Articles de fond Articles en exergue Europe Monde Non classé Politique Résistance Aryenne

S’il vous arrive d’avoir des moments de faiblesse, la visite de quelques sites 14/88 s’impose

Il m’arrive d’avoir des moments de faiblesse, je dois bien l’avouer. Lorsque je prends plaisir à la lecture des écrits d’un écrivain juif, au hasard Joseph Roth (à ne pas confondre avec Philip Roth, véritable parasite de la littérature et, par bonheur, récemment décédé). Ou bien quand j’écoute de la musique de qualité tout en sachant que le compositeur est inverti, au hasard Tchaïkovski. En ce qui concerne les talents de juifs, j’ai noté non sans soulagement que ceux que j’appréciais étaient presque tous morts, comme si la création d’Israël achevant de les gonfler d’orgueil les avait dans le même temps privé d’imagination, le malheur vécu étant une plus grande source d’inspiration pour les artistes que de faire souffrir les autres sans jamais en subir les conséquences.

Néanmoins, si vous êtes dans mon cas, une brève lecture de certains sites partageant la vision du monde de Blanche Europe peut aider à se remettre bien vite dans le droit chemin, en gardant à l’esprit que si un ennemi peut être doté de talents, il n’en demeure pas moins un ennemi. Je citerai le site anglophone Remember the 14 words , où l’on peut faire défiler des fenêtres chacune plus choquante les unes que les autres, de quoi réactiver en quelques secondes des gènes sains de Waffen SS. Le site développe à sa partie supérieure beaucoup de textes intéressants sur le national-socialisme, le fascisme, la philosophie raciale et des informations générales sur l’ennemi juif, qu’il convient de mieux connaître afin de mieux le combattre. On peut notamment y trouver la liste complète et impressionnante de toutes les expulsions de juifs dans l’Histoire, depuis l’époque des Pharaons à la plus récente, survenue durant l’année 2014 au Guatemala.

Le site recense aussi tous les mythes d’invention dont la paternité a été attribuée à des savants juifs. Ce n’est pas un hasard si Einstein est si souvent mis en avant dans des expressions devenues maintenant presque proverbiales, pour faire avaler aux Goyim que ce peuple a décidément du génie, alors qu’Einstein a pompé une grande partie de ses travaux sur le génial mathématicien Henri Poincaré. La source de toutes ces mystifications scientifiques tient à mon sens aux profonds désordres psychologiques qui infestent dès le plus jeune âge le juif, sans compter les effets délétères que les enfants mâles subissent en période néonatale.

Éduqués dès la prime jeunesse à l’idée d’appartenir à un peuple élu, forcément supérieur aux animaux que nous sommes à leurs yeux, ils ont tendance à développer un narcissisme quasi-pathologique. Or les scientifiques narcissiques n’hésitent pas à s’approprier les travaux d’un collègue, et ce sans aucun scrupule, afin de conforter leur position sociale dominante et satisfaire leurs besoins égoïstes. Le professeur américain ((((Selman Waksman))) s’attribua ainsi la découverte d’un agent antituberculeux alors que celle-ci avait été faite par un de ses étudiants qui y travailla jour et nuit. (((Waksman))), avec ce culot juif qui justifierait à lui seul un Auschwitz puissance 10 (même en ne prenant que les chiffres du bon professeur Faurisson), voyagea à travers le monde pour présenter sa découverte, se dépeignant comme un généreux et modeste bienfaiteur de l’humanité.

Le point faible du site est le très faible nombre de commentaires, même pour des sujets d’actualité, avec des commentaires qui n’apportent souvent pas grand chose.

Ce site peut être le point de départ de longues navigations, car il incorpore une liste de 141 sites tendance 14/88 (blogroll), classés par ordre alphabétique, tous en langue anglaise, avec parmi eux de grands classiques comme The Dailystormer. J’avoue n’en avoir exploré que quelques uns, et celui du New Order à mon sens mérite le détour. Il reprend notamment des aspects méconnus de l’histoire de l’Allemagne nazie et invite le lecteur à fixer son attention sur les aspects positifs du troisième Reich afin qu’ils soient des exemples éclatants de la société que nous cherchons à construire pour les générations futures d’Aryens. Il parle aussi de l’histoire du mouvement national-socialiste, notamment celui qui s’est développé aux États-Unis après la deuxième guerre mondiale (on peut y voir la photo surprenante d’un défilé en pleine rue à Cleveland d’américains en uniforme d’inspiration Nazie).

Un des membres du mouvement NS américain, Matt Koehl, a développé une réflexion très intéressante qui est la suivante :

« Koehl commença à se demander si l’idée de gagner le pouvoir sous la bannière du national-socialisme était réellement possible. Il est vrai qu’il pourrait consolider le parti – mais seulement à un certain niveau. Le plan initial de Rockwell était de donner un coup de fouet au pouvoir : il avait espéré devenir président en 1972. Maintenant, il était évident que la construction d’une NS America allait être plus une course de marathon qu’une course de 50 yards. Par conséquent, une nouvelle approche était nécessaire.

Matt Koehl n’était pas seulement le leader d’un mouvement en marge de la bonne société. Il était aussi un penseur et un théoricien doté d’un intellect puissant. Des décennies de lecture et d’études l’avaient convaincu que les problèmes auxquels les nations Blanches du monde étaient confrontées étaient plus profonds que la plupart des nationaux-socialistes ne l’avaient compris. Il ne s’agissait pas seulement de la subversion juive de la société Blanche et de la nature corrompue des élites Blanches. Il pensait plutôt que la base même de la société Aryenne avait été infectée par des valeurs spirituelles étrangères.

Par conséquent, les efforts pour obtenir par le Mouvement le pouvoir politique avaient été mal conçus. Même dans l’éventualité très improbable où le parti était capable de dominer et de surpasser ses ennemis, raisonnait-il, les racines malades de la société Blanche empêcheraient la construction d’un État sain.

La civilisation occidentale était condamnée, croyait-il, et il n’y avait aucun moyen de la secourir ou de la sauver. Il pensait plutôt que le mouvement national-socialiste avait pour objectif de préparer les bases d’une civilisation Aryenne post-occidentale.

Le 1er janvier, Koehl a dissous le parti populaire national-socialiste Blanc et l’a réorganisé en tant que NOUVEL ORDRE. Alors que le NSWPP (National Socialist White People’s Party) avait été une formation politique, le nouvel ordre devait avoir une orientation spirituelle ou religieuse. En substance, Koehl cherchait à établir une toute nouvelle religion pour l’humanité aryenne, ce qui fournirait une base saine sur laquelle une future civilisation blanche pourrait être construite.»

Ce genre de réflexions peut nous être utile dans cette période très pénible où nous sommes nombreux à perdre nos repères, à nous décourager, ou à ruminer sur les méfaits de l’invasion allogène qui défigure la France et l’Europe. Le principal est de se refuser à tout défaitisme, que Blanche associait, à juste titre, à une trahison envers sa race.

L’idéal serait donc de trouver des contributeurs pour traduire en français les meilleurs articles de ces sites et en alimenter Blanche Europe. A défaut, demeure pour les lecteurs angloréfractaires ou ayant quelques lacunes dans la langue de Shakespeare des moyens de traduction automatique, type (((Google))) traduction. [Avoir des traductions faites sur la base des connaissances nécessaires en Anglais plutôt que de passer par un traducteur automatique est tout de même préférable. Néanmoins, nous ne disposons pas tant que ça de volontaires pour la contribution…] Je vous voie faire la moue. Pourtant, le texte traduit ci-dessus l’a été en grande partie via ce traducteur automatique. Et puis, si vous n’aviez qu’un Uzi à votre disposition pour liquider un youtre, Est-ce que vous hésiteriez à vous en servir ? 

 
 

0 Replies to “S’il vous arrive d’avoir des moments de faiblesse, la visite de quelques sites 14/88 s’impose

  1. Concernant Einstein, même si la paternité de la relativité restreinte est au minimum partagé avec Poincaré, il y a quand même apporté des éléments essentiels, notamment du point de vue de l’interprétation et du sens physique.
    Mionkowsky, lui aussi juif, fut celui qui révéla la structure de l’espace-temps associé à ces équations.
    À l’inverse, la paternité de la relativité générale revient presque exclusivement à Einstein.

    1. Il faudrait commencer à vous documenter sérieusement !
      Allez voir ça et après on en reparle :
      https://youtu.be/6bxn1AGlq7k
      https://youtu.be/727uvdC7aAs
      Et il y a bien d’autres références…
      Einstein n’a été qu’un imposteur.
      Moi aussi, j’ai cru longtemps à son génie avant de découvrir les travaux de ceux qu’il avait « pompé » sans vergogne. En plus, il n’a pas été foutu de les interpréter correctement, comme certaines de ses expériences de pensée par lesquelles il prétendait avoir abouti à des découvertes qui n’étaient pas les siennes, le montrent clairement car elles ne peuvent que mener à des résultats différents.
      C’est pourquoi, depuis la publication de ce qui n’étaient que des plagiats, jusqu’à sa mort en 1955, il n’a rien apporté à la physique. Seuls, les véritables auteurs de ses prétendues découvertes, qui, eux, en connaissaient parfaitement la genèse, et pour cause, auraient pu progresser dans les directions qu’ils avaient indiquées.
      Mais ils étaient morts bien avant lui et il ne pouvait plus les voler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *