Articles d'actualité Europe

30 000 envahisseurs entrent en une journée, le cocu Orban refuse toujours de faire tirer sur eux

Dans le style vif et fleuri du Daily Stormer, le rappel que non, ce ne sont pas des réfugiés. Ce sont des envahisseurs.

Traduction de l’article du dailystormer.


Des millions de nos pères ont donné leur vie pour ces terres. Et vous les donneriez à ces déchets humains sans livrer de combat ?

Comme le lecteur le sait, je ne suis pas un amateur des messages tout en majuscules. Mais c’est devenu une situation qui mérite d’écrire tout en majuscules.

LES GENS FRANCHISSANT LA FRONTIÈRE DE LA SERBIE VERS LA HONGRIE NE SONT PAS DES « RÉFUGIÉS FUYANT UNE ZONE DE GUERRE ».
EN ADMETTANT QUE CERTAINS DE CES INDIVIDUS VIENNENT D’IRAK OU DE SYRIE – NUL NE SAIT QUEL POURCENTAGE D’ENTRE EUX IL Y A – ILS ONT CESSÉ DE FUIR UNE ZONE DE GUERRE AUSSITÔT QU’ILS ONT FRANCHI LA FRONTIÈRE POUR ENTRER EN TURQUIE.
IL N’Y A PAS DE GUERRE EN TURQUIE.
JE RÉPÈTE : IL N’Y A PAS DE GUERRE EN TURQUIE.
IL N’Y A PAS DE GUERRE EN GRÈCE, ARYM OU SERBIE NON PLUS.
CES GENS TENTENT D’ENTRER DANS LES PAYS D’EUROPE DU NORD AFIN DE VOLER LES RESSOURCES DES PEUPLES D’EUROPE DU NORD.
CECI EST UNE INVASION.
CECI EST UNE INVASION.
CECI EST UNE INVASION.
LA SITUATION N’EST PAS COMPLIQUÉE. LA SITUATION NE CONTIENT PAS UN SEUL ÉLÉMENT QUI POURRAIT ÊTRE D’UNE QUELCONQUE FAÇON CONSIDÉRÉ COMME « COMPLIQUÉ ».
LES FORCES ARMÉES EN EUROPE AURAIENT TOUTE LÉGITIMITÉ À UTILISER UNE FORCE LÉTALE POUR REPOUSSER CETTE INVASION.
EN FAIT, LEUR REFUS D’UTILISER UNE FORCE LÉTALE POUR REPOUSSER CETTE INVASION N’EST RIEN DE MOINS QUE DE LA TRAHISON.

Je vais désormais revenir à une utilisation normale des majuscules, mais s’il-vous-plaît, n’oubliez jamais que j’ai du écrire tout en majuscules.

La Hongrie a finalement déclaré l’état d’urgence du fait de cette invasion – probablement déclenchée par l’Allemagne établissant des restrictions à ses frontières (tout en laissant toujours passer n’importe qui prétendant être syrien lors d’un processus d’interrogatoire inutile), ce qui va provoquer un embouteillage en Hongrie et en Autriche (L’ARYM avait essayé de fermer ses frontières, il est illégal pour la Grèce de le faire et ils n’ont pas les ressources pour, et la Serbie n’a jamais vraiment essayé).

« Demandeurs d’asile légitimes »

L’Autriche impose aussi des contrôles à ses frontières.
Tout cela veut dire que la Hongrie sera forcée de se débrouiller avec la majorité de ces personnes.

Il y a un plan là.

Un plan juif.

Je ne sais pas ce que c’est, et je ne pense pas que ça va marcher comme prévu.

Daily Express :

Le gouvernement hongrois a annoncé ce matin que deux de ses provinces méridionales à la frontière de la Serbie sont désormais officiellement en état d’urgence du simple fait du nombre de réfugiés pénétrant dans le pays.

Cette action choc donne au gouvernement le pouvoir de mobiliser l’armée pour aider la police dans le contrôle de la frontière, et leur donne le pouvoir de chercher dans les maisons sans prévenir s’ils suspectent que des migrants peuvent s’y cacher – dans l’attente de l’approbation du parlement qui est prévue la semaine prochaine.

Un état d’urgence signifie que les tribunaux seront désormais forcés de traiter en priorité les cas impliquant des personnes entrées en Hongrie illégalement.

Le gouvernement a annoncé tard ce matin que tout les enfants de moins de 18 ans sans documents appropriés seront placés dans des « institutions pour enfants » tandis que leurs parents seront placés dans l’une des deux zones de rétention appelées « zone de transit ».

Mais les enfants ont déjà été séparés de leur parent après que de nouvelles lois sont entrées en application mardi midi qui ont fait du franchissement illégal de la frontière un crime punissable d’une peine de prison.
Les mesures extrêmes prises par la Hongrie viennent alors que des centaines de migrants ont passé la nuit dans des tentes ou à l’air libre du côté serbe de la frontière avec la Hongrie, attendant l’ouverture du passage à Roszke, qui avait été fermé peu après minuit.
Mais maintenant que les gens sans documents appropriés ne sont plus autorisés à passer, les migrants ont commencé à protester, plusieurs entamant une grève de la faim en tenant des pancartes disant : « Pas de nourriture. Pas d’eau. Jusqu’à l’ouverture de la frontière. »

« Laissez-nous entrer ou nous allons nous affamer jusqu’à la mort » ?

C’est ça le plan ?

Sérieusement ?

La frontière est lourdement gardée par la police anti-émeute et la Hongrie utilise 5.000 de ses 6.000 soldats pour s’assurer que les immigrants illégaux ne passent pas.

Des barrières barbelées ont été installés hier et tous les trous dans la barrière ont été comblés avec des conteneurs de train couverts de quantités excessives de barbelés.

Ouais, on dirait que tout cela a été mis en place par des trisomiques.

Si c’est une blague, Orban, je ne ris pas.

Orban, nous te voyons.

Les nouvelles lois qui sont entrées en application à minuit ont déjà été mises en application, la police détenant neuf syriens et sept afghans dans les premières heures de la matinée de mardi, pour avoir coupé au cutter le barbelé pour rentrer en Hongrie – ce qui constitue désormais un crime

Comment ENTRER ILLÉGALEMENT DANS LE PAYS ne constituait pas déjà un crime ?

A quel point nous croyez-vous stupides ?

Des centaines continuent d’arriver mais les garde-frontières serbes disent que le passage ne sera plus ouvert et des officiels serbes ont dit qu’ils n’accepteraient pas de migrants depuis la Hongrie.

La Serbie dit : « Ha ha, nop, pas de retours. »

Je ne peux pas dire que je les blâme. Ils ne sont même pas dans l’UE, rien de cette folie ne vient d’eux, même vaguement.

Il était prévu que 30 000 migrants franchissent la frontière hongroise lundi seulement, alors que les passeurs pressaient leurs clients en Serbie, sachant que une à une les nations européennes fermaient leurs portes contre le flux de migrants.

30 000 personne en une journée.

Samedi j’étais déjà étourdi en me disant « 4 000 personnes en une journée ??? »

Dites-moi : comment appelez-vous 30 000 hommes franchissant une frontière ? Indice : pas des demandeurs d’asile.

Où sont les adultes ?

N’y a-t-il pas un adulte quelque part, qui puisse dire : « Europe, tu t’es amusée, tu as joué à ton petit jeu, maintenant c’est fini. » ?

Dimanche, l’Allemagne a bloqué tous les trains entrant le pays depuis l’Autriche dans une tentative destinée à contrôler le flux de migrants et a annoncé un plan pour temporairement réintroduire des contrôles frontaliers afin de s’adapter à cette vague sans précédent de migrants.

L’Allemagne a-t-elle mentionné aussi qu’elle a inventé l’ensemble de ce concept ?

Cette action brise le traité de Schengen vieux de 20 ans, mais les officiels autrichiens ont révélé des fissures dans la solidarité de l’UE quand ils ont déclaré lundi qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de suivre le mouvement.

Merkel a juré que le pacte de libre circulation était au cœur de l’UE, et elle a elle-même provoqué sa fin.

Game over, salope. Va directement en enfer, ne passe par la case départ, ne collecte pas 800.000 singes.

L’acte un vient juste de se conclure.

L’acte deux va vraiment être pourri.

Acte deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *