Fête de la musique à l’Élysée, avant goût du projet de déchéance universel

Instant musical, mêlant des nègres, un président traître, des pédales et l’Élysée. C’est la fête de la musique au gouvernement. Quoi de mieux, cette année, pour rompre les codes fascistes de la société Française que d’inviter des envahisseurs totalement dégénérés ?

Un joyeux spectacle, représentant parfaitement la déchéance de la France, une France malade, empoisonnée par des juifs, qui se vautre désormais dans un mortel ridicule.

Ne ravalez pas votre vomi, je vous en conjure. On voit ce que ça donne quand Macron le fait, il organise une fête honteuse, avec notre argent, pour célébrer la diversité et la décadence.

Immigration, homosexualité, déviance en tout genre : les (((élites))) sont aux anges. Jamais un président de la République ne s’était lui-même autant ridiculisé. Face à ça, Hollande fait bonne figure, c’est pour dire !

On peut être stupide, tout le monde ne peut pas bénéficier d’une réflexion et d’une intelligence suffisante, à ce point-là ce n’est pas humain. Quel conseiller, qui a décidé qu’inviter des tarés à faire la fête à l’Élysée – qui représente la France, normalement… –  pensait que c’était une bonne idée pour l’image de la France et de son gouvernement ?

Moshé, regardant la scène depuis Tel-Aviv doit se plier de rire.

Non mais allo quoi, c’est quoi cette scène de malades mentaux ?

La France est un hôpital psychiatrique grandeur nature. Ce ne sont pas des chanteurs « un peu fragile » qui sont invités, ce sont de véritables folles, issues de l’immigration par dessus le marché. Enfin, ça nous facilite la tâche qu’ils soient nègres, encore plus rapide pour la conclusion de cette mascarade.

En voyant cette scène absolument cauchemardesque, est-il possible que des spectateurs soient présents ?

Contre toute attente, oui. Et c’est là le pire.

Regardez cette foule en délire, composée de retraités, de nègres et d’obèses mal-baisées.

Quel spectacle, nos ancêtres se retournent dans leur tombe.

Vision d’horreur, n’importe quel homme Blanc sain se retrouvant face à cette foule, muni d’un fusil d’assaut, hurlerait. Il n’hurlerait pas face au dégoût que cette vision lui procurerait, mais bien pour demander des cartouches en plus.

On creuse, on creuse plus profond, les semaines passent et je me dis qu’on ne peut pas faire pire. Et pourtant !

La prochaine étape, des prostituées transsexuelles qui se font sauter, en public et en musique, par le président et ses ministres ?

Cette possibilité est réelle…

Au moment où les infos parlaient de cette fête, je tombe sur la photo fatidique, Macron entouré de nègres à moitié nus.

Me pinçant, ma première réflexion fut « eh ben, vachement fort ce petit pinard », ma deuxième réflexion fut « ah non, je bois de l’eau ».

Comment croire à une telle chose. Un tel niveau de cancer mental ?

Affligeant, peinant, la France n’est pas dirigée par des juifs et des traîtres – pas que – ce sont des TARÉS. Des psychopathes en puissance. 

Une autre preuve de cette inconscience :

Le progressisme. Imaginez que vos enfants subissent ce quotidien. Entouré de décadence, de nègres, de tarés, de malades mentaux qui n’ont leur place qu’à l’asile.

J’ai lu des gens dire que notre bon président vivait avec son temps, que c’était un exemple. La rage me gagne, restons calme. Notre temps n’est décadent que parce que des politiques le veulent. Tout ce qui nous arrive n’est que le fruit de la défaite de l’Allemagne en 45 et la punition imposée par les juifs.

La propagande est quotidienne, le président est l’exemple de la France – en théorie, il est élu pour nous représenter – et qu’est ce qu’on voit avec cette fête : un faible, un malade qui laisse sont pays sombrer dans la folie, la défonce mentale, la drogue, la dégénérescence et une pointe de remplacement racial en même temps.

Esprit d’ouverture, c’est surtout son derrière qu’il ouvre, après nous avoir bien mis profond son élection, il se fait  prendre par des sauvages et le revendique.

Le Parisien :

Pour la première fois dans l’histoire de l’Élysée, Emmanuel Macron avait ouvert au grand public le palais présidentiel jeudi soir pour la Fête de la musique, accueillant public et artistes tendance de la scène électro française.

La soirée a donné lieu à une photo qui rencontre un grand succès depuis que Pierre-Olivier Costa, directeur de cabinet de Brigitte Macron, l’a partagée sur Instagram. On y voit le couple présidentiel entouré des danseurs. Lunettes noires et maillots de résille, les « vogueurs » détonnent avec l’entourage habituel du Président.

Pour la première fois de l’Histoire, un président Français est aussi décadent. Aussi humilié par ses propres convictions. Ses actions l’empêchent d’avoir une quelconque crédibilité à nos yeux, c’est un guignol et dangereux qui plus est.

Le cliché n’a pas manqué d’être critiqué par l’opposition. Le conseiller Les Républicains des Pays de la Loire Sébastien Pilard a ainsi ironisé : « Il n’y a pas une culture française, il y a une culture en France, elle est diverse selon Macron. Confirmation que sur certains points le président de la République met en œuvre son programme ».

Il aurait été affolant de ne pas voir de réactions négatives. Bien que ce ne sont pas des reproches comme on pourrait le vouloir, il y a quand même des gens qui constatent qu’un problème réside.

La soirée de la Fête de la musique à l’Élysée avait commencé dès 20 heures, accueillant des DJ français de renom tels que Chloé, Cezaire, Kiddy Smile, Kavinsky et Pedro Winter alias Busy P, l’ancien manager des Daft Punk.

Connus ? Ils ont à peine quelques milliers de vues sur YouTube, pour dire leur nullité musicale et on nous dit que ce sont des DJ Français de renom ! Ouah.

Inviter des bouses qui se prétendent artistes, ne les fait pas devenir des personnalités importantes.

Le DJ Kiddy Smile était monté sur la scène avec un T-shirt où était écrit « Fils d’immigré, noir et pédé », en signe de protestation contre la loi asile et immigration.

Il avait averti sur Facebook que ses chansons porteraient le même message « sans que personne ne puisse les étouffer ».

Il avait annoncé qu’il s’opposait à la « répression des migrants » et reverserait son cachet de 1 500 euros à une association qui leur vient en aide.

Il me semblait que ça ne pouvait pas être pire, ça l’est ! Des nègres qui font leur boulot de nègres, donner l’argent à leurs frères pour qu’ils puissent venir profiter de notre pays, pays qui devient de plus en plus laid.

20 Minutes :

« Emmanuel Macron appelle au respect de la fonction présidentielle et #EnMêmeTemps, il l’abaisse en organisant une jet set (sic) à l’Elysée avec DJ Kiddy Smile portant un T-shirt où était écrit « Fils d’immigré, noir et pédé » », s’est-elle expliquée ensuite, faisant référence au message politique partagé par l’un des artistes présents ce soir-là.

Tout à fait, ce clown ne peut pas demander du respect à son peuple alors qu’il n’en a même pas pour sa propre image.

« Emmanuel Macron ne supportait pas qu’on l’appelle « Manu » – à raison – par égard pour la fonction présidentielle mais que dire de cette sinistre mascarade à l’Elysée aujourd’hui ? », a posté Franck Allisio, vice-président du groupe Rassemblement National en Provence-Alpes-Côte d’Azur, en référence à la leçon donnée par le président à un jeune collégien plus tôt dans la semaine.

Voilà. Totalement hypocrite de sa part, enfin on doit s’attendre à tout.

Cette fête est une insulte à la France, un énorme crachat. Macron et ses nègres devraient être parachutés à Brazzaville, on aurait la paix. Les autres suivront, juifs, maghrébins, pakistanais…. : tout le monde dehors.

Remercions l’enflure Jack Lang, aussi présent ce jour-là, pour avoir créé la fête de la musique et avoir fait qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui !

Heureusement que les heures les plus sombres de notre histoire sont derrières nous, heureusement que la bête immonde n’est pas restée au pouvoir, heureusement que les Blancs n’ont pas gagné, heureusement que les pédales peuvent vivre et être promues dans ce pays, heureusement que la France tombe en ruines. 

Elle est déjà en ruines, tout le monde est divisé, plus personne n’a de convictions. Allumer son poste de télévision et tomber sur ce « spectacle » peut donner des envies de meurtre. Tant mieux, si des gens pouvaient commencer à sortir le soir et abattre quelques malades, on soufflerait un peu.

Mais abattez les, bon sang !

Personne ne le fait, les gens ont peur de tout perdre. Perdre quoi ? Si vous ne faites rien, vous perdrez tout. Autant agir. Plus nous serons nombreux à agir, moins nous subirons de répression.

Ils ne peuvent pas tous nous emprisonner, les prisons débordent déjà, ils relâchent des criminels allogènes et des terroristes, parce qu’ils n’ont plus de place. Alors, ils en trouveront pour nous, sauf si nous sommes plus intelligents et que personne ne nous retrouve.

C’est l’heure de prendre des risques, pour faire le nettoyage. Nous sommes la dernière génération à pouvoir lancer quelque chose, si nous ne le faisons pas, la génération suivante sera minoritaire et corrompue au maximum.

Nous sommes le dernier espoir, tout repose sur nos épaules.

 

10 comments

  1. Quand j’ai vu ça, je me suis dit : « Hahaha pas mal le troll, on dirait une tribune du Gorafi ou de Nordpresse ». Ben en fait, non. C’est la triste réalité qui ronge notre pays. Même Hollande avait plus de dignité que le descendant de puterelle qui nous sert de président, c’est affligeant. On ne peut pas rester les bras croisés. Il faut réagir. Ce n’est plus possible. C’était marrant mais maintenant il faut organiser la gigantesque purge que le monde attend. Le gouvernement est en crise, je pense que dans quelques mois, il est temps..

    Mais bon heureusement que les américains ont vaincus les méchants nazis qui voulaient sauver l’Europe de la décadence. L’Europe est LIBRE 🙂 pour nos ennemis. Mais je pense que le pays n’est pas mort pour autant après 1945, puisque Charles de Gaulle n’as pas transformé le pays en bordel monstrueux comme maintenant (même si il était moins radical que les nazis). Je pense que tout est parti de mai 68. Mais si l’Allemagne avait gagnée, Mai 68 n’aurait jamais eu lieu donc quoi qu’il arrivé, les allemands étaient notre seul espoir.

    Bref moi le progrès je pensais que c’était les smartphones incurvés et les TV 4K. Et pas cette (((merde))).

    1. « les américains ont vaincus les méchants nazis »

      Il n’y a pas que les USA à avoir attaqué l’Allemagne. Il y a aussi la France et l’Angleterre. Ainsi que l’URSS, même si c’était une contre-attaque.

      « je pense que le pays n’est pas mort pour autant après 1945, puisque Charles de Gaulle n’a pas transformé le pays en bordel monstrueux comme maintenant »

      Ils y sont allés progressivement, mais De Gaulle était entouré de juifs. À la fin de la guerre, ils ont fait main basse sur une grande partie de la presse, ils ont commencé à ré-établir leur contrôle des administrations, etc.

      « Je pense que tout est parti de mai 68. »

      Marx, le communisme, les révolutionnaires juifs, les massacres en URSS, c’est quand même plus vieux que 1968.

      1. Totalement d’accord, tout n’a pas commencé en 1968 ! C’est une étape, mais certainement pas le début.

        Les USA n’ont fait que suivre les juifs, tout comme De Gaulle et les autres pays qui ont combattus contre l’Allemagne. Le plan est là depuis longtemps, nous en subissons les conséquences depuis des années. La situation deviendra au fil du temps de plus en plus grave.

        1. Comme je l’ai dit, si l’axe avait triomphé, Mai 68 ne serait pas arrivé.

          « La situation deviendra au fil du temps de plus en plus grave. »

          Sauf si nous agissons ?

      2. Tout d’abord, je suis sarcastique quand je parlais des vilains nazis. Mais oui, il Y’a aussi l’Angleterre et le camp gaulliste (je n’aime pas dire la France car faut pas oublier que Vichy était alliée a l’Allemagne) et l’URSS bien sûr.

        De Gaulle était entouré de juifs, mais je pense qu’il pensait réellement agir pour le bien de la nation. Il as d’ailleurs refusé de célébrer les 20 ans du débarquement en 64. Comme quoi lui même savait qu’ils avaient mal agit. Mais en même temps, à l’époque personne ne pouvait prévoir qu’aujourd’hui, la situation serait aussi catastrophique.

        Oui en effet Marx et l’URSS c’est plus vieux que 68, mais je parlais de la France uniquement.

        1. « je suis sarcastique quand je parlais des vilains nazis »

          Oui, mais il n’y a pas que les Américains à combattre les vilains nazis. On peut être tout aussi sarcastique à propos des dirigeants français qui ont déclaré la guerre à l’Allemagne, soi-disant pour sauver les frontières de la Pologne. De nos jours, Macron défend les frontières de l’Ukraine, tout en faisant le nécessaire pour nous submerger sous les Afghans, Somaliens et autres racailles.

          Le Front Populaire, c’était déjà les juifs, mais on peut remonter plus loin, au moins jusqu’à la république laïcarde à partir de 1870. Le livre de Drumont, la France juive, date de 1886. BHL lui-même se vante que la 3e république est l’oeuvre des juifs.

          Qui a voulu déclarer la guerre à l’Allemagne en 1939 ? Sans doute des gentils juifs pacifistes comme Léon Blum, Jean Zay, Georges Mandel… mais aussi des politiciens « conservateurs », non ? Je ne sais pas qui étaient les politiciens et les partis politiques à l’époque, mais la droite était sûrement déjà très influencée par les juifs.

          1. La Pologne tout le monde s’en foutait. Ils ont déclaré la guerre à L’Allemagne car C’était l’ennemi à abattre, voilà tout.

            Je ne suis même pas sûr que Macron défende les frontières ukrainiennes.

            Tout ce que tu as cité est sûrement l’oeuvre des juifs mais C’était quand même un peut mieux qu’aujourd’hui, la race blanche n’était pas menacée contrairement à aujourd’hui.

            Mais oui, ceux qui ont déclarés la guerre à l’Allemagne étaient influencés par les juifs c’est certain. Un auteur juif as même écrit un livre « germany must perish » je crois.

  2. Je suis encore d’accord avec le camarade Cépamoi ! Il va penser qu’il y a un piège…ben non.
    Sur le Macron, dont la mère est manifestement une youtronne AOC et qui a des relations particulièrement étroites avec la (((communauté))), ce shabbat-goy en réalité aussi juif que ses derniers prédécesseurs est le symbole même de la soumission aux intérêts de ces parasites et de la décadence absolue des moeurs.
    Pour toutes ces tafioles qui aiment tant se faire enfiler, je propose un châtiment adapté : un bâton de dynamite dans le cul. Au début, ils seront ravis, mais après…
    Eux qui adorent s’éclater, ils seront servis !

  3. Une citation de l’ordure Jack Lang dans le magazine pour dégénérés Têtu du 31 janvier 1991 :
    « La sexualité puérile est un continent encore inexploré. Aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages. »
    Allez, hop ! Pour la broyeuse à Rho 2 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *