Articles d'actualité France Problèmes raciaux

Attaque au cutter dans un supermarché du Var

Dites, combien de sales bougnoules suédois blonds laisseront nous faire des attaques en France ? Si l’on prend les attaques au couteau en lisant les journaux locaux, sans trop s’avancer on peut être d’accord sur le fait qu’il y a AU MOINS une attaque terroriste par jour.

Attendez une réaction de gauchiste : « oh non mais une attaque au couteau c’est tellement pas terroriste quooooi, c’est que des blessés fopastigmatiser. » Expliquez leur alors, calmement, qu’une attaque terroriste est effectuée dans le but de « terroriser ».

S’il ne vient toujours pas à vous croire, brisez lui un genou en lui expliquant qu’il ne sera que blessé et qu’il ne doit pas s’inquiéter.

Après tout, ils ne sont pas morts, non ? La stupidité des gens n’est plus étonnante, on commence à avoir l’habitude.

Dans le Var, des Français étaient calmement en train de faire des achats, dans un supermarché banal, un jour banal lorsqu’une femme – voilée, ce n’est qu’un détail – s’est jetée sur deux personnes avec un cutter.

Elle a aussi éructé un cri de guerre bien connu, un sobre Allah akbar. Le quotidien pour une France sous dominance étrangère. Enfin, comme disent les rouges : c’est comme ça, on y peut rien, nous ne pouvons pas nous opposer à l’immigration. N’est-ce pas  M. Dimitris Avramopoulos ? Où avais-je la tête ? Acceptez mes excuses, il fait partie de l’UE et pas de la France, à l’heure actuelle les deux entités n’ont absolument rien à voir entre elles…

France Info :

L’incident s’est passé au magasin Leclerc du quartier des Sablettes. Selon les informations de France Bleu Provence, la jeune femme a d’abord agressé un client en lui donnant plusieurs coups de cutter. Une caissière est alors intervenue, et a reçu des coups de cutter au niveau de l’oeil. Les deux victimes, légèrement blessées, ont été transportées à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon.

Viser les yeux n’est pas anodin, c’est bien dans une volonté de faire des dégâts irréversibles. Sinon, généralement dans une bagarre, on vise le ventre ou les jambes : pas les yeux – une bagarre sans arme blanche. Dans le cadre d’une bagarre pour un différend, pas dans le cadre d’une agression avec la volonté de tuer. Ici, la volonté est de tuer.

« Je me suis déplacé pour intervenir et essayer de maîtriser la dame et lui tenir les poignets pour enlever le cutter avec un autre employé du magasin », explique, dimanche sur franceinfo, Sébastien.

Lui tenir les poignets ? Dans une telle situation ce n’est pas tenter de tenir les poignets qu’il faut faire…

Il faisait la queue à la caisse du magasin quand il a entendu que « cela se chamaillait » derrière lui.
En se retournant, il a vu « un monsieur et une caissière « se faire agresser au cutter » par une jeune femme. L’homme à terre lui dit alors que la jeune femme lui a « mis un coup de cutter en disant Allah Akbar ».

Les actes de ce genre, bien que non létal, sont le quotidien de nombreuses villes. Cela en devient navrant. Comment des gens ne comprennent pas le danger alors que des exemples sont sous leur nez  ? Il m’est impossible de vous donner le nombre de fois que l’on m’a expliqué ne pas prendre des rues parce que c’est « mal famé » et entendre après « regarde moi ces connards de nazis du FN » : beaucoup trop de fois.

Le peuple ne réagit que lorsqu’il est personnellement touché. L’individualisme est à son apogée et les Blancs tombent comme des mouches.

Selon des témoins, l’agresseuse a crié « Allah Akbar ! », a indiqué à l’AFP le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal. « C’est apparemment le fait isolé d’une personne avec des troubles psychiatriques avérés », a-t-il commenté, sans exclure pour autant « qu’elle soit radicalisée »« Il y a présomption de tentative d’assassinat, et d’apologie du crime à connotation terroriste », a encore indiqué le procureur.

La jeune femme n’est pas connue des services de renseignement, mais est connue de la justice pour des faits de violences sur ascendants.

Terrorisme : Emploi systématique de la violence pour atteindre un but politique ; les actes de violence (attentats, destructions, prises d’otages).

Ne nous fatiguons pas, ne cherchons pas midi à 14 h. Elle est voilée, crie Allah Akbar et autre joyeusetés : la corde.

Selon les dernières mises à jour :

«Plusieurs témoins rapportent qu’elle a dit que c’était Allah qui lui demandait de faire ça, qu’ils étaient tous des mécréants et qu’elle voulait que la police la tue».

«Chez elle on n’a trouvé qu’un vieux Coran et un drapeau algérien, et l’ordinateur a été saisi», a informé le procureur de la République.

Une expertise psychiatrique a été ordonné sur cette jeune femme titulaire d’une carte d’adulte handicapé physique à 80% en raison de problèmes à la hanche.

Une Algérienne prétendument handicapée (comme un bon paquet de musulmans, des aides en plus c’est pas mal), fan de l’Algérie ou originaire, qui est persuadé qu’Allah lui parle. Hop, aux oubliettes.

La justice ne doit être réservée qu’aux Blancs, les autres doivent être systématiquement éliminés. Serait-ce de l’égoïsme de ma part ? Des gens qui n’ont rien à faire chez nous ne devraient pas exister, donc ils ne devraient pas avoir droit à la justice.

La seule que l’on doit leur accorder est la peine capitale. Ou le parachutage en express dans un désert Africain. Au choix, en fonction du délit/crime.

0 Replies to “Attaque au cutter dans un supermarché du Var

  1. Oui, moi, même si c’est une gonzesse, je chercherais pas à lui tenir les mains…
    Comment peut-on être aussi con ?

    1. Je ne connais pas les capacités physiques du monsieur en question…
      Je rajouterai enfin que la dame est « soi disant » handicapé à 80%. Donc soit le type est une brindille, soit elle n’est pas handicapé. Les deux sont aussi possibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *