Articles d'actualité Articles en exergue France Problèmes raciaux

Un migrantophile de 56 ans assassiné par le nègre qu’il hébergeait

Cette année commence bien, des traîtres à leur race subissent ce qui nous attend : une sorte de récompense pour avoir aidé à l’invasion.

28 coups de couteau pour le remercier de l’avoir aidé : ce jeune Ivoirien connaissait sur le bout des doigts (le bout de son couteau, plutôt) la politesse.

Le Figaro :

Un jeune migrant ivoirien a été mis en examen le 19 décembre dernier pour le meurtre de son hôte à Jouè-les-Tours, nous indique ce samedi le parquet confirmant une information de France 3 Centre Val-de-Loire.

À la suite d’une violente altercation (dont le mobile n’a pas été communiqué), le suspect de 22 ans en situation irrégulière a porté 22 coups de couteau à la victime de 56 ans, qui l’hébergeait chez lui depuis quelques jours. Il s’agit de Bertrand Louiset, ancien directeur du Monoprix qui était investi dans le monde associatif tourangeau. Il était bénévole aux Restos du cœur depuis près de 20 ans, indique sa page Linkedin. Depuis avril dernier, il était aussi engagé auprès d’utopia 56, une association d’aide aux migrants.

Selon le dernier décompte, il y aurait eu 28 coups de couteau : mais ce n’est qu’un détail de l’histoire !

Le meurtre de ce traître n’en en rien mauvais, au contraire ! Aider un migrant à rentrer ne conduit qu’à une seule chose : la mort. L’invasion se produit grâce à des gens comme ce Bertrand, les voir souffrir et mourir à cause de leur folie raciale ne peut que nous être agréable.

Il y a des dizaines de cas dans son genre, pourtant on trouve toujours autant de Blancs prêts à aller aider le moindre nègre ou bougnoule qui tente de s’accaparer notre territoire. Grand bien leur fasse ! Qu’ils souffrent bien avant de rendre leur dernier soupir, nous n’avons que ça à leur souhaiter.

Le corps de Bertrand Louiset a été retrouvé dans son appartement six jours après les faits. Le jeune étranger, qui a reconnu être l’auteur des coups, a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire.

Selon une source proche du dossier interrogée par l’AFP, la victime, qui proposait à des migrants de les accueillir à son domicile, avait fait l’objet récemment d’un signalement auprès des services de la protection de l’enfance.

Ce « héros humaniste » devait sûrement recueillir les nègres pour satisfaire un besoin sexuel dégénéré, on doit s’attendre à tout avec de tels tarés.

Surtout qu’il aidait les envahisseurs à survivre sur notre sol depuis de nombreuses années, au moins depuis 2015.

La découverte du corps nous indique aussi une grande intelligence de la part du migrant qui nous a débarrassé du traître.

BFM-TV :

Le 16 décembre au soir, le jeune étranger, arrivé en France en 2017 et dont le visa étudiant avait expiré, a invité deux individus rencontrés quelques heures plus tôt à venir boire un verre chez lui. C’est alors que l’un des deux invités, gêné par le désordre et l’odeur nauséabonde du logement, est tombé nez à nez avec un couteau rempli de sang, comme l’explique La Nouvelle République.

Puis il a trouvé le corps de la victime caché sous le lit, avant de prendre ses jambes à son cou pour aller avertir la police de sa macabre découverte. Le jeune Ivoirien a reconnu lors de sa garde à vue avoir asséné les coups de couteau à son hôte. Il a alors été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire.

Tuer quelqu’un, le planquer sous le lit pendant 6 jours, laisser le couteau plein de sang à vue et supporter l’odeur de la mort durant tout ce temps. Puis, cerise sur le gâteau, inviter des gens dans ce même appartement sans se douter de ce qui va arriver, fatalement.

On dirait un mauvais film comique, le plus hilarant reste qu’on nous vend les migrant comme étant des ingénieurs et des médecins ! Autant dire qu’ils ne réinventeraient même pas le fil à couper le beurre.

Encore une belle histoire qui résume la situation. Des envahisseurs qui arrivent, des traîtres les aident – et peuvent se faire enrichir violemment en même temps – et c’est nous qui allons subir les conséquences.

Souhaitons que de nombreux traîtres comme lui subissent le même sort.

Et un traître de moins ! Un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *