« Je ne suis pas un homme et je ne suis pas Blanc »

Cette phrase est devenue mythique en peu de temps.

Une pédale, du nom d’Arnaud Gauthier-Fawas (et pas Fatwa, ne confondons pas !), invité sur le plateau du possiblement juif Daniel Schneidermann, a laissé échapper, sans rire, qu’il n’était pas un homme et qu’il n’était pas Blanc.

CNEWS :

Lorsque le journaliste évoque le fait qu’il y a quatre hommes autour de la table, Arnaud Gauthier-Fawas lance : «Je ne suis pas un homme monsieur», expliquant qu’«il ne faut pas confondre identité de genre et expression de genre», car il se considère comme «non-binaire, ni masculin ni féminin».

Plus tard, lorsqu’un autre intervenant fait remarquer qu’il n’y a que des Blancs sur le plateau, Arnaud Gauthier-Fawas réplique encore : «Bah non, je suis à moitié Libanais».

La politique déviante qui touche le monde Occidental donne naissance à de tels énergumènes. Ils possèdent une barbe, un visage carré, des attributs sexuels masculins mais… ils ne seraient pas des hommes !

Ah bon ? Et quoi alors ? Une chèvre, un âne ? Oui, des ânes, nous avons affaire à de stupides ânes.

Voulant être libre à tout prix, et libre de tout, ce taré ne veut donc pas être placé dans « une case » homme ou femme. Il refuse donc la plus pure vérité, la vérité naturelle. Il est né mâle mais le refuse.

Nous assistons à la consécration de la folie. Même les personnages se prenant pour Napoléon sont plus sain mentalement. Et, eux, ils sont dans des asiles.

Réclamons l’internement – d’urgence ! – de toute cette clique d’aveugles se définissant comme non-binaire.

Sur cette image, une grand-mère promène ses trois labradors. Si vous voyez autre chose, alors vous êtes raciste et homophobe.

Pour le fait qu’il ne soit pas Blanc, en regardant de plus près le bonhomme, c’est possible qu’il y ait eu un mélange avec du Libanais. Il n’est donc pas Blanc, si l’on analyse son physique avec nos critères. Pour une personne lambda, il paraîtra Blanc, au premier abord, d’où les réactions très nombreuses sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas la partie la plus importante. Le problème étant qu’il affirme ne pas être un homme – un extra-terrestre sans doute.

De multiples réactions assez amusantes sont apparues sur Twitter. Les commentaires, la plupart se moquant des déclarations de ce non-homme.

On se retrouve donc avec des caricatures pour le moins… amusantes.

Bon, le tweet original n’est pas resté en ligne longtemps, les soldats non-binaires du net – invisibles dans la vraie vie – étaient mécontents et assez haineux. Chaque personne se moquant de ce personnage loufoque est rapidement qualifié de transphobe, d’homophobe…

Pourtant, eux-mêmes ne reprochent pas à leur ami-e (on ne sait toujours pas ce que c’est donc autant mettre les deux !) d’avoir la phobie de la réalité.

Des fous nous reprochant de nous moquer d’eux : voilà la situation à laquelle nous assistons en ce moment.

Daniel Schneidermann, qui dirigeait l’émission a cru bon de publier une chronique pour défendre le personnage et répliquer contre la fachosphère qui se moquerait de lui.

Tout le week-end, la fachosphère s’est déchainée sur Twitter contre l’invité de notre émission, Arnaud Gauthier-Fawas. Tout le week-end, Twitter s’est délecté à se repasser en boucle le « sketch », « je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme, mais je ne suis pas un homme ».

Qu’est-ce qu’ils vous ont donc fait, tous ceux qui doutent de leur sexe de naissance ? Tous ceux, tous comptes faits, qui auraient préféré être de l’autre côté ? Ou des deux côtés à la fois ? Ou d’aucun côté ? Toutes les filles qui jouent à la guerre, et sont plus tard attirées par des femmes ? Tous les garçons qui jouent à la poupée, et sont plus tard attirés par des hommes ? Ou par des femmes. Ou par les deux. A la fois. Ensemble ou séparément.

Tous ceux, toutes celles, qui, comme Océan, ont entrepris la longue transition d’une rive à l’autre. Ou même, sans l’avoir entreprise, veulent simplement « dire » qu’ils ne se reconnaissent pas dans la binarité ? Vous y voyez un caprice de gosses de riches d’une époque où l’on n’a plus ni faim ni froid ? Peut-être. Et alors ? Vous préféreriez le froid, et les cartes d’alimentation ? En quoi vous-même, les binaires, les sûr.e.s de vous, les bien dans vos braguettes, en quoi vous sentez-vous menacés ? Pourquoi cette panique ? Est-ce simplement la peur des toilettes neutres ?

On sent là un petit crachat, le crachat du juif qui défend sa création. Schneidermann n’aurait pas d’origines (((suspectes))) selon sa biographie mais son nom et son attitude nous orientent grandement sur son origine raciale.

Il défend littéralement la pédalerie et la dégénérescence.

Nous n’avons pas peur des toilettes neutres – qui accueillent des hommes et des femmes – car elles existent depuis longtemps. Pas comme telles mais bien des sanitaires partagés. Sortez d’une grande ville et vous constaterez que les WC publics sont très souvent « mixtes ». Pas par cette bêtise de genre neutre, mais bien par manque de place ou par soucis d’économie.

Nous n’avons donc pas peur de WC partagés entre sexes, car c’est notre quotidien pour certains d’entre nous. Ce n’est pas dérangeant, du moment que les portes ferment à clé et que chacun est respectueux.

Nous n’avons pas peur de vous, nous ne pouvons pas laisser des fous s’afficher et affirmer qu’il est normal d’être fou. Tout simplement. Un couple sain est constitué d’un homme et d’une femme, ce qui est essentiel pour procréer et donc assurer l’existence de son peuple.

Les couples de pédales ou de lesbiennes ne respectent donc pas ce devoir de préservation de la race.

Voir des éléments étrangers (comme les juifs) ou des éléments déviants faire la promotion de la dégénérescence nous procure donc des envies de vomir.

Dans un pays sain, de tels éléments devraient bénéficier de soins ou alors devraient être empêchés de s’exprimer. Pour ne pas embrouiller et pervertir l’esprit de la jeunesse. Quand on apprend des bêtises dans notre jeunesse, il est très dur de se remettre en question en étant adulte.

Un enfant qui pensera être gay durant son enfance, à cause de l’éducation qui ne veut plus affirmer qu’une femme et un homme est une situation normale, risque donc de le rester toute sa vie.

Plus des enfants sont contaminé par cette pensée déviante, plus les juifs se frottent les mains. Notre race aura plus de mal à perpétuer son existence, par la natalité, en plus de subir des dégâts à cause de la présence allogène.

20 comments

      1. D’ailleurs DP subit des pressions judiciaires en ce moment, les médias en parlent et disent que DP est le site le plus radical d’extreme droite en France, il serait peut etre temps de faire connaitre BE…

        1. Envoi les liens si tu peux,
          Dans un commentaire ici.

          Pour le moment, on va reconstruire un peu BE avant de vouloir commencer à nous faire connaître. Nous avons des semaines de retard et il nous est impossible pour le moment de nous mettre à jour donc laissons les médias se préoccuper de DP, ils sauront se défendre et occuperons la place médiatique pendant que nous reprenons du poil de la bête.

          1. Ils ne peuvent pas se défendre mais juste gagner du temps avant la fermeture de leur site des que l on s attaque aux juifs le résultat est toujours le meme

            1. En réalité ils ne verront pas leur site fermé, mais il sera déréférencé par Google et bloqué en France. La justice Française ne devrait pas pouvoir faire supprimer leur site, car il est hébergé aux USA. Le cas échéant, ils n’auront qu’à migrer sur le serveur d’un autre pays.

              Reste plus qu’à croiser les doigts pour que les démocrates ne voient pas leur identité révélée. Cela rendrait possible leur condamnation, certains résidant en France. Pourvu qu’ils prennent leurs précautions pour l’anonymat.

              1. Perso , dp commence vraiment a me gonfler . Entre les commentaires des fanatiques chrétiens et ceux des crouilles , j’ai ma dose !

                RHO 2 , t’es où ? J’ai besoin de tes outils ! mdrr

                1. Que ça gonfle ou pas, niveau commentaires, il va falloir s’intéresser de très près à ce que peuvent faire les juifs pour faire fermer leur site.
                  Nous ne serons pas visés car pas assez d’audience, mais ils vont servir d’exemples. Et cette chasse aux nationalistes sur le net est très importante pour le Système.

                  Observons et préparons nous à mettre en œuvre des solutions pour nous protéger.

                2. Nico White :
                  oui c’est sure , je suis du même avis . Mais bon , ca ne m’empêche pas de râler . : )

  1. White Feeling
    Je les supporte pas ces tachons ,oui il vaut mieux avoir un mode vie sain sans alcool tabac manger des fruits et legumes bio mais quand tu as un cancer ce n est pas parce que tu vas manger des fruits et legumes bio ou manger du cru qu il va disparaitre ces personnes ne sont que des gourous dégénerés.

    Et Conversano parlait de Thierry Casanova je crois ce mec est un escroc qui fait son bizness sur des naifs https://www.youtube.com/watch?v=2F4-8qioaVg
    https://www.youtube.com/watch?v=kvlEcR20d3s
    le genre de personne qui m enerve enormement

    1. Oui… Sauf qu’il est extrêmement malhonnête de réduire les arguments à un contre exemple en forme de gourou tel Casanova, ou même à 2 ou 3 types à la Casanova. (ce qui constituait l’argumentation principale de la « fameuse » vidéo de Conversano à ce sujet)
      C’est un peu comme si un pro-shoah argumentait en ne parlant que du – ou des quelques – plus farfelu des révisionnistes… Ce comportement est celui de quelqu’un qui croit mais ne sait en fait pas.

      Je ne sais pas si on peut guérir d’un cancer ou autre juste en modifiant la qualité sanitaire de la nourriture etc. En revanche, ce qui est certain est que nous sommes pour beaucoup empoisonnés à petit feu. Bien des maladies « modernes » n’existaient pas auparavant.

      Puis manger bio ne garantit rien, il faut presque cultiver soi-même pour avoir la certitude que ce qu’on bouffe soit « bio », ce qui est évidemment et de toute façon impossible à grande échelle.
      Donc, le vrai problème est l’empoisonnement que nous subissons. Comme pour tout, il est inefficace de traiter les effets sans traiter la cause.

      Ces empoisonnements de toute sorte sont clairement défini en tant qu’objectif dans (((les protocoles des sages de Sion))) qui, comme chacun sait, n’est qu’un faux antitermite…

      « mais quand tu as un cancer ce n est pas parce que tu vas manger des fruits et legumes bio ou manger du cru qu il va disparaitre ces personnes ne sont que des gourous dégénerés. »

      Exactement au même titre qu’être traité – ou plutôt subir devrait-on dire… – un traitement chimio. Tandis que ces traitements, en plus de rincer la tune de celui qui est traité (et souvent sa famille avec lui, s’ils ne sont pas à l’aise financièrement), rince surtout énormément les caisses de la sécu.

      À mon avis, comme pour beaucoup de sujet, les gens font l’erreur d’être pour ou contre, l’officiel ou le non officiel en la matière. C’est beaucoup plus compliqué que ça. De plus, en s’écharpant dans du pour ou contre, les causes réelles passent à la trappe, comme si elles n’existaient pas.

      La seule chose à faire est de s’en tenir aux faits, mais pour cela il faut être à même de faire la part des choses, c’est-à-dire le plus dur : déterminer clairement ce qu’on croit, ce qu’on croit savoir, ce qu’on sait, et surtout déterminer clairement ce qu’on ne sait pas. Ensuite, seulement ensuite, et sur cette base, commencer à faire ses propres recherches pour apprendre et à terme éventuellement savoir.
      Sans ça, chacun défendra consciemment et surtout inconsciemment ce qu’il croit ou croit savoir.

      C’est valable pour tous les sujets polémiques.

      Quant aux exemples de gens qui ont survécus à un cancer via chimio, cela n’a rien de pertinent tant ce nombre d’exemples est absolument ridiculement dérisoire en comparaison du nombre de ceux qui n’ont pas survécus aux cancers via chimio. En revanche, dans 100% des cas, tous ont été rincés soigneusement et la sécu l’a été 50 fois plus au moins dans chaque cas, donc là aussi dans 100% des cas !

      1. @Wazerie

        « La seule chose à faire est de s’en tenir aux faits »

        Excellent précepte, dommage que vous ne le mettiez pas en pratique concernant ce sujet, comme tous ceux qui dénigrent sans fondement la chimiothérapie ou tout autre traitement moderne permettant de lutter contre le cancer, simplement parce-que des grands laboratoires pharmaceutiques les produisent ou toute autre raison ridicule.

        « Bien des maladies « modernes » n’existaient pas auparavant. »

        Oui, sans doute parce-que nos progrès scientifiques et techniques ont fortement contribué à augmenter l’espérance de vie des individus, ce qui a pour conséquence celui de créer des pathologies relatives au vieillissement des individus, comme pour le cas du cancer. Selon des statistiques récentes, il y a deux causes majeures à l’augmentation de cette maladie à l’échelle mondiale:

        1) le vieillissement de la population.

        2) la croissance démographique.

        L’âge médian de détection d’un cancer lors d’un diagnostic en France est de 68 ans pour l’homme, et 67 ans pour la femme. Il est clair qu’en contribuant à nous prémunir de bon nombre de maladies et ainsi améliorer significativement notre durée de vie, notre médecine et notre savoir scientifique ont paradoxalement permis la prolifération du cancer. Si parmi les générations précédentes, il y avait peu de cas de cancer, c’est tout simplement parce-que les personnes ne vivaient généralement pas assez longtemps pour en avoir un.

        « Donc, le vrai problème est l’empoisonnement que nous subissons. Comme pour tout, il est inefficace de traiter les effets sans traiter la cause. »

        Affirmation gratuite sans fondement. Non, l’empoisonnement que nous subissons n’est pas le vrai problème concernant le cancer, il n’est pas la cause principale. Selon l’OMS, le cancer provient des interactions entre le patrimoine génétique de l’individu et certains agents environnementaux classés en trois catégories:

        1) les cancérogènes physiques, comme le rayonnement ultraviolet et les radiations ionisantes.

        2) les cancérogènes chimiques, comme l’amiante, les composants de la fumée du tabac, l’aflatoxine (contaminant des denrées alimentaires) ou l’arsenic (polluant de l’eau de boisson).

        3) les cancérogènes biologiques, comme des infections dues à certains virus, bactéries ou parasites.

        Dans tous les cas, le vieillissement demeure un des facteurs déterminant dans l’apparition du cancer, on constate une augmentation spectaculaire du cancer avec l’âge. Le mode de vie de chaque individu est un des facteurs qui contribuera à la manifestation d’un type de cancer spécifique.

        « Quant aux exemples de gens qui ont survécus à un cancer via chimio, cela n’a rien de pertinent tant ce nombre d’exemples est absolument ridiculement dérisoire en comparaison du nombre de ceux qui n’ont pas survécus aux cancers via chimio. »

        Avez-vous des statistiques sérieuses permettant de faire une telle affirmation ?
        J’en doute fort. Mais pas de panique, j’ai fait le boulot à votre place et j’ai réussi à trouver quelques données qui réfutent vos propos fallacieux.

        Tout d’abord, bien que prépondérente, la chimiothérapie n’est pas le seul moyen à disposition permettant de traiter le cancer, il y a la radiothérapie et la chirurgie. D’autre part, si la chimiothérapie ne parvient pas à soigner le patient, elle permet de prolonger la durée de vie de ce dernier et d’améliorer sa qualité de vie (ce qui n’est pas négligeable). Si le cancer est diagnostiqué précocement et soigné convenablement (ce qui inclus entre autre l’usage de la chimiothérapie), les taux de guérisons sont élevés.

        Selon les chiffres mondiaux de 2015:

        17,5 millions de personnes étaient atteintes du cancer, et parmi elles, il y en a 8,7 millions qui sont mortes. Cela fait près de la moitié des personnes qui ne sont pas mortes grâce à l’un des traitements préconnisés pour traiter le cancer, dont notamment la chimiothérapie. Même si ces chiffres ne permettent pas d’avoir une vue nuancée et précise concernant les traitements utilisés selon les cas particuliers, il ne fait aucun doute que la chimiothérapie si diabolisée contribue favorablement au soin des patients.

        Pour la France, on notera également une baisse du taux de mortalité relatif au cancer entre 2005 et 2012: moins 2,9% pour les hommes, et -1,4% pour les femmes. Ceci est dû à une amélioration du dépistage du cancer permettant ainsi une meilleure efficacité des traitements, dont celui de la chimiothérapie.

        On peut remarquer également que le taux de survie à cinq ans des patients s’améliore pour les principaux cancers, mais il demeure très variable selon les types de tumeurs: de 4 % pour les mésothéliomes à 98 % pour la thyroïde.

        Toujours pour le cas de la France, selon un rapport datant de 2010, il est constaté que si le nombre des personnes atteintes d’un cancer augmente, le taux de mortalité des patients diminue significativement depuis dix ans: – 16 % chez les hommes et – 8 % chez les femmes. Tout ceci est dû à plusieurs facteurs:

        1) la baisse de l’incidence de certains cancers.

        2) un meilleur accès global aux diagnostics précoces.

        3) les progrès réalisés dans les soins prodigués aux malades, dont notamment l’usage de la chimiothérapie.

        Entre 2005 et 2009, le nombre des patients atteints du cancer traités au moyen de la chimiothérapie a augmenté de 24%. Et miraculeusement, on constate une baisse significative du taux de décès pour cette maladie durant cette même période.

        Bref, aucune trace d’un complot de la part de la sécurité sociale ou des multinationales et laboratoires pharmaceutiques qui s’enrichiraient sur le dos des malades et des contribuables, aucun complot judéo-maçonnique mondial en la matière…

        Finalement, vous ne savez rien comme tous ceux qui font des vidéos ou qui publient des commentaires pour ne rien dire au sujet du cancer ou de la vaccination, qui voient des complots où il n’y en a pas. Vous auriez mieux fait de mettre en pratique vos belles paroles ci-dessous avant d’affirmer n’importe quoi.

         » il faut déterminer clairement ce qu’on croit, ce qu’on croit savoir, ce qu’on sait, et surtout déterminer clairement ce qu’on ne sait pas. Ensuite, seulement ensuite, et sur cette base, commencer à faire ses propres recherches pour apprendre et à terme éventuellement savoir. Sans ça, chacun défendra consciemment et surtout inconsciemment ce qu’il croit ou croit savoir. »

        https://www.frm.org/recherches-cancers/cancers-en-chiffres

        http://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cancer

        https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/02/02/quelles-sont-les-chances-de-survie-aux-principaux-cancers_4858099_4355770.html

        https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Situation_de_la_chimiotherapie_des_cancers_en_2010-3.pdf

        https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/sp.dyn.le00.in

        1. Va falloir apprendre à lire, et aussi penser à calmer tes petites ardeurs White Feeling.

          J’ai lu les commentaires du lien que tu as mis de Rahowa, et si tu as envie de répondre à ceux qui t’ont maltraités la-bas, ne le fais pas ici car je n’ai jamais posté de commentaire sur Rahowa.

          Ensuite, mon propos consistais à dire qu’il ne faut pas être pour ou contre et se faire ou forger sa propre opinion, que ce soit à propos du cancer ou de quoi que ce soit d’autre de polémique. Les statistiques officielles, sur des sujets polémiques, ne sont pas plus dignes de confiance que les vidéos de zigotos à la Casanova ou autre.

          Par ailleurs, je n’ai jamais parler d’un « complot de la sécurité sociale », il s’agit d’une splendide invention de ta part. Seulement des coût exorbitants des traitements, qui rincent tant le patient (et sa famille), sauf s’il a des moyens conséquents, que, et surtout, la sécu. Aucun complot en vue dans mon propos.

          1) « Affirmation gratuite sans fondement. Non, l’empoisonnement que nous subissons n’est pas le vrai problème concernant le cancer, il n’est pas la cause principale. »

          2) « 1) les cancérogènes physiques, comme le rayonnement ultraviolet et les radiations ionisantes.

          2) les cancérogènes chimiques, comme l’amiante, les composants de la fumée du tabac, l’aflatoxine (contaminant des denrées alimentaires) ou l’arsenic (polluant de l’eau de boisson).

          3) les cancérogènes biologiques, comme des infections dues à certains virus, bactéries ou parasites. »

          Tu te fous de ma gueule là ?

          « Selon des statistiques récentes, il y a deux causes majeures à l’augmentation de cette maladie à l’échelle mondiale:

          1) le vieillissement de la population.

          2) la croissance démographique. »

          Cela reste à prouver et ces statistiques sont invérifiables pour moi autant que pour toi. Par ailleurs, ces prétendues causes, en tant que telles, contredisent les empoisonnements que tu as toi-même cités plus haut en vue d’affirmer que je raconte n’importe quoi lorsque je dis que les causes du cancer sont ces… empoisonnements.

          « 17,5 millions de personnes étaient atteintes du cancer, et parmi elles, il y en a 8,7 millions qui sont mortes. Cela fait près de la moitié des personnes qui ne sont pas mortes grâce à l’un des traitements préconnisés pour traiter le cancer, dont notamment la chimiothérapie. Même si ces chiffres ne permettent pas d’avoir une vue nuancée et précise concernant les traitements utilisés selon les cas particuliers, il ne fait aucun doute que la chimiothérapie si diabolisée contribue favorablement au soin des patients. »

          C’est récent et surtout dû à la précocité des dépistages.

          Quant à tes sources, elles prêtent à sourire, pour ne pas dire autre chose.

          OMS, les décodeurs du monde, des sites gouvernementaux… Que des sources dignes de la plus pure confiance.

          « qui voient des complots où il n’y en a pas »

          Ce n’est certainement pas toi qui « décide » où il y a et où il n’y a pas de « complots ». Tu n’es pas omniscient.

          Ah oui et je n’ai jamais affirmé être spécifiquement connaisseur du cancer, je répète donc : il ne faut pas tomber dans le pour/contre tel qu’était l’objet de mon propos, et je le redis – au cas où parce qu’on dirait que c’est de ça qu’il s’agit… – si tu as des comptes à régler avec les gens qui t’ont maltraités sur Rahowa éh bien va t’expliquer avec eux, je n’ai rien à y voir.

          1. Petit ajouts :

            « Par ailleurs, je n’ai jamais parler d’un « complot de la sécurité sociale », il s’agit d’une splendide invention de ta part. Seulement des coût exorbitants des traitements, qui rincent tant le patient (et sa famille), sauf s’il a des moyens conséquents, que, et surtout, la sécu. Aucun complot en vue dans mon propos. »

            Je n’évoque que l’exploitation de la sécu par les multinationales.
            Ces derniers prennent soin de prendre en compte les possibilités de remboursement et le fonctionnement des sécus des pays concernés…

            « C’est récent et surtout dû à la précocité des dépistages. »

            Aussi dû au fait que de plus en plus de gens cherchent à éviter lesdits empoisonnements, que ce soit au niveau de la nourriture que du tabagisme etc.

            1. encore un ajout

              « Aussi dû au fait que de plus en plus de gens cherchent à éviter lesdits empoisonnements, que ce soit au niveau de la nourriture que du tabagisme etc. »

              Aussi dû au retrait de l’amiante, mais UNIQUEMENT depuis et parce que cela a fait scandale, parce que c’est arrivé dans l’opinion publique, sans quoi il y aurait probablement encore de l’amiante un peu partout.
              De même pour les gens qui arrêtent de fumer, ou qui ne commencent tout simplement pas : c’est depuis et parce que cela a fait scandale, parce que c’est de notoriété publique, sans ça…

  2. Gros coucou 14/88 à tout le monde !
    Alors on s’en sort finalement avec le nouveau site ou c’est encore la merde?

    1. Bonsoir à toi !
      Tout se passe bien, juste pas assez de temps pour les articles, donc retard énorme dans la publication, plus trop de lecteurs à cause de ça et toujours des articles à faire : bref, ça avance mais petit à petit.

  3. Je ne rentrerai pas dans le débat entre Warezerie et White Feeling ; j’ai déjà donné ma position sur le sujet qu’ils évoquent.
    Je préfère revenir sur le cas très particulier du bestiau évoqué dans l’article et dont la photo montrant sa belle tête d’abruti illustre le texte.
    Dans un cas pareil, je ne ne suis ni pour la chimiothérapie, ni pour la médecine douce. Non, là, il faut une médecine dure, très dure, sans produits chimiques ni infusions de plantes. Juste une kinésithérapie vigoureuse avec usage éventuel d’un produit industriel ( barre de fer ) ou naturel ( massue taillée dans une branche d’arbre ). On peut alterner les deux pour donner aux tenants des deux écoles la possibilité de comparer l’impact de leurs thérapies respectives.
    On peut aussi leur demander d’intervenir simultanément sur le sujet afin d’optimiser ses chances de guérison définitive.
    Ce…truc ne sait pas ce qu’il est mais ne supporte pas qu’on voie en lui un homme, et, pire encore, un homme blanc.
    À la fin du traitement que je lui aurais prescrit, il serait pleinement satisfait :
    Plus personne ne saurait dire ce qu’il pourrait être ou à pu être un jour.
    À la rigueur, en posant un oeuf au plat dessus, les gens le prendront pour un hamburger à cheval géant préparé pour le Guinness Book ; lui qui recherche la célébrité, il serait servi. Évidemment, s’il en plus il est végan…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *