Allemagne Articles d'actualité Europe Problèmes raciaux

Invasion : Merkel reste en place

Voilà une nouvelle qui ravira aussi bien les youtres, les traîtres ainsi que les colons mahométans : La génocideuse Angela Merkel restera au pouvoir.

Angela Merkel,  cette même racaille anti-Blancs qui a fait rentrer 1,5 million de métèques, « seulement », en Allemagne lors de l’année 2015.

BFMTV :

La chancelière Angela Merkel et son ministre de l’Intérieur, en conflit sur la politique migratoire allemande, ont annoncé mardi soir avoir conclu un compromis qui doit permettre d’empêcher la chute du gouvernement.

Quoi de plus étonnant que de voir des anti-Blancs en désaccord sur l’intensité de l’invasion – mais pas sur sa forme – se mettre d’accord sur ce sujet…

Le compromis trouvé prévoit qu’à l’avenir les demandeurs d’asile arrivant en Allemagne, mais déjà enregistrés dans d’autres pays de l’UE, soient conduits dans des « centres de transit » directement à la frontière, et non plus répartis dans des foyers dans l’ensemble du pays.

Une fois leurs dossiers examinés, ils seront depuis ces centres – où ils seront tenus de rester – renvoyés dans les pays de l’UE d’où ils viennent. Toutefois ces retours devront être organisés dans le cadre d’accords administratifs conclus avec les pays concernés.

Ce « compromis » ne prévoit donc même pas de renvoyer ces hordes de barbares d’où ils viennent. Simplement de refiler ces parasites à d’autres pays Européens, si toutefois ceux-ci les acceptent.

Le (((plan))) se poursuit sans embûches.

A l’origine le ministre de l’Intérieur avait demandé le refoulement à la frontière de tous les migrants enregistrés dans un autre pays. Mais Angela Merkel a refusé au nom de la cohésion européenne et pour éviter « un effet domino » sur le continent.

Ce serait presque le retour de la « bête immonde », comme disent les enjuivés.

A écouter Merkel, le danger aujourd’hui, c’est le refoulement de quelques colons.

Cet accord met fin à un bras de fer de plusieurs semaines entre Angela Merkel et son allié conservateur bavarois, qui menaçait la survie de la fragile coalition gouvernementale allemande.

Horst Seehofer avait même menacé de passer outre le veto de la chancelière et envisagé un temps de décréter unilatéralement des contrôles renforcés aux frontières. Ceci aurait entraîné son limogeage par la chancelière et l’éclatement de la coalition gouvernementale.

Dans les dictatures anti-Blanches, le moindre mouvement en faveur d’une invasion (même si ce n’est en aucuns cas une solution) un peu plus lente est déjà perçu comme étant à réprimer totalement.

Bienvenu en Enfer.

Si l’invasion n’est pas stoppée, et que les flux ne sont pas inversés, je n’ai pas le moindre doute que l’Afrique du Sud est un bon exemple de ce qui arrivera aux Blancs concernés par l’invasion.

Nos ennemis sont intransigeants.  Soyons le nous aussi envers eux. Nul pardon ne sera tolérer envers les ennemis éternels de la Race Blanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

One Reply to “Invasion : Merkel reste en place

  1. Vivement que cette saloperie qui ne représente qu’elle se fasse écartelée en public. Elle est responsable de la colonisation de l’Allemagne par les négres et les bougnoules mahometants, pas étonnant que les allemands recommencent à devenir néo nazis. Concernant les juifs immigrationnistes, ceux là comme les goys immigrationnistes sont des ordures mais aussi des traîtres à leur race, car les crouilles étant antisémites, n’hesitent pas à violer et massacrer les juifs lambdas. On croit rêver ! Les juifs immigrationnistes n’ont pas de respect ou de compassion pour les leurs, alors imaginez pour nous..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *