Articles de fond Culture et Histoire Monde Résistance Aryenne

Publication en PDF du roman, de Harold Covington, « La Brigade »

C’est avec un grand plaisir que j’annonce la publication du roman « La Brigade » en PDF ici même.

Il y a quelques mois, Basile nous avait proposé l’entière traduction sous la forme d’articles feuilletons, nous vous proposons donc aujourd’hui l’entièreté de ce bel ouvrage.

Remerciements à Basile, Blanche (bien qu’ils ne soient plus à nos côtés aujourd’hui) mais surtout à Thaddaüs Flugbeil qui a réussi à mettre en page cette traduction.

Pour le télécharger, c’est ici !

10 Replies to “Publication en PDF du roman, de Harold Covington, « La Brigade »

  1. J’en ai vu les 20 pages premières pages, sur … 1020 !!!
    Très gros travail de traduction. Impeccable. L’atroce malaise nord-amerloque, que je connais bien, en ressort à chaque page. Ils ont une longueur d’avance, mais c’est normal : notre déchéance consiste en les suivre. La technique anglo-US pour nous détruire consiste en cela : nous obliger à les imiter.
    Quant au propos poursuivi par l’auteur … Cette démarche romanesco-politique est désarçonnante. Le projet séparatiste est profondément judicieux mais l’idée de publier un tas de détails sur les façons d’y parvenir est des plus foireuses. De même que le chêne pousse au milieu des ronces, nous avons besoin de discrétion.
    Calme, confiance (entre soi, évidemment), discrétion, lucidité … Tapage zéro.

  2. Super, les amis, il faut le diffuser. Bel hommage aussi à Harold Covington qui nous a quittés tout récemment.
    Quel beau cadeau pour se rappeler combien nous attendions avec impatience chaque mercredi à 17 heures ! Toute notre reconnaissance à Blanche et à Basile qui, s’ils ne sont plus à nos côtés, sont toujours dans nos cœurs !
    Mille merci et vivent Nico et Blanche Europe !

  3. Je viens de le finir tout a l’heure et que dire , pour faire court . Ce livre est PUISSANT ! Hier soir j’ai passé une nuit blanche , au sens propre comme au figuré ,c’est le cas de le dire . C’est le premier livre qui a réussi a faire monter en moi l’adrénaline.

    Dans ce roman (d’anticipation presque) , il y a des superbes monologues qui remuent les tripes , du sang du sang et encore du sang , des héros Aryens des temps anciens , comme jadis , le genre d’hommes et de femmes qui bâtissent non pas un pays mais un socle civilisationnel tout entier. Il y a aussi du suspense , des larmes et de la joie , de la fureur et de la vengeance . Ce livre est une magnifique brise qui alimente la flame de l’âme Aryenne .
    Merci camarade pour le partage . 🙂

    1. C’est vrai que c’est un bon livre, dans le genre y’a aussi les Carnets de Turner et Hunter (celui là est publié sur l’ancien site de BE) de William Pierce, sinon ya SIEGE de James Mason qui est très bien aussi selon de nombreux camarades américains mais je ne sait pas si SIEGE est traduit en Français.

  4. J’avais fait des copier/coller des deux romans d’Harold Covington (paix à son âme de vieux national-socialiste), « La brigade » et « Un lointain Orage », paru sur l’ancien site. Il me paraissait important de sauvegarder ces traductions vu le rôle que ces ouvrages ont joué dans le renforcement de ma conviction en la victoire finale.

    J’ai également « Les carnets de Turner » et « L’enlèvement des concubines » en pdf.

    Je les tiens à votre disposition, si cela vous intéresse. Vous pouvez me contacter à l’adresse entrée pour commenter.

    14/88

  5. Merveilleuse initiative ! Mille mercis à tous les camarades qui nous ont permis de découvrir l’œuvre de Covington et maintenant d’en avoir une édition en français que je vais essayer de relier pour la placer non loin de Mein Kampf dans ma bibliothèque.
    La proposition du camarade LoneWolf est judicieuse mais je crois qu’il oublie qu’il ne suffit pas d’avoir une sauvegarde intégrale de la publication sous forme de feuilleton.
    Je l’ai aussi. Il faut effectuer un considérable travail de mise en page, et je ne suis pas certain que le camarade Thaddaüs Flugbeil soit prêt à se recoller immédiatement à une tâche pareille…
    En tout cas, bravo à lui, à Nico, et, bien évidemment à Blanche et à Basile ! Et gloire à Covington !

  6. Dans un tout autre registre , musical cette fois , mais qui se rapproche néanmoins de l’esprit salvateur Aryen . J’aime ces airs transcendants qui exaltent aux combats , parfait pour la muscu et les sorties . Il n’y a que la mort qui pourra nous arrêter !

    (pour la première il faut tor car youtube n’a pas aimer le montage . 🙂 )

    https://www.youtube.com/watch?v=earzbTJCefo&list=UUxqolNrx5_2odrH9aFHxz5Q&index=1&bpctr=1548283975

    https://www.youtube.com/watch?v=1cP-5ua_n94&index=11&list=LLxqolNrx5_2odrH9aFHxz5Q

    https://www.youtube.com/watch?v=XQUwb3-HGLQ&list=LLxqolNrx5_2odrH9aFHxz5Q&index=12

    https://www.youtube.com/watch?v=065Yoj9aI9o&list=LLxqolNrx5_2odrH9aFHxz5Q&index=2

    https://www.youtube.com/watch?v=GQA7RQEo-ss&index=10&list=LLxqolNrx5_2odrH9aFHxz5Q

    1. Très bonne musique, qui nous change de ce rap à fromages pas frais, leur cervelle étant plus coulante qu’un camembert pourri depuis six mois, dont nous bombardent les (((radios))) et la (((télé))).
      J’écoute moi-même pas mal de trucs du même genre.

      1. Le rap est une expression « musicale » sémitique , une manière d’agir , de faire et dire d’arabo-nègre . C’est une sous musique pour sous homme .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *