Articles d'actualité France Politique Problèmes raciaux Résistance Aryenne

Le nègre Macroniste Mbaye reçoit une lettre de menaces

Envoyer des lettres de menace devient très à la mode de nos jours, ce n’a pas vraiment d’effets positifs mis à part la médiatisation et les réactions horrifiées des politiques qui se sentent menacés.

Après la grosse négresse cannibale Laeticia Avia,c’est au tour d’un autre nègre – désormais député du Val-De-Marne – d’être visé : Jean-François Mbaye.

L’OBS :

Le député Jean-François Mbaye (LREM) a annoncé vendredi 4 janvier avoir reçu une lettre à caractère raciste qui lui promet « une balle dans la tête« , selon une copie de la lettre qu’il a diffusée sur son compte Twitter.

Dans ce courrier non signé, il est reproché au député d’être « un ‘Noir de service’ comme ceux que l’on case dans les pubs afin de faire croire que les Français ne sont pas racistes ». « De quel droit un Africain vient se mêler des problèmes de la France », demande également l’auteur anonyme au député né à Dakar.

Fâché de voir que des gens ont remarqué qu’il n’a été placé là que par la simple raison qu’il est noir de peau – sûrement pas pour ses compétences, tout au plus sait il mentir comme les autres politiciens… – et qu’il n’a aucun droit de se mêler des affaires de notre pays, voilà qu’il pique sa petite crise.

Si les lettres de menaces n’avaient aucun effet sur les politiques visés, on entendrait jamais parler d’elles. Pourtant, une lettre et c’est la pleurniche publique : « la victime c’est moi ! »

« En 2019, voici ce que je reçois encore de lâches anonymes à mon bureau de l’Assemblée. Suis-je choqué ? Apeuré ? NON ! Je suis encore plus déterminé à éradiquer le fléau raciste de notre beau pays la France. Bien entendu je porterai plainte… », explique le député de la 2e circonscription du Val-de-Marne dans son tweet.

La seule chose à éradiquer en France sont les membres de sa race, qui viennent nous parasiter. Ce nègre de service n’a nullement le droit de parler de notre pays comme étant le sien, qu’il retourne à Dakar enrichir ses contrées.

Il n’a qu’à porter plainte, elle n’aboutira à rien. Si cela vient à être confirmé, l’auteur de cette belle lettre est le même que celle envoyée à Laeticia Avia, la grosse négresse cannibale.

S’il a pris de bonnes précautions, ce camarade poète ne devrait pas être inquiété plus que ça.

Le courrier, qui s’en prend également aux députés LREM Laetitia Avia (Paris) et Hervé Berville (Cotes d’Armor), promet à Jean-François Mbaye de lui « mettre une balle dans la tête » et affirme : « Tu vas mourir ».

Hervé Berville a été traité de grillon noir et menacé de décapitation. On en revient à de la légitime défense d’un Français qui voit notre pays tomber en ruines et se faire négrifier à vitesse grand V.

Qu’ils sont beaux, les députés de notre nouvelle France !

Les réactions politiques

Bien entendu, la nouvelle affaire de lettre menaçante n’allait pas passer inaperçue, les complaintes des nègres visées étaient trop bruyantes.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a dans un tweet fait part de son « soutien » aux trois députés ciblés.

« Nous ne laisserons pas la haine se déchaîner dans notre pays. Liberté Égalité Fraternité sont plus que jamais nos valeurs ! »

« Je n’ai pas de mot assez dur ou assez fort pour qualifier cette lettre abjecte », a aussi tweeté la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

« En France, en 2019, certains n’arrivent toujours pas à digérer que des noirs – à leurs yeux d’éternels nègres irrémédiablement sauvages et arriérés – puissent être des représentants de la Nation », a réagi SOS Racisme dans un communiqué.

Une nation que nous ne reconnaissons plus, qui croule sous les nègres et les bougnoules. Le faire remarquer est déjà raciste, alors même que ce n’est qu’une constatation. Tant mieux, nous n’avons pas à nous voiler la face, reconnaître la situation raciale dans laquelle nous nous trouvons n’est qu’une preuve de notre reconnaissance de la réalité.

Pour terminer l’article, concluons à l’aide de la lettre envoyée à cet Africain. Bravo à notre camarade !

3 Replies to “Le nègre Macroniste Mbaye reçoit une lettre de menaces

  1. Je me demande si ce genre de lettres n’est pas de l’intox, de la manipulation politique permettant de justifier un renforcement des lois anti-racistes et la répression judiciaire qui l’accompagne, sans oublier l’occupation médiatique que ce type d’affaire prend, une couverture médiatique permettant de maintenir toujours plus les individus dans le conditionnement idéoloqique anti-raciste.

    Cette affaire me fait penser à une autre récente du même genre, celle où l’humoriste Donel Jack’sman s’est fait traiter de sale noir par un individu, soi-disant membre du RN, présent dans le public lors d’une représentation. Un complice chargé de simuler un acte raciste pour faire le buzz (comme disent les jeunes) et ainsi faciliter la promotion de l’artiste ? Ce dernier affirme que ce n’est pas le cas, chacun en pensera ce qu’il voudra…

    Et même si des Blancs racistes étaient effectivement à l’origine de ce genre d’action, au vu de l’instrumentalisation qu’en font les médias et le gouvernement, on peut s’interroger sur l’utilité de telles initiatives; car finalement, cela sert plus les intérêts du système que les nôtres. Personnellement, étant donné notre situation raciale en France et les faibles marges de manoeuvres à notre disposition, je prônerais plutôt un racialisme discret, intelligent, mûrement réfléchi, un racialisme qui ne fait pas d’esclandre mais agit et s’organise tranquillement, en profondeur.

    1. C’est effectivement possible, un peu comme le juif qui peint lui-même des croix gammés sur les tombes de ses parents pour ensuite pleurer et faire passer des lois contre l’antisémitisme grandissant.

      Un camarade m’avait fait remarquer cette affaire, de l’humoriste nègre qui avait été traité de sale noir. Quelle idée d’aller faire ça en public, c’est un peu gros. D’ailleurs je l’avais gardé sous le coude mais en faire un article me semblait peu utile. Surtout que ça peut être un coup monté. Après, je ne suis pas sûr que cela rendra le type populaire, le buzz n’a pas vraiment fonctionné.

      Racialisme discret, c’est à dire que l’on ferait une propagande discrète et que l’on s’efface du grand public ? Plutôt que de mettre en avant des actes bruyants qui feraient les affaires dans anti-racistes. Un peu comme l’idée d’Oscar de partir en Europe de l’Est, pour cesser de faire du bruit et monter quelque chose dans un coin, un projet sans être emmerdé par la diversité. Sauf que dans ton idée, on resterait sur notre sol et on monterait tranquillement nos projets.

      Mais dans ce cas, comment faire pour faire renaître la conscience raciale des gens ? Toujours à l’aide d’un site sur le net ou alors il faudrait être beaucoup plus discret ? Selon toi, ça m’intéresse.

      1. @Nico White

        Je viens à l’instant de vous communiquer ma réponse en privé via la page de contact du site pour des questions de confidentialité, en indiquant ma nouvelle adresse email. Mon ancienne boite mail, dont j’utilise encore l’adresse pour poster des commentaires sur ce site, est clôturée depuis longtemps déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *