Articles d'actualité Articles en exergue France Problèmes raciaux

La cimade s’alarme : la France refuse quelques migrants !

La xénophilie fait partie d’un ensemble mental de ce qu’on peut tout à fait appeler une maladie. La Cimade, association d’aide aux boucaques, l’illustre parfaitement de par ses membres. En effet, celle-ci s’inquiète du nombre de refus d’entrée de non-Blancs en France.

Il en faut toujours plus Goyim !

Le Figaro :

Dans son rapport rendu ce mercredi, l’association comptabilise 85.408 non-admissions en France en 2017, soit 34% de plus que l’année précédente. Elle dénonce également un manque de solidarité des pays de l’Union européenne envers les migrants.

Manque de solidarité…

Replaçons les choses dans le contexte actuel, et quand bien même pas un seul extra-Européen ne devrait être présent en Europe.

La France (parmi d’autres pays Européens) contient des millions et des millions de non-Blancs entre ses frontières, tous étant arrivés dans une période très courte (on parle de décennies), et continuant de venir incessamment depuis.

Ce qui conduit tout simplement au génocide de la Race Blanche.

Pour les gens de la Cimade ou du même moule, refuser son génocide si vous êtes Blancs est raciste, et être raciste c’est être Nazi, et être Nazi c’est pas bien. Un point c’est tout.

[Note de Nico White : La Cimade est une association de solidarité active et de soutien politique aux migrants, aux réfugiés et aux déplacés, aux demandeurs d’asile et aux étrangers en situation irrégulière. En 1940, ils aidaient les juifs fuyant les « persécutions ». Ils ont, durant la Seconde Guerre mondiale fabriqué de faux-papiers pour envoyer des juifs en Suisse afin de leur éviter d’être déporté.
Par la suite, ils n’ont pas cessés de s’occuper des non-Blancs, toujours sous le prétexte des pauvres réfugiés. Cette association est on ne peut plus anti-Blanche.]

Continuons :

D’après l’association en charge de l’accompagnement des étrangers, le nombre de «non-admissions» s’est élevé l’an dernier à 85.408, soit 34% de plus qu’en 2016, en se basant sur les chiffres de la police aux frontières.

En 2015, année du rétablissement des contrôles aux frontières, 15.849 non-admissions avaient été prononcées. Précision utile, un individu a pu recevoir plusieurs fois une non-admission. Il ne s’agit donc pas de 85.408 migrants refusés d’entrer sur le territoire français.

Vu que l’invasion s’accroît encore en France chaque année,  il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il y ait un peu plus de non-admission. Ce n’est que la conséquence de cette immigration explosive et toujours croissante.

La Cimade se mord donc la queue…

Tout cela est à nuancer, puisque comme indiqué dans l’article, certains de ces non-Blancs ont été recensés plusieurs fois pour non-admission. Les chiffres se retrouvent donc faussés !

Marine de Hass, responsable des questions européennes à la Cimade précise au téléphone que «les deux motifs invoqués pour distribuer ces refus sont l’absence de papier pouvant justifier de sa situation et dans une minorité des cas, pour menace à l’ordre public

D’après l’association, la lutte contre le terrorisme apparaît donc davantage comme un prétexte pour les autorités.

«Le rétablissement des contrôles aux frontières a principalement permis une augmentation de pratiques existantes liées aux contrôles migratoires bien plus que l’identification ou l’interdiction d’entrée de personnes suspectées de terrorisme», ajoute l’association.

Mais c’est du Wacisme ! Nous sommes dirigés par d’affreux Nazis Fachos !

Ces contrôles aux frontières «sont accompagnés de moins de garde-fous juridiques» et «impliquent plus de risques de contrôles au faciès, pourtant interdits», insiste le rapport, qui s’inquiète de «mise en danger» et de «violation des droits» des personnes exilées.

Des critiques qui font écho au rapport récent de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) qui s’était dite «profondément choquée» par les traitements des migrants à la frontière franco-italienne.

Des contrôles au faciès ! Nous voilà revenus aux heures les plus sombres…

Plus sérieusement, « notre gouvernement » se donne un air de fermeté pour rassurer quelques crédules, et cela implique de contrôler quelques non-Blancs, tout simplement.

Pleurez maintenant :

Enfin, la Cimade s’alarme du cas des 17.036 personnes, se déclarant comme mineurs, s’étant vu refuser l’accès au territoire.

Or la justice «a reconnu à plusieurs reprises l’illégalité» de ces refus d’entrée des mineurs isolés, ajoute l’association, qui se félicite toutefois que «les forces de l’ordre semblent avoir changé leurs pratiques et ne plus (les) refouler systématiquement.»

Sans doute des mineurs trentenaires comme on en voit tant. Doit-on vraiment croire Ahmed ou Mamadou affirmant qu’ils n’ont que 15 ans en en faisant réellement 35 ?

Quand bien même il y à des mineurs dans ce groupe, et alors ? En quoi devrions nous recevoir et soigner nos génocideurs ?

La Cimade est rassurée, les migrants mineurs sont de moins en moins refoulés. C’est nous qui allons être contents…

Ce genre d’associations, qui prétend lutter contre le système, ne fait que lutter avec lui pour la destruction de la Race Blanche, en faisant passer des mesures ultra-laxistes (en faveur des non-Blancs) comme étant ultra fermes.

Cela peut aussi permettre au gouvernement de se faire passer comme étant ferme sur des sujets comme l’immigration, alors que ce n’est pas le cas.

8 Replies to “La cimade s’alarme : la France refuse quelques migrants !

  1. Encore une (((association))) de merde qui devra en subir les frais. Le jour de la corde. Ceux qui participent à notre génocide doivent perdre une habitude : celle de respirer…

  2. Des précisions sur le groupe AFO, on apprend que le groupe a été démantelé car il a été infiltré par la DGSI qui n’a pas eu le choix car ils avaient pris des précautions informatiques suffisantes pour ne pas etre tracée :
    http://www.fdesouche.com/1068879-ce-que-revele-lenquete-sur-les-projets-dattentats-de-lultradroite-visant-des-musulmans#

  3. Vu à Grenoble : Le président de l’université visé par des tags antisémites
    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/des-tags-antisemites-decouverts-a-l-universite-de-grenoble_2033634.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *