Articles d'actualité Décadence Monde

Propagande multiculturaliste dans une vidéo de promotion de la Coupe du Monde de Rugby

Ces barbares ne s’arrêtent devant rien, absolument rien. Les pires impostures ne les gênent pas. L’article qui suit est une traduction d’un article du blog Morgoth’s Review.


La vidéo d’introduction de la Coupe du Monde de Rugby nous ramène là où tout à commencer, dans le Warwickshire en 1823. La caméra se déplace autour de l’architecture étourdissante du Warwickshire, et l’on est accueilli par une explosion d’Angleterre bucolique avec une chorale chantant « I Vow to Thee, my Country » (chanson patriotique anglaise) qui va droit au cœur de tout anglais patriote. Bien sûr en tant qu’anglais nous sommes censés, je présume, s’attendre à des africains stratégiquement placés en aristocrates anglais, en 1823, dix ans avant l’abolition de l’esclavage1. (!)

Au contraire du football, qui a été historiquement le sport de choix, et par praticité, de la classe travailleuse ; le rugby émane des classes moyennes et supérieures historiques de la société britannique.

D’une perspective marxiste culturelle, cela fait sens d’avoir des pauvres noirs et blancs mélangés, en dépit de la précision historique, parce que les deux sont oppressés par la couche supérieure de la population, les différences raciales et ethniques étant à peine une « fausse conscience » à subjuguer et détruire.

En revanche le rugby est le sport de ces élites et la question devient alors comment le « moderniser », ou comment le vendre aux masses travailleuses comme non « élitiste ». Les producteurs recrutés pour résoudre ce problème ont trouvé comme solution de chambouler la hiérarchie traditionnelle. Le Prince Harry, le comble de l’aristocratie moderne et des « élites blanches » apparaît comme un simple jardinier (à 2’17 ») alors que des noirs sont montré comme appartenant à la classe dirigeante de la Grande-Bretagne de 1823.


On pourra rappeler aussi cette évidence du rugby sport élitiste en songeant au cas de l’Afrique du Sud, où le football est traditionnellement pratiqué par les noirs et le rugby par les blancs.

Aujourd’hui encore, malgré les pressions politiques en faveur de quotas de nègres, et les motivations financières poussant ceux-ci à tenter leur chance, l’équipe sud-africaine reste quasi exclusivement blanche ; ceux-ci étant tout simplement meilleurs ; contrairement au mythe de l’africain plus fort que l’européen régulièrement propagé dans la guerre psychologique contre les blancs.

1. Le lecteur attentif se rappellera aussi que l’immigration qui avait eu lieu à cette date était virtuellement nulle. L’esclavage se déroulait dans les colonies des Caraïbes.

0 Replies to “Propagande multiculturaliste dans une vidéo de promotion de la Coupe du Monde de Rugby

  1. Bonjour,
    pourquoi écrire « noirs » au pluriel ? Il y’en a,me semble t-il,qu’un seul,non ? C’est Serge Betsen,l’ancien international.
    Enfin,c’est un détail.
    A propos de rugby,très curieuse défaite de l’Afrique du Sud face au Japon à signaler,il y a quelques jours.Pourquoi très curieuse ? Car d’une part,l’Afrique du sud fait partie des nations majeures de ce sport,tandis que le Japon fait partie des modestes,au mieux émergentes.
    Et d’autre part,il se trouve que la liste des joueurs retenus par le sélectionneur sud-africain a fait polémique, et pour cause : il a convoqué seulement 25 % de joueurs noirs dans son effectif.
    L’équipe du Japon quant à elle,n’est pas aussi homogène,ethniquement parlant,que le pays du soleil levant.En effet,elle compte des joueurs originaires des îles du pacifique occupant des rôles clés.
    Je soupçonne cette rencontre d’avoir été arrangée pour faire l’apologie du multiculturalisme.Plus généralement,je pense que tout les sports sont rongés par toutes sortes de trucages afin de faire avaler la vulgate cosmopolite (la Coupe du Monde 98,entre autres).Ça ne fonctionne tellement pas DANS LA VRAIE VIE,qu’ils en sont réduits à monter des scénarii de toutes pièces.
    Lamentable.

    1. Il y a parmi les enfants un noir. On ne le voit pas très longtemps, mais il est assez bien placé. Regardez à 1’03 ».
      Pour répondre au reste de votre message, ce match de l’Afrique du Sud était assez bizarre, mais les jap n’étaient pas ridicules du tout. Si ça avait été truqué, la prise de risque aurait été énorme, une faute de mains sur la fin et pouf loupé.
      Après le trucage de la CdM 1995 pour adouber le régime de l’ANC on peut s’attendre à tout, mais rien de sûr ici.
      Pour les quotas dans le rugby sudaf, j’en dis un mot à la fin. Je ne serais pas surprise que cela ait fait une nette différence, tant dans la qualité intrinsèque des joueurs que pour le moral de l’équipe.
      Pour en revenir au sport en général, c’est une immense machine à propagande anti-raciste dans de nombreux sports, et surtout les plus populaires, du type football, basket, athlétisme bien sûr, foot américain, rugby maintenant aussi…
      Ceux qui payent un abonnement télé ou direct pour ces sports feraient bien d’arrêter au plus vite.

  2. Mea culpa,nous voyons en effet un enfant noir apparaître.
    « Ceux qui payent un abonnement télé ou direct pour ces sports feraient bien d’arrêter au plus vite. »
    Ceux qui payent un abonnement tout court,je dirais même.

    1. Vous parlez plus en général que pour le sport, les abonnements télé/presse dans l’ensemble ?
      Aujourd’hui il y a un abonnement qui vaut bien la peine d’être payé tout de même, c’est l’abonnement internet.

  3. Je faisais allusions aux abonnements télé/presse dans leur ensemble.
    Internet vaut la peine d’être payé car il comporte certains avantages,mais ce n’est pas non plus la panacée.Internet est très hétérogène.Il est notamment pris d’assaut par tout une cohorte de faux dissidents qui saisissent l’occasion pour harponner le plus de moutons possible dans leur cheptel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *