Articles d'actualité Monde Question Juive

Le nouveau premier ministre australien a des racines juives

Quand on dit que ces gens là se promeuvent les uns les autres, leurs intérêts tribaux finissant de facto par dominer au détriment de nos intérêts, ce n’est pas par hasard.

Jewish News :

Le nouveau premier ministre australien Malcolm Turnbull a révélé ses racines juives. Turnbull a prêté serment plus tôt cette semaine, suite au départ de Tony Abott dans une contestation de sa direction.

Le multimillionnaire a parlé de sa lignée juive en 2013 dans un entretien avec The Australian Jewish News, qui a été republié cette semaine.

Il y a eu une sorte de coup d’état au sein du parti, à la suite duquel les députés censés le soutenir ont fait dégager Abott, pour mettre à sa place Turnbull, qui par hasard a des racines juives.

L’Australie prévoit aussi d’accueillir 500 réfugiés syriens par semaine. De vrais syriens a priori, mais pas dans l’idée qu’ils doivent rentrer au pays ensuite.

Ma mère a toujours dit que la famille de sa mère était juive. Je n’ai jamais fait de recherches dessus. Je ne sais honnêtement pas où ou comment je ferais cela.

Ce gars est premier ministre mais il n’a aucune idée sur comment rechercher un peu sa généalogie ? Qu’il ne s’y soit pas intéressé, admettons, mais qu’il ne sache pas comment ?

En tant que nouveau premier ministre, Turnbull a indiqué que l’Australie a besoin d’une plus forte relation avec Israël.

A une conférence le mois dernier, il a déclaré : « Nous avons besoin de collaborer davantage avec Israël, en particulier dans les domaines scientifiques et technologiques. Plus nous pouvons faire avec Israël, mieux c’est.

« Goyim, si Turnbull défend cette position, ça n’a aucun lien avec ses ascendances ! Ni parce que ses soutiens politiques, médiatiques et financiers sont en large part juifs. Il faut nous croire, goyim ! »

Puisqu’il dit qu’il est notre ami, il est sans doute sincère, hein ? Et si on risquait tout en lui donnant notre confiance complète ?

Sinon, Turnbull a aussi pour projet de se soumettre au mythe du réchauffement climatique par le CO2. Des destructions écologiques graves existent, entre le braconnage massif, la destruction de milieux naturels et les diverses pollutions, mais il se trouve que le CO2 n’a lui aucun impact néfaste. Il aide même la végétation à pousser en consommant moins d’eau.

Bref, les preuves de l’influence juive n’ont de cesse de se manifester, il faut ouvrir les yeux dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *