Une opinion européenne sur la survie blanche

Grégoire Canlorbe, American Renaissance

Et les différences raciales, Trump et l’Occident

Une conversation avec Daniel Conversano

Daniel Conversano est un penseur et romancier franco-italien qui se définit lui-même comme l’avocat des blancs et un Occidentaliste. Deux fois par mois, il publie de longs entretiens filmés depuis avril 2016. Le programme est intitulé Vive l’Europe et a beaucoup de succès sur l’Internet francophone. Il est aussi le co-fondateur de Suavelos, un collectif de jeunes hommes, blogueurs, Youtubeurs, journalistes et écrivains qui travaillent pour les intérêts des blancs dans l’Europe francophone.

Grégoire Canlorbe : Comment êtes-vous passé du combat pour la nation au combat pour la race blanche ?

Daniel Conversano : Selon moi, il n’y a pas de nation sans peuple. C’est pourquoi, je me suis longtemps défini comme un nationaliste et non comme un patriote. La différence entre les deux étant que le nationaliste prend en considération le peuple et sa dimension raciale – le sang. La France est un pays blanc, comme tous les pays européens. La population d’une nation blanche pourrait changer ethniquement d’un groupe européen à un autre, cela resterait un pays blanc et donc une nation européenne.

Quant à clarifier ce qu’est la « race blanche », il y a de nombreuses définitions scientifiques de l’anthropologie à la génétique des populations. Au minimum, je pense que l’on peut se mettre d’accord sur une approche géographique de la notion – précisément, que les Blancs sont « les locaux » de l’Europe. Le peuple français est fait de Celtes blancs, Germains blancs, Francs, Latins, Basques et Bretons. Ce sont les principaux groupes ethniques qui ont forgés l’histoire de France.

Grégoire Canlorbe : Vous aimez décrire la civilisation de la race blanche, ou civilisation occidentale, comme supérieure. Pourriez-vous nous expliquer s’il vous plaît ?

Daniel Conversano : Je considère la culture comme le résultat du sang. Les peuples atteignent le niveau qui correspond à leurs aptitudes. Ils développent les systèmes de valeurs qui expriment leur mentalité. Ce n’est pas, il faut le reconnaître, politiquement correcte de le faire remarquer, mais il est possible d’établir des hiérarchies entre nations au regard de leurs productions – si l’on considère la technique, le niveau de vie, les arts ou l’individu.

Je ne dirais pas que la civilisation occidentale est absolument supérieure à la civilisation chinoise ou japonaise par exemple. Quant aux Arabes, il faut bien comprendre que leur culture a été détruite par l’Islam et que leur sous-développement semble essentiellement lié à des raisons religieuses plutôt qu’ethniques. Les Africains noirs n’ont jamais créés de civilisations à proprement parlé.

Clairement, la civilisation occidentale – et par cela je parle de l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Australie voire la Russie occidentale – me semble supérieur en tout ce qui a pu être produit sur le sol africain et la plupart de l’Orient islamique. C’est en Occident que l’on vit le mieux et l’immigration venant du Tiers-monde le reflète.

Grégoire Canlorbe : Il est quelque fois soutenue, dans le domaine de la sociologie historique, que le fondement de la civilisation occidentale se trouve dans l’héroïsme – en faisant l’éloge et en encourageant les individus exceptionnels en tant qu’ils sont exceptionnels. Êtes-vous d’accord ?

Daniel Conversano : Oui, l’héroïsme est au cœur de l’histoire de l’homme blanc. L’histoire de l’Occident se résume à la lente et progressive compréhension de la singularité de la vie humaine et de l’importance individuelle d’hommes exceptionnels, dont le travail scientifique, politique ou artistique passent l’épreuve du temps. Comment avons-nous pu être capable d’offrir à ces hommes la vie qu’ils méritaient, permettant à leurs génies de s’épanouir ? C’est ce qui me fascine. À ce titre, l’Occident me semble différent des cultures asiatiques qui mettent le collectif avant l’individuel et la cohésion sociale avant l’épanouissement personnel et ne sont donc pas favorable à l’expression du génie humain.

Il y a des hommes qui ont plus de valeur individuelle que d’autres, et ce dans toutes les sociétés. Il est normal que ces hommes soient mis en avant. Il est normal pour eux de vivre une vie qui leur permettent de donner le meilleur d’eux-même et réalisent des œuvres qui profitent à l’ensemble de la société. Je ne défend pas simplement la libre entreprise. Je défend une hiérarchie mobile, qui repose sur une supériorité naturelle, et qui récompense génie, intelligence, travail, honneur, abnégation et la capacité de faire du bien à la société.

Pour moi, le libéralisme devrait être le moyen d’établir une juste hiérarchie – contrairement à une hiérarchie rigide qui traite avec mépris l’individu créatif et méritant et n’autorise pas à s’élever socialement. Frédéric Delavier le dit très bien : la France est essentiellement un pays de castes qui ignore la culture de l’héroïsme favorable à la culture de diplômes et de qualifications. Il va sans dire que je ne suis pas nostalgique de l’Ancien Régime, bien que je suis prêt à admettre que ce sont les royalistes qui ont fait la France. Le prolétaire d’alors avait un destin prédéterminé, sombre et rebutant. Il ne pouvait pas espérer d’amélioration. Les castes du passé n’étaient pas plus rigides que celles d’aujourd’hui.

En un mot comme en cent, je voudrais dire que nous devons préserver l’héroïsme, qui véritablement vient de l’esprit grec, mais pour aller plus loin plutôt que d’ignorer le caractère obsolète des inégalités de l’Ancien Régime. Nous devons défendre le peuple français, qui est un peuple européen de race blanche et de culture chrétienne, mais je voudrais dire que nous devons promouvoir le libéralisme – à la condition que cela favorise l’accomplissement individuel et que cela permette une société plus équitable, au lieu de renforcer un nouveau système de caste basé sur la monnaie, le népotisme et les diplômes universitaires. Pour cette raison, la synthèse du national-libéralisme semble pour moi un chemin politiquement désirable.

Grégoire Canlorbe : Plus généralement, on ne peut pas ne pas remarquer la persistance des prétendues croyances cosmologiques – celles concernant la manière de vivre – alors que les prétendues croyances matérielles – celles concernant l’art de gagner sa vie – sont bien plus flexibles. Cette observation corrobore et aide à qualifier les hypothèses du caractère génétique, inné des populations asiatiques.

Si les croyances cosmologiques semblent prédéterminées, enracinés (dans les gènes), les croyances matérielles semblent jouir d’une relative autonomie : Ainsi, la Chine ou le Japon étaient capable d’importer le capitalisme occidental, tout en restant « asiatique », et donc communiste, pour ainsi dire, dans leurs modes de vie et coutumes. Comment l’expliquez-vous ?

Daniel Conversano : Évidemment, l’on pourrait dire des Chinois et des Japonais actuels qu’ils sont communistes-capitalistes. Cette situation est une énigme pour moi. Comme vous le suggérez, les mentalités, « les croyances cosmologiques », semblent évoluer moins rapidement que la technique et l’économie. Si je donne un iPhone à un Nigérian, et même s’il apprend à bien l’utiliser, cela ne fera pas de lui un Occidental. Parallèlement, les Chinois pourraient avoir un modèle économique similaire, voire identique, à l’Occident, mais la structure de la société chinoise nous reste étrangère. Les femmes ont un rôle distinct et le métissage est toujours mal vu. Tant mieux pour eux.

Pour des raisons qui ne sont pas vraiment religieuses – au moins, au sens des religions du Livre – et qui sont plutôt liées au poids des traditions transmises par la famille et au sentiment de honte à celui qui les transgressent et le déshonneur dont il serait l’objet, la société chinoise reste « communiste ». Les Chinois, dont le Q.I. moyen est, comme chacun le sait, très élevé, ont compris que le marxisme est tout autant un cauchemar totalitaire et un désastre économique. La Corée du Nord ne fait pas exception et prouve l’inévitable faillite du modèle communiste. Le capitalisme triomphe partout où il est adopté. Les Chinois savent qu’il n’y a pas d’alternative (de même que les Japonais et les Indiens). Ils deviennent capitalistes sans renier leur morale communautaire et leur héritage culturel.

Grégoire Canlorbe : De nombreux européens blancs nationalistes considèrent le rapprochement avec la Russie comme un rempart contre la politique destructive des États-Unis. Maintenant que Trump est à la Maison Blanche, cette idée devrait-elle être modifiée ?

Daniel Conversano : La droite française traditionnelle est anti-américaine. Il me semble que ceci est moins une critique objective qu’une marque de jalousie. Trump a bouleversé l’image que nous avions des É.-U., celui d’un pays cosmopolite et décadent, dont la politique étrangère est complaisante envers l’islam mais cherche délibérément le conflit avec la Russie. Je ne voudrais pas dire que Trump à une politique amicale envers Poutine, mais ils semblent avoir, l’un envers l’autre, un accord de non-agression face à la menace commune, bien plus inquiétante, du terrorisme islamique.

Personnellement, je considère Trump comme un grand leader, qui a revitalisé l’économie américaine et restaure le pouvoir des É.-U. après les sinistres années Obama. Évidemment, il défend les intérêts américains d’abord et avant-tout sur la scène internationale, ce qui est parfaitement normal. Cependant, étant donné la dynamique démographique des É.-U., j’ai bien peur que Trump ne sera pas ré-élu en 2020. Pourtant, une victoire des Démocrates annulerait tout ce que Trump essaye de faire actuellement. Je pense qu’il pourrait y avoir la candidature de Zuckerberg, et sa victoire serait un désastre. J’espère sincèrement que le mandat de Trump ne sera pas le chant du cygne de l’Amérique blanche.

Je cultive un fort intérêt et une grande affection pour la culture orthodoxe slave. À savoir s’il est préférable de se rapprocher (sur le long terme) de l’Amérique ou de la Russie, je pense qu’il est bon de garder en tête que Poutine n’a pas d’intérêt à l’établissement de ce qui pourrait être un empire blanc, de l’Atlantique au Pacifique. Bien que les Slaves sont indéniablement blancs, ils ne s’inquiètent pas beaucoup du destin de la France ou de l’Allemagne faisant face à l’invasion arabo-musulmane et africaine. Poutine a déjà de quoi faire avec sa propre population musulmane.

D’un point de vue nationaliste, je ne vois pas l’intérêt de la France à s’isoler des É.-U. et se rapprocher de la Russie exclusivement, dans l’intérêt vain que Poutine viendra et nettoiera le désordre chez nous. Mettre en place des relations diplomatiques neutres entre nos deux pays, en attendant de voir comment les É.-U. évoluent après l’ère Trump me semble être la meilleure option.

Grégoire Canlorbe : Quel programme proposez-vous, à terme, pour repousser l’invasion migratoire et sauver l’identité bio-culturelle de la France ?

Daniel Conversano : Je pense que la gravité de la situation dans laquelle la France se trouve n’est pas comprise à l’étranger. Les chiffres sont incertains, mais dans la perspective la plus optimiste, nous sommes à 15 millions de non-européens, qui sont les Africains et les Arabes du Moyen-Orient – peut-être même y a-t-il 20 ou 25 millions – sur une population de 70 millions. Ce qui fait un tiers de la population, c’est considérable.

En éliminant les aides sociales aux étrangers, nous pourrions au moins fermer le robinet de l’immigration. Comme Guillaume Faye aime à le mentionner, il ne vient pas à l’esprit d’un Africain d’aller au Japon dès lors que rien ne lui est offert. La France et le reste de l’Europe doivent copier le modèle japonais d’immigration.

Quant aux musulmans, je suis en faveur de l’établissement d’un climat juridique qui les fassent comprendre qu’ils ne sont pas les bienvenus sur le sol français – ce qui inclus la prohibition et la fermeture des mosquées, l’interdiction de l’enseignement du Coran. De cette manière, les Musulmans seront dissuadés de rester ou de venir en France et les Musulmans retourneront chez eux.

Nous pouvons toujours gagner. Mais la bataille doit commencer dès que possible.

Grégoire Canlorbe est le vice-président du Parti National-Libéral (nationaliste, libre-marché et archéofuturiste).

56 comments

  1. Interview très intéressante. Daniel Conversano est vraiment cultivé c’est un plaisir de l’écouter, je retiens ce passage-ci :

    « Je ne dirais pas que la civilisation occidentale est absolument supérieure à la civilisation chinoise ou japonaise par exemple. Quant aux Arabes, il faut bien comprendre que leur culture a été détruite par l’Islam et que leur sous-développement semble essentiellement lié à des raisons religieuses plutôt qu’ethniques. Les Africains noirs n’ont jamais créés de civilisations à proprement parlé. »

    C’est extrêmement vrai. Nous sommes proches des japonais en termes de civilisation, (ne pas confondre avec la culture) et effectivement les arabes d’antan avaient également une civilisation (Cléopâtre etc), quand on voit qu’aujourd’hui, les pays arabes sont des déchetteries, on se doit de ne pas tomber dans le même pièce. Si l’islam as eu raison des bougnoules, nous ce sera le gauchisme le christianisme et les ((())). Soyons plus malins. Ils sont en train de nous enfoncer, ne leur laissons pas ce plaisir.

    Les négres eux, rien à en tirer. Parasites ils sont, parasites ils resteront.

    1. Jusque récemment, j’entretenais un doute positif à l’égard de Conversano pour plusieurs raisons dont certaines font partie de celles que Rho 2 a notamment évoqué… D’un autre côté, si j’avais a entretenir un doute positif à l’égard de Conversano, c’est que j’avais aussi un certain nombre de doutes tout court à son sujet.

      Désormais, pour moi ce type est à mettre dans le panier de la chiassidence (qui signifie pour moi ne cherché qu’à faire du fric sous prétexte de « dissidence »).
      Sa dernière vidéo – https://www.youtube.com/watch?v=sraaCz5V8jc – composée de sophismes, de zéro argument concret, et ses nombreux procès d’intention qu’il fait en commentaire aux détracteurs de cette vidéo a achevé ce doute positif que j’entretenais à son égard. Il y défend littéralement ‘Big Pharma’ !

      On dirait qu’il cherche sournoisement à se positionner dans le sens du poil officiel, évidemment en faisant très attention de ne pas en avoir l’air, et cela me semble aller dans la droite ligne du contenu de son tweet rapporté dans le 2ème lien de rahowa que tu as posté.

      Son semi bougnoule Hassen, son Jeoffrey Marrot athée transhumaniste et remercié, en tant qu’ami, par (((Aurélien Enthoven))), Merkado qui aime beaucoup Israel…

      Écoutez ces deux abrutis de Marrot et Hassen sur (((Zuckerberg))) : https://www.youtube.com/watch?v=oOIGphMcaEw&t=3060s (et des gens écoutent et se réfèrent à ces abrutis sur d’autres thèmes, grâce à l’aura de Conversano…). Évidemment, ces deux tordus sont repris dans l’extrait par Conversano qui a bien dû se rendre compte qu’il valait mieux les reprendre pour recadrer leurs conneries trop flagrantes. Mais quand on entend leur opinion diffusée sur YT, ici sur Zuckerberg, qu’est-ce que leurs opinions doivent être en privé ?

      Conversano use l’argument d’être pro-blanc à visage découvert pour contrer ceux sous-pseudo qui le critiquent (dans sa réponse sur le 1er lien Rahowa que tu as posté), etc. Oui mais acoquiné avec les juifs ce risque n’en est plus un. Il est au RSA, ok ! Mais il y a les dons/mois aussi dont il bénéficie sur une plateforme appartenant à un juif, plateforme pourtant habituée à expulser ceux qui critiquent les juifs à bon escient. Quant au fait qu’il faisait des vidéos avec son lit pour seul meuble, Conversano est vidéaste et a donc le sens de la mise en scène, mise en scène qui correspond exactement à ce qu’il fait – et a obtenu – la demande de dons réguliers.

      Je me suis toujours raisonnablement méfié de ce mec, désormais c’est mort !

      1. J’ai regardé jusqu’au bout la vidéo de Conversano dont tu nous a posté le lien et j’invite les camarades à en faire autant.
        Mais je ne suis pas sur qu’ils aboutissent aux mêmes conclusions que toi. Pour ma part, ce n’est pas du tout le cas.
        En revanche, sur les deux abrutis qui font l’apologie de Zuckerberg, je suis totalement d’accord avec toi et il n’aurait jamais dû leur donner une tribune.
        Je maintiens qu’un type qui atteint à peine plus du SMIC en cumulant le RSA, la vente de ses bouquins et quelques dons, alors qu’il aurait pu gagner bien plus en se mettant au service de ZOG, n’est pas un escroc. Les mecs qui l’ont rencontré ont pu constater que chez lui, on est bien loin de Versailles.
        Ce n’est pas de la mise en scène ; il n’a pas de studio de tournage et tout se fait là où il vit avec sa nana et leur gosse.
        Et c’est pas un palace.
        Un gars qui n’hésite pas, comme dans la vidéo que tu m’as permis de voir, à prendre son public à rebrousse-poil, quitte à perdre une bonne partie de son auditoire, ne cherche pas à en tirer du pognon ; ceux dont c’est le cas ne font que flatter leur public alors que lui n’hésite pas à parler de ce qui va en fâcher beaucoup, dont toi manifestement, et à traiter de cons ceux qu’il estime voir partir en couille…
        En y mettant les formes, certes, mais n’empêche qu’il ne transige pas sur ses convictions ou sur ce qu’il estime être la vérité.
        A défaut d’avoir, c’est sans doute le moins qu’on puisse dire, les mêmes opinions sur certains sujet, ça vous fait un point en commun, mon ami…
        Putain, c’est moi qui invite mon cher camarade Warezerie à se modérer ! C’est vraiment le monde à l’envers… 🙂

        1. Je trouve qu’il change trop vite d’opinion et je n’aime pas sa stratégie, ni ses fréquentations qui aiment les juifs. Je trouve cela suspect.

          Au tout début, il était – ou faisait – le radical plus radical que les radicaux. Dès que cela lui a fait un nom, son discours a changé immédiatement. Difficile de ne pas au moins supposé que sa radicalité d’alors ne servait que ce but.
          Dès qu’il s’est fait un nom, il a commencé à avoir petit à petit un public, et il n’a eut de cesse de quémander de l’argent (dont certains projets n’ont jamais vu le jour, le fric il l’a pourtant eu). Je n’avais alors toujours pas eu le goût de le critiquer ouvertement.

          Ensuite ses amis que j’ai cité et qui s’expriment dans la vidéo… Et l’autre Lespingal, escroc à face huileuse de youtre (toute sa morphologie, surtout faciale est criante, sa façon de s’exprimer, formuler, etc, tout l’indique) qui a été écarté mais que lorsque ne pas l’écarter n’aurait plus pu que porter préjudice fatal à la fan base de Conversano.

          Comme je le disais, autant de raison pour lesquelles je me suis toujours méfié de Conversano, sans toutefois le critiquer. Désormais, et à l’écouter, lui et ses acolytes, je n’ai plus aucune confiance en ce type, il est beaucoup trop opportuniste. Quant à sa franchise et sa capacité à prendre son public à rebrousse poil, cela fait partie de son arrogance et c’est sa marque de fabrique, il ne prend donc pas vraiment de risque à jouer à cela et paradoxalement, je suis certain qu’il sait qu’il renforce sa crédibilité en jouant ce jeu là, il ne prend donc un risque qu’en apparence, selon moi, lorsqu’il joue à ce jeu là.

          Toutefois, je ne me lancerai pas en croisade contre lui pour autant, j’avais à dire ce que j’ai dit à son sujet, c’est suffisant, je ne cherche pas à convaincre de mon opinion à son sujet, je ne fais qu’en exposer les raisons.

          Quant à la vidéo sur la médecine, et pour tout ce qui est étiqueté « conspirationniste », une chose me dérange terriblement dans notre milieu, c’est le tout ou rien : ou bien c’est conspi et ce serait de la merde, ou bien cela ne l’est pas et du coup ce serait bon. Le but de l’étiquette de « conspi » est de porter le discrédit sur un sujet ou des personnes. Évidemment, il y a du « conspi » purement débile et qui en est vraiment. Cependant, il y a beaucoup de sujets qui méritent attention et sont étiquetés « conspi » pour le seul fait d’être en désaccord avec l’officiel en la matière et dans le but précis de les associer à tout ce qu’on peut trouver de parfaitement débile en la matière.

          Ainsi, être en désaccord avec les versions officielles de … = conspi débile :

          – le 11/09, et donc beaucoup de ce qui a découlé directement ou indirectement de cet évènement.
          – le (prétendu) réchauffement climatique
          – le révisionnisme (et prétendu négationnisme)
          – l’antisémitisme
          – le grand remplacement
          – la main mise de grosse multinationale sur la pharmacologie, la finance, la haute finance, la création monétaire, et d’autres domaines.
          – l’archéologie interdite
          – l’Histoire
          etc, etc, etc.

          Il y a deux raisons au fait du conspirationnisme débile : le fait que cela a été exploité par des gens pour faire du fric, et d’autre part parce que des gens ont été financés pour produire des théories à dormir debout et générer de la débilité, donc de quoi amalgamer ce qu’il y a de sérieux à de la connerie dans l’esprit de ceux qui s’écartent de tout ce qui porte la fameuse étiquette de conspirationnisme. Le tout ou rien est donc très mauvais et trompeur dès qu’il s’agit de « conspirationnisme », c’est pourquoi la simple vue de l’usage de ce mot suffit déjà à m’horripiler.

          Dans sa vidéo sur la médecine, Conversano fait exactement ce que le site (((conspiracywatch))) fait, c’est aussi simple que ça.

        2. Salut Rho 2,

          Regarde le dernier vive l’Europe, j’aimerais savoir ce que tu en penses…
          L’invité, un bourgeois « Russe, Autrichien, Français » mais avec des origines ashkénazes de toute part, un tatouage de (((Gainsbourg))), qui se la raconte durant 1h50, raconte assez bien de conneries, qui a fait des (((émissions télé))) « The Voice » en France sur TF1 (la sélection aurait été « random » ^^), aussi en Ukraine et en Russie…
          https://www.youtube.com/watch?v=7nVzgSMIEFA

          Tu vois, on dirait bien que Conversano petit à petit, l’air de rien, donne des gages aux juifs. Ce qui est donc dans la droite ligne de son tweet, exposé dans le 2ème lien Rahowa du commentaire de Jacot ci-dessus.

          En fait, Conversano c’est du Soral inversé. Soral = anti-juif pro-bougnoule saupoudré de « conspirationnisme » et faire du fric pour sa gueule. Conversano = anti-bougnoule pro-juif saupoudré de « conspiracywatch » et faire du fric pour sa gueule.

          Je me souviens des arguments qui étaient opposés à ceux qui, il y a 8-9 ans +- exposaient Soral… Éh bien, aujourd’hui, ce sont à peu de choses près, les mêmes arguments qui sont opposés à ceux qui exposent Conversano (et je ne parle ici évidemment pas des soraliens qui défendent leur gourou contre Conversano), je suppose que d’ici quelques années l’évidence éclatera au grand jour…

          J’avais lu quelque part, je ne sais plus si c’était White Feeling (en commentaire sur Rahowa) ou bien Racial Feeling sur son blog, qui expliquait que Conversano ne cherchait qu’à reprendre le business de Soral en modifiant la ligne de E&R… Cela faisait déjà quelque temps que j’avais eu le même sentiment. On dirait que cela se confirme.

  2. @Terre Ensoleillée: l’islam n’a pas plombé la civilisation arabe car il est un pur produit de la mentalité arabe.
    Il a plombé les civilisations des peuples envahis par les arabes et qui ne sauraient être confondus avec eux.
    Cléopâtre était grecque et les Égyptiens de l’Antiquité n’étaient pas des sémites. Les Arabes sont les cousins des Juifs. Si certains membres de ces deux tribus sont assez doués et ont de belles gueules, c’est grâce aux gènes apportés à leur élites par des millions de femmes Aryennes, en majorité slaves, qui avaient précisément été enlevées par ces salopards pour leur beauté et leur intelligence.
    @Jacot : Conversano a lui-même répondu à ces accusations dans le commentaire qu’il apporte au premier article dont tu as posté le lien.
    J’estime ses arguments recevables.
    Un escroc, ce n’est pas un mec qui vit avec le SMIC alors qu’il pourrait gagner des milliers d’euros par mois en restant politiquement correct et en travaillant pour un merdia mainstream.
    Un traître, ce n’est pas un mec qui a gagné des centaines de jeunes, si ce n’est des milliers, à notre cause.
    Dire d’un gars qui n’a pas un rond qu’il a choisi le confort petit bourgeois alors qu’il n’y a pas si longtemps il émettait depuis son lit parce qu’il n’avait pas d’autre meuble pour s’asseoir, il faut oser, quand même…
    Bon, il est catho, comme Boris Le Lay.
    Comme Procope, comme Saphnatio, et quelques autres. Aucun d’eux n’est un traître ni un laquais des juifs.
    Et leurs actes parlent pour eux.
    Pour moi, le seul critère c’est : est-ce que ce que fait cette personne est bénéfique pour la race blanche, fait elle ce qu’elle peut pour sa préservation et l’avenir de nos enfants ? On peut être dans l’erreur et faire ce qu’il faut, et détenir la vérité et ne rien faire de concret.
    Daniel Conversano agit à visage découvert et depuis la France.
    Il ne peut être aussi radical dans son expression qu’un mec qui, comme toi ou moi, est couvert par l’anonymat.
    Quand on parle sous pseudo, on peut se permettre d’être aussi trash qu’on en a envie. Tu crois que quand je m’exprime sous ma véritable identité, je réclame l’empalement de Macron et du Pape et propose de faire de l’engrais avec les boucaques ? Bien sûr que non sinon je serais en taule depuis longtemps…

    1. Effectivement sauf que si l’Islam n’avait jamais existé, les pays arabes seraient plus développés selon moi. Aujourd’hui si les arabes sont des sauvages, c’est dû à leur mentalité islamique qui perdure (et sans aucun doute à cause d’autres critères qui m’échappent sûrement)

      Cléopâtre grecque ? Tu as une source ? Chez moi, Cléopâtre est une reine de l’Égypte Antique. Elle étais métis egypto-grecque ?

      Oui ça je suis d’accord. Seulement, Hitler lui même ne voyait pas les slaves comme des aryens, malgré qu’ils méritent ce titre, je trouve toujours bizarre d’utiliser ce terme pour les qualifier (j’ai toujours tendance à me limiter aux germains quand je pense aux aryens)

      1. Mon ami, tu as plein de bouquins à lire, notamment sur l’Egypte et les Aryens !
        À mon époque, on apprenait tout cela au collège mais c’était bien avant 1968… 🙂

        1. Tu trouves aussi ?
          L’autre fois je lui ai déjà préconisé de commencer les saines lectures pour éviter de croire à des fables.
          Sans Coran, les arabes seraient quand même des arabes. Pour cause, les racailles des banlieues – pas ceux en djellaba, qui sont un autre type de racaille – n’ont jamais ouvert un Coran de leur vie. Le Coran ne sera qu’un prétexte, des lois déjà écrites pour qu’ils justifient ce qu’ils sont. Et pas l’inverse.

          1. J’ai déjà commencé 1984 comme me l’as dit Warzerie 😉 en ce moment je vais d’ailleurs avoir plus de temps.

            Je suis d’accord que les arabes de banlieue quoi qu’il se passe, ils resteront des merdes, (même si j’ai déjà eu d’énormes problèmes avec eux et des menaces sur le coran à mon égard, j’en ai entendu) mais concernant les pays arabes, sans l’islam, je continue de penser qu’ils seraient mieux sans cette religion, que la mentalité arabe seraient moins crade. Bon ils ne pourront jamais au grand jamais nous dépasser, mais je pense que l’islam restera un boulet dans le pied des arabes.

        2. Au collège à part la seconde guerre mondiale, j’ai pas appris grand chose. Les autres sujets ne sont pas appris correctement juste les grands lignes. Mais quand il s’agit de dénoncer Hitler et le nazisme ça devient tout de suite plus long.

        1. Superbes, tes vidéos, merci de les faire partager 😀 mais ne t’en fais pas, je sais ce que sont les slaves… et pour cause 🙂

          Ben, Hitler voyait surtout les slaves comme des rivaux (Les polonais c’était une affaire de territoire pourtant une alliance était possible entre la Pologne et le Troisième Reich), et n’aimait pas la culture slave qu’il pensait savage. Ce n’était pas biologique comme les juifs par exemple. Effectivement, il s’est lourdement trompé sur ce point et ça m’énerve que ça ne se soit pas passé autrement. Mais bon, c’est fini, il faut avancer ensemble contre les vrais ennemis aujourd’hui. Mais j’ai encore du mal avec le terme d’aryens concernant les non-germaniques. Je suis resté en 40 malheureusement.

          Et encore aujourd’hui j’entends des néo nazis vouloir exterminer les slaves. Pas ici, hein.

    2. En fait, dans une société comme la nôtre où le (((bourrage de crânes))) et la (((censure))) ont fait leur oeuvre, la vérité, à savoir la catastrophe que fut pour l’Europe l’imposition d’une religion sémitique et la présence sur ses terres de la (((tribu))) qui en est à l’origine, le fait que seul un pouvoir national-socialiste ou équivalent pourrait permettre à ses peuples de s’affranchir de ce (((joug))), on pourrait écrire de ce jewg, doit être apportée progressivement. C’est une sorte de cheminement initiatique qui s’achève par la découverte du bien-fondé de la doctrine NS et la nécessité de revenir à nos racines païennes pour permettre au génie de notre race de s’exprimer pleinement, comme autrefois.
      Et il y a plusieurs niveaux, où les gars qui savent ne peuvent intervenir de la même façon, ni tenir les mêmes propos.
      Au début, des mecs comme Conversano amènent les gens à se poser les bonnes questions : pourquoi est-ce qu’on ne parle pas de la nécessité d’un apport de diversité et d’un enrichissement culturel pour les pays non blancs, pourquoi veut-on nous métisser à tout prix mais pas les autres, etc…, et nous rendent fiers de notre héritage culturel et des grandes réalisations de notre civilisation, bref, fiers d’être Blancs Européens.
      Là, on s’exprime en public et à visage découvert ; il faut faire attention.
      Au deuxième niveau, celui de Boris Le Lay et de DP, on découvre l’infériorité absolue des races de boue et la malfaisance du peuple sémite, en particulier de la tribu (((auto-élue))). On aborde de façon positive le national-socialisme et démontre l’imposture de la shoah et (((quelques autres))). Mais on continue à professer une totale non-violence. Les gars qui agissent à visage découvert doivent le faire depuis des pays sûrs, ceux qui sont restés en France risquent l’embastillement.
      Enfin, au troisième et dernier niveau, il y a les échanges entre gens qui ont compris, et qui approfondissent leurs connaissances des méthodes de la (((tribu))) et de celles à mettre en œuvre pour les contrer. Là, on dit les choses clairement et non seulement on n’hésite pas à évoquer les actions violentes qui seront nécessaires pour notre survie, mais on diffuse aussi les techniques de leur mise en oeuvre : tactiques, armement, sécurisation des communications et du stockage des équipements, etc… On atteint là le sommet dans l’approfondissement des connaissances historiques, philosophiques, scientifiques et des techniques et stratégies à mettre en œuvre. C’est le niveau de Blanche Europe.
      Là, ce n’est pas seulement une amende ou une courte peine de prison que risquent les intervenants. Leur anonymat doit donc être absolu.
      En résumé, chacun a son rôle à jouer et ne le fait pas dans le même cadre. Ces trois niveaux d’information et d’action, on les retrouve partout dans les civilisations aryennes. Ils ont donné les grades d’apprentis, de compagnons et de maître chez les bâtisseurs de l’Antiquité, dont les actuels franc-maçons ne sont qu’une caricature, ou les collèges, lycées et universités dans l’enseignement, qu’on divise aussi en primaire, secondaire et supérieur. Le concept de trinité a d’ailleurs été introduit par l’Eglise pour mieux correspondre à l’âme aryenne de ceux qu’elle voulait endoctriner. Et ça a bien marché, soit dit en passant, puisque des camarades pourtant des plus sincères, sont toujours quelque peu sous son emprise.
      Personnellement, je le comprends et ça n’impacte pas le sentiment de camaraderie et même l’affection que je peux avoir pour ces camarades qui sont des exemples de ce que doivent être et faire les femmes et les hommes de race blanche.
      Chacun fait ce qu’il peut dans son cadre d’action et avec les moyens qu’il a. Un professeur de faculté ne va pas reprocher à ceux du collège ou du lycée de décrire les liaisons chimiques de façon simplistes. Ces derniers connaissent aussi la vérité, même si ce n’est pas d’une façon aussi approfondie, mais ils doivent s’adapter à leur auditoire et ne peuvent aller au delà de leur programme.
      Ni Conversano ni même BLL n’auraient pu publier « les quatre piliers », « culture de la critique », ou « réflexions et pistes pour l’action », « christianisme et nationalisme » ou, plus récemment « l’utopie blanche », « politique, métapolitique et hégémonie », ni susciter des interventions du même niveau.
      Mais ils ont un rôle indispensable, et beaucoup de ceux qui lisent maintenant Blanche Europe sont passés par eux.
      Peu importe qu’un mec ne soit pas aussi radical que nous, ou se plante sur certains points pour nous essentiels, s’il fait un boulot nécessaire pour la victoire de notre cause.

    3. Mais oui, cher Rho 2, d’où mon choix du mot grincer. Je pense qu’il est intéressant de connaître des opinions différentes et de se faire son idée. Et le problème est bien le langage parfois trop carré qu’il nous arrive d’employer et tu as bien expliqué ci-dessus le problème de l’exposition à visage découvert et le confort de l’anonymat. Mais Conversano use lui-même de termes très fleuris également envers les autres, à tort ou à raison, ce n’est pas mon propos de trancher, eh bien il peut se produire la même chose à son endroit, à tort ou à raison. Mais tu as bien fait de préciser les choses. Je pense aussi que la toile et l’anonymat donnent l’occasion de défoulements dont l’inertie peut entraîner trop loin, je veux dire avancer des choses desquelles on ne sait rien ou si peu. Reconnaissons à Daniel d’avoir donné une interview de Zeiger contributeur occasionnel de Blanche Europe et d’en avoir assuré la publicité de ce fait. Cela posé, il est bien que RAHOWA 73 ait permis à Daniel de se défendre.

    4. Je partage un peu plus l’avis de Rho 2. Dans notre camp on aime bien taper sur Conversano, Soral l’a fait en vrai, pourtant on ne peut pas tout lui reprocher.
      Il a son rôle à jouer, ce n’est pas la finalité. D’un un but parfait, la finalité serait qu’il comprenne et qu’il dise tout le mal des juifs, des nègres et des bougnoules. Certes, il faudrait qu’il le fasse comme dans une émission de DP. Sous pseudo, sans caméra juste un micro.
      Pas très simple et pas forcément efficace. A moins qu’il ne soit invité un jour chez les démocrates.
      Je te reprend sur un point cependant, il n’est pas catho – me semble t-il, il est même païen et se revendique de culture catholique pas de religion catholique. Camouflet ou non je ne sais pas, en tout cas c’est ce qu’il veut que l’on pense de lui.

      Ce qui me gêne un peu plus sont les camarades judéophiles de Conversano. Enfin, on se retrouve avec des gens qui critiquent Conversano et qui encensent Orban – qui fait du bon boulot – alors qu’il est juif et très judéophile ! Il faut donc faire attention à ne pas trop être binaire et savoir souligner quand quelqu’un fait quelque chose de bien ou non. C’est peut-être un business, ou alors un mec réellement motivé. Je pense qu’il faut regarder ce qu’il dit et arrêter de taper sur tout le monde en écoutant personne.
      Soral et sa clique adorent taper sur Conversano et n’hésitent pas à être malhonnêtes en diffusant des vidéos sorties de leur contexte.

    5. Tu as raison Conversano on aime ou pas mais il prends des risques en s exprimant a visage decouvert deja pour sa vie professionnelle aucun employeur ne l embauchera maintenant et pour sa sécurité et celle de ses proches

      Apres on sent qu il s aime beaucoup et qu il cherche le placement de produit mais cela peut se comprendre il espere vivre de ses livres je lui souhaite d y arriver

  3. À part ça, quand j’ai vu le gars qui interviewe Conversano, j’ai cru que Claude François était ressuscité ! 🙂

    1. Il me semble un peu « fragile », cela n’empêche en rien qu’il doit être bon intellectuellement ! Par contre, ça fait un peu antifa 🙂
      Blague à part.

    2. Ca va avec claude Francois etait un fragile cosmopolite certaines de ces claudettes etaient noires par contre musicalement j aimais bien personnellement son énergie positive

  4. Attention avec ce Grégoire Canlorbe, il a été viré du Parti National Libéral et des Jeunesses Lesquenistes pour apologie du judaïsme. C’est un chabbat-goye au dernier degré dont la judéo-servillité l’a poussé à s’inventer des origines juives ashkénazes !

    [Merci de mettre des sources ou un communiqué officiel, sinon ce commentaire n’est qu’une attaque infondée qui n’amène à rien].

    1. FAUX.

      Il a fait un live ce jour même avec H2L.
      Il est toujours vice-président du PNL.

      Les rumeurs sont un autre cancer de notre milieu.

  5. @Warezerie : Tes arguments sont très pertinents et je ne peux que les approuver. Conversano a effectivement de drôles de fréquentations et s’entoure d’individus peu crédibles voire néfastes. Mais on peut en dire autant de Boris Le Lay dont une écoute attentive de ses émissions montre qu’il ne désavoue pas, loin s’en faut, les délires des culs-bénis fanatiques qui sévissent sur DP ; en fait, il est sur la même ligne et il n’y a, dès lors, rien d’étonnant à ce que la modération de son site censure nos camarades et non ces tarés. Et pourtant DP reste incontournable…
    Conversano, lui, au moins, recadre ses invités quand ils balancent des conneries. Et je ne trouve pas qu’il en ait dit une seule dans sa vidéo sur la médecine. C’est un domaine que je connais bien et je pense exactement comme lui sur les allumés ou les charlatans qui préconisent de soigner le cancer avec des tisanes et des jus de fruits ou en allant faire des câlins aux arbres. J’appartiens à une génération dont pas mal de gens avaient des séquelles de la polyomielite ou de la tuberculose contractée dans leur enfance car ils n’avaient pas été vaccinés. Et ma propre mère a dû passer par un sanatorium quand elle était jeune. Maintenant, on ne sait même plus ce que c’est. Alors, je suis opposé à l’introduction dans les vaccins d’adjuvants nocifs comme l’aluminium dont on connaît la toxicité, mais pour moi, ceux qui refusent que leurs gosses soient vaccinés sont des fous criminels.
    Et quand tu as vu un mec crever du tétanos, tu cours te faire vacciner contre cette saloperie, surtout si tu travailles la terre ! Si dire ça, c’est être complice de « big pharma »…
    Il y a dans les labos des chercheurs qui se défoncent réellement pour trouver des remèdes efficaces contre des maladies dont la plupart ne résultent pas de l’activité humaine, même si certaines sont liées à celle d’enculés comme ceux de Monsanto ou du vieux salopard Servier, mais tout simplement de la nature. Et sans ces chercheurs, nombre d’entre nous ne seraient plus là. Il a encore raison quand il souligne l’incohérence de défendre la supériorité de la race blanche et de sa science et préfèrer pour soi-même des remèdes de boucaques dont quelques uns fonctionnent effectivement mais dont la plupart n’ont jamais guéri que des bien-portants. Et oui, les chinois eux-mêmes laissent tomber leur médecine traditionnelle pour se tourner vers la nôtre quand le problème est sérieux.
    Je ne pense pas qu’il s’agisse là d’une posture. Sur ce sujet, il exprime simplement des convictions que moi-même je partage. On est là dans le domaine de l’interprétation et chacun peut avoir une opinion différente quant aux raisons qui font agir quelqu’un ou lui faire dire certaines choses. Seul l’intéressé lui-même a la bonne réponse. En revanche, sur les faits irréfutables que constituent les interventions sur son blog de parfaits abrutis qui vont jusqu’à faire l’apologie d’un de nos pires ennemis, on ne peut qu’être d’accord avec toi. Et ta méfiance est donc on ne peut plus fondée.
    Mais lui aussi, comme DP, est incontournable et a amené nombre de gars et de filles à rejoindre notre cause.
    C’est pourquoi je continue à aller sur DP et à écouter Conversano de temps à autre. Comme Lesquen. Ou Reynouard dont je sais pourtant qu’il est un cul-béni metissolatre…

    1. Cher camarade Rho 2, je ne polémiquerai pas ici car ce n’est pas le blog pour cela, mais je suis beaucoup plus réservé que toi sur la vaccination. Un blog fort intéressant médicalement sur ce sujet :
      http://www.rolandsimion.fr/
      L’auteur de ce blog avance des arguments sans tomber dans l’hystérie antivaccinale qu’il condamne car elle plombe la cause qu’elle prétend défendre. À toi de te faire ton idée mais, rassure-toi, je ne te prends nullement pour un « vendu à Big pharma » mais pour quelqu’un qui défend mordicus une idée qu’il croit juste. En toute camaraderie.

    2. Pour ce qui est de ‘big pharma’, c’est plutôt à ses commentaires, sous sa vidéo, que je me réfère, et c’est à l’aune de ceux-ci que je mesure à quoi joue Conversano avec la vidéo en question.
      Bien sûr, il a raison (et toi aussi) quant au charlatanisme qui sévit contre notre médecine, seulement il fait une généralité qui emporte les gens qui remettent en cause la mainmise et les mauvaises intentions des grosses multinationales qui sévissent en pharmacologie. De même que pour les vaccins, ce n’est de mon point de vue pas « tout ou rien ». Les vaccins sont une nécessité, voire même sont indispensables. Mais, les vaccins créés par certaines entreprises, peuvent être du poison pur et simple. Il y a donc une somme importante et indispensable de nuances qui sont absentes de son discours et cela est très suspect tant ces dernières années certains mauvais vaccins (et vu les poisons qu’ils contiennent, ils ne peuvent être si mauvais par erreur mais plutôt sciemment) pourris ont été mis sur le marché et approuvé voire dans certains cas même imposés de force (les mauvais, comme par (((hasard))) ).

      Il en va de même, chez Conversano et sa bande, pour le conspirationnisme, c’est tout ou rien à tel point qu’il fait pratiquement du « conspiracywatch ».

      Nous nous côtoyons virtuellement depuis un moment maintenant ami Rho 2, nous savons que nous pouvons ne pas toujours tombés d’accord tout le temps, sur tout, mais en revanche, je sais que tu n’es pas un fada, bien au contraire, il est manifeste que tu es quelqu’un de très sensé et pour ma part fiable. Je sais aussi que je ne suis pas moins sensé à tes yeux. J’espère donc que tu penses bien que je n’en suis pas à remettre en question notre médecine et ses innombrables bienfaits.
      Ce dont il est question dans mon propos – et que Conversano fait mine d’ignorer (et c’est ce que je lui reproche, car je suis sûre que ce n’est pas innocent) – est la (((mainmise))) par des grands groupes multinationaux qui, sous-couvert de notre médecine, cherchent à empoisonner au pire ou à ne traiter que les effets pour tirer le plus possible sur la ficelle – souvent jusqu’à la mort – de pauvres gens malades.

      Nous empoisonner graduellement, le moment venu, après la prise de contrôle des grands groupes pharmacologiques, suite à la mondialisation, sont des choses décrites en tant objectifs, et point par point, dans les protocoles des sages de Sion.

      Et à suivre de près Conversano, pour moi ce mec est de pire en (((pire))).
      Et ce n’est en rien comparable avec les grief que tu cites sur, par exemple, un Boris Le Lay, car Conversano à beau se targuer de ne pas être sous pseudo, il s’acoquine de plus en plus avec les juifs, risque il n’y a donc pas. Boris Le Lay, lui, risquerait clairement l’assassinat ciblé s’il était à porté et bien que l’on puisse ne pas être d’accord avec ce dernier concernant le christianisme (ce qui est mon cas, je le rappelle), il ne triche pas sur ça puisque ce sont ses convictions. Conversano lui, et ses putains de juifs qui ne disent pas leurs noms, se fout de la gueule du monde surtout quand il chiale qu’il prend des risques en se remplissant les poches avec les dons des nôtres tel un Soral en son temps.

      Entre la porté de DP et celle Conversano, et s’il fallait mesurer à quel point ils sont respectivement dérangeant pour le (((système))), désolé mais Conversano doit arranger le système (qui cherche à mettre en place un nationalisme kosher dixit Attali mais pas seulement…) là où DP et Le Lay lui pose un réel problème. Il n’y a qu’à s’enquérir des mesures prises contre DP, tout en se demandant s’il en existent contre Conversano, pour s’en convaincre.
      À mon avis, Conversano/Le Lay ne sont même pas comparables, ils ne jouent pas du tout dans la même cour.

      1. C’est clair , Le Lay est au dessus . Je pense que son christianisme est affectif plus qu’autre chose. Il n’est clairement pas une grenouille de bénitier . J’ai beaucoup de respect pour lui .

        concernant conversano , on peut lui accorder un bon point : Suevelos est une réussite . Tout ce qui permet de communautarisé les blancs conscients racialement est bon a prendre .

          1. A vous lire,toi Warezerie et Rho 2, je ne peux que m’inquiéter de l’idéologie défaillante de Conversano.
            Il donne du crédit aux juifs, alors qu’il commençait vraiment bien au départ.
            Comme quoi, il a peu de gens comme nous qui gardons une ligne droite sans faire de concessions à nos ennemis ou (((ennemis))).
            S’il s’avère qu’il est bien en train de se rabaisser face à eux : c’est une grande perte.

            1. Je crois que le problème d’un Conversano est le même que celui de tous ceux qui pensent que la « dissidence » est un gagne-pain, un métier, ou une machine à fric.

              Quand le but est de vendre, cela salope la démarche dissidente. Tous ceux qui ont eu une démarche dissidente en cherchant à faire du fric ont dû faire des compromis avec la démarche dissidente elle-même, Conversano ne déroge pas à cette règle, lorsqu’il parle des gens qui le suivent il parle de son public : cqfd !

              Quand je constate le travail acharné effectué par quelqu’un comme Reynouard, ou Didi 18d (Valérie Devon), Blanche, DP (toi aussi) et ce qu’ils en récoltent tandis qu’ils ne font aucune compromission avec leur démarche dissidente et que je compare avec les autres qui se font du fric +- à gogo parce qu’ils compromettent cette même démarche, j’ai juste envie de dégueuler parce que ceux qui vendent leur cul sont ceux qui, paradoxalement, récoltent le fric !

              1. J’ai oublier St Claude-Le Savoisien dans la liste de ceux qui ne récoltent pas grand chose parce qu’ils ne vendent pas leur cul.

              2. Camarade Warezerie.
                Jusqu’à présent, j’étais dans le doute et l’expectative en ce qui concerne Conversano.
                Aujourd’hui, je me range à ton avis.

                Je n’aime pas condamner les gens avant d’avoir longuement pesé le pour et le contre. Son passé plaide pour lui mais je suis aussi bien obligé de reconnaître que certaines accointances et dérives récentes ne me plaisent guère. Au bout d’un moment, il faut bien se rendre à la raison.
                Faire la moindre concession à l’ennemi, c’est se préparer assurément à en faire une autre plus importante… puis encore une autre… etc, jusqu’à ce qu’on ne devienne plus qu’une coquille vide. Toujours pour de « bonnes » raisons, bien sûr… c’est comme ça que la droite (la vraie, pas la gauche libérale) a perdu tous ses combats d’idées… puis tous ses combats tout court (Marine La Pute en est la parfaite illustration).

                @ Nico
                Ne doute jamais de cela : ne pas perdre le nord.
                C’est la raison d’être de BE.

                1. Camarade j’ai moi aussi longtemps été dans le doute et retenu mes mots, concernant Conversano, pour les mêmes raisons que toi et parce que j’estime qu’il faut minimiser le plus possible les dissensions dans nos rangs. Mais comme je le disais dans mon premier message à propos de Conversano, dans ce fil de commentaire, pour moi la coupe est pleine, en ce qui le concerne.

                  Comme je le disais aussi, je ne vais pas passer mon temps à m’en prendre à lui mais désormais si j’estime avoir quelque chose à dire sur lui, je le dirai.

      2. Effectivement, m on cher camarade ! Je suis d’accord à 100% avec ce que tu as écrit dans ton dernier message. Oui, il y a des groupes pharmaceutiques qui imposent des vaccins contenant des saloperies alors que des solutions alternatives existent.
        Et comme par hasard, ils appartiennent à des youtres comme tous ceux impliqués dans l’actuel scandale des analgésiques aux USA.
        Bon, Servier ne semble pas en être un mais un shabbat-goy peut hélas être aussi dégueulasse que ses maîtres…
        Tu as parfaitement raison de souligner qu’il est on ne peut plus justifié de le dénoncer et que Conversano fait l’impasse là-dessus, semblant amalgamer les lanceurs d’alertes avec les charlatans qui prétendent guérir le cancer par un régime à la con. Ce qui est injuste et fait effectivement le jeu de ces (((enculés))) d’empoisonneurs.
        Et j’ai moi aussi perçu ce que tu dénonces quant à l’évolution de Conversano. Nombre de ses anciennes vidéos sont des références mais les dernières sont effectivement parfois surprenantes. Et les types qui l’entourent sont souvent plus que douteux.
        Voire (((douteux)))…
        Je suis donc loin d’être en désaccord avec toi. Comme je te l’ai déjà dit, je suis souvent admiratif devant la pertinence de tes analyses. Quand tu sors un argument, c’est du solide…
        Comme là encore !
        Mais tu peux quand même te tromper ; la preuve : tu dis que je ne suis pas un fada alors que tous ceux qui me connaissent pensent le contraire! 🙂

        1. Re Rho 2

          Je ne sais pas si mon commentaire de tout-à-l’heure, plus haut dans ce fil t’a échappé, mais cela vaut le détour, à propos du dernier Vive l’Europe, il faut voir de quoi Conversano fait la promotion auprès de son public, donc auprès de jeunes Blancs, c’est assez parlant…

          Du reste, je suis très contents qu’il n’y ait plus de friture sur la ligne entre nous à propos de Conversano. Je trouve que la tournure qu’il prend est tellement évidente d’autant qu’elle correspond parfaitement à certaines de ses déclarations plutôt louche, comme son tweet selon lequel il n’y aurait pas d’alternative en politique que de s’allier aux juifs pour avancer…

  6. @Warezerie : Ton analyse postée le 17 septembre à 4h54 me semble très juste.
    Conversano est en train de devenir l’anti-Soral…
    Pro-youtre quand l’autre est pro-bougnoule. Quelle pitié !
    Le (((lamentable pantin))) dont il fait la promotion dans la vidéo dont tu as mis le lien lui a d’ailleurs valu une floppée de commentaires dénonçant cet (((imposteur))) et l’imposture de celui qui l’a invité.
    Ces anciennes vidéos étaient d’un autre niveau et fidèles à notre idéal ; celle-ci et nombre d’autres, bien plus récentes, sont effectivement une trahison.
    Je ne peux donc que vous rejoindre, toi et Autescousios qui s’est retenu lui aussi jusqu’à maintenant et déplorer que ce gars qui a apporté tant dans le passé parte en couille à ce point. Comme le dit notre cher camarade, à force de faire des concessions, on ne devient qu’une coquille vide, un être veule et mou comme les politiques prétendument de droite.
    Comme tu le soulignes, il a fait de la dissidence à visage découvert son métier, comme Soral. La seule excuse que je lui trouve, c’est qu’il est un peu grillé auprès de ses potentiels employeurs, et qu’il a une femme et un bébé à nourrir.
    Et qu’il a peut-être eu peur de les mettre en danger en continuant à s’en prendre aux juifs. Car les youtrons sont bien plus redoutables que les boucaques. Ils sont organisés et méthodiques, ont le pouvoir, les réseaux et le pognon. Ils peuvent empêcher un mec comme lui de gagner sa vie et celle de sa famille… Ou le faire embastiller s’il l’ouvre trop.
    C’est pourquoi Boris Le Lay s’est cassé au Japon, où il y a quand même assez peu de youtrons au km2…
    Finalement, les seuls moyens de rester libre sont l’anonymat ou l’exil.

    1. Écoute ce qu’ils disent de l’affaire Benalla (qui est au mieux un sale bougnoule, au pire selon des rumeurs un juif du Maroc…), c’est à mourir de rire comme ils caricaturent les pires réactions qu’ils en ont lu ici ou là, pour mieux taire toute la pertinence du fait que cette affaire ait prit graduellement de l’ampleur parce que des langues ce sont déliés au fur et à mesure au Gouvernement et dans la police…
      Lis aussi les réactions justifiées d’internautes en commentaire sous la vidéo et surtout ce qu’ils leur ont répondu. Cela vaut le détour.
      https://www.youtube.com/watch?v=oOIGphMcaEw&t=2284s
      Idéalement, faut se faire toute l’émission car à certains moments ils se défendent des critiques qui leur sont faites mais avec un niveau de malhonnêteté hallucinant pour des gens qui seraient sois-disant droit dans leurs bottes, ces passages aussi valent le détour.

      « La seule excuse que je lui trouve, c’est qu’il est un peu grillé auprès de ses potentiels employeurs, et qu’il a une femme et un bébé à nourrir. »
      Je pourrais par sympathie ne pas répondre ce que je pense de ce passage, mais comme je n’ai plus de sympathie pour Conversano et sa bande, voilà quelques précisions :

      Conversano n’a jamais travaillé, et n’a pas envie de travailler. Donc cette excuse tombe à l’eau.
      Il faut connaître son parcours d’avant son coming out raciste (1ère émission chez Meta-tv) pour s’en rendre compte. C’était une espèce de gauchiste bien crasseux qui suçait presque littéralement Dieudo à la main d’or et publiquement (il faut aussi voir les immondes vidéo d’hyper crasseux qu’il faisait alors pour mesurer le personnage).

      Quant à sa femme et sa fille, et je n’aime pas aborder ça sous cet angle, mais il faut savoir qu’à un moment donné, Conversano se prenait régulièrement comme un boomerang le fait de ne pas avoir d’enfant, ni de construire une famille, ce qui mettait systématiquement son discours à mal…
      Il s’est donc trouvé une Roumaine et lui a fait un gosse, dans un timing qui n’aurait pu correspondre plus idéalement. Ce n’est que lorsqu’il a annoncé quelques mois plus tard qu’il avait une femme et qu’elle était enceinte que sa « dissidence » rémunéré a vraiment décollée !
      Le hasard ou… pas.

      On pourra me dire que je suis une mauvaise langue, je le conçois pour ce dernier paragraphe. Mais j’ai suivi de près Conversano et ce ne sont que des faits. (et il y avait beaucoup de bruit comme quoi Conversano baisait ici et là durant la grossesse de sa femme).
      C’est un libertarien, opportuniste à crever, arrogant et prétentieux.
      Quant à ses accointances, elles lui sont reprochés depuis le début, elles ne sont pas neuves et n’ont fait que se confirmer au fur et à mesure qu’il a eu un public confirmé et s’est fait un nom.
      Pendant tout ce temps, son public est composé de jeunes Blancs, qui n’ont de cesse de lui donner du fric, de lui acheter tout ce qu’il vend, avec le fric de leur labeur pendant que ce mec qui n’a jamais bossé jongle d’opportunisme, considère ce même public comme des cons (véridique !) et que ceux qui ont un réel mérite, qui travaillent d’arrache-pied au prix de tous les sacrifices (j’en ai cité quelques-uns dans un autre commentaire) sans jamais faiblir, malgré qu’ils ne récoltent rien, crèvent la bouche ouverte !

      J’en ai assez de ce genre de clown et il n’a aucune excuse !

      En réalité camarades, vous rejoignez mon opinion sur Conversano, mais surtout celles de Racial Feeling, de Didi 18d, et de Rahowa…

      Aussi une chose, qui leur a permis de passer entre les gouttes pendant longtemps, est que tous ceux qui les ont critiqué à juste titre ont systématiquement été conspué en tant que soralien… Vu ce qu’il s’était passé avec Soral (et qu’il est vrai qu’ils ont été attaqués par des hordes de soraliens…), il était au passage très facile de remballer les critiques justifiées par ce procès d’intention opportuniste. Mais aujourd’hui, la tournure qu’ils prennent petit à petit ne peut plus empêcher les masques de tomber, d’autant qu’entretemps nous savons que les juifs cherchent à nous damer le pion en créant un « nationalisme » kosher.

      1. Eh bien merci Camarades ! Comme je ne suivais Conversano que de très loin (faute de temps) je lui gardais un petit brin de considération. Mais d’après les commentaires éclairés et les articles qui lui sont consacrés, je vais le suivre d’encore plus loin…
        Merci à toi Warezerie pour toutes ces précisions qui posent mieux le bestiau. J’ai personnellement trouvé son/sa vidéo à charge contre Ryssen ignoble et déloyale. Puisque tu les Cites, saluons Didi 18 Racial Feeling et Rahowa !
        Et encourageons notre ami Nico qui se démène pour notre site.

      2. De rien camarade, je regrette d’avoir eu a parler de la famille de Conversano dans les termes de mon précédent message, il devait certainement avoir envie d’en fonder une et c’est tout à son honneur, cependant cela s’est passé dans un timing si opportun que j’estime ma description aussi fondée que justifiée.

        Du reste, oui, saluons au passage cette chère Didi 18, Rahowa, Racial Feeling et notre ami Nico !

        1. J’ignorais que Didi18 était une femme. En tout cas son site « un grain de sable » est un véritable trésor ! Parfait pour se ressourcer ^^ j’y vais régulièrement.

            1. Oh oui. C’est un peu grâce à elle que je suis devenu NS. Je lui dois beaucoup. Mais je pensais que c’était un homme.

        2. En parlant de Didi, elle a fait valoir une fois sur DP son travail de traduction grâce auquel on peut lire pas mal de vidéos en français.
          Un des commentateurs (je ne sais plus qui) n’a rien trouvé de mieux à lui répondre qu’elle n’avait fait que son boulot et ne devrait pas s’en vanter… sympa le gars, hein ?, quand on voit le temps que ce travail représente…
          Depuis, je n’ai plus vu de comm de Didi sur DP.

          1. Quel dommage, et pourtant, pour connaître un peu Didi, c’est vraiment quelqu’un de bien et d’on ne peut plus méritante.

            Le gars en question doit être un pur connard !

  7. Merci, cher camarade Warezerie, de m’avoir ouvert les yeux.
    Comme notre ami Jacot, je suivais Conversano de façon irrégulière et d’assez loin et j’ignorais totalement tout ce que tu m’as appris. Oui, les camarades que tu cites sont peut-être bien moins connus mais infiniment plus honnêtes. Enfin, il a fait quelques bons trucs qui peuvent encore être conseillés aux nouveaux camarades mais sous réserve de les prévenir des racines et de l’évolution du bestiau…
    Toi et Autescousios, vous ne rédigez peut-être pas d’articles, enfin à priori, mais vous êtes vraiment des piliers de ce site. Nico, comme Blanche avant lui, peut se féliciter d’avoir des mecs aussi éclairés, ou, pour être exact, aussi lumineux, que vous deux parmi ses fidèles. Vous êtes toujours là pour recadrer les choses quand on se plante ou qu’on part carrément en couille…
    Vos pavés, pour reprendre une expression d’autescousios qui s’excusait d’avoir été un peu long alors que j’avais lu d’une traite sa remarquable intervention, sont, avec les articles brillants et pertinents de notre valeureux camarade Nico, des blocs de granit avec lesquels se construit chaque jour le temple d’Athéna. Blanche pour les copains…
    On n’y apprend rarement des choses agréables mais on y est dans la vérité.

    1. Il n’y a pas de quoi, comme tu dis tout ce qu’a fait Conversano n’est certainement pas à jeter aux orties, mais pour moi son objectif premier est de faire du fric.

      Lorsque sa femme était enceinte, il le criait sur tous les toits, lorsqu’elle est née pareil, et en a même fait plusieurs vidéos en prenant un air de rien. Je n’avais jamais vu un « dissident » faire une chose pareille, quelle pouvait être la raison de Conversano de faire ça ? Étrange, non ? La réponse se trouve dans mon précédent message.

      Si on s’attelle à être dissident, pas à faire du fric, il n’y a aucune nécessité à faire cela, cela me paraît clair. Et encore, je n’ai rien contre le fait de faire du fric, mais cela me gave qu’on prenne les nôtres pour des cons afin de les rincer tout en étant crypto pro-juif. D’autant plus lorsque d’authentiques dissidents galèrent tandis qu’ils donnent tout ce qu’ils ont à la tâche et que nos jeunes ne soutiennent pas parce qu’ils sont trop occupé à être obnubilés par des vénaux.

      À titre d’exemple, je préfère de loin le camarade Jean, pas très connu mais dont l’évolution est mesurable de mois en mois à la qualité de ses discours et dont l’honnêteté et la franchise n’ont rien à envier à des Conversano etc.

      Oui si j’ai bien quelque chose à reprocher à autescousios, ce sont ses excuses de rédiger des pavés ! 😀

      Merci pour tes compliments, mais je préfère me considérer comme un parmi d’autres camarades de qualité, ni plus ni moins car l’humilité bien dosée aide à rester intègre, pas trop d’humilité non plus sinon cela conduit à la masturbation intellectuelle.

  8. Concernant Conversano, il me semble que (((Grégory Chelli))) alias Ulcan avait dit pendant 1 de ses lives : « ouais moi Conversano je l’aime bien par ce que lui au moins il dit pas c’est la faute des juifs ». Par contre je ne retrouve plus l’extrait en question mais je suis quasi-certain qu’il l’a dit.

    1. Putain, j’ai pas pu tenir plus d’une minute…
      Les chimpanzés et les gorilles sont infiniment plus sympathiques que ces espèces de babouins. Il est inutile de discuter avec ça. Il faudra tirer.
      Ils ne tiennent pas toujours la rue. En France, ils se la pètent mais dans les pays où les Blancs ont encore des couilles, ils rasent les murs et regrettent d’être venus. Chez nous aussi, ça viendra. Si les youtrons et leurs valets s’énervent et renforcent chaque jour leur censure, c’est bien parce qu’ils perçoivent que leur propagande est de moins en moins efficace et que de plus de gens réalisent dans quelle merde ces enculés les plongent et la nuisance de ces charognes de boucaques qu’on aurait dû exterminer quand on a colonisé l’Afrique. On ne l’a pas fait à cause de ces tafioles de missionnaires et de leur secte.
      Sinon les Boers et nous serions les rois du monde.
      Grâce aux juifs, on passe plutôt pour les rois des cons…

      1. J’ai tenu 25 secondes.. le négre pense vraiment que l’élite médiatique est contre les immigrés et les africains ? 😂

        (((Zemmour))) a visiblement fait mouche, et pour donner mon avis sur cette histoire, au delà de leur prénom, ce qui gêne avec les non-blancs ce sont leur présence.

      2. J ai du mal aussi c est pour cela que j ai donné la min qu il fallait ecouter de plus avec les negres on connait la fin le mechant blanc nous a colonisé il pille nos ressources naturelles en Afrique alors c est notre droit de venir en France

        Je les supporte de moins en moins je me demande d ailleurs entre eux et les muslims lesquels je deteste le plus et pourtant je les connais moins je n en ai jamais vraiment cotoyé sauf dans mon entreprise mais ceux la sont plus civilisés que ceux que je croise dans la rue

    2. Ce qui est très parlant est ce qui est, en ce moment même, (((déployé))) contre par exemple DP, hors du territoire FR, tandis que ces prototypes de mongoliens de la « LDNA » peuvent continuer, en toute impunité, leur pur racisme anti-blanc sur le territoire FR.

      CQFD

      Vite que cela pète une fois pour toute !

      1. La LDNA sont une des nombreuses milices du système. Comme les antifas et autre.. un peu normal qu’on leur laisse le champ libre. Au moins ça montre qu’on est dans le bon camp.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *