Articles d'actualité Décadence États-Unis Monde Politique Question Juive

Suite à une campagne de propagande juive, la Floride restaure le droit de vote des criminels

L’idée démocratique, devenue un dogme quasi-religieux, est fondamentalement viciée. Découlant des idées égalitaristes, elle postule que donner un pouvoir de décision politique égal à chacun serait le meilleur moyen de favoriser l’intérêt général.

En pratique, elle échoue de façon spectaculaire pour plusieurs raisons :

  • Elle n’élimine pas les décisions d’intérêts égoïstes, plaie de la plupart des systèmes politiques. Une décision bénéfique à long-terme mais douloureuse à court-terme y est extrêmement rare.
  • La démocratie partageant le pouvoir de décision sur l’avenir du pays entre tous, elle le donne aussi en particulier aux idiots et aux malhonnêtes (Macron faisant fort en voulant faire voter les criminels et les malades mentaux). Tous les systèmes politiques souffrent quand des imbéciles ou des malhonnêtes se retrouvent dans des positions d’influence, mais la démocratie garantit que cela se produira plutôt que d’essayer de l’éviter.
  • Loin d’empêcher des petits groupes influents de changer la donne, la démocratie donne un pouvoir considérable à ceux qui peuvent manipuler la foule, principalement par le biais des médias.La plupart des personnes n’ont pas le temps ou la disposition d’esprit pour donner à leur choix politique une considération adéquate, et même des gens très talentueux dans un domaine particulier se montrent souvent incapables d’une réflexion lucide et relativement indépendante.

De plus, si beaucoup d’adeptes de l’idée démocratique aiment prétendre le contraire, la société multiraciale est fondamentalement mauvaise et instable. Chaque groupe y a des intérêts fondamentaux contradictoires, et la loi du nombre permet au groupe majoritaire d’écraser le groupe minoritaire s’il en a la volonté. Et là où une majorité des blancs sont encore terriblement naïfs, les non-blancs promeuvent agressivement leurs intérêts.

Un récent vote en Floride illustre tout cela de façon flagrante.

L’État avait jusqu’alors dans sa constitution de mesures cherchant à mitiger l’un des défauts de la démocratie en retirant le droit de vote aux criminels condamnés.

Forward :

Un amendement à la constitution de Floride restaurant les droits de vote pour les criminels est passé mardi avec l’aide des groupes juifs qui ont fait campagne en faveur de cette mesure.

Après tout, pourquoi est-ce qu’un trafiquant de drogue, un voleur, un délinquant multi-récidiviste, un escroc ne mériterait pas tout autant de déterminer les résultats électoraux qu’une personne honnête ? Discriminer entre une personne qui contribue à la société et une personne qui la parasite, c’est fasciste !

Tout le monde il est pareil !

Les youpins argueraient sans doute que certains de ces criminels auraient commis une erreur qu’il faut pardonner, ou des sottises de ce genre. La vérité, c’est qu’une personne honnête, même lorsque sa situation personnelle est difficile, ne va pas escroquer ou voler. Toute personne qui commet l’un de ces crimes, hors contextes très particuliers, prouve son infériorité morale.

L’amendement 4 a gagné 64% des voix, dépassant le seuil nécessaire de 60% pour être accepté.

Ceci est très significatif.

Ceci a donc été permis par la bêtise d’individus abrutis par la propagande: on a un aspect pervers de la démocratie en favorisant un autre.

Le parti démocrate a reçu environ la moitié des voix lors des élections à l’échelle de l’État en Floride, donc un bon tiers des électeurs républicains (ou, vu autrement, une part significative de l’électorat blanc) a voté en faveur d’une mesure qui non seulement est fondamentalement malsaine, mais va aussi garantir leur défaite systématique.

Un certain nombre de branches de Floride de groupes juifs, dont le Centre d’Action Religieux du mouvement réformé, la Ligue Anti-Diffamation, le Conseil National des Femmes Juives et Join for Justice, ont fait campagne pour l’amendement, qui exclut les criminels condamnés pour meurtre et crimes sexuels.

La Floride, longtemps un État pivot, pourrait devenir décidément plus démocrate : les minorités, qui forment une portion substantielle des 1,4 millions de nouveaux électeurs, tendent à voter démocrate.

C’est pour cette raison que tous ces groupes juifs se sont fortement mobilisés en faveur de cet amendement. Ils ne pensent pas sincèrement que le vote des criminels est bénéfique pour le reste de la société, ils voient surtout là le moyen de faire définitivement basculer l’équilibre politique américain en leur faveur, vers leur idéal de société atomisée et métissée où les Juifs pourraient passer inaperçus et être d’autant plus puissants qu’ils seraient unis face à des individus sans racines, divisés.

« ‘Kol hakavod’ aux communautés juives réformées en Floride – et à travers les États-Unis – qui se sont organisées et mobilisée pour que cela se produise », a écrit le Centre d’Action Religieux national sur Twitter, utilisant le terme hébreu pour « bien joué ». « C’est énorme. 1,4 millions de floridiens vont avoir leur droit de vote restauré. »

Un certain nombre de philanthropes [sic] juifs importants ont contribué à la campagne, y compris George Soros, Seth Klarman et Stacy Schusterman.

Apparemment, le (((Forward))), publication juive destinée aux Juifs, est antisémite ! Et la Jewish Telegraphic Agency, ayant écrit le texte, aussi. Parce que si l’on en croit ce que les Juifs racontent dans les médias de masse destinés à un public non-juif, ça serait une théorie de la conspiration antisémite de dire que les youpins cherchent à manipuler les votes avec leur argent.

One Reply to “Suite à une campagne de propagande juive, la Floride restaure le droit de vote des criminels

  1. Si Trump parvient à imposer la production de documents d’identité pour pouvoir voter, ce qui évitera que les nègres votent plusieurs fois dans les états démocrates ou que ceux-ci permettent aux étrangers de voter, comme c’est le cas en Californie, les conséquences de ce choix débile des électeurs de Floride seront annulées.
    Mais, oui, qu’est ce qu’ils peuvent être cons !
    De bons petits moutons, heureux d’être tondus et menés à l’abattoir par leurs bergers juifs qui les enculent aussi avant de les bouffer… c’est ce que le christianisme a fait d’eux. Des chrétins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *