Articles d'actualité France Médias, manipulations et censures Question Juive Vidéos & Podcasts

La chaîne YouTube de Soral fermée… puis remise en ligne !

Le cas Alain Soral est très complexe, son site web Égalité&Réconciliation colporte certaines fois des infos intéressantes, le reste du temps ce sont des articles orientés pour une réconciliation avec des ennemis raciaux.

Alain Soral, qualifié d’essayiste d’extrême droite par les médias (ou alors écrivain !) change d’opinions comme de veste et peut laisser supposer que la schizophrénie le ronge de temps à autre.
Soral n’est qu’un escroc intellectuel qui profite des dons mensuels qu’il reçoit pour vivre (14 381 euros par mois, ici). Ce qui ne rend pas faux TOUT son discours pour autant, le problème reste que nous ne pouvons pas nous fier à un personnage de cet acabit.

Mais le personnage (surnommé gentiment Ali Sourate dans le milieu) n’est pas tant ce qui nous intéresse. Ce sur quoi nous devons nous pencher est la censure de la chaîne YouTube d’E&R.

Le Monde :

ERTV, la chaîne YouTube de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral, condamné la semaine dernière à deux peines d’emprisonnement avec sursis pour provocation à la haine, a été fermée mardi 5 juin par la plate-forme vidéo américaine, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La chaîne, qui comptait environ 100 000 abonnés, a été fermée à la suite d’un troisième avertissement en trois mois pour « non-respect du règlement de la communauté » des youtubeurs. Une vidéo mise en ligne sur la chaîne d’Egalité & Réconciliation avait fait l’objet d’un signalement, selon un message de YouTube, cité sur le site d’Alain Soral, qui mentionnait explicitement l’« incitation à la haine ou à la violence ».

Le système de signalement de la plateforme de vidéos est prévue pour censurer un maximum de contenus un peu trop à droite, ou dissidents des opinions de nos (((élites))).

Un simple signalement peut suffire à faire sauter une vidéo, ou la chaîne entière au bout de plusieurs signalements.

Parler de censure n’est donc pas totalement faux.

La page Facebook du polémiste avait déjà été fermée à la mi-décembre 2017. Plus récemment, des mesures de suppression comparables ont visé d’autres comptes d’extrême droite, dont ceux du journaliste Jérôme Bourbon (Twitter), du militant Hervé Ryssen (Facebook et YouTube) et du groupe Génération identitaire (Facebook et Instagram), connu pour ses actions contre la venue de migrants en France.

Ryssen, Jérôme Bourbon, GI : des nationalistes qui ne plaisent pas aux politiques en place.
Trop de questions, trop de « racisme », trop dangereux de les laisser s’exprimer ! Dès que vous touchez un large public, vous risquez de vous retrouver face à la censure. Et il ne faut pas omettre ce détail : les gens sont très feignants.

Quand votre moyen principal de diffusion se fait censurer, ou rencontre un problème d’un autre type, très peu restent fidèles pour des solutions de secours.

Nous faire censurer, en tant que nationaliste, peut donc nous mener à notre perte. C’est d’ailleurs, le plus souvent, le but de la manœuvre.

Fin d’une « impunité », sortie de nulle part

Le plus étonnant dans ce cas de censure c’est que l’on nous fais taire depuis des lustres et on trouve des gens qui se réjouissent de la fin de l’impunité ! Je crois rêver. Plutôt cauchemarder…

« C’est la fin de l’impunité et de la complaisance avec les messages de haine sur Internet », a commenté le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), Frédéric Potier.

« Il y a chez les acteurs du numérique un mouvement global de vraie prise de conscience de la nécessité de lutter contre cette haine, et tout simplement de mettre en application leurs propres règles d’utilisation, qui bannissent de tels messages », s’est félicité le préfet.

Ahaha, nos ennemis n’ont pas attendu 2018 pour condamner les messages de haine sur internet. Enfin bon, faire comprendre quelque chose aux tarés de la Dilcrah, c’est peine perdue.

Un bidon d’essence, une allumette, nous sommes aussi en mesure de mettre fin à leur impunité.

La lutte contre la cyber-haine est l’un des volets principaux du deuxième plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (2018-2020). En le présentant le 19 mars, le premier ministre, Edouard Philippe, avait dit son souhait de faire modifier les législations française et européenne pour « renforcer le régime de responsabilité des opérateurs » d’Internet.

Lutter contre le terrorisme islamiste et l’immigration clandestine c’est surfait, lutter contre le racisme : ça c’est le vrai combat du siècle ! Le plus important ! Des Blancs nationalistes, quelle horreur !!!
Il faut toujours plus de censure, pour empêcher que des gens se réveillent et ne prennent les armes.

Réaction d’E&R et des auditeurs de Soral

La rapidité des réactions n’est pas surprenante. Dès lors que la chaîne a été fermée, des dizaines de personnes en parlaient (E&R dispose d’un public gigantesque).

Le problème c’est que l’on pouvait souvent lire et comprendre la même idée : « nous sommes fermés parce que nous AVONS la vérité et on nous interdit de la dire ». Cette censure prouverait donc qu’ils sont les ennemis du système. Et que ceux qui ne sont pas encore censurés feraient partie de la fausse opposition ou qu’ils seraient soumis aux juifs.

Ce qui est totalement erroné, certaines chaînes de véritables nationalistes arrivent à passer entre les mailles du filet. Ou bien elles se créent des chaînes de secours pour diffuser les vidéos, malgré les censures.
Ce qui ne rend pas moins la généralisation de la censure totalement inacceptable et qui nous prouve, une fois de plus, que les plateformes en ligne ont droit de vie ou de mort sur nos idées.
Les Inrocks :

Le site de l’idéologue, à cette occasion « devenu l’ennemi publique numéro 1«  selon le twitter d’E&R, n’a pas manqué de s’en prendre à la Licra et au Crif, qui piloteraient évidemment « une stratégie de censure ». « Les GAFA défendent une idéologie et des intérêts de plus en plus identifiables : sionisme, mondialisme », ajoute-t-il.

Soral et son équipe ne sont donc pas les ennemis prioritaires du système. Vous souhaitez un exemple ? Le voilà :

En octobre dernier, nous avions publié un article, une traduction sur le discours de la National Action à Darlington. La vidéo, publiée sur YouTube n’était même pas arrivé à 300 vues que YouTube l’avait fait disparaître.

Heureusement, nous avions pu partager un lien de secours.

Qui de Soral ou de la National Action est donc le plus dangereux pour le système, du moins pour ceux qui gèrent YouTube, donc des juifs ?

Surtout avec ce qui suit.

(Le degré de censure ne détermine pas la confiance qu’on peut accorder à un discours, j’exposais juste les faits pour ceux qui penseraient être en premier sur la liste des censeurs…)

Le revirement de YouTube

Car oui, à la surprise générale, YouTube a remis en ligne la chaîne d’Égalité&Réconciliation.
Mince, cramé pour l’argumentation de l’ennemi numéro 1.

Valeurs Actuelles :

Les quelque 100 000 suiveurs d’Alain Soral sur YouTube vont pouvoir se réjouir. Mardi 5 juin, à la suite de la condamnation de l’essayiste à deux peines d’emprisonnement avec sursis pour provocation à la haine, l’entreprise avait fermé sa chaîne. Une décision sur laquelle elle est revenue jeudi 7 juin, tel que l’a annoncé l’intéressé sur son compte Twitter.

Une réouverture dont la plupart des journaux ne se vantent pas. Entre ceux qui se réjouissaient de cette censure et ceux qui y voyaient un ciblage de la Vérité : aucun des deux partis n’aura finalement raison.

Sur son site Égalité & Réconciliation, l’idéologue a partagé une capture d’écran d’un e-mail provenant apparemment de YouTube, qui jugerait finalement la chaîne d’Alain Soral « conforme à [ses] conditions d’utilisation ».

Donc YouTube ne viserait pas E&R.

Tant mieux pour eux. La censure se généralise tout de même et les condamnations tombent en masse sur tous ceux qui se revendiquent du nationalisme (qu’ils le soient ou non, le Système tente de punir).
Il ne faut pas crier au loup tout de suite, ici dans le cas de la censure. Si YouTube voulait réellement cibler la chaîne, elle aurait été fermée depuis des mois.

0 Replies to “La chaîne YouTube de Soral fermée… puis remise en ligne !

  1. Soral est un cas complexe. Un coup il défend les arabes, un coup il se présente en opposant de l’immigration… quoi qu’il en soit, il n’est pas NS et est même assez fan du communisme. Mais je ne me réjouit pas de sa censure. Cela montre que même ceux qui ne sont pas trop dangereux pour le système sont eux aussi persécutés.

      1. La « féministe » de droite ?
        De mon côté, ma connaissance à son sujet n’est pas très étendue. N’étant pas un habitué de Twitter, je me rend donc sur sa page. On dirait un compte de droite cocu. On parle de « jeunes », on retweet pour Tommy, on retweet le pd Camus.
        Bon, rien de troublant dans cette droite nationaliste Française, aussi molle que le FN.
        Plus d’infos sur sa relation avec Merkado, ainsi que son ultra sionisme ?

                1. Je n’ai pas non plus davantage d’informations.
                  Mais je me demande ce que Conversano fait avec un gars sioniste admirateur d’Israel et une fille féministe…

                2. Conversano est raciste envers les négres et arabes mais pas antisémite

  2. Il faudrait en finir une bonne fois pour toute avec cette pute (à boucaques ET à juifs) qu’est Soral. Il en a déjà été question plusieurs fois sur BE, mais il faut recommencer à chaque fois, soit pour des nouveaux lecteurs encore trop naïfs, soit parce que certains ont une mémoire de poisson rouge.
    https://2.bp.blogspot.com/-vut2II5Zxj4/WPS7vdpirJI/AAAAAAAAEHk/KDDZXgFDg64DQmNZGhrjyb6OdLMx_Ua4ACLcB/s640/soral.jpg
    (image empruntée à Rahowa 73)
    Il faut donc rappeler que les livres de Soral se vendent à la FNAC, et que donc cette « dissidence » n’est qu’une farce, une opposition contrôlée :
    https://www.youtube.com/watch?v=xcRjcmjT6IY
    Et pourquoi Soral n’a jamais été condamné à de la prison, et ne le sera jamais ?
    Parce que c’est un faux antisémite.
    Et pourquoi Ryssen est condamné à de la prison ?
    Parce que c’est un vrai antisémite.
    https://2.bp.blogspot.com/-YeoLxxG_naY/WHt2IHGj5qI/AAAAAAAADr8/TTbouW8gR_EN5pwwaqMPtFnonsdP8eHOgCLcB/s400/SORAL.jpg
    (image empruntée à Rahowa 73, sans rire : imaginez-vous Ryssen à la place de Soral sur cette photo ?)
    Ryssen, un vrai antisémite utilisé par Soral qui ne se sert de lui que pour ses propres intérêts.
    Ce vidéo (qui date de plusieurs mois mais dont les dires sont vérifiés aujourd’hui) aurait pu (dû ?) être posté sur le fil « HR condamné à un an de prison », mais autant tout regrouper :
    https://www.youtube.com/watch?v=C5HSN5sqNwE
    Il faudrait aussi en finir avec beaucoup d’autres, comme l’homosexuel Renaud Camus (évoqué ci-dessus) qui n’est pas racialiste et encore moins antisémite.
    Ce Camus est en cheville avec le SIEL qui est une vaste plaisanterie. Ce parti a été créé par un autre homosexuel (Paul-Marie Couteaux) et est actuellement dirigé par un bicot antiraciste et philosémite bien huileux.
    Alors pour ceux qui ne voient pas la contradiction entre militer contre le Grand Remplacement et soutenir des Karim Ouchikh et autres millions d’allogènes « intégrés », je pense qu’on ne peut pas faire grand-chose pour eux : ils sont en état de mongolisme avancé.
    http://rahowa73.blogspot.com/2018/07/lextreme-droite-francaise.html
    http://rahowa73.blogspot.com/2018/07/tareq-oubrou-lidole-des-francais.html
    http://rahowa73.blogspot.com/2018/05/doit-on-se-soumettre-aux-musulmans-ou.html
    Et on peut en dire de même pour les cocus lesquenistes… entre autres… car c’est tout le milieu politicien (et au-delà) dit « d’extrême-droite » qui est investi et infiltré par ce genre de personnages qui n’osent jamais aborder la question raciale (et encore, quand ils ne sont pas carrément antiracistes) ou qui en minimisent la portée (Lesquen) et qui n’est rien d’autre que de l’opposition contrôlée. C’est d’ailleurs la caractéristique des judéo-démocraties : contrôler plus ou moins tous les camps. Les maîtres de la ripoublique savent que le temps travaille contre nous, et toutes ces oppositions contrôlées ne servent justement qu’à nous faire perdre du temps.
    La solution, en France du moins, ne viendra plus des urnes, de toute façon. Tous ces politicards (en tête Marine La Pute et sa future remplaçante Narion ex Li Poun qui prépare son retour) ne vivent que pour faire carrière et accessoirement vendre leurs bouquins chez Kontre-Kulture, prendre des (trop gros) risques en politique ne fait pas partie de leur plan de carrière : ces gens ne cessent de clamer qu’il faut abandonner nos idées pour mieux pouvoir les défendre, ça fait des décennies qu’ils nous mènent ainsi en bateau, pour en arriver là où nous en sommes… vous ne voyez pas l’arnaque ?
    S’allier à de tels gens ne peut que continuer à nous entraîner dans la spirale qui nous détruira. Il faut briser ce cercle vicieux.
    Une seule maxime permet de reconnaître les nôtres : « n’est bon que ce qui est bon pour la race blanche. »
    Seul un politicien qui prendra ce risque politique sera digne d’être suivi. Il s’agit d’une mission de sacrifice, bien évidemment, mais si ce sacrifice éveille les consciences, il peut valoir le coût. L’alternative (la seule), c’est la lutte armée clandestine.

    1. Et surtout Soral s’est fait beaucoup de pognon tout en dhimmisant les naïfs qui préfèrent consommer du prêt-à-penser quitte à prendre le gros risque de se faire entuber, plutôt que de prendre la peine de commencer à réfléchir par et pour eux-mêmes en laissant le temps leur faire gagner en expérience.
      La « dissidence » à coups de porte-clés et t-shirt « dissident » ou encore de sac de survie à 500 euros…
      La pigeonnerie par gurutisation dhimmisante dans toute sa « splendeur »…

  3. Je n’ai pas encore l’habitude du format de ce nouveau site. Je me demande vraiment ce qu’est devenue Blanche…
    Mais apparemment nous ne le saurons jamais. C’est triste, quand celle qui était finalement le chef de Blanche Europe nous abandonne.
    « Ton honneur s’appelle fidélité » est une devise qui malheureusement n’a plus cours depuis 1945, sauf exception (Rudolf Hess, …)

    1. Rien ne nous indique que Blanche nous a abandonné.
      Un accident ou un (((accident))) est toujours possible.
      Quoiqu’il en soit, je tente avec l’aide de quelques camarades de remettre le site sur pied.

      1. Toute notre gratitude pour tes efforts de prise de relai depuis son « départ ».
        En tout cas, la vie en France (((occupée))) devient chaque année plus insupportable. Désormais, nous devrons payer jusqu’à 750 € si nous regardons une fille un peu trop longtemps dans un lieu public. Et en cas de « récidive », c’est 3000 €.
        Par contre les violeurs du 9-3, du 9-4, …, ou même du 20 ème arrondissement ont de beaux jours devant eux.
        Un regard d’un mâle blanc en direction d’une femme blanche, c’est un crime.
        Un viol de la part d’un Nègre ou d’un Bougnoule, c’est un « enrichissement culturel ».

    2. Au fait Racines Blanches, comme tu viens de revenir : le site changera dans peu de temps. Je compte bien arriver à me libérer de WordPress qui ne me permet pas de gérer tout ce que je veux et qui est sujet à la censure.
      Je le promet depuis quelques semaines et je sens l’impatience de beaucoup (surtout moi en fait…).
      On va y arriver !

  4. Pour ceux qui ne connaissent pas, il y a un « wiki dissidence », c’est un peu ridicule mais il s’y trouve tous les « potins » de la « dissidence ». Le seul mérite de ce site, losqu’on le parcours, est d’avoir au bout d’un moment la très nette sensation de suivre une série télévisée et, dans la mesure où c’est à peu près ce qu’est la « dissidonce à la fronçaise », s’apercevoir du foutage de gueule que cette dite « dissidence » représente.
    Relativement utile pour les nouveaux qui souhaiteraient s’enquérir de qui est untel ou untel, ou avec qui untel ou untel est ou a été en relation, mais l’intérêt du site ne va pas plus loin que ça.
    http://fr.dissidence.wikia.com/wiki/Wiki_Dissidence

    1. Ahaha je suis tombé dessus par hasard un jour.
      J’ai vomi. Ce ne sont que des potins, des histoires toutes autant romancées. L’impression de lire un scénario de téléréalité.
      C’était quand je cherchais des infos sur Saint Claude 88, et j’étais tombé sur sa dénonciation d’un réseau de prostitution avec des filles Ukrainiennes. Bref, la « dissidence » Française et le nationalisme m’étonnera toujours.
      http://fr.dissidence.wikia.com/wiki/Saint_Claude_88
      Mais sinon oui, intéressant pour savoir le passif de nos nationalistes…

    2. Franchement, on peut se tourner dans tous les sens, rien n’égalera jamais la littérature National-socialiste : Mein Kampf, Le Mythe du 20 ème siècle, Les peuples de l’Europe (Hans Günther), La Race (Walter Darré), …
      Bagatelles pour un massacre résume un peu toute la situation dans laquelle nous sommes, et les processus qui nous y ont menés.

  5. Soral est fini il a deja beaucoup vieillit physiquement tout le monde l abandonne meme l excellent Vincent Lapierre il en est reduit a faire le coq et defier en combat des pseudos natios pour exister un peu sur le net pour un homme de son age il est pathetique j ai presque pitie de lui

  6. Le camarade Racial Feeling avait, sur son excellent site malheureusement disparu, posté deux articles remarquables sur Renaud Camus, articles que je vais m’efforcer de poster ici si WP le veut bien :
    LE C.N.R.E: AUBERGE ESPAGNOLE IDENTITAIRE CRÉÉE PAR RENAUD CAMUS
    le mars 03, 2018
    Partager
    Renaud Camus
    Renaud Camus ou l’art et la manière de prendre les identitaires pour des cons

    Dans un précédent article, *1 j’avais vivement critiqué le discours de Renaud Camus annonçant la création du Conseil National de la Résistance Européenne
    (C.N.R.E), et après quelques mois de recul, je constate que je ne me suis pas trompé sur la nature de cette structure dite identitaire, supposée être une
    arme politique pour lutter contre le grand remplacement, un terme cher à Renaud Camus qui n’a pas la même signification si l’on est racialiste ou non.
    Et il est clair que Renaud Camus n’est pas racialiste, ni même raciste. Sa vision de notre identité est une abstraction, le fruit d’une profonde masturbation
    intellectuelle. Il est vrai qu’en matière de masturbation, il s’y connaît notre bobo du show-biz, grand adepte des lupanars homosexuels, des backrooms
    gays, ne manquant pas de conter ses péripéties de débauché dans son livre intitulé « Tricks » publié en 1979, dont voici un petit extrait :
    Citation du livre Tricks
    https://www.nouvelobs.com/politique/20160628.OBS3539/renaud-camus-des-backrooms-gays-au-grand-remplacement.html

    Avec un C.V pareil, Renaud Camus ferait bien de fermer sa bouche qui fait office de pissotière, et ainsi éviter de qualifier sottement Hitler de salopard
    qui a déshonoré le racisme, comme si Renaud Camus avait compris quoi que ce soit au racisme, au racialisme, ou à ce qu’est notre identité raciale. Concernant
    la défense des qualités de notre race, on peut aisément se passer de Renaud Camus et de son C.N.R.E de pacotille. Ce n’est pas avec un baltringue judéophile
    ne connaissant des différences raciales que la couleur et la taille des bites qui lui ont élargi la rondelle durant toute sa vie, que l’on préservera notre
    identité raciale. Mais je peux me tromper…
    Renaud Camus, Hitler, Race

    La dénomination de grand remplacement popularisée par Renaud Camus est vide de signification raciale, c’est une arnaque intellectuelle destinée à enfumer
    les identitaires, entre autre. Cependant, en substituant le terme de grand remplacement par celui d’islamisation, on y voit un peu plus de cohérence dans
    la conception socio-politique de Renaud Camus ; une cohérence toutefois très limitée car je ne vois pas comment le C.N.R.E va lutter contre l’islamisation
    de la France et de l’Europe en intégrant en son sein le musulman Aldo Stérone. Le C.N.R.E, ce nouveau truc de Renaud Camus, ou devrais-je plutôt dire «
    trick », démontre qu’il n’a rien perdu de son savoir-faire de jeunesse, il demeure encore un grand spécialiste du foutage de gueule.
    Les membres du C.N.R.E

    Parmi les quelques personnages médiatiques adhérents au C.N.R.E, on y trouve le youtuber maghrébin et musulman Aldo Stérone évoqué précédemment, mais
    aussi le maghrébin catholique Karim Ouchikh, vice-président du C.N.R.E et président du parti nommé Souveraineté Identité Et Libertés (S.I.E.L). Pour l’anecdote,
    Karim Ouchikh, issu d’une famille musulmane, s’est converti en 1997 à la religion abrahamique universaliste préférée de nos « identitaires français », le
    catholicisme. Bref, voici une sélection pertinente et cohérente d’acteurs politiques qui permettra de combattre le grand remplacement. Islam et christianisme
    unis pour préserver notre identité raciale , tout un symbole… Vous êtes priés de ne pas rire, la politique est une affaire sérieuse, merci.
    Liste de membres du C.N.R.E
    Aldo Stérone
    Aldo Stérone
    Karim Ouchikh

    D’ailleurs, à l’instar du catholique Philippe de Villiers, notre cher européen Karim Ouchikh prouve qu’il s’est parfaitement intégré à la civilisation
    chrétienne et n’a pas manqué de rappeler les valeurs catholiques lors de la polémique relative à l’affaire Jeanne d’Arc, comme vous pouvez le voir ci-dessous.
    Ah !!! Le fameux christianisme identitaire… Je ne me lasse jamais de voir des chrétiens manifester leur souci de préserver notre identité…
    Karim Ouchikh et l’affaire Jeanne d’Arc 2018
    Philippe de Villiers et l’affaire Jeanne d’Arc 2018

    D’après les propos ci-dessous de Karim Ouchikh relatifs à la question identitaire, on peut s’apercevoir qu’il milite en réalité pour la promotion d’une
    civilisation métissée régulée. Pour faire simple, on a affaire à un non-aryen affirmant défendre notre identité raciale tout en déclarant la normalité
    de la mixité raciale, avec les métissages qui en découlent ; tout n’étant finalement qu’une affaire de proportion.
    La conception identitaire de Karim Ouchikh

    Bref, il s’agit d’une France et d’une civilisation façon ER, l’anti-judaïsme en moins évidemment. C’est du grand n’importe quoi.
    s640/E%2526R%2B01

    Il faut reconnaitre que Karim Ouchikh ne manque pas d’humour lorsqu’il appelle à défendre les fondements de notre civilisation et la France éternelle.
    Merci Karim, mais les Aryens n’ont pas besoin d’un maghrébin catholique pour défendre les fondements païens de notre civilisation. Concernant la défense
    de la France dite éternelle, rien n’est éternel en ce monde; et même si l’éternité existait, les racialistes préfèrent défendre la race éternelle plutôt
    que la France éternelle universaliste.
    Karim Ouchikh et la France éternelle
    Karim Ouchikh civilisation européenne
    Pierre Sautarel, une recrue potentielle pour le C.N.R.E ?

    Personnellement, je ne serais pas surpris si Pierre Sautarel, le créateur du site FdeSouche, adhérait dans l’avenir au projet de Renaud Camus, étant donné
    qu’il partage les mêmes vues que Karim Ouchikh sur l’identité française, comme on peut le voir dans son interview accordé au journal Causeur en 2017. Lorsque
    le journaliste lui demande si sa motivation est la défense d’une vision exclusivement ethnique de l’identité française, voici ce qu’il répondit :
    Extrait Interview de Pierre Sautarel par Causeur
    http://www.fdesouche.com/929861-pierre-sautarel-fdesouche-interviewe-causeur

    Il est cocasse de voir des identitaires affectionner le site Fdesouche, alors que des membres de l’équipe ne sont pas Fdesouche et que le nom du site
    n’est là uniquement pour son effet provocateur auprès des bien-pensants. Rien de surprenant à ce que les commentaires racistes, antisémites ou promouvant
    le national socialisme, soient systématiquement censurés par les modérateurs de ce site dont l’un d’eux était un certain Thomas Ferrier, officiant sous
    divers pseudonymes, il y a de cela plusieurs années. D’ailleurs, Hervé Ryssen avait à l’époque écrit un article évoquant tous ces faits.
    ⧫ Sur la question relative à l’assimilation républicaine, voici la réponse de Pierre Sautarel :
    « Bref, je n’ai aucune opposition à l’assimilation républicaine comme principe, mais je n’y crois plus en pratique. »
    Extrait interview de Pierre Sautarel par Causer
    http://www.fdesouche.com/929861-pierre-sautarel-fdesouche-interviewe-causeur

    Notre français de souche n’est pas partisan d’une quelconque idéologie politique, voici ce qu’il pensait de Macron en 2017:
    « Il a la vision d’un banquier pragmatique désidéologisé et nous a offert d’heureuses surprises. Pour le moment, son apparent réalisme me plaît. C’est vous
    dire à quel point je n’ai pas l’esprit partisan. »
    Extrait interview Pierre Sautarel par Causeur
    http://www.fdesouche.com/929861-pierre-sautarel-fdesouche-interviewe-causeur
    Le meilleur du pire pour finir en beauté

    Pour clôturer cet article dans la bonne humeur, voici l’extrait vidéo du discours fait par le racialiste Pierre Vial à la 11ème journée Nationale et Identitaire
    (01/10/2017), où l’on peut voir celui-ci déclarer haut et fort son soutien à Renaud Camus et à son projet de C.N.R.E.
    https://www.youtube.com/watch?v=JkKlvkhUsJY

    N’est-il pas affligeant d’être le témoin d’une mascarade pareille, un racialiste apportant son plein et entier soutien à un dandy pervers issu du show-biz,
    président d’une structure politique dont l’objectif n’est en aucun cas la préservation de notre identité raciale ? N’est-ce pas consternant de voir un
    racialiste se revendiquer du paganisme cautionner un individu affirmant que le fondement de notre civilisation est le christianisme ?

    Visiblement, il ne fait aucun doute que nos « racialistes » français partagent la même passion que Renaud Camus, celle de se faire enfiler en profondeur.
    Si la destruction raciale de l’Europe s’effectue progressivement tous les jours, par contre, le grand remplacement de l’aveuglement identitaire par celui
    de la lucidité et d’un minimum de cohérence est très loin de s’opérer, hélas.
    SIEL Riposte Laïc C.N.R.E
    Les assises de la France profonde qui vont vous la mettre racialement bien profonde…
    POLITIQUE RACIALISME
    https://racialfeeling.blogspot.fr/2018/03/cnre-renaud-camus-identitaire-france.html
    ***
    LE C.N.R.E, NOUVELLE FORCE OU NOUVELLE FARCE IDENTITAIRE ?
    le novembre 28, 2017
    Partager
    Renaud Camus
    LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE EUROPÉENNE

    Renaud Camus vient d’annoncer en vidéo la fondation du conseil national de la résistance européenne pour lutter contre le grand remplacement. Déjà, on
    peut constater d’après la dénomination de cette structure que Renaud Camus n’a rien compris aux sens de l’histoire de la seconde guerre mondiale en Europe,
    mais surtout que cette référence gaullo-communiste prouve qu’il a une méconnaissance complète des forces politiques en présence contre lesquelles l’on
    doit lutter. Cette impression de malaise à la connaissance du nom de cette organisme laisse présager un discours insipide qui ne dit pas les choses clairement.
    Hélas, cette impression ne fait que se confirmer au fur et à mesure de la lecture de son discours qui n’est en rien racialiste.
    ⧫ La première chose qui m’a interpellé dans son monologue est le fait qu’il n’emploie jamais le mot race, il lui préfère les mots de peuple, ethnie ou
    ethnique. D’ailleurs, pour qualifier notre colonisation il emploi le terme générique et vague de démographique, alors que celui de racial aurait été plus
    explicite. Voyons cela en détail (le contenu du discours est le texte colorisé).
    LE DISCOURS
    « L’immigration est devenue invasion, l’invasion submersion migratoire. »
    Non. Cette interprétation de l’immigration est celle d’un assimilationniste. Ce qui déplait Renaud Camus dans l’immigration n’est pas le facteur racial
    mais celui d’ordre quantitatif, ce qui est une manière erronée d’aborder la question migratoire selon un point de vue racial, donc civilisationnel. Une
    immigration extra-raciale est toujours une invasion, quelle que soit la quantité. De fait, l’immigration était déjà une invasion bien avant les grands
    flux migratoires de ces dernières années.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « La France et l’Europe sont cent fois plus colonisées, et plus gravement, qu’elles n’ont jamais colonisé elles-mêmes. »
    Que l’on soit plus colonisé que nous n’avons nous-mêmes colonisé, on s’en fout et c’est hors sujet. Selon ces propos, cela voudrait dire que la seule colonisation
    acceptable serait celle qui serait proportionnelle à la nôtre pratiquée durant les siècles passés.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « La colonisation irréversible, c’est la colonisation démographique, par transfert de population. »
    Verbiage creux qui ne dit pas les choses clairement. La colonisation irréversible, c’est la colonisation raciale dans ces deux aspects effectifs: changement
    de prédominance raciale au sein d’un espace géographique déterminé et altération génétique par les métissages. Seul ce dernier aspect est véritablement
    irréversible.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Certains disent qu’il n’y a pas colonisation parce qu’il n’y a pas conquête militaire. Ils se trompent. L’armée de la conquête, ce sont les délinquants
    petits et grands, tous ceux qui rendent la vie impossible aux Français en leur nuisant de toutes les façons imaginables, des trop fameuses incivilités
    jusqu’au terrorisme, qui n’en est que le prolongement. Tous les auteurs d’attentats ont fait leurs premières armes dans la délinquance de droit commun. »
    Argumentaire digne d’un gauchiste de S.O.S Racisme. L’armée de conquête est l’ensemble des non-Aryens venus en masse depuis des décennies en France et
    en Europe. Qu’ils soient délinquants ou non ne change rien à l’affaire si l’on est véritablement soucieux de préserver son identité raciale. De plus, tous
    les terroristes ne sont pas d’anciens délinquants.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Il n’y a d’ailleurs pas de terroristes. Il y a un occupant qui, de temps en temps, exécute quelques otages, nous, comme l’ont toujours fait tous les occupants.
    J’appelle occupants tous ceux qui se déclarent tels, ou s’affichent tels par leur comportement. »
    Cette définition de l’occupant laisse grandement à désirer. Donc, cela signifie que les occupants sont les afro-maghrébins qui refusent, par leur comportement,
    de s’intégrer au mode de vie français, tandis que ceux qui font preuve d’intégration ne sont pas des occupants. Encore des propos assimilationnistes qu’un
    partisan du flux migratoire régulé et sélectif aurait pu prononcés.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Le changement de peuple, la substitution ethnique, le Grand Remplacement, sont l’événement le plus important de l’histoire de notre pays depuis qu’il
    existe, puisqu’avec un autre peuple l’histoire, si elle continue, ne sera plus celle de la France. »
    Peuple, ethnique…, pourquoi ne pas dire les choses telles qu’elles sont et employer les mots « race » et « raciale » ? Cela ne sera plus la France, mais
    de qu’elle France s’agit-il ?
    ⧫ ⧫ ⧫
    « La France a toujours à merveille assimilé des individus qui désiraient l’être, elle ne peut pas assimiler des peuples, et encore moins des peuples hostiles,
    vindicatifs, voire haineux et conquérants. »
    Voici la réponse à la question précédente, pour Renaud Camus, sa France est assimilationniste, imbue des valeurs universalistes. Et dire que c’est avec
    ce genre de structure véhiculant des idées pareilles que Pierre Vial pense préserver une identité raciale…
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Il faut une vanité sans nom, et une méconnaissance totale de ce que c’est qu’un peuple, pour imaginer qu’avec une population changée la France serait
    encore la France. »
    Cela fait longtemps que la population française a changé racialement, le grand remplacement n’est pas un phénomène récent, et au vu de la vision assimilationniste
    que Renaud Camus a de la France, il n’y a rien de surprenant à ce qu’il réalise sur le tard le « trop plein » d’immigrés.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Tous les mots sont menteurs mais le plus menteur de tous est celui de français, hélas. Il n’y a pas de djihadistes français, par exemple. S’ils sont djihadistes
    ils ne sont pas français. »
    Et ceux qui ne sont pas djihadistes, sont-ils français ? Visiblement, pour Renaud Camus, c’est oui. Il est exact que le mot français ne signifie rien
    si on ne rattache pas à celui-ci son identité raciale. De fait, seul peut être français un Aryen. Un nègre, un asiatique, ou n’importe quel autre individu
    appartenant à une autre race ne pourra devenir français.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Croire qu’il n’y a en France que des Français est une illusion totale. Il y a des envahisseurs et des envahis, des colonisateurs et des colonisés, des
    occupants et des occupés. »
    Encore des paroles vagues qui ne désignent pas explicitement les individus en question.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « On ne met pas fin à une colonisation sans le départ du colon : l’Algérie en son temps nous l’a assez montré, hélas — bonne occasion pour nous de souligner,
    au demeurant, la différence de civilisation. »
    Hors sujet. D’ailleurs, ce n’est pas l’Algérie qui a mis fin à la colonisation de son territoire, c’est le gouvernement français et De Gaulle. S’il y avait
    eu à l’époque une volonté politique forte pour conserver l’Algérie, elle serait encore française de nos jours. Mais cela n’aurait rien changé racialement
    parlant puisque ces algériens auraient été par conséquent français, étant donné les valeurs universalistes, donc non-racialistes, si chères à la (((République)))
    et à Renaud Camus visiblement.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « On ne met pas fin à une occupation sans le départ de l’Occupant. Il n’est d’autre issue que la remigration. »
    Au vu de la définition que Renaud Camus donne des occupants, on peut d’ors et déjà en conclure que la remigration ne sera que partielle, donc d’un point
    de vue racial sans intérêt car inefficace pour préserver notre identité raciale.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Les mêmes qui la déclarent impraticable veulent faire venir en Europe quarante millions de migrants, quand ce n’est pas deux cents millions. Ils proclament
    l’homme entré dans une ère de migration générale. Qu’il migre et remigre, alors. Ce qui est possible dans un sens doit bien l’être dans l’autre, avec plus
    de moyens et de douceur. »
    La remigration douce… no comment.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « L’heure n’est plus à la politique, aux élections, aux partis. 2022 est trop loin, le changement de peuple sera alors trop avancé, les remplaçants seront
    les arbitres de la situation, à moins qu’ils n’en soient tout à fait les maîtres. »
    Les (((maîtres))) sont déjà là depuis bien longtemps, ce ne sont pas les nègres avec des QI à deux chiffres qui vont nous dominer et pouvoir gouverner
    un pays dans un monde moderne complexe, ce ne sont pas les afro-maghrébins qui organisent ce grand remplacement qui n’a d’autre but que de détruire la
    race Aryenne à long terme. Il est certain que le mirage électoraliste nous a fait perdre des décennies de combat politique. Le Pen et Cie ont leur part
    de responsabilité dans notre déchéance.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Et il n’y a, de toute façon, aucune chance de l’emporter jamais à un jeu dont l’adversaire possède toutes les cartes et dont il a fixé toutes les règles.
    Le pouvoir, ses banques, ses juges et ses médias veulent la substitution ethnique. Ils ne nous en protègent pas, ils l’organisent et la promeuvent. Ils
    ont drogué le peuple à l’accepter, par l’enseignement de l’oubli, la déculturation, la censure, la répression et les injections permanentes de haine de
    soi. Ils n’importent pas des travailleurs, d’autant qu’il n’y pas de travail et qu’il y en aura de moins en moins. Ils importent de futurs consommateurs,
    qu’ils ne se donnent même plus la peine de faire passer pour des réfugiés puisque l’immense majorité de ces migrants vient de pays où il n’y a pas la moindre
    guerre : orphelins, malades, jeunes gens aventureux ou conquérants, adolescents qui se sont disputés avec leurs parents ou qui ont eu maille à partir avec
    la police, commerçants qui ont fait de mauvaises affaires. »
    C’est qui « ils » ? Quelle est la communauté particulièrement présente dans les secteurs stratégiques qui assurent le fonctionnement de la France ? Quels
    sont leurs compagnons de route ? Renaud Camus constate des faits sans en nommer les organisateurs. Ce ne sont pas des consommateurs qu’ils importent mais
    des géniteurs.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Vous dites que ces futurs consommateurs n’ont pas d’argent. Détrompez-vous, demain ils auront le vôtre, car les prétendus transferts sociaux ne sont,
    à la vérité, pas grand chose d’autre que des transferts ethniques. L’Europe est le premier continent qui paie pour sa propre colonisation. »
    Il n’est pas nouveau le fait que la sécurité sociale, alimentée par les fortes cotisations sociales des salariés et des employeurs, finance le grand remplacement
    racial en France. Rien de surprenant à cela lorsque l’on sait que la sécurité sociale d’après guerre est de nature communiste, ces communistes qui participèrent
    au Conseil National de la Résistance dont, visiblement, Renaud Camus s’est pris d’affection.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Un spectre hante l’Europe et le monde. C’est le remplacisme, la tendance à tout remplacer par son double normalisé, standardisé, interchangeable : l’original
    par sa copie, l’authentique par son imitation, le vrai par le faux, les mères par les mères porteuses, la culture par les loisirs et le divertissement,
    les connaissance par les diplômes, la campagne et la ville par la banlieue universelle, l’indigène par l’allogène, l’Europe par l’Afrique, l’homme par
    la femme, l’homme et la femme par des robots, les peuples par d’autres peuples, l’humanité par une posthumanité hagarde, indifférenciée, standardisée,
    interchangeable à merci. »
    Si les Aryens et les afro-maghrébins étaient interchangeables, cela se saurait. Renaud Camus n’a rien compris au but de l’immigration et il ne peut pas
    le comprendre puisqu’il n’est pas racialiste. Comment des individus incarnant des identités raciales différentes pourraient-ils être interchangeables ?
    Cette normalisation ne peut se faire que par la destruction des identités raciales, par le métissage, par la création de « races » de boue qui n’incarneront
    plus rien hormis une bouillie génétique chaotique et, finalement, un chaos sociétal et civilisationnel. Ce que ne veut pas comprendre Renaud Camus c’est
    que la race est l’origine de la civilisation, et que les caractéristiques de cette civilisation sont relatives à celles incarnées par la race. Les sociétés
    métissées sont des sociétés chaotiques, le Brésil est un cas typique.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « De toutes les manipulations génétiques le Grand Remplacement, sorte de GPA appliqué à l’ensemble de la planète, est la pire. Le génocide par substitution,
    selon l’expression d’Aimé Césaire, est le crime contre l’humanité du XXI siècle. Il est d’ailleurs bien singulier que les écologistes arrêtent à l’homme
    leur louable souci de biodiversité. »
    Encore et toujours des paroles creuses avec en prime une référence négrophile.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Le remplacisme s’estime désormais assez fort pour prendre en main directement la gestion du parc humain, sans intermédiaire. En France, Emmanuel Macron,
    qui en est dans le monde, avec Justin Trudeau, le représentant le plus achevé, a déjà neutralisé la microcosme, renvoyé dans leurs foyers les principaux
    acteurs de la vie politique française depuis trente ans, peuplé l’Assemblée de fantoches à sa solde, composé un gouvernement de rencontre, fait éclater
    tous les grandes partis. Il ne gouverne pas, il gère, comme il le ferait une banque ou une société anonyme. »
    Bon, visiblement Renaud Camus n’est pas au fait de la vie politique de ces cinquante dernières années en France. La politique de Macron n’est que la continuité
    d’une politique qui perdure depuis des décennies. Ce sont les anciens acteurs politiques de notre pays renvoyés dans leur foyer qui l’ont menés là où nous
    en sommes actuellement, pas Macron. Ce dernier ne fait que continuer un travail de sape déjà bien avancé.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Il sort de la politique par l’économie, par la finance et la gestion d’entreprise. »
    Macron n’est pas le premier homme politique à venir du milieu bancaire, Pompidou avait travaillé pour Rotschild, ces cas ne sont pas exceptionnels.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Nous voulons en sortir par l’histoire. La question de l’indépendance ou de l’asservissement d’une grande nation, de la survie ou de la disparition d’une
    grande civilisation, ce n’est pas de la politique, cela : c’est de l’histoire. »
    Ce n’est pas l’histoire qui nous sauvera mais plutôt nos efforts fournis pour préserver notre identité raciale. L’histoire à préserver elle est écrite
    dans nos gènes, nos atavismes, pas dans des musées ni dans des livres de bibliothèques. L’émergence d’une Conscience Raciale est vitale pour nous.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Charles de Gaulle — que nous célébrons aujourd’hui près de sa tombe, pour l’anniversaire de sa mort —, Charles de Gaulle à Londres, ce n’était pas de
    la politique. Jean Moulin à Lyon ce n’était pas de la politique. Jeanne d’Arc à Chinon non plus, ni Gandhi à Calcutta, ni aucun de ceux qui se sont levés
    pour l’indépendance de leur pays et pour la dignité de leur peuple. »
    Références absurdes qui démontrent encore que Renaud Camus n’a rien compris au sens des événements de la seconde guerre mondiale. C’est parce-que l’Allemagne
    a perdu la guerre que nous sommes dans cette merde. Se revendiquer de De Gaulle, Jean Moulin et de la Résistance est faire preuve d’une imbécilité déconcertante
    quand on prétend être le porte-parole d’une cause identitaire. Ces acteurs-là n’ont pas libéré la France mais l’ont remit entre les mains de la Juiverie
    Internationale, la même qui organise notre destruction raciale. Les De Gaulle et Cie ont œuvré, pour le compte des juifs, à la destruction de l’Allemagne
    qui était l’épicentre d’un renouveau racial Européen naissant.Si l’Allemagne avait gagné, nous n’aurions pas une Europe décadente et misérable à tout point
    de vue.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Ce dont nous avons besoin aujourd’hui ce n’est pas un nouveau parti, pas même une union des droites : le refus du totalitarisme remplaciste n’est pas
    moins de gauche que de droite. Ce dont nous avons besoin c’est le rassemblement de tous ceux qui opposent un grand Non à l’islamisation et à la conquête
    africaine. Ce qu’il faut c’est un Conseil National de la Résistance, de la résistance européenne, car toutes le nations européennes sont invitées à mener
    à nos côtés le combat pour le salut de notre civilisation commune, celte, slave, gréco-latine, judéo-chrétienne et libre-penseuse. »
    Et les germaniques, les scandinaves, on s’en fout ? Ce que nous avons besoin c’est d’une Conscience Raciale, une identité raciale partagée, débarrassée
    de tous les relents non-aryens qui polluent notre esprit. Quant au judéo-christianisme, il ne fait pas partie de notre identité Aryenne puisqu’il est d’origine
    juive, incarne une pensée juive, et véhicule des valeurs universalistes.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Mon ami Karim Ouchikh, président du Siel, et moi, Renaud Camus, avons décidé de constituer précisément cela, un CNR, ou CNRE. Nous proposerons publiquement
    de se joindre à nous à toutes les personnalités qui nous semblent animées du même désir de sauver notre pays et nous élargirons ainsi notre comité, par
    cooptation. »
    Super idée. S’associer à un métèque pour défendre une cause « identitaire », c’est l’expression même du génie.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Mais tous les Français et tous les Européens qui pensent comme nous sont invités à se mettre en relation avec nous et à nous apporter leur soutien. L’objectif
    est de constituer une force telle qu’il soit, dans l’idéal, inutile de s’en servir. »
    Pour le soutien des racialistes, faut pas trop compter dessus…
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Cela dit, si par malheur il se trouvait que la seule alternative qui nous fût laissée soit la soumission ou la guerre, la guerre alors, cent fois. »
    Des paroles qui n’engagent pas Renaud Camus, au vu de son âge, ce n’est pas lui qui la fera cette guerre.
    ⧫ ⧫ ⧫
    « Elle n’aurait d’ailleurs rien de civil, malgré le nombre des collaborateurs et des traîtres. Elle s’inscrirait plutôt dans la grande tradition des combats
    pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, pour la libération du territoire et pour la décolonisation. Il faut sortir enfin de l’ère coloniale,
    dont nos colonisateurs nous disent tant de mal tout en nous colonisant. Il faut arrêter une bonne fois, si possible au-dessus de la Méditerranée, le balancier
    fou des colonisations et contre-colonisations.
    Vive la France libre. Vive la civilisation européenne. »
    Des paroles plates qui clôturent un long monologue insipide.
    BILAN

    Tous ceux qui auront pris la peine de lire le discours de Renaud Camus verront que, de toute évidence, il n’est pas le défenseur d’une parole raciale
    puisqu’il n’a aucune vision raciale de notre identité. Ce Conseil National de la Résistance Européenne est grotesque. Que le racialiste Pierre Vial ait
    donné son accord pour la création de cette vaste blague identitaire est consternant. Enfin, chacun se fera sa propre opinion sur l’état des forces racialistes
    dans notre pays…
    http://www.terreetpeuple.com/front-des-patriotes/1743-renaud-camus-annonce-la-fondation-du-conseil-national-de-la-resistance-europeenne.html
    POLITIQUE RACIALISME

  7. Eh oui, nombre de ceux qui se prétendent nationalistes ne savent même pas ce que cela veut dire et leurs mouvements bidons ne sont que des arnaques dont ils vivent parfois très bien. C’est bien pourquoi nos (((ennemis))) les tolèrent, quand ils n’en tirent pas les ficelles alors que, comme le rappelle Nico, ceux qui luttent vraiment contre (((eux))) sont rapidement censurés ou embastillés.
    Ou pire encore. Ceux qui pensent que Blanche et certains camarades qui ont disparu nous ont abandonné devraient réfléchir un peu…
    Merci aussi à autescousios d’avoir brillamment ( comme toujours ) rappelé ce qu’est vraiment cette salope ( j’aurais bien mis salaud mais vu qu’on parle d’une fiotte ! ) de Soral et à Jacot, de nous avoir permis de lire ces excellents articles du camarade Racial Feeling qui démontrent l’étendue du culot de ces imposteurs.
    On apprend infiniment plus en lisant Blanche Europe que le Figaro… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *