% restants… Répondre qu’on est ‘assez favorable’ sur un sujet comme celui-ci, que plus de la moitié des Français ignore [dans le sens où ils s’y intéressent peu, ndlr], c’est assez mou. Franchement, ça ne veut pas dire grand chose. »

Vu comme cela, les supporters des djihadistes ne semblent plus tellement nombreux en France, en comparaison à l’Allemagne et au Royaume-Uni.

Denis Pingaud ne sera que légèrement empalé à la libération. Un empalement modéré, en quelque sorte. Bon, ça le tuera toujours en plusieurs jours dans d’atroces souffrances, mais je n’apporte là qu’un soutien modéré à cette solution, donc franchement, cela ne veut pas dire grand chose !
Évidemment, M. Pingaud n’explique pas pourquoi en Allemagne ou au Royaume-Uni on n’a pas plus de personnes se disant « assez favorables » si au final cela ne veut pas dire grand chose. Il n’explique pas pourquoi des gens se diraient « assez favorables » si en réalité ils ne le connaissent pas, alors que c’était une des options du sondage, choisie par 23% des sondés français.

Les propos de M. Pingaud sont donc analogues à un déversement de lisier verbal.

En estimant que la marge d’erreur surestime les chiffres français, avec 13% de soutiens de l’État Islamique ; on doit soit :

  • Admettre que 100% des musulmans sur le sol français soutiennent l’État Islamique.
  • Admettre qu’ils composent une plus large proportion de la population, mais qu’ils sont un peu moins radicaux.

Les deux perspectives sont effrayantes, la seconde sans doute plus encore que la première, même si c’est sans doute elle qui est vraie ; avec sans doute « seulement » 80% ou 90% de musulmans favorables à l’État Islamique.

Oh, et la meilleure ? 27% de soutien parmi les 18-24 ans interrogés. Aucun moins de 18 ans interrogé, mais l’on peut étendre le résultat : il y en aura encore plus de favorables.

Dans ces conditions, on se serait presque attendu à pire.

16 Replies to “La joie difficilement occultée de nombreux occupants suite aux attentats

    1. Bonjour Catherine ; la longueur des articles sur ce site varie. Certains, relatant une information assez simple et qui n’a pas besoin d’être particulièrement commentée, sont assez courts. Celui-ci fait une longueur modérée ; regroupant la litanie de provocations de l’occupant et le soutien des musulmans vivant en France à l’Etat Islamique
      Certains articles d’analyse, moins fréquents, mais aussi présents régulièrement, vont parfois jusqu’au double de celui-ci.

      Je n’ai pas l’intention de multiplier les fioritures ; mais pas davantage de simplifier à l’extrême pour se plier à une portion des lecteurs qui lâche un article qui prend plus de 2 minutes de lecture. Cet article est dans les 6-7 minutes de lecture, je trouve cela raisonnable.
      S’habituer à bondir d’une chose à une autre en permanence, sans jamais pouvoir se concentrer un moment sur quelque chose n’est de toute façon pas bénéfique.

    2. Je ne trouve pas que l’article est long.Ce sont des thèmes qui nécessitent un développement,des arguments,des sources…nous ne sommes pas sur un Skyblog.

  1. Bonjour,
    Je suis musulman sur les territoire français depuis 5 ans, algérien de nationalité, mon père est tué par les terroristes en 1995, quand j’avais 7 ans. Ces terroristes qui sont revenu de l’Afghanistan, très bien entraînés par les occidentaux et les pays de golfs, que l’armée algériens a met plusieurs années pour les battre, (une armée pas prêt à la nouvelle contrainte : batiments, civile …) et DEACH (Etat islamique) c’est la continuité de ces gens la, même leurs chefs sont des vétérans de cette guerre.

    J’ai détesté les terroristes et j’ai voulu m’engager dans l’armée depuis que j’ai été, d’ailleurs ce que j’ai fait pendant une année, après j’ai décider de continuer mes études, ce qui ma amener à venir en France.

    Juste pour vous dire, que nous les musulmans sommes les premiers victimes:
    * 200 000 en Algérie
    * 400 000 en Syrie
    * 100 000 en Afghanistan
    * 300 000 en Irak
    * Nigéria …

    Je vous conseils de modérer vos mots, en tant qu’un observateur externe, car vous poussez les gens à la haine… et c’est la haine peut générer terroristes.

    Mes condoléances à toutes les victimes de terrorisme.
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Vous n’êtes peut-être pas un terroriste vous-même, mais d’une part vous êtes le vecteur d’une religion dont l’observance scrupuleuse amène à la guerre sainte contre les infidèles et à de nombreux massacres ; et d’autre part en venant vous participez au grand remplacement de la population française, ou en un terme plus explicite, au génocide des français.

      Les musulmans victimes de leur propre connerie, c’est votre problème. Quand ça nous touche par contre, il n’est pas question de le tolérer parce que les musulmans seraient prétendument davantage victimes. (Plus victimes du terrorisme moderne peut-être, des massacres historiquement, non. Regardez ce qu’a fait Timur à Delhi au nom de votre religion)

      Je préfère largement que mon lecteur haïsse les non-blancs et agisse enfin pour défendre sa race qui est en voie d’extermination, plutôt qu’il soit un crétin « tolérant » qui se soumet à ceux qui le détruisent.

      Mon meilleur conseil pour vous est de repartir pendant qu’il en est encore temps. Selon les mots de vos aïeuls, « la valise ou le cercueil ».

      Cordialement.

      1. Bonjour,

        Nous vous inquiétez, je suis que du passage, faut être fou pour rester dans pays comme la France, avec 2000€ d’impôts pour une année, hors c’est 200$ aux USA, et 0 en Algérie. et avec une dette de 93,5% du PIB (2013) or l’Algérie 3.5% du PIB, sachant que cette dette sera payée par des citoyens car pas de ressources naturelles… etc.

        Autre chose, sachez que la France sans les richesses de ses anciennes colonies vaux pas grande chose. Renseignez-vous sur vos exportations hors union européenne

        En plus vous parler d’une race, sachez qu’on parle des races pour distinguer les espèces, et si deux espèces peuvent s’accoupler, elles sont considérées de la même race, je pense que vous parler de la couleur de peau ;).

        Et que je ne remplace personne, je suis la pour ma thèse invité par une entreprise française qui avait besoin de mes recherches. et je connais des milliers de personnes dans ma situation, les entreprises Françaises ne trouvent pas de compétences en France (comme par hasard: ils partent à l’étranger), et elles partent chercher dans ses anciennes colonies, car elles savent qu’un Allemand ou un Américain n’acceptera de venir de travailler en France. Posez-vous la question : Combien d’Américains ou d’Anglais qui travaillent en France? et combien de Maghrébins ou de Sénégalais ?

        Juste pour vous disait, que vos menaces sont absurdes « la valise ou le cercueil « , car moi je suis algérien, ce n’est ni mon pays, ni mon problème, et j’ai bien précisé, une vue d’externe de problème Français. Et aussi ces menaces, ne me fait pas peur, au contraire, ils me font rigoler, car dernière un écran, on peut tous dire, mais depuis 5 ans que je suis en France, j’ai jamais subi un acte de racisme.

        Mais imaginons ce que vous pensez faire, une guerre contre les Français non blancs, une guerre civile, presque la moitié de votre peuple, y aura-t-il uniquement des victimes dans un seul camp? où contre les musulmans de la France? environ 6 millions, 10%s de la population, vous pensez qu’il y aura pas de riposte (car ils sont des Français à part entiers comme vous).

        Donc vous aurez une Syrie au milieu de l’Europe avec le remplacement de DEACH par les « extrémiste blancs (neo-nazi) ». les même convictions pour des différents raisons malheureusement. DEASH pour appliquer la CHARIA et NEO-NAZI pour changer la couleur d’une nation.

        Et c’est la fin de la grande nation qui est la FRANCE, un pays qui génère de respect par tous dans le monde d’entier. Et à la quelle moi-même j’ai de respect, vue son histoire pour les droit de le Homme.

        Faut réfléchir au circonstances avant de dire n’importe quoi, en 2017, y’aura marine le pen qui va passer, on verra ce qu’elle vas faire.

        Cordialement.

        1. Rabah: « les musulmans de la France? environ 6 millions, 10% de la population »

          Le problème est que ce n’est pas stable :

          1% de non-européens il y a 50 ans

          10 ou 20% aujourd’hui

          50% dans 25 ans

          80% dans 50 ans ?

        2. Bonjour,

          Nombre de vos congénères qui ne travaillent pas et touchent les allocations estiment qu’il faut être fou pour ne pas apprécier vivre en France.
          Je me fiche de vous convaincre et je serais donc brève, je tiens cependant à souligner que la notion de race est (par définition même) totalement différente de celle d’espèce (ex. trivial : les chiens ont diverses races mais une espèce), que la notion de l’Europe riche grâce à ce qu’elle a pris aux colonies est un mythe. L’Algérie à l’époque coloniale fut un gigantesque trou budgétaire d’investissements à très long terme financés par le travail des français.

          A propos des dettes, la dette du système usuraire internationale juif, nous nous en passerons. A propos pour l’Algérie, quand le pétrole et le gaz deviendront incapable de soutenir l’Etat-providence, attendez-vous à un bon chaos aussi. C’est pour bientôt si les cours restent aussi bas.

          Enfin, s’il fallait que la moitié des blancs français meurt pour que l’autre survive (et une guerre raciale ferait beaucoup beaucoup moins que ça en réalité), ça vaut à mon avis beaucoup mieux que la destruction à cent pourcents inévitable par remplacement racial progressif.

          Cordialement.

  2. « de très nombreux musulmans colonisant la France se sont réjouis de l’attaque terroriste du vendredi 13 »

    On peut ajouter que de très nombreux juifs colonisant le gouvernement et la presse se sont réjouis du Grand Remplacement en cours.

    Finalement, le plus grave est le Grand Remplacement, et non pas les attentats.

    En France, l’agitation musulmane est un phénomène politico-religieux qui cache surtout une hostilité raciale envers les Blancs. On peut en dire autant du djudahisme politique de l’Express. Derrière les orientations politiques de l’Express, du Crif, de la Licra, de l’UMPS-EELV, etc, il y a surtout une hostilité juive envers les Blancs. Ils défendent l’identité juive en France et en Israel, tout en promouvant le Grand Remplacement des Blancs. Le fait que le gouvernement et les médias dissimulent de leur mieux l’hostilité des immigrés envers les Blancs prouve en fait que le gouvernement et les médias partagent cette hostilité envers nous.

    Chez les juifs, le djudahisme politique du Crif et de la Licra (qui se trouve de plus en plus étroitement intégré dans les institutions étatiques françaises), rejoint le djudahisme religieux des rabbins. En fait, l’identité raciale est au coeur de la religion juive. Ce n’est pas aussi vrai pour la religion musulmane, mais on se doute quand même que derrière le djihadisme musulman, il n’y a pas qu’une histoire de religion et de rapport à Dieu.

    En fait, les musulmans ont tendance à expliquer tout ce qu’ils font en invoquant des motifs religieux. Ils ajoutent un habillage religieux à des motivations qui ne sont pas spécialement religieuses.

    Quand un Syrien fait un attentat en France, il ne fait que se venger de ce que Hollande fait en Syrie, mais quand les immigrés algériens applaudissent, on devine bien que c’est une question de solidarité ethnique, et non pas une question de religion.

  3. C est quoi ce site de pseudo conspirationnistes? J en ai lu des conneries du FN mais la on tien des champions du monde! Je n ai jamais vu autant de paradoxes qu ici! Les médias sont tenus par les sionistes mais on les consultes quand même! Le jihadisme de l express?! Mon dieu la mort n à pas faim…

    1. Si vous n’avez pas envie de regarder la réalité en face, vous êtes libre de ne plus revenir ici.
      Ce n’est pas un site « conspirationniste » ou « pseudo-conspirationniste ».
      C’est un site qui commente l’actualité et fournit des analyses de fond, qui s’attache à souligner la réalité objective du génocide en cours de la race blanche, le rôle des juifs qui ne doit pas être oublié et appelle à l’action politique pour, par divers moyens, restaurer un Etat qui serve avant tout le peuple français.
      Dans cet article, l’express est cité parce qu’il signale les réactions dans la prison de Fresnes. J’en conclus au vu de votre commentaire que vous n’avez rien compris à ce que vous avez lu (si vous l’avez lu ?) [MàJ : vous réagissiez pour cela au commentaire d’Alfredo, plus aisé à mal interpréter]

      Pour oser parler de paradoxes, encore faut-il pouvoir faire une analyse rationnelle…

      Pour oser parler de paradoxes, encore faut-il pouvoir faire une analyse rationnelle…

      1. Brahim: « imaginons l’éventualité d’une expulsion où osant le dire d’une extermination total des immigrés disons mahometants »

        Il peut y avoir des morts dans une guerre civile. En ce moment, la criminalité immigrée fait déjà pas mal de morts. Mais on voit mal un gouvernement nationaliste se mettre à massacrer les immigrés. Il n’y a aucune raison.

        Il suffirait que le gouvernement blanc arrête de redistribuer les sous des Blancs aux immigrés, et les immigrés n’auraient plus aucune raison spéciale de rester ici. Ensuite, on peut prendre quelques mesures pour inciter certains à rentrer chez eux, depuis l’aide à la réinstallation, jusqu’au coup de pied au derrière.

        Ce serait utile aussi de prendre une partie du territoire algérien actuel pour y installer les populations qui n’ont pas de territoires à elles, les réfugiés qui viennent de divers pays de la planète, les gauchistes européens qui rêvent de métissage, et cetera.

      2. Bonjour Brahim,

        Je vais vous répondre de manière assez brève : je crois que le contenu de ce site le montre très clairement, j’identifie et dénonce le problème de la synagogue. Il est tout à fait véridique que celle-ci avait pointé son nez longtemps avant qu’elle ne commence à déclencher l’immigration.
        Il n’y a jamais eu de pouvoir nationaliste en France, ce dernier n’est pas en cause dans ce phénomène.

        Je peux avoir du respect pour vous ou pour Rabah individuellement, mais l’union soralienne n’est pas viable. La plupart de vos compatriotes ainsi que des nègres entretiennent une puissante rancoeur à l’égard des blancs, et les blancs éveillés ne les apprécient pas pour tout ce qu’ils font et le danger qu’ils représentent pour nous. Il n’est pas possible de changer globalement ces perceptions. Par ailleurs, nos intérêts raciaux divergent. On pourrait discuter du risque que les noirs submergent Maghreb et Europe faisant que les maghrébins auraient intérêt à renverser les alliances ; mais pour l’essentiel il y a pour vos congénères l’opportunité de conquérir un nouveau territoire, de s’y répandre génétiquement et d’y imposer votre religion et culture.

        Face à de telles oppositions irréconcilliables, l’union anti-synagogue n’a pas de sens, elle n’aurait aucune force, aucune structure.

        Donc, même si je peux vous respecter en tant qu’individu, tant que vous vivez en France vous êtes objectivement pour moi un ennemi – ni le plus féroce ni celui contre qui je me concentrerais le plus, mais un ennemi tout de même.
        Intellectuellement, je vous soutiendrais totalement pour par exemple retourner en Algérie (ou autre pays du Maghreb d’où vous venez), encourager les vôtres à y retourner, y éclairer les vôtres sur le rôle des juifs dans les conflits modernes, et travailler pour bâtir une meilleure civilisation. Je trouverais une telle démarche éminemment respectable, même si ensuite votre réussite m’est indifférente : ce sont les vôtres à qui cela importe.

        Voilà ma position.

  4. Marcel: « Le jihadisme de l’Express?! »

    Vous avez mal lu. En fait, c’est le djudahisme politique de l’Express (attention à bien prononcer le H en se raclant le fond de la gorge).

    Djihadisme et Djudahisme sont frères et soeurs en Occident. Le djihadisme est plus franc du collier: c’est des bons gros bourrins qui y vont carrément: tagada, tagada, tagada !

    Le djudahisme politique est un peu plus feutré et se rencontre surtout dans les médias et la politique. Mais en fin de compte, c’est le djudahisme politique qui nous permet de goûter à domicile aux joies du djihadisme.

    1. Vous avez raison. Je soupçonne fortement le peuple juif de cacher des objets dangereux sous leur kippa! Après tout sous le chapeau de tata yoyo il y avait à ce qu’on dit des tas d oiseaux alors une kippa mon dieu!

  5. J’ai cité l’Express parce que l’article citait l’Express. Je ne sais pas si ce magazine est pire qu’un autre. Certains journaux ont une identité juive plus marquée que d’autres: Libération, Le Monde, le Nouvel Observateur… Certaines télés aussi: Arte, Canal+, M6, BFMTV… Mais le gros problème est qu’aucune télé, radio, ou journal à grand tirage, ne désobéit au lobby juif et ne défend l’existence des Blancs. On peut sans doute citer Radio Courtoisie comme exception.

    90% des gens sont contre l’immigration. mais aucune télé ou radio, ni aucun grand journal, ne dénonce le Grand Remplacement. Ça montre bien qu’il y a une intervention qui vient d’en haut. Les gens sont aussi contre l’intervention française en Syrie. Ça n’a pas empêché Fabius de vouloir se débarrasser de Bachar El-Assad, ce qui aurait forcément conduit au massacre des chrétiens ou à leur exode en masse. Les journalistes le savent, mais n’en disent rien.

    Pour prendre un exemple, voilà le début de l’éditorial d’aujourd’hui, en 1ère page de Ouest-France, le journal le plus lu en France:

    Éviter le piège de la discorde

    Les terroristes rêvent que le pays se divise, que ses dirigeants s’accusent d’être responsables des causes et des conséquences des attentats.

    Tous ceux qui, par réflexe ou par calcul, instrumentalisent les événements, tombent dans le piège tendu par l’ennemi, et fragilisent notre capacité de riposte.

    Éviter la discorde, c’est la politique de Ouest-France depuis toujours. Ils font le même travail que Le Drian. Ils servent à légitimer tout ce que fait le gouvernement, y compris ses politiques les plus criminelles.

    Pour les gens normaux, les attentats terroristes sont au contraire une bonne occasion de dénoncer le gouvernement et sa politique de remplacement. Mais le point de vue des gens normaux est exclu des médias.

    C’est peu probable que l’auteur de cet éditorial voie vraiment le grand remplacement comme une bonne chose. Il comprend sans doute que les attentats sont dus à la politique hollando-fabiusienne de guerre en Syrie et d’immigration massive sans contrôle. Il comprend sans doute que les immigrés n’aiment pas les Blancs chez qui ils viennent s’installer. Mais il n’est pas payé pour dire la vérité.

    Si on cherche à qui convient la politique du gouvernement et le discours des journaux, c’est évident que ça convient avant tout au Crif et à la Licra. On sait aussi que ces organisations sont très proches du gouvernement et qu’elles poursuivent les dissidents politiques devant les tribunaux. Donc, il n’y a pas de grand mystère sur l’origine du problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *