Articles d'actualité Articles en exergue Europe

Les ventes d’armes à feu s’envolent en Autriche

L’Autriche, qui est actuellement en grande difficulté pour gérer l’invasion, voit ces derniers mois et tout particulièrement ces dernières semaines une envolée spectaculaire des ventes d’arme à feu, celles ne nécessitant pas de permis étant en rupture de stock.

Daily Mail :

Les ventes d’armes grimpent en flèche en Autriche, les citoyens de la petite nation alpine devenant paranoïaques sur le nombre de réfugiés se bousculant vers leur pays.

Non, non. Pas paranoïaques. Raisonnables.

Dans un pays de 8,5 millions d’habitants, on estime qu’il y a maintenant environ 900.000 armes à feu dans les maisons.

Il y a encore du progrès à faire ! Une arme par foyer, avec les munitions associées, voilà ce qui serait bien.

Et les armuriers reportent que ce sont les femmes qui mènent la ruée des ventes. Cette année seulement, la police dit que 70.000 armes à feu ont été vendues.

Les femmes se sentant davantage menacées avec la horde de violeurs mahométans, ce n’est guère surprenant.

« Virtuellement tous les fusils de chasse sont en rupture de stock, parce qu’il n’y a pas besoin de permis pour eux », a dit Thomas Ortner, porte-parole pour un marchand d’armes en Haute Autriche.

Pour tout les autres types d’armes, une licence est requise.

Les cours pour obtenir une licence, où les candidats doivent démontrer leur connaissance des armes à feu, avaient lieu toutes les cinq semaines mais ils ont lieu maintenant toutes les semaines du fait du pic de la demande.

Dans des villes comme Salzbourg, le spectacle des gens qui font la queue devant le bureau du gouvernement pour obtenir la paperasse nécessaire pour acheter une arme à feu, est devenu quotidien.

En France il y a besoin d’un permis, ce qui complique un peu les choses. On observe néanmoins par exemple une forte croissance des licenciés à la fédération française de tir…

Même si la démarche est un peu plus complexe, j’invite chacun à se procurer des armes à feu pour pouvoir se défendre le moment venu. Que ce soit en obtenant une licence, ou en se procurant une arme par des moyens moins légaux.

Ce dernier moyen vous mettra dans l’embarras si vous êtes trouvé en possession de l’arme avant que la situation ne dégénère – seuls les sauvages venus nous remplacer ont le droit d’avoir des armes illégales sans être inquiétés.

On peut néanmoins prédire sans prendre trop de risques que les dirigeants anti-blancs et anti-français tenteront à un moment de reprendre nos armes, que ce soit par des changements de catégorie ou des interdictions plus larges. Est-ce que ce sera avant qu’ils ne perdent le contrôle de la situation ? C’est difficile à prévoir.

L’objectif de telles mesure étant de nous laisser sans défense face à des ennemis armés, il sera hors de question de céder à de tels oukases – et quoi de mieux que des armes non déclarées pour cela ?

La licence de son côté permet cependant de pouvoir s’entraîner avec son arme plus facilement, et savoir bien utiliser son arme est presque aussi important que d’en avoir une.

Une chose est certaine : il vous faut vous armer !

0 Replies to “Les ventes d’armes à feu s’envolent en Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *