Articles d'actualité Articles de fond Différences raciales Monde Problèmes raciaux

Miss Algérie 2019 rend visible la conscience raciale des Algériens

La conscience raciale est un des facteurs qui manque le plus aux Blancs en ces temps. Naturelle, cette conscience devrait permettre de ne pas se laisser submerger par d’autres races et rendrait impensable le métissage.

En France, cette conscience a été très largement remplacée par la notion de tolérance et de rejet de la haine, le rejet des autres races n’est plus toléré : moralement et mentalement. Cette perte de conscience a, en partie, fabriquée la situation actuelle de la France : une terre Blanche qui se fait lentement envahir.

Il faut croire que la conscience raciale des Algériens est bien plus élevée que la nôtre, si l’on analyse les centaines de réactions négatives pour l’élection de leur Miss Algérie.

Sputnik :

La Miss Algérie 2019, première femme originaire du sud du pays à remporter ce titre, a subi dès l’annonce des résultats une avalanche d’insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Khadidja Benhamou, jeune femme aux longs cheveux noirs bouclés et à la peau mate, ne s’attendait évidemment pas à un tel torrent de haine. Pour certains Algériens, l’originaire d’Adrar, à 1.400 km au sud-ouest d’Alger, ne pouvait pas représenter son pays à cause de sa couleur de peau jugée «trop foncée».

Bien que les Algériens ne soient pas de race Blanche, malgré que de nombreux « nationalistes » nous l’affirment, il faut croire qu’ils ne tiennent pas tant que ça à voir des « personnes à la peau mate » être couronné pour représenter leur pays. Dans notre pays, au contraire, les réactions positives pour l’élection d’une – nouvelle –  Miss France non-Blanche ont été au rendez-vous, malheureusement.

Face à ces attaques, un élan de solidarité s’est formé pour défendre la nouvelle Miss Algérie. Dénonçant le racisme, les internautes appellent à promouvoir la diversité de l’Algérie ainsi que son africanité.

N’oublions pas que l’Algérie fait partie de l’Afrique, comme beaucoup peuvent l’oublier. Cependant, les diverses populations composant l’Afrique ne font pas qu’une et on peut observer un phénomène qui se rapproche du nôtre (bien qu’infiniment moins grand que notre remplacement en Europe), il y a un remplacement de population.

Ce qui ne plaît pas vraiment aux autochtones. On le remarque déjà en analysant le traitement qu’ils réservent aux migrants d’Afrique Subsaharienne. Il y aurait un racisme anti-noir Africain !

Mais qui sont les coupables de ce racisme ? Sans surprise, ce serait… les Blancs !

Le Point Afrique :

[…] Dans les messages qu’on lit, Miss Algérie est jugée « pas assez claire » pour être algérienne. Cela correspond au colorisme soit une discrimination entre les peaux de couleur, favorisant les peaux plus pâles . Un legs de la colonisation et de l’esclavage qui a participé à la création du mythe de la beauté blanche et qui explique en grande partie pourquoi de nombreuses populations issues des anciennes colonies (Inde, Afrique surtout) dans le monde utilisent les produits éclaircissants.

Mythe de la beauté Blanche, colonisation, discrimination : notre race est toujours coupable, même quand ce sont des non-Blancs qui affichent un racisme quelconque.

Ou comment toujours cibler le Blanc, pour justifier le racisme des non-Blancs. Ahurissant.

Cette élection ne nous concerne pas. Elle révèle cependant deux choses importantes :

La conscience raciale est présente, naturellement, chez tous les êtres. Elle peut cependant être volontairement mise de côté, à cause de la société qui définit cette pensée comme malsaine, alors qu’elle est la base de notre survie primaire. En Algérie, la société n’est pas encore comme la société Française. D’ailleurs en France, seuls les Blancs n’ont pas le droit à une conscience raciale assumée, rien que le fait de se revendiquer Français est mal perçu.

Quand un problème de racisme arrive dans un pays, il est toujours normal de considérer que le coupable est le colonisateur Blanc. Même s’il n’est plus là depuis des années.

A bien y regarder, toutes les autres races gardent cette conscience raciale, et n’hésitent pas à s’en servir pour protéger leurs intérêts ou pour s’en servir contre nous.

Bien que toujours enfouie au fond de tous les Blancs, il faut absolument la réveiller pour que les choses changent. Sans le réveil de cette conscience, les Blancs n’arriveront jamais à inverser la courbe croissante de notre remplacement menant au déclin de notre race. 

5 Replies to “Miss Algérie 2019 rend visible la conscience raciale des Algériens

  1. De fait, il n’y a pas que les Blancs qui voient d’un mauvais oeil les performances démographiques (au passage : un grand merci aux missionnaires catholiques !! quelles bonnes âmes !!) des Noirs. Le fait que les Nord-Africains se sentent menacés montre à quel point la rapidité de leur expansion est saisissante. Soumis de longue date à une forte mortalité (notamment en raison des épidémies), les Noirs ont toujours su compenser cela par une forte natalité. Ler mortalité ayant chuté, l’Afrique du Nord pourrait de fait en voir des vertes et des pas mûres. Mais … au fait … Est-ce que ça ne nous arrangerait pas ? Le typique « bougnoule » vicieux, vindicatif et agressif ne serait-il pas avantageusement remplacé par de sympathiques et amusants « nègres » ?

  2. Bien que cette affaire démontre qu’une partie de la population algérienne exprime un ressenti disons « identitaire » (faute de mieux), je n’irai pas jusqu’à affirmer que celle-ci possède une conscience raciale, faut pas exagérer. Tout simplement parce-que la race algérienne n’existe pas, je ne sais même pas si l’on peut dire qu’ils ont une conscience ethnique étant donné le brassage génétique qui s’est opéré depuis de nombreux siècles, dont la résultante est la population algérienne actuelle.

    Le simple fait qu’une partie des populations plus ou moins métissées expriment un ressenti discriminatoire ne signifie pas pour autant que cette expression soit celle d’une conscience raciale ou ethnique selon nos critères. Ce genre de phénomène existe également au Brésil, est-ce que cela indique l’existence effective d’une race brésilienne et de la conscience qui va avec ? Non. Certes, ces populations discriminent (comme tout le monde, c’est inné), distinguent des différences, mais ces dernières ne sont pas proprement dites raciales.

    Concernant le cas de l’Algérie, si l’on tient compte de la forte démographie des populations sub-sahariennes et du flux migratoire mécanique qui en découle, notamment vers des pays plus au nord (Europe et Maghreb), le mélange génétique va s’accentuer grandement dans ce pays. Je ne connais pas véritablement l’évolution démographique de l’Algérie de ces dernières décennies (je m’en moque pour tout dire), toutefois, il ne m’apparait pas déraisonnable de penser que cette élection est un épiphénomène démontrant un changement démographique profond opéré pendant ces 20 dernières années, et qui ne peut aller qu’en s’accentuant, pas seulement pour des raisons purement démographiques.

    Il ne faut pas oublier que l’Islam est une religion universaliste, et l’on connait tous très bien les dégats identitaires que ce type de religion produit. D’ailleurs, la miss algérienne a bénéficié d’un fort soutien de la part d’algériens sur les réseaux sociaux qui n’ont pas manqué de pointer du doigt leurs congénères « racistes », cela en dit long sur la mentalité générale de cette population, ou plutôt bouillie génétique.

    Effectivement, il est assez comique d’imaginer ces mêmes algériens « racistes » dénigrant leur miss jouer les victimes de racisme lorsqu’ils viennent en France, en dénonçant et qualifiant les Blancs de racistes. Nous vivons vraiment dans un monde de dingues…

    1. « Il ne faut pas oublier que l’Islam est une religion universaliste ». Certes.
      Elle est du même tonneau que quelques autres.
      Plusieurs sites d’actualité « conspirationniste » (réseau voltaire par exemple, ou southfront en anglais) mettent jour après jour la totale collusion entre les régimes islamistes les plus rétrogrades et USrael. Telle est « la communauté internationale ».
      Hélas, elle est très bien représentée sur un territoire historiquement/hystériquement judéo-crétin, nommé l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *