Articles d'actualité Articles en exergue Europe

Vladimir Poutine inaugure la grande mosquée de Moscou

Pour ceux qui ont toujours du mal à admettre que non, Poutine ne sera pas le sauveur de la race blanche, une énième confirmation.

Il s’est déplacé en personne pour l’inauguration de la grande mosquée de Moscou, et a prononcé un discours flattant les « valeurs » de cette religion de bédouins barbares.

Romandie :

Vladimir Poutine a vanté mercredi les vertus « humanistes » de l’islam lors de l’inauguration, en présence de son homologue palestinien Mahmoud Abbas et du président turc Recep Tayyip Erdogan, de la Grande Mosquée de Moscou. C’est l’une des plus grandes d’Europe.

Erdogan, qui parle de reconquérir l’Espagne et de refaire l’Empire Turc comme à l’ère des Ottomans, est bien entendu un ami des européens. Son attitude très conciliante envers les kurdes nous indique aussi à quel point sa conviction religieuse le transcende pour être bon.

« C’est un grand événement pour les musulmans de Russie. L’une des plus anciennes mosquées de Moscou a été reconstruite à son emplacement historique », a déclaré le président russe lors de son discours inaugural.

La précédente datait de 1904 comme nous apprend la suite de la dépêche AFP.

« La Russie est un pays multiconfessionnel dans lequel, et je tiens à le souligner, l’islam est une des religions traditionnelles », a poursuivi le président russe.

Un pays multiculturel, allons, va jusqu’au bout de ta pensée Vlad !

« Cette mosquée sera une source pour propager les idées humanistes et les vraies valeurs de l’islam », a-t-il ajouté, dénonçant l’organisation État islamique (EI) qui selon lui « dénature l’islam ».

Les vraies valeurs de l’Islam : massacre des non-croyants ou mal-croyants, pédophilie, superstition, soumission, esclavage. L’État Islamique m’a l’air parfaitement hallal.

Avec une superficie totale de 19’000 mètres carrés, la Grande Mosquée de Moscou, située près du centre de la capitale russe, peut accueillir 10’000 personnes, ce qui en fait l’une des plus grandes d’Europe par la capacité.

Le progrès !

La réouverture de la Grande Mosquée de Moscou ne sera toutefois pas suffisante pour résorber tous les problèmes rencontrés par les musulmans de Moscou.
La capitale russe ne compte en effet que quatre mosquées alors que de 1 à 2 millions de musulmans y vivent, selon les estimations.

J’ai une solution : que tout ces pauvres musulmans retournent des contrées d’où ils sont venus. Comme ça ils n’auront plus de problème de manque de mosquée.

Au total, la Russie compte quelque 20 millions de musulmans, dont la plupart habitent dans des régions historiquement musulmanes comme le Caucase du Nord, le Tatarstan et le Bachkortostan (Volga).

On est dans les 13-14% de la population. Combien d’années avant que ce soit 20% ? 30% ?

9 Replies to “Vladimir Poutine inaugure la grande mosquée de Moscou

    1. Poutine, pour son opposition à la volonté hégémonique américaine, avec ses actions en Crimée ou en Syrie par exemple, est souvent idéalisé par les patriotes dégoûtés du mondialisme qui recherchent un modèle. Il a une attitude plus rationnelle.
      La communication russe à l’égard des peuples européens est assez efficace à ce propos, et la propagande anti-russe occidentale ne peut bien entendu pas prendre pour angle d’attaque la dénonciation de son « l’islam c’est bien et les juifs sont géniaux » puisqu’elle partage entièrement cette attitude.
      Il ne faut pas compter sur un sauveur extérieur hypothétique, c’est notre action et elle seule qui nous sauvera !

      1. Je vient de voir cette article et je vous poser une question au vue de votre réponse.
        Est ce que la Marine Lepen en admettant il y a peu qu’il pouvait ( ou exister je sais plus le terme exact ) , la joue à la Poutine ou bien ( ce que je pense moi ) c’est parce que c’est maitre connard et tout les FM :. de son parti qui l’ont corrompue à tel point qu’elle ne soutient même plus les vrai français et abandonne le pays au gnoulo-negre .
        J’aimerai votre avis car je pense que la Marine c’est la Gorbatchev de l’ U.E. et le (((système))) font tout pour lui faire perdre les élections et ainsi continuer à nous massacrer.

  1. Poutine ne s’est jamais proclamé sauveur de la race blanche, il est russe point barre !
    et appliquer une grille de lecture ouest-européenne a la Russie ne peut conduire qu’a une mauvaise conclusion.
    la Russie est un empire multiethnique (18% des citoyens de Russie ne sont ethniquement pas russes) et multiconfessionnel, et Moscou la capitale est logiquement a l’image de ce pays…. et le président ne va pas insulter 18% de sa population, a moins d’être aussi stupide que nos dirigeants occidentaux.
    et je signale quand même que contrairement a ce qu’on croit, l’islam en Russie est en diminution constante, au Tatarstan qui est une terre historiquement musulmane, l’islam est désormais minoritaire, même Kazan qui est le centre culturel de l’islam russe est désormais majoritairement chrétien (de peu certes)
    enfin je finirais par rappeler que le gouvernement de Poutine a viré la quasi-totalité des oligarques juifs de son pays, ce qui en dit long sur son supposé philosémitisme !
    après c’est vrai que là-bas le révisionnisme est condamné aussi, tout simplement parce que dans l’histoire des deux guerres mondiales, la Russie/URSS a eu un rôle déplorable que Poutine n’a visiblement pas le courage de reconnaitre ouvertement pour l’heure (c’est d’ailleurs un des gros point négatifs que je mettrais sur l’oncle Vlad)
    chaque pays a son histoire ne l’oublions pas.

    1. Poutine n’est ni le Saint Sauveur de l’Occident ni l’incarnation du diable juif. Il n’est qu’un chef d’Etat parmi tant d’autres qui cherchent à tirer leur épingle du jeu géopolitique et diplomatique, et à accroître leur puissance.
      Je ne crois pas que sa rivalité avec les USA ait un quelconque fondement idéologique, juste une volonté de peser dans le monde ; ce qui est, rappelons-le un peu le but de tous les chefs d’Etat normaux dans l’univers connu.
      Les disputes entre natios pour savoir si Poutine est le nouvel Hitler ou une marionnette de la finance sont stériles. Ce n’est pas le soutien ou la condamnation de x ou y personne qui changeront quoi que ce soit au cours des choses, pour la simple raison qu’en Occident, les natios n’ont aucune influence sur la situatio politique mondiale.
      Cependant, pour un parti aux portes du pouvoir comme le FN, ou l’Aube Dorée, faire les yeux doux à Poutine est vraisemblablement un moyen de préparer un rapprochement futur du pays avec la Russie, afin de se libérer de la tutelle américaine qui reste, pour l’heure, vecteur de dégénérescence. En bref, choisir le moins pire.
      Néanmoins, les USA comme la Russie étant des démocraties, les gouvernements et donc les politiques changent. Aujourd’hui, la Russie a l’air plus « conservatrice » sur les valeurs que les USA, mais Poutine n’est pas éternel, et Trump pourrait bien remplacer Obanana. Les grands partis nationalistes/patriotes se positionnent en fonction des intérêts de leur pays avant tout et en prenant compte de la situation géopolitique. Quand aux natios plus radicaux qui n’ont que peu d’emprise sur le monde pour l’instant, ils analysent la situation telle qu’elle l’est et en tirent des conclusions. Il n’y a pas de quoi se chamailler sur des trucs pareils, il me semble.
      Peace&love ^^

    2. Vladimir Poutine est avant tout un patriote Russe qui agit pour le bien de son pays et de ses compatriotes.
      C’est un véritable chef d’Etat :
      La Russie étant multiethnique et multiconfessionnelle, il ne cherche jamais à froisser l’une ou l’autre communauté , recevant souvent la même semaine les chefs d’Etat Israélien et Palestinien – ou Arménien et Turc.
      En l’occurrence , il a inauguré cette grande mosquée le 23 septembre 2015 en présence de Mahmoud Abbas et Recep Tayyip Erdogan – avec qui il s’est également entretenu du projet du gazoduc Turkishstream , Bruxelles ayant » courageusement » annulé le projet Southstream. –
      Le 28 septembre 2015, soit 5 jours plus tard, il prononçait son discours » historique » devant les chefs d’Etat à la 70 éme session de l’Assemblée Générale des Nations Unies pour annoncer l’intervention militaire russe en Syrie .
      Il est trés fort !
      Ne comparons pas la Russie et l’Occident, ce n’est pas comparable, historiquement parlant, etc…
      Quant au FN, il fut Reaganien il y a 30 ans, il est Poutinien aujourd’hui …
      Peace&love ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *